Jeudi 26 Avril 2018
(Le Point 26/03/18)
« Bienvenue chez moi ! » lance joyeusement Ali* en présentant sa paillasse. Le jeune homme souriant dispose de deux mètres carrés sur lesquels il a installé tout ce qu'il possède : une couverture, un drap et un petit sac à dos. À côté de lui, des dizaines de ses compatriotes ont fait de même. Cela crée une mosaïque de couleurs sur le sol du hangar n° 3 du nouveau centre d'accueil d'Agadez construit par l'UNHCR. Inauguré à la mi-mars, le site abrite 600 personnes. Presque toutes sont originaires du Darfour. Ali, lui, avait 12 ans lorsque le conflit opposant les rebelles soudanais au gouvernement a éclaté. Son père a été tué. Sa sœur a...
(Xinhua 20/03/18)
Le président égyptien Abdel-Fattah al-Sissi et son homologue soudanais Omar el-Béchir, en visite en Egypte, ont souligné lundi la nécessité de mettre fin aux différends entre les deux pays et d'élargir leur coopération mutuelle. "Nous avons convenu de nous tourner vers de nouveaux horizons de coopération dans divers domaines, afin de mieux servir les intérêts de nos deux pays", a déclaré M. Al-Sissi au cours d'une conférence de presse conjointe organisée après sa rencontre avec M. El-Béchir. La visite du président soudanais intervient dans un contexte de tensions entre ces deux pays africains, en raison notamment de plusieurs litiges épineux. Le président égyptien a déclaré que la visite de M. El-Béchir reflétait un état d'esprit positif, et augurait d'un renforcement...
(AFP 19/03/18)
Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et son homologue soudanais Omar el-Béchir ont affirmé lundi au Caire leur volonté de rapprochement après plusieurs mois de tensions entre leurs deux pays. Les relations entre Le Caire et Khartoum se sont particulièrement détériorées début 2017 lorsque le président soudanais a accusé l'Egypte de soutenir ses opposants dans les zones de conflit, comme au Darfour. La souveraineté disputée du triangle de Halayib, à la frontière des deux pays près de la mer Rouge, dans une région riche en minerais, est également source de désaccords.
(RFI 15/03/18)
Une délégation soudanaise dirigée par le ministre de l'Energie se trouve en ce moment à Moscou pour accélérer la coordination entre les deux pays dans le domaine du nucléaire. Ce lundi 12 mars, Khartoum a par ailleurs annoncé l'ouverture du secteur de l'uranium à l'investissement. Le Soudan possède déjà la troisième plus grande réserve d'uranium au monde. La Russie renforce ses liens stratégiques avec le Soudan. L'accord signé ce lundi 12 mars lors de la visite de la délégation soudanaise en Russie est le quatrième en moins de six mois. Il porte sur l'utilisation du nucléaire...
(Xinhua 12/03/18)
Le Soudan et le Qatar ont discuté dimanche des engagements pris en faveur de la paix dans la région du Darfour, ainsi que du suivi du processus de paix. Le président soudanais Omar el-Béchir a reçu dimanche le vice-Premier ministre qatari Mohamed ben Abdulrahmane al-Thani à Khartoum. "Nous avons discuté des engagements pris en faveur de la paix au Darfour, ainsi que du suivi du processus de paix. Nous sommes ravis de constater que de nombreuses factions sont disposées à...
(Xinhua 05/03/18)
La police soudanaise a libéré dimanche 177 étrangers des mains des trafiquants d'êtres humains dans la capitale Khartoum, a rapporté l'agence de presse officielle SUNA. "Une force conjointe de la police de réserve centrale, de l'administration des urgences et des opérations, des services d'enquête criminelle et de la police locale, ont participé à l'action et arrêté l'accusé principal", a déclaré Ibrahim Abdel-Rahim, directeur de la police d'Etat de Khartoum, cité par la presse. Les otages étaient fermés dans six maisons...
(RFI 02/03/18)
Fondée en 2008, la start-up américaine Bridge International Academies a ouvert des centaines d’écoles privées à bas coût en Afrique, principalement au Kenya, mais aussi en Ouganda, au Liberia et au Nigeria. Or aujourd’hui, ces établissements sont de plus en plus controversés. Ce 1er mars, 88 organisations de la société civile du monde entier ont envoyé une lettre aux investisseurs de Bridge International Academies pour leur demander de cesser leur soutien à cette start-up américaine d'écoles à bas coût sur...
(AFP 27/02/18)
Le président soudanais Omar el-Béchir a limogé le chef d'état-major et désigné mardi son remplaçant dans le cadre d'un changement "majeur" à la tête de l'armée, a indiqué l'agence officielle SUNA. Le général Emadeddine Adawi, en poste depuis février 2016, a été remplacé par le général Kamal Abdelmaarouf, qui était jusqu'alors l'inspecteur général des forces armées, selon SUNA. Ce remaniement intervient deux semaines après que M. Béchir a remplacé le puissant chef des services de renseignement (NISS), Mohammed Atta, par Salah Abdallah Mohamed Saleh, qui avait déjà occupé ce poste. Le NISS a participé à la répression de récentes manifestations antigouvernementales dans plusieurs villes...
(Xinhua 22/02/18)
Le Parti du Congrès national (NCP, au pouvoir) du Soudan a limogé mercredi son vice-président Ibrahim Mahmoud Hamid et nommé Faisal Hassan Ibrahim à sa place. La direction du NCP a tenu mercredi une longue réunion présidée par le président de la République et président du NCP, Omar el-Béchir. "La Direction a remercié Ibrahim Mahmoud Hamid, l'ancien vice-président du NCP, et m'a nommé au poste", a annoncé mercredi soir Faisal Hassan Ibrahim. Ce changement dans la direction du parti au...
(Le Monde 20/02/18)
En Chine, rien ne remplace le guanxi (le réseau) : des liens interpersonnels qui régissent aussi bien les rapports amicaux que les relations dans les affaires et la politique. La confiance vient du guanxi et, pour cela, il faut se rencontrer. Ainsi fonctionne, aussi, la diplomatie chinoise. Avec 79 visites dans 43 pays d’Afrique en dix ans, le pays est particulièrement actif sur le continent. « La Chine attache beaucoup d’importance aux relations personnelles et à ces rencontres en face...
(AFP 19/02/18)
Les autorités soudanaises ont libéré dimanche des dizaines de militants, dont certaines figures de l'opposition, arrêtés le mois dernier lors de protestations contre la hausse des prix. Leur libération intervient trois jours après que l'ambassade des Etats-Unis à Khartoum a condamné la détention de ces militants, affirmant qu'ils étaient détenus dans des "conditions inhumaines et dégradantes". Ils sont sortis de la prison de Kobar, dans le nord de Khartoum, en criant "Liberté, justice, révolution" et ont été accueillis à bras ouverts par des membres de leurs familles, selon un correspondant de l'AFP sur place. Les autorités avaient demandé aux journalistes de venir assister à leur libération.
(Xinhua 19/02/18)
De violents affrontements ont éclaté entre deux factions divergentes du Mouvement populaire de libération du Soudan - Secteur nord (SPLM-N) dans la région du Nil Bleu, près de la frontière avec le Soudan du Sud, a annoncé dimanche une des factions dans un communiqué. Le SPLM-N s'est récemment fragmenté en deux factions rivales, l'une dirigée par Abdel-Aziz al-Hilu dans la zone du Kordofan du Sud, et l'autre par Malik Agar dans celle du Nil Bleu. "Nos forces ont été confrontées...
(AFP 16/02/18)
Quelques 200.000 nouveaux réfugiés du Soudan du Sud sont attendus cette année au Soudan, fuyant le conflit meurtrier et la famine dans leur pays, a indiqué jeudi l'ONU. Né en 2011 après sa séparation d'avec le Soudan, le Soudan du Sud a sombré fin 2013 dans une guerre civile qui a fait des dizaines de milliers de morts, près de quatre millions de déplacés et provoqué une crise humanitaire catastrophique. De nombreux cessez-le-feu ont été signés depuis entre le président Salva Kiir et son rival, l'ancien vice-président Riek Machar, sans être respectés. Le Soudan accueille déjà 417.000 réfugiés sud-soudanais, selon l'ONU. D'après les derniers chiffres du bureau de l’ONU pour la coordination des affaires humanitaires (Ocha)...
(Agence Ecofin 13/02/18)
Réunis dans le cadre du 5ème Conseil sectoriel sur l'environnement et la gestion des ressources naturelles qui s’est tenu à Arusha, en Tanzanie, du 5 au 9 février 2018, les ministres des pays d’Afrique de l’Est, en l’occurrence le Burundi, le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Tanzanie et l'Ouganda, ont approuvé un partenariat de coopération entre le secrétariat de la communauté de l'Afrique de l'Est (CAE) et le Centre sur les politiques foncières en Afrique (ALPC). «...
(AFP 12/02/18)
Le président soudanais Omar el-Béchir a désigné dimanche un nouveau chef pour le puissant service du renseignement, un organe impliqué dans la répression de récentes manifestations antigouvernementales, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle Suna. Par décret, M. Béchir "a nommé" Salah Abdallah Mohamed Saleh à la tête du Service national du renseignement et de la sécurité (NISS), en remplacement de Mohammed Atta, a indiqué Suna, sans autres précisions. Le nouveau patron du NISS qui a fait des études d'ingénierie...
(AFP 09/02/18)
Les autorités rwandaises ont refusé de recevoir une délégation de députés israéliens d'opposition qui voulaient évoquer la question des migrants africains menacés d'expulsion par Israël, a-t-on appris auprès de ces parlementaires. "Nous sommes en mission d'enquête au Rwanda, car nous voulons établir la vérité. Nous avons demandé à rencontrer des officiels rwandais pour discuter de la déportation illégale prévue par Israël de demandeurs d'asile érythréens vers le Rwanda, mais cela nous a été refusé et nous nous demandons pourquoi", a déclaré jeudi soir à l'AFP Michal Rozin, un membre du parti d'opposition Meretz. Israël se prépare à expulser des milliers d'Érythréens et de Soudanais...
(AFP 08/02/18)
Le président soudanais Omar el-Béchir a annoncé jeudi la mise en place d'un programme avec la Russie visant à renforcer les capacités militaires du Soudan, ont rapporté les médias d'Etat. Ce plan a pour objectif de développer l'armée soudanaise afin qu'elle puisse faire face à toute menace, a déclaré le chef de l'Etat face à un parterre d'officiers et de soldats, réunis dans la ville côtière de Port-Soudan. "Nous sommes prêts à faire face à toute menace contre notre pays",...
(AFP 08/02/18)
Les services de sécurité soudanais ont confisqué jeudi le tirage de trois journaux ayant couvert les manifestations contre la hausse des prix du pain en janvier, ont indiqué leurs rédactions. Le récent doublement du prix du pain, consécutif à la décision du gouvernement de confier les importations céréalières au secteur privé, a suscité un vif mécontentement au sein de la population. Plusieurs journaux ont critiqué cette décision du gouvernement. Jeudi, des agents du puissant Service national du renseignement et de...
(AFP 06/02/18)
Plusieurs centaines de manifestants ont défilé mardi dans les rues de Juba pour protester contre la décision des États-Unis de restreindre les transferts d'armes vers le Soudan du Sud, plongé dans une guerre civile meurtrière depuis décembre 2013. La manifestation a donné lieu à des débordements et une correspondante canadienne d'Associated Press a été frappée au sol par de jeunes manifestants, qui l'ont visiblement prise pour une Américaine, selon un journaliste de l'AFP. La journaliste a été brièvement prise en charge dans une clinique de l'ONU proche avant de pouvoir rentrer chez elle. Vendredi, le département d'État américain avait annoncé des restrictions...
(La Tribune 06/02/18)
Ils sont 38.000 Africains, principalement originaires d’Erythrée ou d’Ethiopie, vivant irrégulièrement en Israël. Souvent surnommés les « infiltrés», ces sans-papiers ne pourront pas renouveler leur visa expiré. Ils reçoivent des ordres de quitter le territoire (ODQT) de l’Etat hébreu. La seule alternative que leur offre désormais Israël est sans appel : recevoir une aide au retour pour être "raccompagnés" vers leurs pays d'origine ou être jetés dans les geôles israéliennes. Va-t-on encore attendre un drame ou une humiliation pour voir l'Union africaine (UA) ou les chancelleries africaines se saisir de ce dossier que tout le monde s'emploie à mettre au fond des tiroirs ?

Pages