Dimanche 17 Décembre 2017

Les Etats-Unis menacent le Soudan du Sud de rétorsion

Les Etats-Unis menacent le Soudan du Sud de rétorsion
(AFP 29/11/17)
L'ambassadrice américaine Nikki Haley et le président sud soudanais Salva Kiir.

Les Etats-Unis ont menacé mardi de prendre des mesures de rétorsion à l'encontre du gouvernement du Soudan du Sud si ce pays ne met pas fin à une guerre de près de 4 ans et aux entraves mises aux missions des Casques bleus et des humanitaires.

"Ca suffit avec les mots", a lancé lors d'une réunion du Conseil de sécurité l'ambassadrice américaine Nikki Haley, qui s'est rendue en octobre au Soudan du Sud pour sermonner son président Salva Kiir.

"Les Etats-Unis sont prêts à adopter des mesures supplémentaires contre le gouvernement - ou quiconque d'autre - s'il n'agit pas pour mettre un terme aux violences et alléger les souffrances au Soudan du Sud", a ajouté la diplomate.

Elle n'a pas précisé la nature de ces mesures mais les Etats-Unis avaient l'an dernier fait pression sans succès pour imposer un embargo sur les armes à ce pays et des sanctions internationales à des responsables sud-soudanais.

"Les Etats-Unis jugeront le président Kiir et son gouvernement sur leurs actions, pas sur leurs mots", a insisté Nikki Haley.

Dans un rapport de l'ONU publié mardi, le gouvernement sud-soudanais est accusé d'utiliser l'entrave à l'aide humanitaire comme une arme de guerre dans ses combats contre des rebelles dans la ville de Wau (nord-ouest). Selon des humanitaires, entre janvier et septembre, 164 enfants et personnes âgées sont décédés de la faim et de maladie dans cette région.

Le Soudan du Sud a plongé dans la guerre civile en décembre 2013, deux ans et demi après son indépendance du Soudan, acquise grâce à un fort soutien américain. Le conflit, marqué par des atrocités, a fait des dizaines de milliers de morts et quelque 4 millions de déplacés.

Commentaires facebook