Dimanche 20 Août 2017
(La Montagne 18/08/17)
L’ancien chef marketing Waleed Makram a été forcé de quitter sa vie et ses possessions, harcelé par le régime soudanais, qui réprimait les chrétiens du Sud Soudan. Les images défilent sur la télévision extra-large. Khartoum, capitale du Soudan. Nil Blanc, Nil Bleu, centres commerciaux flambant neufs. « Regarde, c'était ma maison. » Waleed Makram pointe l'écran. Une luxueuse résidence avec piscine. À 8.214 kilomètres, Aurillac. Le refuge de Waleed, sa femme et ses trois enfants. L'ancien chef marketing est en exil. Il laisse derrière lui sa carrière, ses possessions. Et les persécutions du gouvernement d'Omar al Bashir. Fuir. Se réinventer. Mais ne pas se renier. Ne pas oublier. L'église, par exemple. La source de ses...
(AFP 17/08/17)
Le président soudanais, Omar al-Béchir, a affirmé jeudi que la construction par l'Ethiopie d'un immense barrage hydro-électrique sur le Nil bleu n'affecterait pas les parts de l'Egypte, qui s'inquiète de ce projet puisque ce fleuve lui fournit 90% de son eau. "Nous sommes pleinement engagés à garantir que la part de l'Egypte dans les eaux du Nil ne sera pas affectée par la construction du barrage Renaissance", a assuré le président Béchir au cours d'une conférence de presse avec le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn, en visite au Soudan. L'Egypte, qui tire du Nil environ 90% de son eau et craint que ce barrage n’en affecte le débit, insiste sur ses "droits historiques" sur le fleuve, garantis par des traités...
(APA 12/08/17)
APA-Bangui (Centrafrique) - Huit ophtalmologues soudanais de la fondation ‘’Al Basar Internationale’’ dispensent depuis ce vendredi à l’hôpital général de Bangui des soins gratuits en faveur des Centrafricains souffrant de maladies des yeux. [Img : Huit ophtalmologues soudanais au chevet des malades des yeux en RCA] Ainsi, jusqu’au 15 août, ils comptent traiter quatre mille personnes à raison de 750 devant être opérées des yeux et 200 autres bénéficiant d’une consultation par jour. Des verres correcteurs et d’autres médicaments seront...
(RFI 11/08/17)
Ce jeudi 10 août 2017, quelque 180 migrants africains qui avaient pris place en bateau ont été jetés par-dessus bord par des passeurs au large du Yémen. On dénombre au moins cinq morts et 50 personnes portées disparues, selon l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). Le même drame s'était produit la veille. Mercredi, 120 migrants en provenance de la corne de l'Afrique avaient été jetés à la mer délibérément par des passeurs à l'approche de la côte de la province de Chabwa, dans le sud du Yémen. L'OIM avait alors estimé à environ 50 le nombre de victimes...
(AFP 08/08/17)
Allongé sur son lit d'hôpital après une séance de chimiothérapie, Mohammed Hassan se rappelle du jour où il a appris qu'il avait un cancer du sang. Sa guérison reste suspendue à la levée définitive des sanctions américaines contre son pays, le Soudan. "C'était lors de ma lune de miel, je suis tombé malade et j'ai été admis à l'hôpital", se remémore ce banquier âgé de 30 ans, pendant qu'une infirmière prépare sa toilette. "Je n'ai jamais imaginé que cela pouvait...
(AFP 31/07/17)
Le chef spirituel des anglicans, l'archevêque de Canterbury Justin Welby, a proclamé dimanche le Soudan 39e province mondiale de cette communauté chrétienne, estimant qu'il s'agit "d'un nouveau début" pour les chrétiens dans ce pays majoritairement musulman. Depuis que le Soudan du Sud, majoritairement chrétien, est devenu indépendant en 2011, l'Eglise anglicane au Soudan était administrée depuis Juba. Mais dimanche, l'archevêque de Canterbury, président de la Communion anglicane --qui réunit les 85 millions de fidèles du monde entier-- a déclaré à Khartoum le Soudan...
(AFP 24/07/17)
Dix personnes ont été tuées dans des affrontements entre deux tribus arabes dans l'Etat du Darfour-Est au Soudan, ont indiqué dimanche à l'AFP des chefs de tribus. Ces violences, déclenchées samedi entre les tribus arabes Maaliya et Rizeigat, interviennent alors que l'ONU se prépare à réduire le nombre de ses forces mobilisées au Darfour, estimant que les combats ont baissé dans leur ensemble dans cette région de l'ouest du Soudan. Des incidents similaires entre ces deux tribus avaient fait au moins neuf morts en avril. "Des membres de la tribu Rizeigat ont tendu une embuscade...
(APA 13/07/17)
Le ministre soudanais des Affaires étrangères, Abraheam Ghandour, a exprimé mercredi sa tristesse au sujet d’une ordonnance américaine qui a retardé de trois mois, la levée des sanctions imposées à son pays, estimant que cette décision avait été prise en dépit de l’engagement de son pays pour le respect d’un accord en cinq points. Depuis janvier, Khartoum a engagé d’intenses discussions avec les Etats-Unis après que Washington s’est engagé à lever dans un délai de six mois, des sanctions prises...
(Agence Ecofin 13/07/17)
Les Etats-Unis ont décidé de prolonger de trois mois l’embargo sur le Soudan. Dans un communiqué du département d’Etat, la porte-parole de la diplomatie américaine Heather Nauert a été, on ne peut plus claire. Tout en reconnaissant les progrès significatifs et substantiels faits par le pays dans de nombreux domaines, l'administration a décidé qu'il fallait plus de temps pour confirmer cet élan. Cette décision quelque peu surprenante au vu des récents progrès réalisés par le gouvernement Béchir est issue d’une...
(AFP 12/07/17)
Le président des Etats-Unis Donald Trump a prolongé de trois mois la période probatoire décidée par son prédécesseur Barack Obama avant une éventuelle levée totale des sanctions économiques frappant le Soudan, a annoncé mardi soir le département d'Etat. Dans les derniers jours de sa présidence, le 13 janvier dernier, M. Obama avait levé certaines sanctions frappant Khartoum depuis 20 ans, mais avec une période probatoire de six mois avant une possible suppression complète de ces mesures punitives. Cette période s'achevait mercredi 12 juillet. Par un...
(AFP 03/07/17)
Le président du Soudan Omar el-Béchir a prolongé dimanche de quatre mois un cessez-le-feu en vigueur dans les Etats en conflit du Darfour (ouest), du Nil Bleu (sud-est) et du Kordofan-Sud (sud), ont indiqué des médias officiels. Cette prolongation qui court jusqu'au 31 octobre intervient à quelques jours d'une décision du président américain Donald Trump sur une levée de certaines sanctions imposées depuis 20 ans au Soudan. "L'ordre de prolongation du cessez-le-feu (...) fait partie d'une initiative du gouvernement pour apporter la paix", a rapporté l'agence...
(Le Monde 01/07/17)
Le budget de la Minuad, la force mixte des Nations unies et de l’Union africaine déployée au Darfour depuis 2007, va être réduit de 60 millions de dollars. En 2004, Washington avait accusé Khartoum de mener un génocide au Darfour, une vaste région désertique dans l’ouest du Soudan. En 2016, Amnesty International incriminait le gouvernement d’Omar El-Béchir – un président toujours sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale – dans l’utilisation d’armes chimiques dans la région...
(AFP 29/06/17)
Une épidémie de diarrhée aiguë a fait 38 morts au Soudan le mois écoulé, portant à 317 le nombre de décès depuis août 2016, a indiqué mercredi l'Unicef qui dit craindre une aggravation de la situation avec la saison des pluies. Selon le Fonds des Nations unies pour l'enfance, les cas de diarrhée aiguë supposée ont été rapportés dans 12 des 18 Etats du Soudan pendant cette période. "Plus de 16.600 cas de diarrhée aiguë lors des derniers dix mois...
(AFP 29/06/17)
Un accord de principe a été obtenu mercredi à l'ONU pour réduire de 600 millions de dollars, soit 7,2%, le budget des Casques bleus après des semaines d'intenses négociations suite à la demande des Etats-Unis de baisser fortement ces dépenses, selon des diplomates. Cet accord scellé à l'aube pourrait être validé vendredi par l'Assemblée générale de l'ONU. Les Nations unies dépenseront 7,3 milliards de dollars pour ses opérations de maintien de la paix l'an prochain, au lieu de 7,87 milliards actuellement, ont précisé des diplomates proches des négociations. Les Etats-Unis, premier contributeur à ce budget, voulaient réduire la facture d'1 milliard de dollars, ce qui représentait une baisse de près de 13%.
(RFI 29/06/17)
Après avoir laissé planer la menace d'un shutdown, un accord a finalement été trouvé entre Washington et l'ONU. Le budget des opérations de maintien de la paix doit être réduit de 600 millions pour un budget total de 7,3 milliards de dollars. C'est moins que le milliard d'économie souhaité par l'administration Trump et cet accord doit encore être validé par l'Assemblée générale de l'ONU, ce vendredi. Toutes les missions seront touchées par cette baisse du budget, certaines plus que d'autres...
(AFP 21/06/17)
Un hélicoptère militaire soudanais s'est écrasé dans le nord du Soudan, tuant ses quatre membres d'équipage, a indiqué l'armée mercredi. L'appareil MI-17 de fabrication soviétique s'est écrasé mardi soir en raison du mauvais temps à Dongola, capitale de l'Etat du Nord, après avoir décollé pour une mission, a précisé un porte-parole de l'armée, le général de brigade Ahmed Khalifa Shami. "Les quatre membres d'équipage à bord sont morts", a-t-il ajouté dans un communiqué. L'armée soudanaise s'appuie beaucoup sur son aviation,...
(AFP 21/06/17)
Huit enfants dont les parents sont des membres soudanais du groupe jihadiste Etat islamique (EI), ont été rapatriés mardi au Soudan depuis la Libye. Les enfants, y compris un bébé d'un an, sont arrivés à Khartoum à bord d'un vol parti de la capitale libyenne Tripoli, selon un correspondant de l'AFP sur place. "Dieu merci, aujourd'hui huit enfants" ont été ramenés de Libye, a déclaré aux journalistes Tijani Ibrahim, un responsable du puissant Service national du renseignement et de la sécurité (NISS). Six enfants...
(La Tribune de Genève 14/06/17)
Récits de civils secourus par les forces soudanaises le long de la frontière avec l'Erythrée, afin d'endiguer l'immigration clandestine. C'est un profond désir de liberté qui a poussé Efrem Desta à fuir l'Erythrée et entrer illégalement au Soudan voisin, dans l'espoir de rallier un jour l'Europe. Mais son voyage a tourné court lorsque lui et d'autres migrants érythréens ont été enlevés après avoir traversé la frontière par la tribu des Rashaida dans l'est du Soudan, près du village d'Al-Laffa. «Nous...
(AFP 13/06/17)
Près de 250 enfants de plus de cinq ans ont été tués par des diarrhées aiguës au Soudan depuis dix mois, ravivant la crainte des autorités à la veille de la saison des pluies, ont rapporté lundi des agences de l'ONU. "Entre la mi-août 2016 et le 2 juin 2017, quelque 15.000 cas supposés de diarrhée aiguë ont été enregistrés au Soudan, dont 279 mortels", a affirmé le Bureau de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha), citant des chiffres de l'Organisation mondiale de la santé...
(AFP 13/06/17)
C'est un profond désir de liberté qui a poussé Efrem Desta à fuir l'Erythrée et entrer illégalement au Soudan voisin, dans l'espoir de rallier un jour l'Europe. Mais son voyage a tourné court lorsque lui et d'autres migrants érythréens ont été enlevés après avoir traversé la frontière par la tribu des Rashaida dans l'est du Soudan, près du village d'Al-Laffa. "Nous avons fui l'Erythrée car nous aspirons à la liberté, mais à notre arrivée ici nous avons été capturés par les Rashaida", raconte Efrem Desta, 20 ans, dans sa...

Pages