| Africatime
Jeudi 30 Mars 2017
(AFP 06/10/16)
Les médecins des hôpitaux publics du Soudan étaient en grève jeudi pour réclamer au gouvernement de meilleures conditions de travail, une hausse des salaires et davantage de sécurité, ont rapporté des médecins et le correspondant de l'AFP. En raison de ce mouvement national débuté jeudi matin, les médecins ne traitaient que les cas d'urgence, a indiqué le Comité des médecins. Selon le correspondant de l'AFP, des médecins manifestaient dans plusieurs hôpitaux publics de la capitale Khartoum et des informations circulaient sur une mobilisation similaire dans les Etats du Darfour-Nord et Ouest, Jazira (centre) et Sennar (sud).
(RFI 06/10/16)
Le président soudanais Omar el-Béchir est arrivé au Caire mercredi matin 5 octobre pour une visite de deux jours. Il a rencontré son homologue égyptien Abdel Fattah al-Sissi. Les deux présidents ont signé un accord stratégique de partenariat, en plus de 17 autres accords. Pour la première fois depuis qu’il existe, le haut comité commun entre l’Egypte et le Soudan, dirigé habituellement par les deux Premiers ministres des deux pays, était, cette fois-ci, dirigé par les deux chefs d’Etat. Une façon de donner plus d'importance à cette instance bilatérale.
(Sudan News Agency 05/10/16)
Le Caire- Le Comité Présidentiel Supérieur Mixte entre le Soudan et l'Egypte convoquée ici dirigé par le Président de la République, Maréchal Omer Hassan Ahmed Al-Bashir et son homologue égyptien, Abdel- Fatah al-Sissi. Président Al-Bashir est arrivé tôt Mercredi matin à la tête de la délégation du Soudan aux réunions du Comité et à prendre part aux célébrations marquant le Victor d'Octobre égyptien. Al-Bashir a été reçu au Caire par son homologue égyptien, Abdel-Fatah al-Sissi. Les deux Présidents se sont adressés à la séance d'ouverture du Comité et ont souligné la nécessité de renforcer...
(Sudan Tribune 05/10/16)
Khartoum- Le Premier Vice-président, le Lt.-Gén. Bakri Hassan Saleh a appelé à l'établissement des Sociétés Agricoles et d'Elevage modèle dans tous les Etats du Soudan. Cela est arrivé lors de sa rencontre Mercredi au Palais Républicain avec le Comité Supérieur pour la mise en œuvre de la Loi de l'Agriculture et de l'Elevage par des professions de production. Dans un communiqué de presse, le Ministre d'Etat au Ministère de la Justice, Tahani Toral-Dabba, a évoqué les efforts faits par le Comité lors de sa tournée aux Etats. Elle a apprécié le soutien politique qui a contribué à appuyer sur l'avant dans l'enregistrement des Sociétés vers le renforcement de l'économie nationale. SOMO
(AFP 04/10/16)
Un haut responsable de l'ONU a demandé mardi au Soudan d'aider à faire la lumière sur des accusations selon lesquelles les forces gouvernementales ont procédé à plusieurs attaques chimiques au Darfour, des allégations qui ne doivent pas être prises au sérieux selon la Russie. L'ONG Amnesty International a accusé les forces soudanaises dans un rapport jeudi dernier d'avoir mené une trentaine de ces attaques entre janvier et septembre sur des villages de la région du Djebel Marra, dans le cadre d'une vaste campagne militaire contre les rebelles. L'OIAC (Organisation pour l'interdiction des armes chimiques, agence de l'ONU) a expliqué qu'elle aurait besoin de plus d'informations et de preuves pour une enquête formelle. Hervé Ladsous, le patron des opérations de maintien...
(Agence Ecofin 04/10/16)
La Chine investira 60 millions $ dans l’agriculture soudanaise. C’est ce qu’a annoncé le ministre chinois de l’agriculture, Han Changfu, lors d’une visite dans le pays. Le responsable a indiqué que ce financement entrait dans le cadre de la consolidation du partenariat existant entre les deux pays, dans le cadre de l’agriculture. Il intervient alors que plus de 27 institutions de l’Empire du Milieu s’investissent déjà sur le terrain, en faveur de l’agriculture soudanaise. Han Changfu a également exprimé la disponibilité de son pays à importer les produits agricoles du Soudan, répondant aux...
(La Voix de l'Amérique 03/10/16)
La deuxième réunion tripartite Tchad-Soudan-HCR pour le retour volontaire et consenti des réfugiés soudanais à l'Est du Tchad s'est tenue le 29 septembre dernier à Abèché, chef-lieu de la région du Ouaddaï. Avant la réunion, une délégation soudanaise a rencontré les représentants des réfugiés pour exprimer leurs inquiétudes aux autorités soudanaises qui leur demandent de repartir chez eux. Conduite par l’assistant-coordonnateur de la commission des réfugiés du Darfour, Forsha Mojeeb Al Rahman Mohamed, cette mission a du mal à convaincre les réfugiés soudanais, plus de 300 000 résidant sur le sol tchadien depuis 2003. Répartis dans douze camps basé dans trois régions de l’Est du Tchad - Oudaï, Wadi Fira et Ennedi-Est -, ces réfugiés ont les mêmes préoccupations :...
(AFP 30/09/16)
La communauté internationale doit "enquêter de près" sur l'utilisation d'armes chimiques au Soudan, dénoncée dans un rapport d'Amnesty International accusant les forces gouvernementales d'avoir procédé à plusieurs attaques de ce type dans l'ouest du pays, a estimé vendredi le ministère français des Affaires étrangères. "Nous avons pris connaissance avec préoccupation du rapport d'Amnesty International. Ce rapport porte des accusations très graves que...
(AFP 30/09/16)
Amnesty International a accusé jeudi les forces gouvernementales soudanaises d'avoir procédé cette année à plusieurs attaques chimiques qui ont tué des civils dans l'ouest du pays, des allégations fermement rejetées par Khartoum. Dans un rapport, l'ONG affirme qu'au moins une trentaine d'attaques à l'arme chimique ont été perpétrées entre janvier et septembre sur des villages de la région du Djebel Marra, au Darfour, dans le cadre d'une vaste campagne militaire contre les rebelles. Le rapport d'Amnesty comprend des images d'enfants souffrant de brûlures chimiques, d'images satellite de villages détruits et de personnes déplacées, des extraits d'entretiens avec plus de 200 survivants et des analyses d'experts en armes...
(Le Monde 30/09/16)
« Il est plus facile de faire passer un chameau par le chas d’une aiguille que de faire entrer un janjawid au royaume de Dieu. » La mise en exergue de la célèbre maxime de Jésus qu’Abdelaziz Baraka Sakin emprunte aux Evangiles et détourne avec malice donne le ton du Messie du Darfour, septième roman de l’écrivain soudanais et son premier traduit en français. Ce roman épique, à la fois drôle et violent, nous plonge au cœur du conflit du Darfour, qui, depuis 2003, a fait plus de 300 000 morts ainsi que des millions de réfugiés et de déplacés dans cette région de l’ouest du Soudan. D’un bout à l’autre de ce chaos sanglant, une figure sombre, Abderahman, une...
(APA 30/09/16)
Le Togo est ‘’prêt’’ à accueillir le président soudanais Omar El Béchir, à l'occasion du sommet extraordinaire de l’Union africaine sur la sécurité maritime et le développement, prévu du 10 au 15 octobre 2016 à Lomé, la capitale togolaise, a déclaré le ministre togolais des affaires étrangères Robert Dussey. « Parmi les délégations qui se sont annoncées, il y a celle du soudan. Si le président soudanais devrait venir à Lomé pour participer au sommet, parce que c’est son droit, le Soudan est membre de l’Union africaine, le Togo lui réservera un meilleur accueil comme pour toutes les autres délégations», a déclaré jeudi à Lomé, Dussey au cours d’une conférence de presse destinée à faire le point des préparatifs du...
(RFI 29/09/16)
Le président soudanais Omar el-Béchir annonçait le 7 septembre 2016 que la paix était revenue au Darfour. C'était à l'occasion d'une rencontre à el-Facher, la capitale de l'Etat du Darfour-Nord, avec ses homologues du Tchad, Idriss Deby, et du Qatar, l'émir Tamim Ben Hamad al-Thani. « Nous déclarons à toutes les personnes au Darfour et au Soudan […] avoir rempli nos engagements », disait alors le Soudanais. Amnesty international publie ce jeudi 29 septembre 2016 un rapport sur l'utilisation par Khartoum d'armes chimiques dans la région du Jebel Marra, dans l'ouest du Darfour.
(Le Monde 29/09/16)
Le gouvernement soudanais est-il à l’origine d’une trentaine d’attaques chimiques au Darfour, depuis janvier ? C’est ce qu’affirme Amnesty International dans un rapport rendu jeudi 29 septembre. Ces attaques, situées dans la région de Jebel Marra, dont la plus récente date du 9 septembre, ont fait entre 200 et 250 morts, selon l’organisation de défense des droits de l’homme. « Le recours aux armes chimiques est un crime de guerre. Les éléments que nous avons recueillis sont crédibles et trahissent un régime déterminé à diriger ses attaques contre la population civile du Darfour sans aucune crainte de sanction de la part de la communauté internationale », a fait savoir Tirana Hassan, directrice du programme de recherche sur les crises à...
(Dw-World 29/09/16)
Au Darfour, entre 200 et 250 personnes, en majorité des enfants sont mortes, et recensées comme étant victimes d'armes chimiques par Amnesty International. Selon Amnesty International, ces attaques sont menées depuis janvier de cette année, contre des civils, dans des régions reculées de cette province de l'ouest du Soudan. Un rapport d'enquête fait figure de cri d’alerte, lancé quelques jours après l’annonce de la cessation des hostilités par le gouvernement soudanais, une annonce à laquelle de nombreux analystes ne croient pas.
(BBC 29/09/16)
Le rapport d'Amnesty, près de 100 pages, comprend des images d'enfants souffrant de brûlures chimiques, d'images satellite de villages détruits et de personnes déplacées, des extraits d'entretiens avec plus de 200 survivants et des analyses d'experts en armes chimiques. Selon Amnesty International, plus de deux cents personnes, dont des dizaines d'enfants, sont morts après avoir été exposés à des substances chimiques provenant de bombes. Certains survivants affirment avoir inhalé l'air toxique après que des armes ont été abandonnées. Les victimes ont eu des hématomes sur la peau. Jonathan Loeb, porte-parole d'Amnesty international qui a déclaré que les victimes ont eu des hématomes sur la peau estime qu'il est peu probable que ces armes chimiques aient été utilisées par de troupes...
(Jeune Afrique 29/09/16)
Dans un rapport rendu public jeudi, Amnesty International accuse le gouvernement soudanais d'avoir utilisé des armes chimiques présumées contre la population de la région du Jebel Marra au Darfour au cours des huit derniers mois. L’ONG estime qu’entre 200 et 250 personnes, des enfants pour la plupart, pourraient avoir succombé après avoir été exposées à des substances chimiques, au cours d’au moins 30 attaques depuis janvier 2016. A cette époque, les forces gouvernementales soudanaises ont lancé une vaste campagne militaire dans le Jebel Marra, une région du Darfour, pour reprendre le contrôle de certaines positions tenues par l’Armée de Libération du Soudan, et mettre fin à la rébellion dans cette zone. Le président soudanais Omar el-Béchir a pourtant annoncé au...
(Sudan News Agency 28/09/16)
New York - Le Ministre des affaires étrangères, Prof. Ibrahim Ghandour a rencontré Mardi le Secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki-Moon, en présence de son adjoint Jan Eliasson. Le ministre a donné une explication complète sur les derniers développements au Darfour et dans les deux régions, ainsi que la situation dans la République du Sud Soudan soulignant la conclusion des rondes de dialogue national et les arrangements pour l'adoption des recommandations final le 10 d'Octobre, lors d'une cérémonie en présence du Président de l'Union africaine , la Ligue des ?tats arabes et l'Organisation de la Coopération Islamique en exprimant l'espoir que l'Organisation des Nations Unies participe à cette occasion...
(Sudan News Agency 28/09/16)
Khartoum - Le Directeur Général du Canal spatial Al-Shorooq l'état de préparation de Canal à diffuser et prêcher les résultats du Dialogue National, à ce stade, qu'il a décrit d'Importante dans l'histoire du Soudan, où la formation d'une carte du Soudan à l'unanimité de son peuple, où en présentant leurs visions et leurs idées dans les axes abordés à travers les six Comités du Dialogue confirmant qu'ils sont axes importants et essentiels et nécessaire pour la prochaine phase. Il a dit dans une déclaration faite à / SUNA / que la Chaîne Al-Shorooq a consacré une programmation très large pour prêcher le Dialogue National afin de récolter les fruits de ce rêve qui a été prise à l'unanimité par le...
(Sudan News Agency 28/09/16)
Khartoum - Le Membre du Comité Supérieur du Dialogue National (7 + 7), Abdoud Jaber a renouvelé que la Conférence Général du Dialogue National aura lieu dans le 10ème Octobre prochain. Jaber a dit à SUNA que le résultat du Dialogue National qui, après avoir été approuvé et adopté de la part de la Conférence, serait mis dans un structure comme un paquet unifié de multiples facettes à mettre en œuvre selon son urgence et dans laquelle la priorité serait donnée à la nourriture du peuple et ce qui sera suivie à leur considération les réformes et d'autres exigences des citoyens. Il a dit ce qui a été convenu par les différents Comités quant aux recommandations forme une réalisation nationale,...
(Sudan News Agency 27/09/16)
Khartoum- Le Premier Vice-président de la République, le Lt.-Gén. Bakri Hassan Saleh a souligné le soutien de l'Etat à l'enseignement privé, à la fois public et l'enseignement supérieur. Cela est arrivé lors d'une réunion au Palais Présidentiel avec une délégation de membres du Conseil d'Administration de l'Université d'Al-Ahfad en présence du Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Dr Soumaya Abu Kashza où la délégation a présenté l'appel au Premier Vice-président à participer aux activités de célébration de l'Université du 50e anniversaire de sa création. Le Recteur de l'Université d'Al-Ahfad pour les Jeunes Filles, le Dr Qasim Badri a dit que la réunion a examiné un nombre de sujets liés...

Pages