Mardi 27 Juin 2017
(BBC 13/06/17)
C'est le bilan fourni par le Bureau de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha), qui craint des nouvelles contaminations avec l'arrivée prochaine de la saison des pluies dans le pays. Depuis dix mois, soit entre la mi-août 2016 et le 2 juin 2017, plus de 15.000 cas de diarrhées aiguës ont été enregistrés au Soudan, dont 279 mortels. Environ 87% des décès concernent des enfants de plus de cinq ans répartis dans onze régions du pays, dont la capitale Khartoum. Ocha précise que ces chiffres tiennent compte de ceux fournis par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et du ministère soudanais de la Santé. Un responsable sanitaire indique que ces statistiques n'incluent pas...
(Le Monde 12/06/17)
Selon un rapport des Nations unies, les camps rivaux en Libye utilisent comme supplétifs des combattants étrangers, originaires notamment du Darfour et du Tchad. Par Frédéric Bobin (Tunis, correspondant) Des membres de la brigade Salah Bou-Haliqa brigade, loyale à l’homme fort de l’est libyen Khalifa Haftar, célèbrent le 5 juin à Benghazi une bataille victorieuse. Haftar s’appuie aussi sur des mercenaires soudanais du Darfour. L’engagement de « mercenaires » étrangers en Libye est une vieille histoire. Lors de l’insurrection de 2011, Mouammar Kadhafi, champion du panafricanisme et hôte traditionnel d’insurgés venus de tout le continent, en avait enrôlé de nombreux au service de la répression. Il semble que les habitudes perdurent. Des groupes rebelles originaires du Darfour (Soudan) et du...
(RFI 10/06/17)
Au Soudan, des combats ont éclaté à la fin du mois de mai 2017 au Darfour, alors que la région semblait quelque peu pacifiée. Des affrontements entre deux factions rebelles et les forces gouvernementales. Pour Jérôme Tubiana, chercheur, spécialiste du Soudan et du Tchad, consultant pour l’ONG Small Arms Survey, ce n’est pas un hasard si ces combats arrivent précisément en ce moment. Il répond aux questions de Xavier Besson.
(RFI 08/06/17)
La crise diplomatique autour du Qatar a gagné l’Afrique. Après la rupture des relations diplomatiques de l’Arabie saoudite avec l’émirat, plusieurs pays du continent ont, à leur tour, pris position. D’abord la Mauritanie mardi, puis les Comores mercredi ont rompu leurs relations diplomatiques avec Doha. Nouakchott accuse le Qatar de « soutenir des organisations terroristes, de propager des idées extrémistes et de semer l’anarchie ». Ensuite, c’est le gouvernement sénégalais, solidaire de l’Arabie saoudite, qui a rappelé son ambassadeur au...
(RFI 07/06/17)
Six mois jour pour jour après son arrestation à Khartoum, le 7 décembre dernier, Mudawi Ibrahim Adam, fervent défenseur des droits humains au Soudan, est toujours en prison. Lundi, le nouveau procureur de la République a promis que son procès se tiendrait bientôt, mais ses proches dénoncent une détention arbitraire et s'inquiètent pour sa santé fragile. Mudawi Ibrahim Adam a consacré sa vie à la défense des droits humains au Soudan et a même été récompensé en 2005 pour son combat. Pourtant, aujourd’hui, il est toujours en prison. En mars derniers, ses proches avaient espéré sa libération puisqu'un procureur s'était prononcé en faveur de l'abandon des charges, mais ce dernier a été remplacé.
(RFI 06/06/17)
Les réfugiés du Darfour qui ont trouvé refuge au Tchad envisagent de retourner chez eux. C'est du moins ce que laisse croire un sondage effectué dans les camps de réfugiés, à l'est du Tchad. Un état d'esprit qui a conduit à la signature d'un accord, le 31 mai, entre le Tchad, le Soudan et le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCR). L’accord signé à Khartoum, la semaine dernière, indique que les deux Etats et l’organisme onusien s’engagent à...
(RFI 03/06/17)
Au Soudan, les combats qui ont repris au Darfour après quelques mois de calme relatif inquiètent l'Union européenne ainsi que la troïka pour le Soudan, composé des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de la Norvège. Ces pays ont appelé à la fin des combats dans la région du Darfour, dans l'ouest du pays. Ces nouveaux combats entre les forces gouvernementales et une faction rebelle du Darfour ont lieu alors que des négociations de paix se tiennent à Khartoum depuis mardi.
(RFI 31/05/17)
Le gouvernement soudanais a décrété mardi 30 mai un embargo sur tous les produits agricoles venus d'Egypte, qu'ils soient réexportés depuis ce pays ou qu’ils y soient produits. En mars dernier un premier embargo ne concernait que les produits égyptiens. Ce nouveau tour de vis traduit la tension qui existe actuellement entre les deux pays qui s'opposent sur plusieurs sujets d'importance. Khartoum accuse Le Caire d'armer des rebelles pour renverser le président el-Béchir tandis que le différend frontalier entre les deux pays empoisonne les relations bilatérales. Elle est bien loin cette visite...
(Paris-Match 26/05/17)
Minni Minnawi le chef d'une faction de l’armée de libération du Soudan, groupe rebelle du Darfour plus connu sous son acronyme SLA (Soudan Liberation Army). Il revient pour Paris Match Afrique sur les combats du 20 mai 2017 qui ont fait 500 morts et une centaine de prisonniers. Malgré un cessez-le-feu signé le 3 mai, de violents combats ont opposés vos troupes à l’armée soudanaise les 20 et 21 mai dans l’Est et le Nord du Darfour. Le gouvernement soudanais...
(BBC 24/05/17)
Le chef de l'Etat soudanais affirme que l'armée soudanaise a saisi des véhicules blindés égyptiens des mains des rebelles lors de violents combats le week-end dernier. L'armée soudanaise indique aussi avoir intercepté deux convois de rebelles en provenance de la Libye et du Soudan du Sud. Mini Minnawi, un rebelle du Darfour, a déclaré à la BBC que les accusations du gouvernement soudanais sont sans fondement. ''Ces allégations sont des mensonges du gouvernement soudanais'' a-t-il souligné. La sortie du président...
(Autre média 22/05/17)
Des conflits ensanglantent différentes régions du Soudan presque sans interruption depuis l’indépendance du pays, il y a cinquante ans. Mais en réalité, le Darfour, le Kordofan du Sud, le Nil Bleu, les collines de la mer Rouge et le Soudan du Sud (indépendant depuis 2011 mais toujours en guerre) souffrent d’une seule et même guerre qui s’est installée dans la durée. Les communautés du Soudan et du Soudan du Sud, comme du Tchad voisin, fournissent des recrues en masse aux différentes forces en présence. Les civils, à commencer par ceux qui occupent des fonctions traditionnellement militarisées, sont recyclés en soldats de...
(La Tribune 22/05/17)
La stabilité économique de l’Afrique de l’Est semble avoir convaincu Volvo Trucks de renforcer sa présence économique dans la région. La filiale camions du constructeur suédois vient en effet d’annoncer la mise en place d’une unité d’assemblage dans la ville kenyane de Mombasa. Une implantation qui rentre dans la cadre d’une association conclue entre la multinationale et NECST Motors, un concessionnaire kenyan qui prévoit également la mise en place de 20 ateliers dans la région. La filiale camions du constructeur...
(La Voix de l'Amérique 17/05/17)
Les enfants réfugiés soudanais installés dans quatre camps dans l’Est du Tchad, font face à une malnutrition qualifiée de critique par les acteurs humanitaires opérant sur le terrain. Une situation due à la réduction de la ration alimentaire ces dernières années. André Kodmadjingar s’est rendu dans le camp de Ouré Cassoni. Reportage. Des cris d’un enfant malnutri en consultation au centre nutritionnel. En plein désert, à 55 km de la ville d’Amdjarss et à 7 km de la frontière Tchad-Soudan,...
(RFI 13/05/17)
Au Soudan, un nouveau gouvernement dirigé pour la première fois depuis près de 30 ans par un Premier ministre, a été formé à Khartoum et présenté jeudi 11 mai au soir par le nouveau Premier ministre. Il est composé de 31 ministres et de 43 ministres d'Etat. Sa mission est de tenir jusqu'en 2020, date de la prochaine élection présidentielle. Un gouvernement d'union nationale qui regroupe la majorité de l'opposition mais dont le parti Congrès au pouvoir reste dominant. Le nouveau gouvernement doit s'atteler à des missions complexes...
(APA 12/05/17)
Le président soudanais Omer El-Béchir prendra part à un sommet islamo-américain prévu les 20 et 21 mai prochain à Ryad en Arabie Saoudite et qui verra la participation du président américain Donald Trump, a appris APA vendredi de sources diplomatiques. Au cours de cette rencontre, plus de 40 dirigeants dont la plupart proviennent des pays islamiques vont échanger sur les menaces liées à l'extrémisme et au terrorisme de même que les moyens de répandre les valeurs de tolérance et de...
(Reuters 08/05/17)
L’Elysée a confirmé dans un communiqué la libération de l’homme d’une soixantaine d’années, dont l’identité n’a pas été divulguée. Le Soudan a annoncé, dimanche 7 mai, la libération d’un ressortissant français enlevé le 23 mars au Tchad. L’Elysée a confirmé dans un communiqué la libération de Thierry Frezier, un ancien militaire employé d’une société minière. Libéré samedi, Thierry Frezier a fait une une brève déclaration à la presse à l’aéroport international de Khartoum où il a été transféré dimanche. L’ex-otage...
(RFI 20/04/17)
Le Soudan pourrait avoir violé les sanctions des Nations unies visant l’Iran en s’y procurant des armes lourdes. C’est du moins ce que soutient un rapport de Conflict Armament Research, une ONG britannique spécialisée dans les ventes d’armes. Ses chercheurs ont pu établir que Khartoum avait notamment acheté un canon de 122 millimètres et un blindé en Iran. Comme les dates d’acquisition restent floues, l’ONG ne peut pas toutefois affirmer que ces achats violent l’embargo adopté par le Conseil de...
(RFI 11/04/17)
Au Soudan, les forces de soutien rapide, actives le long de la frontière avec la Libye, sont chargées de garder ces frontières contre l’immigration illégale et des voix s'élèvent pour dénoncer leur possible financement par l'Union européenne (UE). Ces forces sont principalement composées d'anciennes milices janjawids, connues pour les atrocités commises au Darfour. L'Union européenne est de plus en plus critiquée par des ONG sur sa politique migratoire, critiques qui émanent de l'enceinte même...
(Le Monde 10/04/17)
Ce vendredi 7 avril, face aux juges de La Haye, l’Etat sud-africain a soutenu qu’il n’était pas de son devoir d’arrêter le président soudanais sur son sol en 2015. C’est à l’occupation de la galerie publique que l’on devine l’intérêt de l’audience du jour. Ce vendredi 7 avril, l’Afrique du Sud est devant les juges de la Cour pénale internationale (CPI), à La Haye, aux Pays-Bas, pour débattre de son échec à arrêter Omar Al-Béchir lors de sa visite au...
(Jeune Afrique 07/04/17)
Enchaîné en plein soleil, frappé, électrocuté : dans un rare témoignage publié par le journal britannique The Guardian, le journaliste Phil Cox revient sur son enlèvement au Soudan et son incarcération à la prison de Kobar. En décembre dernier, lui et son interprète Daoud Hari avaient été arrêtés alors qu’ils entamaient une enquête sur de présumées attaques à l’arme chimique dans le Darfour. Libérés en février dernier, les conditions de leur détention n'avaient pas été détaillées jusqu'alors. Les forces de...

Pages