Soudan du Sud : "Un désintéret total de la communauté internationale" | Africatime
Jeudi 23 Février 2017

Soudan du Sud : "Un désintéret total de la communauté internationale"

Soudan du Sud : "Un désintéret total de la communauté internationale"
(France 24 30/12/16)
Des maisons détruites à Malakal.

Un projet américain de résolution imposant un embargo sur les armes au Soudan du Sud a été rejeté vendredi par le Conseil de sécurité de l'ONU. Plusieurs États veulent donner du temps au président Kiir qui promet un dialogue national.

Éclipsé par le vote le même jour de la résolution condamnant la colonisation israélienne, le rejet de la résolution imposant un embargo sur les armes au Soudan du Sud, par le Conseil de sécurité de l’ONU, vendredi 23 décembre, a enterré l’espoir d’un sursaut d’intérêt de la communauté internationale pour ce pays.

Le rejet du texte proposé par les Américains, imposant un embargo sur les armes et des sanctions contre certains dirigeants, promet de plonger un peu plus le pays dans l’abandon et l'oubli alors qu’une guerre civile fait rage. Depuis 2013, des dizaines de milliers de civils ont été tués. Le conflit a fait deux millions de déplacés et un million de réfugiés. Des experts de l’ONU ont évoqué début décembre un "nettoyage ethnique" en cours dans plusieurs régions du pays.

"Ce vote nous a surpris puisque nous avions espoir que les choses avancent dans le pays, d’autant que les États-Unis et l’Union africaine plaidaient pour cet embargo. Malheureusement, nous constatons encore une fois un désintérêt total de la communauté internationale pour le Soudan du Sud. Ce vote est extrêmement décevant. Face à la gravité de la situation, il aurait pu constituer un signal important adressé aux différentes parties, il aurait pu limiter l’escalade des violations", regrette Yves Prigent, responsable du programme "responsabilité des États et des entreprises" chez Amnesty International, interrogé par France 24.

Commentaires facebook