| Africatime
Dimanche 30 Avril 2017
(AFP 27/04/17)
Plus de 95.000 Sud-Soudanais sont entrés au Soudan depuis le début de l'année, a annoncé jeudi l'ONU, alors que des milliers d'autres continuent de fuir la guerre et la famine qui ravagent leur pays. Le Soudan du Sud, indépendant depuis 2011, a déclaré en février l'état de famine dans certaines régions du pays, affirmant qu'un million de personnes sont en train de mourir de faim. Selon le Bureau de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha), près de 390.000 Sud-Soudanais ont trouvé refuge au Soudan depuis le déclenchement de la guerre civile dans leur pays en décembre 2013. Au 15 avril, le Soudan accueillait environ un quart du 1,6 million de réfugiés sud-soudanais estimé...
(Autre média 27/04/17)
Un accident de la circulation s'est produit ce mercredi, à 10 h 20, au carrefour de la route départementale 611, et de l'accès à l'autoroute A 10, près de Soudan. La collision a opposé deux véhicules. Un était conduit par une femme de 78 ans, de Bretagne (Indre) et l'autre par un Niortais de 52 ans. Blessés les deux conducteurs ont été hospitalisés à Niort.
(AFP 26/04/17)
Un syndicat de journalistes proches des autorités soudanaises a réclamé mardi l'expulsion des correspondants de presse égyptiens dans le pays après que Le Caire a refusé l'entrée en Egypte de deux reporters soudanais. Dans un communiqué, le syndicat soudanais a affirmé que les autorités égyptiennes avaient refoulé deux journalistes soudanais, Taher Satti et Eman Kamal Eddine, et réclamé en représailles que tous les correspondants de la presse égyptienne, y compris les représentants des médias d'Etat, soient expulsés du Soudan. Eman Kamal Eddine a été expulsée lundi soir, 24 heures après le refus du Caire...
(RFI 20/04/17)
Le Soudan pourrait avoir violé les sanctions des Nations unies visant l’Iran en s’y procurant des armes lourdes. C’est du moins ce que soutient un rapport de Conflict Armament Research, une ONG britannique spécialisée dans les ventes d’armes. Ses chercheurs ont pu établir que Khartoum avait notamment acheté un canon de 122 millimètres et un blindé en Iran. Comme les dates d’acquisition restent floues, l’ONG ne peut pas toutefois affirmer que ces achats violent l’embargo adopté par le Conseil de...
(AFP 12/04/17)
Cinq soldats soudanais, dont un officier, ont été tués, et 22 autres blessés, mardi, lors d'opérations militaires au Yémen, où des troupes soudanaises font partie de la coalition arabe dirigée par Ryad. "Nous avons perdu cinq martyrs", a indiqué un porte-parole de l'armée, sans donner plus de détails. "Nos troupes au Yémen ont capturé toutes les zones ciblées dans la première phase, ont infligé des lourdes pertes à l'ennemi et détiennent de nombreux prisonniers", a-t-il ajouté. L'armée soudanaise a déployé...
(RFI 11/04/17)
Au Soudan, les forces de soutien rapide, actives le long de la frontière avec la Libye, sont chargées de garder ces frontières contre l’immigration illégale et des voix s'élèvent pour dénoncer leur possible financement par l'Union européenne (UE). Ces forces sont principalement composées d'anciennes milices janjawids, connues pour les atrocités commises au Darfour. L'Union européenne est de plus en plus critiquée par des ONG sur sa politique migratoire, critiques qui émanent de l'enceinte même...
(Jeune Afrique 07/04/17)
Enchaîné en plein soleil, frappé, électrocuté : dans un rare témoignage publié par le journal britannique The Guardian, le journaliste Phil Cox revient sur son enlèvement au Soudan et son incarcération à la prison de Kobar. En décembre dernier, lui et son interprète Daoud Hari avaient été arrêtés alors qu’ils entamaient une enquête sur de présumées attaques à l’arme chimique dans le Darfour. Libérés en février dernier, les conditions de leur détention n'avaient pas été détaillées jusqu'alors. Les forces de...
(AFP 06/04/17)
Le Soudan se trouve face à "ce qu'on pourrait considérer comme une situation d'urgence", avec près de 1.500 Sud-Soudanais qui entrent quotidiennement dans le pays pour fuir la guerre et la famine, a indiqué jeudi un responsable soudanais. Le Soudan du Sud, indépendant depuis 2011, a déclaré en février l'état de famine dans certaines régions du pays, où 100.000 personnes seraient en proie à la faim. Plus de 60.000 réfugiés sud-soudanais, principalement des femmes et des enfants, sont entrés au...
(RFI 06/04/17)
C'est un témoignage rare sur les conditions carcérales au Soudan. Le journaliste Phil Cox vient de publier dans le journal The Guardian le récit de son incarcération à la prison de Kobar. Lui et Daoud Hari, son interprète et collaborateur, ont été arrêtés en décembre, alors qu'ils enquêtaient sur d’éventuelles attaques à l'arme chimique dans la région de Jebel Marra, au Darfour. Ils ont bénéficié d’une grâce présidentielle et ont été libérés en février dernier. Dans cet article, Phil Cox assure qu’il a été torturé. A la prison de Kobar, raconte le journaliste britannique au Guardian les prisonniers appellent leurs cellules...
(BBC 04/04/17)
Des responsables de la sécurité et du renseignement d'une trentaine de pays africains se sont réunis lundi à Khartoum, la capitale soudanaise. Au menu des discussions: la lutte contre les djihadistes, une menace grandissante sur le continent. Les participants ont souligné que des milliers de jeunes africains ayant rejoint des organisations djihadistes comme le groupe Etat islamique représentent désormais une menace réelle pour leur pays d'origine. 20 à 40 % des combattants terroristes étrangers retournent dans leurs pays d'origine après avoir combattu en Irak ou en Syrie dans les rangs des groupes...
(Le Monde 04/04/17)
Dans certaines régions de ces pays, mais aussi au Soudan du Sud, la guerre est « un métier, un mode de vie et même une culture », explique le chercheur Jérôme Tubiana. Des conflits ensanglantent différentes régions du Soudan presque sans interruption depuis l’indépendance du pays, il y a soixante ans. Mais en réalité, le Darfour, le Sud-Kordofan, le Nil Bleu, les collines de la mer Rouge et le Soudan du Sud (indépendant depuis 2011 mais toujours en guerre) souffrent...
(AFP 31/03/17)
Le Soudan a rejeté vendredi une mise en garde de Washington à ses ressortissants contre tout voyage dans ce pays, particulièrement dans trois zones de conflit, en raison de "menaces terroristes" et de risques d'enlèvements. Le département d'Etat a émis jeudi un avertissement, accessible sur le site de l'ambassade américaine de Khartoum, déconseillant aux Américains de voyager au Soudan. "Des groupes terroristes sont actifs au Soudan et ont fait part de leur intention d'attaquer des Occidentaux et leurs intérêts par...
(AFP 29/03/17)
Plus de 60.000 Sud-Soudanais fuyant la guerre et la famine sont entrés au Soudan au cours des trois premiers mois de 2017, a annoncé mercredi l'agence de l'ONU pour les réfugiés. Le Soudan du Sud, indépendant depuis 2011, a déclaré en février l'état de famine dans certaines régions du pays où 100.000 personnes seraient en proie à la faim. Le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) prévoyait l'arrivée de 60.000 réfugiés sud-soudanais au Soudan sur l'ensemble de...
(APA 29/03/17)
Le Soudan a confirmé un nouvel accord avec la Russie pour la fourniture de 35 avions de chasse Sukhoi à son armée de l’air. Le chef d’état-major de l’armée de l’air du Soudan, Salahuddin Abdul Khaliq Saeed a confié à APA lundi lors d’un entretien que Khartoum s’était engagé avec Moscou pour la fourniture d’avions de combats qui serviraient à renforcer le système de défense aérienne de l’armée. “Pour le moment, le Soudan dépend entièrement de la Russie pour son armement aérien”, a déclaré M. Saad.
(APA 29/03/17)
Les hauts commandements militaires du Soudan et de l'Ethiopie ont conclu une alliance en vue de sécuriser conjointement leur frontière commune et combattre le trafic d'êtres humains, a appris APA de source autorisée. Le chef de l'état-major de l'armée soudanaise, le général Imad Adawi, a déclaré mercredi qu'il avait rencontré son homologue éthiopien avec qui il a échangé sur l'importance de la compréhension au niveau stratégique et de la coordination pour prendre en charge les défis sécuritaires des deux pays...
(AFP 27/03/17)
Le Soudan a annoncé dimanche qu'il allait ouvrir des "corridors humanitaires" pour acheminer de l'aide alimentaire à des milliers de personnes au Soudan du Sud, un pays voisin frappé par la famine. Le gouvernement du Soudan du Sud a déclaré en février l'état de famine dans plusieurs zones du pays. Plus de 100.000 personnes sont touchées, selon des organisations liées à l'ONU. "Le gouvernement soudanais a donné son accord pour ouvrir des corridors humanitaires aux personnes affectées par la famine...
(Xinhua 27/03/17)
Le ministère soudanais des Affaires étrangères a déclaré dimanche que le Soudan, le Tchad et les services de renseignement français travaillaient de concert pour déterminer le lieu de détention d'un ressortissant français kidnappé au Tchad et emmené au Soudan. "Le ministère des Affaires étrangères, le service national de renseignement et de sécurité et les forces armées ont été informés de l'enlèvement d'un otage français", a déclaré à la presse le ministère soudanais des Affaires étrangères, Ibrahim Ghandour. "Khartoum coopère avec les autorités concernées en France...
(RFI 27/03/17)
Une dramatique sécheresse frappe depuis plusieurs années la Corne de l'Afrique, au point que la Somalie a déclaré l'état de catastrophe nationale et que l'état de famine a été décrété au Soudan du Sud. Depuis quelques semaines, les organisations humanitaires enregistrent les premiers morts de faim dans la région, tandis que les agricultures sont dévastées et les paysans contraints de se déplacer pour survivre. Parmi les pays les plus touchés, l'Etat autoproclamé du Somaliland, indépendant de facto depuis 1991. Le...
(RFI 25/03/17)
Au Tchad, l’otage français enlevé jeudi 23 mars n’est plus sur le territoire national. Des sources sécuritaires tchadiennes annoncent que les ravisseurs ont réussi à traverser la frontière en direction du Soudan. Les forces tchadiennes appuyées par la force mixte Tchad-Soudan ont attendu le lever du jour, vendredi, pour repasser au peigne fin la frontière entre le Tchad et le Soudan, mais elles n’ont rien trouvé. Quelques instants plus tard, des sources locales ont signalé l’otage et ses ravisseurs à l’intérieur de la frontière soudanaise...
(AFP 24/03/17)
L'otage français enlevé jeudi dans l'est du Tchad se trouve au Soudan voisin, a déclaré vendredi à l'AFP le ministre tchadien de la Sécurité Ahmat Mahamat Bachir. M. Bachir avait indiqué la veille que le Français, travaillant pour une compagnie minière, avait été "enlevé dans une localité située à 50 km de Goz Beida", à 200 km au sud d'Abéché. Des forces mixtes tchadiennes et soudanaises recherchent l'otage français, selon le ministre qui n'a donné aucun autre détail sur le...

Pages