Dimanche 10 Décembre 2017
(RFI 30/09/17)
Depuis cet été, des centaines de migrants se sont installés dans le parc Maximilien, à Bruxelles. Les arrestations de la police se sont multipliées ces dernières semaines. Le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration a annoncé coopérer avec le gouvernement soudanais pour qu'il identifie ses ressortissants et les renvoie au Soudan. Les premiers Soudanais expulsés ont pris l'avion ce vendredi. Ils viennent d'Erythrée, du Soudan et du Burkina Faso... Parmi les centaines de migrants qui se sont installés cet été dans le parc Maximilien...
(AFP 27/09/17)
Les Etats-Unis ont appelé mardi le Soudan à mener "une enquête minutieuse et transparente" sur les affrontements entre forces de sécurité et déplacés dans un camp du Darfour (ouest) qui ont causé la mort de plusieurs personnes la semaine dernière. Vendredi, des déplacés habitant dans le camp de Kalma, dans le Sud-Darfour avaient protesté contre la visite du président soudanais Omar el-Béchir qui est recherché par la Cour pénale internationale à la suite d'accusations de génocide et de crimes...
(AFP 26/09/17)
Le Premier ministre belge, Charles Michel, a défendu mardi la présence en Belgique de responsables officiels soudanais pour identifier des migrants illégaux soudanais voués à être expulsés, en assurant que plusieurs autres Etats membres de l'UE, dont la France, agissaient de la sorte. La coalition au pouvoir, alliance de nationalistes flamands et de libéraux, fait face depuis une semaine à une polémique à propos de cette mission d'identification soudanaise. L'opposition a accusé le gouvernement de "pactiser" avec un régime dictatorial à Khartoum. Mais "nous ne sommes pas le seul Etat membre de l'Union européenne, très loin de là, à organiser ce type de mission avec le Soudan", a plaidé le Premier ministre, qui s'exprimait pour la première fois sur le...
(AFP 25/09/17)
Le Soudan s'est engagé lundi à redoubler d'efforts pour normaliser ses relations avec les Etats-Unis après la décision de Washington de mettre fin aux restrictions imposées aux Soudanais dans un décret migratoire controversé. Le Soudan a été retiré lundi de la liste actualisée des pays concernés par ce décret qui interdit ou limite l'entrée aux Etats-Unis des ressortissants de huit pays (Corée du Nord, Iran, Libye, Syrie, Somalie, Tchad, Venezuela, Yémen). "La décision du président américain Donald Trump de retirer le Soudan de la liste est un développement positif pour les relations bilatérales", a déclaré le ministère des Affaires étrangères soudanais dans un communiqué. "Le gouvernement du Soudan redoublera d'efforts pour lever tous les obstacles vers une normalisation complète des...
(AFP 24/09/17)
Un tribunal soudanais a condamné dimanche à la peine de mort un étudiant jugé coupable d'avoir tué un policier lors de manifestations l'année dernière dans la capitale soudanaise, a indiqué son avocat. Asim Omer, étudiant à l'université de Khartoum, avait été arrêté en décembre et inculpé pour le meurtre d'un policier au cours d'affrontements ayant opposé en avril 2016 des centaines d'étudiants aux forces de sécurité sur le campus universitaire. "Le juge a condamné Asim Omer à la peine de mort par pendaison, le jugeant coupable d'avoir tué un policier", a déclaré à l'AFP au sortir de l'audience Mohamed Arabi, l'avocat de l'étudiant, ajoutant qu'il allait interjeter appel. Un correspondant de l'AFP sur place n'a pas pu accéder à la...
(AFP 22/09/17)
Trois personnes ont été tuées vendredi au Darfour lors d'affrontements entre forces gouvernementales soudanaises et des résidents d'un camp de déplacés, a indiqué l'ONU, alors que le président Omar el-Béchir est en visite dans cette région meurtrie par la guerre. M. Béchir est recherché par la Cour pénale internationale pour des accusations de génocide et de crimes de guerre au Darfour, où des insurgés...
(AFP 21/09/17)
Le président soudanais Omar el-Béchir a pressé mercredi les habitants du Darfour, région en proie à un conflit meurtrier depuis des années, de rendre leurs armes volontairement. "Nous demandons aux gens de rendre leurs armes volontairement (...) certains le font mais d'autres les gardent", a déclaré le président soudanais lors d'un rassemblement dans l'ouest du Darfour. "Très bientôt, nous viendrons et nous prendrons les armes qui ne sont pas remises volontairement", a-t-il mis en garde. Le président...
(Le Monde 21/09/17)
La venue à Bruxelles de trois fonctionnaires dépêchés par le Soudan, dirigé par le dictateur Omar El-Béchir, pour identifier des demandeurs d’asile suscite de vives réactions. La venue en Belgique de trois fonctionnaires soudanais qui vont procéder à « l’identification » des migrants crée une vive polémique et entraîne des appels à la démission du secrétaire d’Etat à la migration, Theo Francken. Celui-ci a lui-même indiqué, en se félicitant, qu’il avait invité ces responsables. Arrivés dimanche 17 septembre, ils doivent examiner la situation d’une centaine de leurs compatriotes, arrêtés récemment à Bruxelles et actuellement enfermés dans des centres de rétention.
(Le Monde 21/09/17)
Après un an de voyage, deux Soudanais arrivent gare de Lyon. Une journaliste du « Monde », témoin de la scène, raconte leurs premiers pas en France. A peine descendue du wagon, j’ai croisé le regard inquiet de mon fils. « Tu as vu l’homme, dans le train ? Il a l’air désespéré, on dirait qu’il va pleurer. » Je n’ai rien vu, j’ignore de qui il parle. « Il y avait un migrant africain dans le TGV, le contrôleur lui disait “Police, police !”, il n’osait pas sortir, il paraissait terrorisé », ajoute mon compagnon. En ce dimanche de fin d’été, la gare de Lyon est envahie par des voyageurs encombrés de valises et de poussettes, mais en quelques...
(Le Monde 21/09/17)
Les Soudan Célestins Music et moi (3). Le groupe de musique n’avait jamais assisté à un grand festival français. Une expérience qu’ils ne sont pas prêts d’oublier. A gauche de l’entrée, une file d’un petit kilomètre de long. A droite, même chose. Des milliers de voitures sur les parkings. Police partout, désordre nulle part. Accès en zigzags jusqu’aux contrôles filtrants, aux côtés de jeunes punks ou de vieux militants. Dès le début, tout les a impressionnés. Invités par Le Monde et le journal communiste à la Fête de L’Humanité qui se tenait les 15, 16 et 17 septembre, huit réfugiés soudanais et érythréens ont vécu leur premier grand festival. Un mois auparavant, dans un parc vichyssois, au bord de la...
(AFP 19/09/17)
Le président soudanais Omar el-Béchir a exhorté mardi les déplacés du conflit au Darfour à retourner chez eux, arguant que cette région de l'ouest du Soudan s'était relevée du conflit brutal ayant fait des centaines de milliers de morts. Il s'adressait aux plus de 2,5 millions de personnes déplacées dans des camps depuis 2003, quand des insurgés issus de minorités ethniques ont pris les armes contre le pouvoir de Khartoum, aux mains de la majorité arabe. Cet appel intervient alors que de hauts responsables soudanais assurent que le conflit --qui a fait près de 300.000 morts selon l'ONU-- est terminé.
(Agence d'information d'afrique centrale 13/09/17)
Les récents combats, ayant opposé au Darfour les Forces armées du Soudan aux combattants de deux groupes rebelles soudanais armés venus respectivement de la Libye et de la République du Soudan du Sud, ont permis de découvrir comment ces groupes rebelles résistent, d’où proviennent leurs soutiens et qui leur fournissent véhicules de combat, armes et munitions. La situation vécue par le Soudan serait la même pour certains autres États. Les forces gouvernementales du Soudan ont récemment tué au Darfour plus de 17 rebelles soudanais (parmi lesquels quelques uns de leurs leaders) de deux groupes armés venus de la Libye et du Soudan du Sud.
(Autre média 13/09/17)
Au Soudan, les quelques 700 000 jeunes réfugiés ne sont nourris qu’à une seule condition : réciter des prières islamiques. Cette information aurait été communiquée par une source proche à l’œuvre catholique Aide à l’Église en Détresse (AED). Selon elle, les jeunes réfugiés chrétiens du Sud-Soudan « sont conditionnés à réciter des prières islamiques avant de recevoir à manger » et « ne sont pas autorisés à avancer au nord vers les villes ». L’aide alimentaire mensuelle qu’apporte le gouvernement à chaque famille ne suffit pas et les familles se retrouvent dans l’obligation de chercher des provisions sur le marché local. Selon l’AED, les provisions fournies par l’ONU sont vendues sur les marchés, la plupart portant toujours les logos de...
(AFP 31/08/17)
Un éminent militant soudanais tout juste libéré de prison après une grâce présidentielle a promis de poursuivre son combat, affirmant que défendre les droits de l'Homme "n'est pas un crime". Moudawi Ibrahim Adam, professeur d'ingénierie à l'Université de Khartoum, a indiqué dans une interview à l'AFP qu'il avait pu être libéré grâce aux pressions de groupes de défense des droits de l'Homme au Soudan et à l'étranger. Il avait été arrêté en décembre 2016 dans le cadre d'une campagne de répression visant des militants et des responsables de l'opposition. A son procès, M. Adam était accusé d'avoir mené des activités d'espionnage au profit d'ambassades étrangères en contrepartie d'argent et d'avoir écrit que les forces de sécurité avaient fait usage d'armes...
(AFP 30/08/17)
Le président soudanais Omar el-Béchir a émis mardi un décret graciant un éminent défenseur des droits de l'Homme jugé pour espionnage au profit d'ambassades, a rapporté un média d'Etat. Moudawi Ibrahim Adam, professeur d'ingénierie à l'Université de Khartoum, avait été arrêté en décembre dans le cadre d'une campagne de répression visant des militants et des responsables de l'opposition. La capitale était alors le théâtre de manifestations contre une décision gouvernementale de baisser les subventions sur les prix des carburants. A son procès, toujours en cours, M. Adam était accusé d'avoir mené des activités d'espionnage au profit d'ambassades étrangères en contrepartie d'argent...
(Agence d'information d'afrique centrale 30/08/17)
L’administration Trump a dépêché lundi le chef de l’agence de coopération américaine, Mark Green, au Darfour afin de constater les conditions des déplacés vivant dans les camps de réfugiés précisément, celui de Zam Zam qui accueille des dizaines de milliers de déplacés. « Nous espérons en particulier voir des progrès sur l’accès à l’aide humanitaire ici au Darfour Nord », a indiqué Mark Green, au moment où des violences se poursuivent dans cette région du Soudan. Ces deux dernières décennies, les dirigeants américains accusent les autorités soudanaises de violation des droits de l’Homme, notamment dans le conflit meurtrier contre des rebelles au Darfour à l’ouest du pays ayant fait 330 000 morts depuis 2003, selon l’ONU. Le chef de l'agence...
(AFP 29/08/17)
Le chef de l'agence de coopération américaine Mark Green a dit espérer une amélioration dans l'accès à l'aide humanitaire dans la région du Darfour au Soudan, lors d'une visite lundi dans un camp de déplacés. "Nous espérons en particulier voir des progrès sur l'accès à l'aide humanitaire ici au Darfour Nord", a déclaré M. Green dans le camp de Zam Zam qui accueille des dizaines de milliers de déplacés. Il faisait référence à l'un des cinq points sur lesquels Washington basera sa décision pour lever ou non complètement les sanctions prises contre Khartoum.
(AFP 28/08/17)
Le président soudanais Omar el-Béchir a affirmé dimanche que la crise politique en Libye voisine affectait le Soudan, les trafiquants d'êtres humains utilisant son territoire pour commettre des actes criminels. M. Béchir qui s'exprimait devant la presse à Khartoum en présence du chef du gouvernement libyen d'union nationale (GNA), Fayez al-Sarraj, a déclaré que l'insécurité en Libye a rendu plus coûteuse pour le Soudan la lutte contre l'immigration clandestine. "Nous sommes directement affectés par l'insécurité en Libye qui a rendu coûteuse notre lutte contre le trafic d'êtres...
(Xinhua 28/08/17)
Le vice-Premier ministre chinois, Zhang Gaoli, a déclaré vendredi que la Chine allait développer sa coopération pratique avec le Soudan et travailler activement pour trouver de nouveaux domaines de coopération dans le cadre de l'initiative ''la Ceinture et la Route''. Le représentant chinois s'exprimait ainsi lors de sa rencontre à Khartoum avec le président soudanais Omar el-Béchir . M. Zhang a indiqué que la Chine soutenait, comme toujours, les efforts du Soudan pour préserver sa souveraineté et intégrité territoriale, ainsi que la paix et la stabilité du pays. La Chine coopérera et coordonnera ses efforts avec le Soudan sur les principaux enjeux internationaux et régionaux, a affirmé M. Zhang. Le vice-Premier ministre chinois a appelé les deux pays à explorer...
(Agence Ecofin 28/08/17)
En fin de semaine dernière, Abdul Rahman Othman, le ministre soudanais en charge du pétrole a déclaré à l’agence de presse Anadolu que depuis 20 ans, les investissements chinois dans le secteur pétrolier national ont dépassé 15 milliards de dollars. Il a également précisé que la Chine a joué un rôle de pionnier dans le secteur. Cette déclaration a été faite dans le cadre d’une réunion avec Jianhua Zhang, le vice-président de la Chinese Petroleum Company, à qui le responsable a demandé d’accroître les investissements en échange de plus de périmètres à l’exploration. Il faut rappeler qu’avant la sécession du Soudan du Sud en 2011, le Soudan produisait 470 000 barils par jour. Il a perdu environ 75% de cette...

Pages