| Africatime
Mercredi 22 Février 2017
(AFP 21/02/17)
Les combats ont repris mardi entre forces gouvernementales et rebelles au Kordofan-Sud, un Etat du sud du Soudan, après plusieurs mois d'accalmie, a-t-on appris mardi auprès des deux parties. Ces affrontements interviennent alors que Khartoum avait unilatéralement prolongé de six mois en janvier un cessez-le-feu en vigueur depuis juin dans cet Etat troublé et dans ceux du Darfour (ouest) et du Nil Bleu (sud-est). Le porte-parole des forces armées soudanaises Khalifa Chami a accusé mardi les rebelles d'avoir "attaqué une de (leurs) positions dans le secteur de Mchayech, à 38 km à l'ouest de Kadougli", capitale du Kordofan-Sud.
(AFP 06/02/17)
Le Soudan a exprimé samedi sa volonté de renforcer ses relations bilatérales avec Washington, malgré le récent décret du président américain Donald Trump interdisant l'entrée de ses ressortissants aux Etats-Unis. Donald Trump a signé la semaine dernière un décret controversé bloquant l'entrée aux Etats-Unis des citoyens de sept pays à majorité musulmane, dont le Soudan, pour lutter selon lui contre "le terrorisme islamique radical". Cette mesure a été temporairement bloquée vendredi par un juge fédéral américain. Ce décret anti-immigration est intervenu quelques semaines seulement après la levée "historique", par l'ex-président Barack Obama, de certaines sanctions économiques américaines imposées au Soudan.
(AFP 06/02/17)
Le président soudanais Omar el-Béchir a menacé de porter devant l'ONU le contentieux territorial avec l'Egypte sur le triangle de Halaïb et accusé Le Caire de soutenir des opposants soudanais, dans un entretien télévisé diffusé dimanche par Al-Arabiya. "Halaïb est soudanais et nous ne ferons pas de concessions" au sujet de ce territoire de 20.000 km2 situé sur la mer Rouge et revendiqué par les deux pays, a déclaré M. Béchir sur la chaîne saoudienne. Khartoum portera l'affaire devant "le Conseil de sécurité de l'ONU" si l'Egypte "refuse (un règlement) par la...
(AFP 30/01/17)
Le ministère soudanais des Affaires étrangères a convoqué dimanche le chargé d'affaires américain pour protester contre les restrictions d'entrée aux Etats-Unis imposées par Donald Trump contre les ressortissants de sept pays, dont le Soudan. "Le chargé d'affaires américain Steven Koutsis a été convoqué cet après-midi (...) pour lui exprimer le mécontentement du gouvernement soudanais", a indiqué le ministère dans un communiqué. Le décret signé vendredi par le président américain interdit l'entrée aux Etats-Unis à tous les ressortissants de sept pays à majorité...
(RFI 28/01/17)
Devant près de 6000 partisans, Sadek al-Mahdi a prononcé un discours « fort » appelant au dialogue politique quelques heures après son retour d’exil jeudi 26 janvier. Le retour de l’opposant historique au régime de Omar el-Béchir intervient à un moment crucial de la vie politique du Soudan. Les proches de Sadek al-Mahdi au sein du parti Oumma restent discrets à propos des raisons du retour de l’opposant historique après deux ans et demi d'exil volontaire au Caire. Ils se bornent à répéter les mots prononcés lors du discours de retour du chef du parti : « dialogue » et « opposition pacifique ».
(RFI 27/01/17)
Après près de trois ans d'exil volontaire au Caire, Sadek al-Mahdi est de retour à Khartoum. L'ancien Premier ministre soudanais et chef du parti de l’opposition avait quitté le Soudan en 2014 après une courte période de prison. Il a refusé ensuite l'appel au dialogue national lancé par le président Omar el-Béchir. Son parti Oumma lui a préparé un grand accueil à l'aéroport et les attentes sont grandes vis-à-vis de ce retour. Des portraits de Sadek al-Mahdi, opposant historique et...
(APA 27/01/17)
La Communauté des pays sahélo-sahariens (CEN-SAD), par la voix de son secrétaire général, Ibrahim Sani Abani, a exprimé, jeudi à Addis-Abeba, son soutien au retour du Maroc au sein de l’Union africaine (UA). «Le Maroc revient avec une détermination remarquable de contribuer à la consolidation de la paix, la sécurité et l’intégration économique en Afrique», a déclaré à la presse M. Abani. Le responsable, qui s’exprimait en marge de la 30è session ordinaire du Conseil exécutif de l’UA, qui se...
(AFP 26/01/17)
L'opposant et ex-Premier ministre soudanais Sadek al-Mahdi, dont le gouvernement a été renversé par l'actuel président Omar el-Béchir, est rentré jeudi à Khartoum après près de 30 mois d'exil, a annoncé son parti Oumma. Sadek al-Mahdi, un opposant historique, est "arrivé à l'aéroport de Khartoum", a déclaré à la presse sa fille Meriam, vice-présidente de l'Oumma. Elle a déploré toutefois que les autorités aient empêché 25 de ses partisans d'entrer à l'aéroport pour l'accueillir. L'Oumma (Nation), la principale formation de l'opposition au Soudan, a indiqué que l'opposant s'adresserait plus tard à ses partisans à Omdourman, près de la capitale soudanaise.
(Xinhua 23/01/17)
Samedi, le gouvernement du Soudan a salué l'investiture du nouveau président des Etats-Unis, Donald Trump, et réitéré sa volonté de dialoguer avec la nouvelle administration américaine, a rapporté le site soudanais www.ashorooq.net . Donald Trump a prêté serment vendredi et est devenu le 45e président des Etats-Unis. "Le Soudan poursuivra le dialogue qu'il a engagé avec les Etats-Unis, sur la base du climat de confiance instauré entre les deux parties,'' aurait déclaré le ministre soudanais des Affaires étrangères, Ibrahim Ghandour. "Nous ne nous attendons pas à ce qu'il y ait des changements dans la politique...
(RFI 21/01/17)
Le sud de la Libye est devenu une base arrière pour les mouvements d'opposition du Darfour, au Soudan. C'est ce que confirme un rapport de l'ONU diffusé ce lundi 16 janvier. L'avancée de l'armée soudanaise au Darfour ces derniers mois a précipité le retrait de deux mouvements rebelles vers la Libye, mais aussi vers le Soudan du Sud. Ils sont accusés de commettre toutes sortes d'exaction alors qu'ils déclarent vouloir se réorganiser. L'arrivée en masse des milices soudanaise du Darfour, après le revers qu'ils...
(AFP 16/01/17)
Le Soudan a prolongé dimanche de six mois le cessez-le-feu en vigueur depuis juin dans les Etats en conflit du Darfour (ouest), du Nil Bleu (sud-est) et du Kordofan-Sud (sud), ont indiqué des médias officiels. "Le gouvernement présidé par le président Omar el-Béchir a décidé de prolonger le cessez-le-feu de six mois", a rapporté l'agence de presse officielle soudanaise. En octobre, M. Béchir avait déjà prolongé jusqu'au 31 décembre ce cessez-le-feu décrété unilatéralement en juin dans ces trois régions, où les combats entre forces...
(Xinhua 14/01/17)
JUBA, (Xinhua) -- Le Soudan du Sud a écarté vendredi toute renégociation de l'accord de paix avec le dirigeant rebelle aujourd'hui exilé Riek Machar, après que des médias ont rapporté que les pays garants de la paix (Troïka) envisageraient de ramener les factions en conflit à la table des négociations. Le porte-parole du président Salva Kiir, Ateny Wek Ateny, a déclaré ne rien savoir au sujet de négociations envisagées par la Norvège et la Grande-Bretagne prévues en février à Doha...
(AFP 13/01/17)
Le président des Etats-Unis Barack Obama a annoncé vendredi la levée de certaines sanctions économiques contre le Soudan, relevant des avancées "positives" de la part de Khartoum au cours des six derniers mois. Dans un courrier adressé au Congrès et rendu public par la Maison Blanche, M. Obama souligne en particulier "une réduction marquée des activités militaires qui ont culminé dans un engagement à maintenir la cessation des hostilités dans les zones de conflit" et des efforts pour améliorer l'accès...
(AFP 13/01/17)
Les Etats-Unis vont lever vendredi quelques sanctions économiques contre le Soudan "en reconnaissance" des progrès accomplis par Khartoum, qui restera toutefois sur la liste américaine des "Etats soutenant le terrorisme", ont annoncé jeudi soir à l'AFP deux responsables de l'administration Barack Obama. La Maison Blanche doit annoncer vendredi matin une "levée de quelques sanctions en matière de commerce et d'investissement", a indiqué un de ces responsables du gouvernement du président sortant. "Nous prenons ces mesures en reconnaissance des mesures positives prises par le gouvernement...
(Business.News 12/01/17)
Dans le cadre de la visite officielle du chef du gouvernement, Youssef Chahed, au Soudan, au Niger et au Burkina Faso, Tunisia Africa Business Council-TABC organise en collaboration avec le CEPEX, l’UTICA et CONECT une mission économique d’hommes d’affaires tunisiens à ces trois pays du 24 au 27 janvier courant qui accompagneront M. Chahed. L’objectif étant d’explorer les opportunités qu’offrent ces trois marchés pour les entreprises tunisiennes et de consolider les contacts d’affaires avec les professionnels et les différents intervenants dans ces...
(Xinhua 05/01/17)
ABUJA, (Xinhua) -- Le Nigeria va déployer un contingent de 800 casques bleus dans le cadre de la Mission des Nations Unies et de l'Union africaine au Darfour (MINUAD), a annoncé mardi le chef d'état-major de l'armée nigériane, le général Tukur Buratai. L'officier général a assuré à Xinhua que ce contingent composé de 755 soldats et de 45 officiers s'acquittera de sa tâche avec le plus grand professionnalisme. Ce conflit ethnique qui a débuté en 2004 dans cette région de...
(AFP 29/12/16)
Les députés soudanais ont voté mercredi le rétablissement du poste de Premier ministre, supprimé depuis la prise de pouvoir du président Omar el-Béchir lors d'un coup d'Etat en 1989. M. Béchir avait proposé en octobre de nommer un Premier ministre, dans le cadre du "dialogue national" entre le gouvernement soudanais et des groupes de l'opposition qui doit mener à une nouvelle Constitution. L'amendement, voté mercredi à l'unanimité par les 387 députés présents, sur un total de 425, donne au Premier...
(RFI 28/12/16)
Au Soudan, les autorités ont libéré une vingtaine d'opposants qui étaient incarcérés depuis novembre 2016 à la suite de manifestations dues à la hausse des prix de l'essence. Parmi les personnes libérées, il y a des responsables de partis politiques, mais l'opposition dénonce la détention de dizaines d'autres. Fayçal Mohammed Saleh, journaliste soudanais, décrit les conditions de ces détenus.
(Xinhua 24/12/16)
KHARTOUM, (Xinhua) -- Au moins six personnes ont été tuées et huit autres blessées lors d'une attaque perpétrée par des hommes armés, à Fur Baranga, à environ 180 kilomètres au sud d'El Geneina, capitale de l'État du Darfour-Ouest, a rapporté vendredi le webzine Sudan Tribune. "L'attaque a été lancée jeudi par deux hommes armés, depuis Fur Baranga, sur un rassemblement d'hommes et de femmes qui se tenait dans une cour. Six personnes ont été tuées et huit autres blessées. Les...
(Xinhua 23/12/16)
KHARTOUM, (Xinhua) -- Le président soudanais Omar el-Béchir a menacé jeudi de recourir aux forces armées pour écraser la rébellion si les groupes armés refusaient de se joindre au processus de paix. "Le cessez-le-feu prendra fin à la fin de ce mois de décembre. Après quoi, quiconque refusera de répondre à notre offre de paix ne pourra s'en prendre qu'à lui-même", a déclaré M. el-Béchir, au cours d'une allocution donnée dans un centre d'entraînement de l'armée soudanaise. Il a réaffirmé...

Pages