Jeudi 22 Février 2018

Soudan du sud : le cessez-le-feu violé aussitôt entré en vigueur

Soudan du sud : le cessez-le-feu violé aussitôt entré en vigueur
(Le Monde 26/12/17)

Quelques heures après l’entrée en vigueur du cessez-le-feu, le gouvernement du Soudan du Sud et le principal groupe rebelle se sont mutuellement accusés dimanche 24 décembre de l’avoir violé.
Le groupe rebelle de l’ex-vice-président Riek Machar, la SPLA-IO, a accusé les forces gouvernementales d’avoir lancé une « attaque agressive » contre leurs positions dans la ville de Bieh Payam (nord) ainsi que dans le comté de Yei (sud-ouest).

« Toutes ces actions sont dirigées contre le processus de paix : le gouvernement de Juba veut que la SPLA-IO réplique afin que la guerre se poursuive et qu’ils continuent à piller les ressources du pays », écrit un communiqué du groupe.

Pour sa part, le porte-parole de l’armée a apporté un démenti, en accusant les rebelles de « graves violations » du cessez-le-feu ailleurs dans le pays. Il a affirmé que les rebelles avaient attaqué un « convoi de l’administration qui essayait de livrer des produits alimentaires et des salaires pour Noël » dans l’Etat d’Amadi (sud). « Nous avons réussi a passer malgré l’embuscade et nous avons pu tuer cinq combattants rebelles », a-t-il ajouté.

Le porte-parole a aussi accusé les rebelles d’avoir attaqué la police militaire à Aweil East (nord-ouest).

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/international/article/2017/12/24/soudan-du-sud-le-...

Commentaires facebook