Lundi 29 Mai 2017

L'instabilité politique au Soudan du sud plombe le rendement du plan d'expansion de Kenya Commercial Bank

L'instabilité politique au Soudan du sud plombe le rendement du plan d'expansion de Kenya Commercial Bank
(Agence Ecofin 15/03/17)

La situation d'instabilité politique au Soudan du sud a négativement pesé en 2016 sur la rentabilité de la stratégie d'expansion de Kenya Commercial Bank. Le groupe bancaire a indiqué y avoir concédé pour l'exercice 2016, une perte financière de 3,5 milliards de shillings (1000 shillings = 9,7 $), en raison notamment de la dévaluation de la Livre sud-soudanaise.

A l'exclusion de cette perte, le résultat avant impôt de KCB, qui a été de 29,1 milliards de shillings kényans en hausse de 9,5%, aurait progressé de près 22,4%, comparé à celui de la même période en 2015.

« Nous avons appris que d'autres acteurs financiers ont décidé de sortir du Soudan du Sud, KCB devrait envisager une sortie rapide pour protéger la rentabilité au profit de ses investisseurs », a commenté des analystes de Cytonn Investment, une firme d'investissement kényane.

S'il y occupe une position de leader, Kenya Commercial Bank n'échappe pas à la rude concurrence qui sévit sur le marché bancaire kényan. A cela, il faut rajouter la décision prise par les autorités de limiter les taux d'intérêts applicables aux prêts bancaires, qui a pesé sur les revenus d'intérêts, même si au final les marges nettes d'intérêts se sont légèrement améliorées, soutenues par une baisse des dépenses d'intérêts (rémunération des dépôts bancaires).

Selon plusieurs analystes kényans, KCB gagnerait à s'orienter vers des services bancaires générateurs de commissions, comme le conseil, l'investissement, la bancassurance ou encore l'assurance. Cela permettrait de contenir les risques associés à certains objectifs d'expansion.

Commentaires facebook