Dimanche 10 Décembre 2017
(AFP 06/11/17)
Un groupe paramilitaire soudanais progouvernemental a annoncé dimanche avoir saisi 19 tonnes de cannabis dans la région du Darfour déchirée par un conflit depuis des années, l'une des plus importantes prises de drogue au Soudan. Les Forces de soutien rapide (FSR), un groupe controversé qui combat d'ordinaire les rebelles dans cette région de l'ouest du Soudan, a indiqué avoir saisi la semaine dernière deux véhicules bourrés de haschisch après un échange de tirs avec des trafiquants dans l'Etat du Darfour-Sud. Dimanche, ces forces ont montré le cannabis saisi à des journalistes sur une base des FSR à Khartoum. "Le 31 octobre, nos troupes ont affronté une bande de trafiquants...
(Xinhua 06/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a entamé dimanche une visite de deux jours au Soudan, où il devrait discuter avec les autorités soudanaises des questions liées notamment au Darfour et au Soudan du Sud. Le président a été accompagné par la commissaire aux affaires sociales de l'UA, Amira El-Fadil, et d'autres responsables, a indiqué l'UA dans un communiqué dimanche. Cette visite devrait permettre de faire le bilan des efforts de paix et de réconciliation dans la région du Darfour, où des progrès récents ont permis d'amorcer le retrait et la fin de l'opération hybride UA-ONU, selon le communiqué. Les discussions devraient également porter sur les efforts déployés par le Soudan et le Soudan...
(Agence Ecofin 06/11/17)
La semaine écoulée au Soudan, le ministère en charge du pétrole a annoncé avoir reçu une manifestation d’intérêt de trois compagnies pétrolières américaines qui souhaitent investir dans le secteur. Une nouvelle qui survient quelques semaines après l’allègement de plus de 20 ans de sanctions économiques américaines. Cela implique la reprise des transactions commerciales et des investissements avec le pays d’Afrique orientale. Selon un communiqué du ministère, les négociations avec ces entreprises ont commencé. D’ailleurs, leurs représentants étaient encore, il y a quelques jours, présents sur le territoire soudanais pour rencontrer les autorités à divers niveaux du secteur. Ils ont aussi exposé l'expertise et les capacités de leurs entreprises. Quant au ministre de tutelle, Abdul-Rahman Osman (photo), il a appelé les...
(Xinhua 04/11/17)
Le Soudan du Sud a annoncé vendredi qu'il bénéficierait davantage de ses ventes pétrolières en réglant le solde de sa dette envers le Soudan, suite à un accord entre les deux pays voisins visant à appliquer l'accord de coopération entre eux, jusqu'à présent gelé. "Le gouvernement du Soudan du Sud a accepté de payer le solde de ses arriérés impayés au gouvernement du Soudan", a fait savoir le ministre de l'Information, Michael Makuei. Le président sud-soudanais Salva Kiir et son homologue soudanais Omar Hassan Al-Béchir se sont réunis lundi à Khartoum, capitale du Soudan, où ils ont convenu d'accélérer la mise en œuvre de l'accord de coopération signé entre eux en 2012 et couvrant les questions de sécurité, d'échanges commerciaux...
(AFP 03/11/17)
Le président sud-soudanais Salva Kiir, en visite à Khartoum, a accusé jeudi le Soudan d'être une "source d'armes" utilisées dans la guerre civile qui déchire son pays depuis quatre ans et a fait des dizaines de milliers de morts. "S'il y en a un qui peut accuser l'autre, c'est moi qui peux accuser le Soudan", a déclaré M. Kiir lors d'une conférence de presse aux côtés de son homologue soudanais Omar el-Béchir. "Le Soudan est la source d'armes qui vont au Soudan du Sud et nous causent des problèmes", a-t-il ajouté. Le but de la visite de M. Kiir à Khartoum est officiellement d'aplanir des différends frontaliers et économiques...
(RFI 03/11/17)
Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, a commencé mercredi 1er novembre une visite de deux jours à Khartoum. C'est son troisième voyage chez son voisin soudanais depuis l'indépendance acquise par sécession en 2011. Il a été accueilli par son homologue Omar el-Béchir à sa descente d'avion. De part et d'autre, on disait vouloir apaiser les tensions entre les deux pays. Pas sûr cependant qu'après les mots prononcés par le président sud-soudanais Salva Kiir, ce jeudi 2 novembre à Khartoum, l'objectif soit rempli. « S'il y en a un qui peut accuser l'autre, c'est moi qui peux accuser le Soudan »...
(AFP 02/11/17)
Le président soudanais Omar el-Béchir a fait part mercredi de la disposition de son pays à régler toutes les questions en suspens avec le Soudan du Sud afin d'apaiser les tensions entre les deux pays frontaliers, a rapporté l'agence officielle Suna. Il s'exprimait à l'occasion de la visite à Khartoum de son homologue du Soudan du Sud Salva Kiir, arrivé dans la journée dans la capitale soudanaise. "Le Soudan est disposé à régler toutes les questions en suspens et à accélérer les mécanismes politiques et de sécurité pour que les relations bilatérales s'améliorent", a assuré M. Béchir lors d'une rencontre avec son homologue, selon l'agence. "Le Soudan apporte son aide au peuple du Soudan du Sud et a laissé ouvertes...
(Xinhua 31/10/17)
Le Soudan et le Soudan du Sud ont convenu lundi des mesures communes pour obtenir un allègement de leur dette. Cet accord a été conclu entre le ministre soudanais des Finances Mohamed Osman Al-Rikabi et son homologue sud-soudanais Stephen Dhei Dau à Khartoum, a annoncé le ministère soudanais des Finances dans un communiqué. Les deux ministres ont également convenu de rouvrir les points de passage frontaliers, d'encourager le commerce entre les deux pays, et de faciliter les procédures douanières et bancaires, ainsi que la circulation des citoyens, des biens et des services. Ils ont souligné leur désir d'intensifier leurs consultations afin d'améliorer leurs relations économiques et commerciales. Le 27 septembre 2012, les deux pays ont signé un accord pour régler...
(Jeune Afrique 31/10/17)
Dans son dernier rapport sur les perspectives régionales de l'économie de l'Afrique subsaharienne, le Fonds monétaire international confirme la reprise économique dans la zone, mais s'inquiète de voir dans certains pays le revenu par habitant se dégrader et l'endettement augmenter. C’est un tableau en demi-teinte que dresse le Fonds monétaire international (FMI) de l’économie de l’Afrique subsaharienne en cette fin d’année. Dans ses Perspectives régionales intitulées « Ajustement budgétaire et diversification économique » publiées le 30 octobre, le Fonds confirme que la zone est en cours de rétablissement. Son taux de croissance annuel se raffermit de 1,4% en 2016, à 2,6% en 2017 et à 3,4% en 2018. Si l’on exclut les deux géants malades que sont le Nigeria et...
(Xinhua 30/10/17)
Le président sud-soudanais Salva Kiir Mayardit doit entamer mercredi prochain une visite officielle de deux jours au Soudan, a annoncé dimanche la présidence soudanaise. Le président Kiir doit s'entretenir avec son homologue soudanais Omar al-Bashir et assister à la signature d'un certain nombre d'accords entre les deux pays. Les ministres accompagnant M. Kiir auront des discussions avec leurs homologues soudanais durant la visite, selon le programme de visite. Le président sud-soudanais devrait également rencontrer le premier vice-président et Premier ministre du Soudan, Bakri Hassan Saleh. Le Soudan et le Soudan du Sud n'ont pas réussi à mettre en œuvre un accord de coopération globale qu'ils ont signé en septembre 2012 dans la capitale éthiopienne d'Addis-Abeba, sous les auspices de l'Union...
(Xinhua 28/10/17)
L'Union africaine (UA) et ZTE, une entreprise chinoise spécialisée dans le secteur de l'information et des télécommunications, ont lancé jeudi un projet de système de surveillance de la santé intelligente au siège de l'UA à Addis-Abeba. Les deux parties avaient signé l'année dernière l'accord sur le projet, pour renforcer la coopération dans le domaine des TIC et de la transformation numérique intelligente, et fournir à la Commission de l'UA un centre de surveillance de la santé intelligente. Le Centre de surveillance de la santé intelligente offre une plate-forme opportune pour contribuer aux efforts de développer une solution de soins de santé durable, a déclaré Albert M. Muchanga, Commissaire à l'Industrie et au Commerce de l'UA, à la cérémonie d'inauguration. Le...
(AFP 26/10/17)
Des milliers de réfugiés sud-soudanais se retrouvent sans abris à Khartoum après la démolition de leurs habitations par la police soudanaise, a alerté jeudi l'agence des Nations unies pour les réfugiés. Plus de 450.000 Sud-Soudanais fuyant la guerre qui ravage leur pays depuis 2013 ont trouvé refuge au Soudan, selon l'ONU. Khartoum estime à quelque 1,3 million leur nombre dans le pays. Au cours des derniers mois, la police soudanaise a démoli des habitations de réfugiés à Khartoum ou a transféré ces personnes à d'autres endroits sans mettre en place une "planification adéquate", a déploré le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). "Selon les derniers rapports, environ 220 abris dans la zone de Dar es Salam ont...
(AFP 25/10/17)
Un rédacteur en chef soudanais, condamné à six mois de prison pour la publication d'un article critiquant la famille du président, a été libéré mardi après une nuit en prison, a indiqué le syndicat local des journalistes. Osman Mirghani avait indiqué lundi qu'il avait été condamné à payer 10.000 livres soudanaises (1.260 euros) ou à purger six mois de prison pour la publication en 2012 dans son quotidien indépendant Al-Tayar d'un article accusant la famille d'Omar el-Béchir de corruption. Mais il avait indiqué à l'AFP qu'il ne comptait pas régler cette somme et avait été incarcéré lundi à Omdurman...
(AFP 24/10/17)
Les autorités soudanaises doivent garantir un accès sans restrictions aux travailleurs humanitaires, a souligné à l'AFP le commissaire européen à la gestion des crises Christos Stylianides, au lendemain du déblocage d'une nouvelle aide de l'Union européenne (UE) pour le Soudan. Bruxelles a annoncé lundi accorder 106 millions d'euros pour soulager la crise humanitaire dans ce pays où de nombreuses personnes ont été déplacées par les conflits internes et qui accueille également des centaines de milliers de réfugiés du Soudan du Sud voisin. Il est essentiel que l'aide arrive aux personnes qui en ont besoin, a souligné le commissaire lors d'un entretien avec l'AFP en marge d'une visite de deux jours au Soudan. Pour cela, Khartoum doit garantir "un accès sans...
(AFP 23/10/17)
La Commission européenne a annoncé lundi une enveloppe de 106 millions d'euros d'aide pour le Soudan, indiquant que quelque 4,8 millions de personnes avaient besoin d'assistance humanitaire dans ce pays. Cette nouvelle aide intervient alors que les agences de l'ONU font face à une importante pénurie de fonds liée à la baisse des dons internationaux. Le montant a été annoncé au cours de la visite au Soudan du commissaire européen à l’aide humanitaire et à la gestion des crises, Christos Stylianides, notamment dans des zones en conflit au Darfour (ouest du Soudan).
(AFP 23/10/17)
Le rédacteur en chef d'un journal indépendant soudanais a indiqué à l'AFP avoir été condamné lundi à six mois de prison pour avoir publié un article accusant la famille du président Omar el-Béchir de corruption. L'auteur de cet article a lui écopé d'une peine de trois ans de prison avec sursis, selon la même source. "Le tribunal m'a ordonné de payer 10.000 livres soudanaises (1.260 euros) ou d'aller en prison pour six mois", a déclaré Osman Mirgani, rédacteur en chef du quotidien Al-Tayar. "J'ai décidé de ne pas payer et j'attends que les autorités m'emmènent en prison". Dans cet article publié en 2012, a expliqué M. Mirgani, le journaliste "Mohamed Zine El Abidine accusait la famille de Béchir d'être corrompue"...
(Jeune Afrique 23/10/17)
Hafiz Adem, Soudanais de 26 ans arrivé en France en février 2017, publie un petit ouvrage illustré qui raconte son parcours migratoire, démarré à Kordofan, au Soudan, en février 2014. Un témoignage fort. C’est un livre de dessins naïfs mais précis et dont il se dégage un réalisme particulier. Le Voyage de Hafiz El Sudani est un témoignage. Celui de Hafiz Adem, recueilli et traduit par une petite équipe de personnes engagées dans le soutien aux réfugiés à Paris, en France et qui ont rencontré Hafiz Adem en mars 2017 et se sont pour l’occasion transformés en éditeurs sous le nom de Collectif dessins sans-papiers. Le livre, 85 pages, trilingue (arabe, français et anglais), récit à la première personne, commence...
(AFP 21/10/17)
Les Etats-Unis ont mis en mis en garde leurs ressortissants contre les "risques de terrorisme" s'ils se rendent au Soudan, provoquant la colère de Khartoum vendredi. L'avertissement du département d'Etat américain intervient quelques jours après la décision de Washington de lever des sanctions contre le Soudan vieilles de 20 ans, reconnaissant les efforts déployés par ce pays dans la lutte antiterroriste. Dans un communiqué publié jeudi sur le site de l'ambassade américain à Khartoum, le département d'Etat affirme que les citoyens américains doivent éviter de se rendre dans les cinq Etats de la région du Darfour (ouest), ainsi que dans ceux du Nil Bleu (sud-est) et du Kordofan-Sud (sud). Il souligne également que les Américains doivent "peser soigneusement (leur décision)...
(Le Monde 20/10/17)
Paris et Bruxelles auraient permis à des agents du renseignement soudanais d’identifier des migrants dissidents dans des centres de rétention en France et en Belgique. Le déploiement à Bruxelles d’une délégation venue de Khartoum pour identifier les ressortissants soudanais placés en centres de rétention et faciliter ainsi leur expulsion a fait éclater un grand scandale en Belgique. L’affaire a été débattue au Parlement le 21 septembre et a provoqué un tollé général. Et pour cause : Theo Francken, secrétaire d’Etat à l’asile et à l’immigration, n’éprouve ni remords ni regrets d’avoir collaboré avec les agents d’Omar Al-Bachir, le seul président en exercice recherché par la Cour pénale internationale (CPI) pour génocide et autres atrocités. Viol de l’article 19 de la...
(Xinhua 20/10/17)
La production d'or du Soudan a atteint 74,6 tonnes au cours des neuf premiers mois de 2017, a annoncé jeudi le ministère soudanais des Exploitations minières. "Les sociétés minières traditionnelles ont produit 63,2 tonnes ; les petites sociétés minières ont produit 0,2 tonne et les grandes sociétés minières ont produit 11,2 tonnes,'' a écrit le ministère dans un communiqué. Le ministère a réitéré sa volonté d'effectuer le suivi des concessions accordées aux sociétés ainsi que de leur production d'autres...

Pages