| Africatime
Samedi 21 Janvier 2017
(AFP 21/01/17)
La mission conjointe ONU-Union africaine pour le maintien de la paix au Darfour (Minuad), dans l'ouest du Soudan, a annoncé vendredi ouvrir une enquête après la découverte qu'une de ses unités s'apprêtait à quitter la région en possession d'armes. "Des membres de la section de sécurité (de la Minuad) ont découvert des armes et des équipements militaires dans les bagages d'une des unités des forces de maintien de la paix au moment d'une rotation (de personnel) à l'aéroport d'El-Facher" dans le nord du Darfour, a indiqué dans un communiqué le porte-parole de la Minuad, Achraf Issa. La Minuad "a immédiatement informé les autorités soudanaises concernées et a ouvert une enquête". Le Darfour est le théâtre...
(Amnesty International 19/01/17)
Le gouvernement soudanais doit mettre fin aux attaques motivées par des considérations politiques, parfois mortelles, visant des étudiants du Darfour dans les universités à travers le pays, a déclaré Amnesty International le 18 janvier, à l'occasion de la publication d'un rapport qui se penche sur la vague d'attaques qui dure depuis trois ans. « Des dizaines d'étudiants sont tués, blessés et expulsés des universités depuis 2014 pour s'être mobilisés contre et avoir dénoncé les violations des droits humains au Darfour, a déclaré Muthoni Wanyeki, directeur régional d'Amnesty International pour l'Afrique de l'Est, les Grands-Lacs et la Corne de l'Afrique. « Nous voyons perdurer une politique consternante à l’égard des étudiants darfouriens, qui sont soumis à l'arrestation, à la détention, ainsi...
(Direct Info 19/01/17)
La ministre de la Santé Samira Merai et son homologue soudanaise Soumaya Idriss Osmane Mohamed ont convenu de signer dans les prochaines jours un mémorandum d’entente pour une coopération entre les deux pays dans le domaine de la santé, et ceci en application du mémorandum d’entente signé le 3 mai 2005. Lors d’une séance de travail, mercredi, au siège du département, Samira Merai a appelé à trouver de formules permettant le rapprochement entre les structures et équipes médico-sanitaires tunisiennes et...
(AFP 17/01/17)
Deux groupes rebelles poussés hors du Darfour par une offensive de l'armée soudanaise opèrent désormais principalement depuis la Libye et le Soudan du Sud, selon un rapport de l'ONU publié lundi. Le gouvernement de Khartoum, contre lequel des sanctions américaines ont été allégées vendredi par l'administration de Barack Obama, a désormais "davantage de marges de manoeuvre pour dicter les termes d'un accord sur le Darfour", selon le panel d'experts auteurs du rapport. Le conflit qui frappe la vaste région désertique...
(Autre média 03/01/17)
En 2015, des réfugiés érythréens se reposent dans un camp provisoire à Kassala, dans l’est du Soudan. L’érythrée, petit État de la Corne de l’Afrique, qui est l’un des pays les plus fermés du monde, figure régulièrement au bas des listes mondiales pour les libertés politiques et médiatiques, la liberté d’expression et les droits de l’homme. Les États membres de l’Union multiplient les accords avec le Soudan pour stopper les départs d’exilés cherchant refuge en Europe. Des parlementaires de la...
(AFP 26/12/16)
Les autorités soudanaises ont libéré 20 personnes incarcérées depuis novembre pour avoir appelé à des manifestations contre la hausse des prix de l'essence, ont annoncé lundi deux partis d'opposition. Dans un communiqué, Mohamed Arabi, le porte-parole du Congrès soudanais, a annoncé que 16 membres de cette formation avaient été libérés dimanche. Il a cependant déploré le fait que "des dizaines d'autres opposants dont le chef de ce parti et son adjoint soient toujours emprisonnés". L'Alliance des forces pour le changement a annoncé pour sa part que quatre de ses dirigeants avaient été libérés.
(Tunis Afrique Presse 24/12/16)
Les autorités soudanaises ont remis, vendredi, à la Tunisie le dénommé Moez Fazzani, impliqué dans des affaires terroristes et faisant l’objet de mandats d’arrêt national et international et d’avis de recherches, a indiqué Sofien Selliti, premier substitut du procureur de la République près le Tribunal de première instance de Tunis et porte-parole du Pôle judiciaire de lutte antiterroriste. Selliti a déclaré à l’agence TAP que Moez Fazzani est l’un des dirigeants de l’organisation terroriste Daech. “Il est en lien avec...
(Reuters 24/12/16)
Les autorités tunisiennes ont annoncé aujourd'hui que le Soudan avait extradé un ressortissant tunisien soupçonné d'être un membre dirigeant du groupe Etat islamique (EI) et d'avoir participé à l'attentat contre le musée du Bardo en 2015. L'individu, Moez Fezzani, servait d'intermédiaire pour les activistes souhaitant se rendre en Libye et en Syrie mais également pour ceux qui souhaitaient se revenir dans leur pays pour y commettre des attentats. Moez Fezzani était l'objet des mandats de recherche nationaux et internationaux, a...
(AFP 20/12/16)
Trois employés du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), qui avaient été enlevés le 27 novembre au Darfour, une région de l'ouest du Soudan en proie à des violences, ont été libérés, a annoncé mardi l'ONU. Les Népalais Sarun Pradhan et Ramesh Karki et le Soudanais Mousa Omer Mousa Mohamed, qui ont retrouvé la liberté lundi, avaient été enlevés par un groupe d'hommes armés à Geneina, capitale du Darfour-Ouest. Dans un communiqué, le Haut-Commissaire pour les réfugiés Filippo Grandi s'est réjoui que ses trois employés soient sains et saufs...
(RFI 19/12/16)
Au Soudan, le secteur de la santé est en danger. L'Organisation mondiale de la santé tire la sonnette d'alarme. Des dizaines de centres médicaux qu'il soutient dans les zones de conflit au Soudan risquent de fermer faute de financement. C'est ce qu'indique la représentante de l'organisation dans un communiqué ce dimanche 18 décembre. Ces fermetures exposeraient près d'un million de personnes à diverses épidémies. Au Darfour, dans les Etats du Nil Bleu et du Kordofan-Sud, ce sont déjà onze cliniques qui ont mis la clé sous la porte. Près de 50 autres centres médicaux dans ces régions risquent...
(BBC 16/12/16)
Ousmane Badjie, le chef de l'armée gambienne n'ira plus au Darfour où se trouve un contingent de l'armée nationale sous commandement de l'Onu. Le chef de l'armée a récemment fait allégeance à Yahya Jammeh qui a rejeté les résultats de la présidentielle organisée début décembre en Gambie. Sa visite au Soudan a été annulée par l'Onu. Cette annulation intervient après le déploiement des militaires autour du siège de la commission électorale gambienne. Pour certains observateurs, c'est une forme de pression...
(Autre média 15/12/16)
Les étudiants sénégalais sont fatigués d’attendre les promesses des autorités de leur pays. Ils ont lancé un cri de détresse pour interpeller le président Macky Sall. «Nous n’avons pas reçu le paiement de nos bourses depuis au moins un an» indique un étudiant sénégalais au Soudan. Selon lui, ses camarades sont dans une situation lamentable et même critique. «Même si nous ne parvenons pas à obtenir nos bourses, que l’Etat nous paie au moins le billet pour rentrer». Fait-il comprendre...
(AFP 09/12/16)
Un important défenseur soudanais des droits de l'Homme a été arrêté par les services de sécurité, qui continuent leur répression en cours contre l'opposition, a indiqué jeudi Amnesty International dans un communiqué. Mudawi Ibrahim Adam, 58 ans, a été appréhendé mercredi à l'université de Khartoum, où il enseigne l'ingénierie, "par des agents du Service national de renseignement et de sécurité et emmené dans un endroit où il risque d'être torturé ou victime de mauvais de traitements", selon l'ONG. La famille...
(Angola Press 07/12/16)
Khartoum (Des envoyés spéciaux) - Le président sortant du Forum parlementaire des Etats membres de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, Fernando da Piedade Dias dos Santos, a déclaré mercredi à Khartoum, au Soudan, que la paix était cruciale pour le développement des économies et du bien-être de la population. Prenant la parole à la séance d'ouverture de la réunion, Fernando da Piedade Dias dos Santos, qui est également le président du Parlement angolais, a dit que les dirigeants de la région devraient continuer à promouvoir la paix par le dialogue, soutenant les efforts...
(Angola Press 07/12/16)
Khartoum - La nécessité de suivi de la situation au Burundi, en République Démocratique et au Soudan du Sud a été défendue, mercredi à Khartoum, par le président du forum parlementaire de la conférence internationale sur la région des grands Lacs, Fernando da Piedade Dias dos Santos. Dans un discours prononcé à l’ouverture de la VIIème session ordinaire des Etats membres du forum parlementaire de la conférence internationale sur la Région des Grands Lacs (FP-CIRGL), Fernando da Piedade Dias dos...
(AFP 05/12/16)
Un tribunal de Khartoum a relaxé 26 personnes qui étaient jugées pour avoir manifesté contre la décision du gouvernement d'augmenter le prix de l'essence, ont annoncé lundi les avocats de la défense. Les prévenus, parmi lesquels 12 femmes, avaient été arrêtés par la police en novembre à l'issue de manifestations à Khartoum et accusés de troubles à l'ordre public. "Le tribunal n'a trouvé aucune preuve contre les 26 manifestants", a déclaré à l'AFP un de leurs avocats Manal Khojli. "Ceux-ci on manifesté pacifiquement et n'ont pas perturbé...
(AFP 30/11/16)
La police anti-émeute soudanaise a dispersé au gaz lacrymogène environ 300 manifestants qui protestaient mercredi contre la décision du gouvernement de réduire les subventions sur le carburant, selon un correspondant de l'AFP. Plusieurs manifestations ont eu lieu au Soudan contre la hausse de 30% des prix du pétrole et du diesel, annoncée début novembre par les autorités, et la dépréciation de la livre soudanaise, qui ont entraîné une augmentation des prix de nombreux produits, notamment des médicaments.
(AFP 29/11/16)
Les services de sécurité soudanais ont saisi mardi tous les exemplaires de quatre quotidiens indépendants après la publication d'appels de l'opposition à des manifestations contre la hausse du prix des carburants. Les agents du puissant service national de renseignement et de sécurité (NISS) du Soudan ont confisqué dans la nuit les exemplaires d'Al-Tayar, Al-Jadida, Al-Ayyam et Al-Youm al-Tali sans fournir d'explication. "A 02H00 locales (23H00 GMT lundi), un officier du NISS est...
(AFP 28/11/16)
Trois employés du Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR) ont été enlevés au Darfour, une région de l'ouest du Soudan en proie à des violences, a annoncé lundi à l'AFP un responsable local. "Un groupe d'hommes armés a enlevé hier à Geneina (capitale du Darfour-Ouest Ndlr) trois employés du HCR, deux Népalais et un Soudanais", a indiqué à l'AFP Abdelah Mustafa, porte-parole de l'Etat du Darfour-Ouest, ajoutant que la police pourchassait les ravisseurs. Aucun commentaire n'a été obtenu dans l’immédiat auprès du HCR...
(AFP 28/11/16)
Les autorités soudanaises ont ordonné dimanche soir à une chaîne de télévision privée d'arrêter l'émission de ses programmes, l'accusant de travailler sans licence, a déclaré à l'AFP son propriétaire. Hussein Khojali a affirmé avoir reçu une lettre de l'Autorité soudanaise de l'audiovisuel lui intimant l'ordre d'arrêter la diffusion de la chaîne Omdurman. "Aujourd'hui à 20H30, nous avons reçu une lettre des autorités disant que la chaîne doit être suspendue car elle n'a pas de licence", a-t-il poursuivi. "Cela est complètement faux", a assuré M. Khojali, précisant que la chaîne avait obtenu une licence

Pages