Samedi 25 Novembre 2017

Soudan du Sud: le retard de la soumission de la liste de représentants à l’EALA est « procédural »

Soudan du Sud: le retard de la soumission de la liste de représentants à l’EALA est « procédural »
(APA 24/08/17)

Le parlement sud-soudanais de transition a déclaré que le retard noté dans la soumission de la liste de noms des représentants récemment élus à l’Assemblée législative de l’Afrique de l’est (EALA) est purement « procédural », a-t-on appris mercredi. Selon un rapport de la Tanzanie, le Soudan du Sud et le Kenya n’ont pas encore soumis une liste de noms de personnes devant siéger au parlement régional.

Au début de ce mois, les membres de l’Assemblée législative nationale de transition à Juba, ont élu neuf représentants à l’assemblée de l'organisation sous-régionale est-africain.

Au moins 29 candidats étaient en compétition pour les sièges, parmi lesquels six hommes ont été élus à bulletin secret tandis que trois femmes ont été élues sans opposition.

Cependant, deux semaines se sont écoulées et la liste des élus n’est toujours pas arrivée au siège de l’assemblée à Arusha, en Tanzanie.

Le responsable de la communication et des affaires publiques de la Communauté de l’Afrique de l’Est, Owora Otieno, a déclaré à une maison de presse tanzanienne que l'assemblée sous-régionale attendait toujours de recevoir les noms de ses membres sud-soudanais et kenyans.

M. Otieno a relevé d'autres situations de retard pour la Tanzanie, le Burundi, l’Ouganda et le Rwanda.

Le Kenya, note-t-on, ne pouvait pas élire ses membres en raison des élections d’août.

En ce qui concerne le Soudan du Sud, le responsable de l’Information au parlement national, Paul Yoane, a indiqué que la liste sera d’abord soumise à la présidence de la République.

Ensuite, les dirigeants devront s’adresser officiellement au Secrétaire général de l’Assemblée législative de l’Afrique de l’est pour lui communiquer la liste, a-t-il déclaré.

« Donc, je suppose que c’est juste une question de procédure mais ils recevront ces noms en temps voulu ».

L’absence de membres du Soudan du Sud et du Kenya a également retardé les élections du président et du vice-président de l’Assemblée de EALA.

Commentaires facebook