Samedi 20 Janvier 2018
(Xinhua 27/07/13)
KHARTOUM -- Le président du Panel d'application de haut-niveau de l'Union africaine sur le Soudan (AUHIP), Thabo Mbeki, a appelé jeudi le Soudan à accorder assez de temps pour les efforts visant à résoudre les conflits avec le Soudan du Sud. M. Mbeki, qui est arrivé à Khartoum accompagné du ministre éthiopien des Affaires étrangères Tedros Adhanom, a rencontré le président soudanais Omar el-Bachir. « Deux organismes ont été établis. L'un d'eux surveillera la sécurité de la zone frontière démilitarisée, alors que le second examinera les plaintes déposées par le Soudan sur le soutien apporté par le Sud aux rebelles », a indiqué l'officiel africain aux journalistes, indiquant que « ces mécanismes existent maintenant et ont commencé à travailler, et...
(Xinhua 26/07/13)
BRAZZAVILLE -- Le représentant de l'Union européenne (UE), Zouli Bonkoun Gou, a souligné jeudi au Congo, l'intérêt de tous les pays africains de trouver des moyens nécessaires pour optimiser le trafic par Internet, afin de soutenir les flux de trafic intracontinentaux et de créer des opportunités d'affaires pour les citoyens africains. "Abaisser le coût du trafic local permettra de réduire le coût de financement du commerce et d'encourager l'intégration commerciale régionale", a notamment déclaré M. Bonkoun à l'ouverture de l'atelier sur les meilleures pratiques de mise en oeuvre des points d'échange Internet, dans le cadre du projet Système d'échange Internet africain (AXIS) qui s'achève vendredi à la capitale congolaise. En effet, l'Afrique est en train de payer actuellement une forte...
(AFP 25/07/13)
KHARTOUM, 25 juillet 2013 (AFP) - Des responsables africains ont demandé jeudi au Soudan de leur accorder plus de temps pour enquêter sur le soutien supposé du Soudan du Sud à la rébellion, à quelques jours d'un ultimatum fixé par Khartoum sur le transport de pétrole. L'ancien président sud-africain Thabo Mbeki et le ministre éthiopien des Affaires étrangères Tedros Adhanom Ghebreyesus et se sont entretenus pendant près de 90 minutes avec le président soudanais Omar el-Béchir. Thabo Mbeki a indiqué qu'il avait évoqué la mise en place la semaine dernière d'un panel de responsables régionaux chargés d'enquêter sur les plaintes du Soudan et du Soudan du Sud, qui s'accusent mutuellement de soutenir des rebelles armés combattant l'autre partie. Sur la...
(Xinhua 25/07/13)
NEW YORK (Nations Unies) -- Le représentant spécial de l'Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD), Mohamad Ibn Chambas, a exprimé mercredi ses inquiétudes envers la recrudescence des violences interethniques dans la région soudanaise. La situation en matière de sécurité au Darfour demeure fragile, comme en témoignent les récents événements tragiques, dont l'attaque qui a tué 7 Casques bleus tanzaniens et blessé 17 autres membres de la MINUAD, le 13 juillet dernier, a souligné Mohamad Ibn Chambas, devant le Conseil de sécurité. Depuis le début de l'année, la violence inter- et intra-communautaire dans plusieurs parties du Darfour, de même que les affrontements entre les forces gouvernementales et les mouvements armés non signataires du Document de Doha pour la paix...
(AFP 24/07/13)
KHARTOUM, 24 juillet 2013 (AFP) - Des rebelles soudanais ont dit avoir attaqué les forces gouvernementales mercredi au Kordofan-Nord, à quelques jours d'un délai fixé par Khartoum pour bloquer début août le brut du Soudan du Sud accusé de soutenir la rébellion. Le Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM), un groupe rebelle du Darfour (région située à l'ouest du Kordofan-Nord), membre du Front révolutionnaire (SRF, coalition englobant plusieurs formations rebelles soudanaises), a dit avoir attaqué un convoi militaire à Sidrah, à une trentaine de kilomètres au sud de la localité de El-Rahad. Le porte-parole de l'armée n'était pas joignable dans l'immédiat. Le Front révolutionnaire avait en avril lancé une attaque en profondeur au Kordofan-Nord, un État jusque-là relativement épargné...
(Xinhua 24/07/13)
LUANDA -- L'Union africaine (UA) a appelé mardi à mettre en place des liaisons aériennes directes entre les capitales des États membres pour réduire les temps de voyage sur le continent. Cet appel a été adressé par le directeur du département des Transports aériens de la Commission de l'UA pour les Infrastructures et l'Énergie, Adiron Alberto, à Luanda, capitale de l'Angola, en marge de la troisième réunion des ministres africains des Transports qui s'est ouverte ici sous la direction du ministre angolais des Transports Augusto da Silva Tomas. M. Alberto a rapporté qu'actuellement, un passager voyageant de Luanda au Gabon était contraint de faire étape par l'Europe ou l'Afrique du Sud, car il n'y a aucun vol direct entre l'Angola...
(Sudan Tribune 23/07/13)
(KHARTOUM) - Khartoum state legislative council MP Adil Mirghani, has claimed that government units are still retaining money that should otherwise be sent to the ministry of finance. Mirghani said that these units within Khartoum’s state government are setting aside money it earns to pay salaries and bonuses for its staff. “Where does that money come from?” he asked. The controversial practice has sparked national debate regarding the constitutionality of withholding public money by various government units, given that the ministry of finance is the only body which has the legal mandate to collect and disburse government funds. Mirghani gave the example of the Supreme Council for Peace which he said has no law governing its work and unlisted in...
(Sudan Tribune 23/07/13)
(ADDIS ABABA) - The African Union (AU) and the East African regional bloc, Inter-Governmental Authority on Development (IGAD), on Monday launched an investigation committee to probe accusations traded by Sudan and South Sudan of support to rebel groups. The Ad Hoc Investigative Mechanism (AIM), which is comprised of three senior military officers, will be heading to Khartoum from Addis Ababa on Tuesday and then to Juba. Speaking at the launching ceremony, the current chair of IGAD’s Council of Ministers and, Ethiopian Foreign Minister, Tedros Adhanom, said that IGAD hopes "that this mechanism will resolve that longstanding problem, the allegation by both parties of hosting rebels against the other." In September 2012, the two countries signed nine cooperation agreements aiming to...
(Xinhua 23/07/13)
ADDIS-ABEBA-- L'Union africaine (UA) et l'Autorité de développement intergouvernementale (IGAD) ont lancé lundi une équipe d'enquête pour le Soudan et le Soudan du Sud. L'UA a déclaré que le Mécanisme d'enquête ad hoc (AIM) a été établi pour enquêter sur les allégations réciproques formulées par le Soudan et le Soudan du Sud. Ce lancement était présidé par le ministre éthiopien des Affaires étrangères, Tewodros Adhanom, qui est également président de l'IGAD, et Ramtane Lamamra, commissaire de l'UA chargé de la Paix et de la Sécurité, au siège de l'UA à Addis-Abeba en Ethiopie. "L'objectif de cette courte réunion est de vous informer formellement et officiellement du lancement de l'équipe d'enquête sur les questions d'accusations et de contre-accusations échangées par la...
(Sudan Tribune 23/07/13)
(KHARTOUM) - Khartoum state legislative council MP Adil Mirghani, has claimed that government units are still retaining money that should otherwise be sent to the ministry of finance. Mirghani said that these units within Khartoum’s state government are setting aside money it earns to pay salaries and bonuses for its staff. “Where does that money come from?” he asked. The controversial practice has sparked national debate regarding the constitutionality of withholding public money by various government units, given that the ministry of finance is the only body which has the legal mandate to collect and disburse government funds. Mirghani gave the example of the Supreme Council for Peace which he said has no law governing its work and unlisted in...
(Le Potentiel Online 23/07/13)
La Banque mondiale a mis en place un plan en 10 étapes pour améliorer la gouvernance foncière en Afrique subsaharienne. L’objectif est de transformer l’agriculture, stimuler la croissance et mettre fin à l’extrême pauvreté en Afrique. L’Afrique subsaharienne recense près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées du monde mais, à ce jour, le continent n’est pas parvenu à développer les 202 millions d’hectares de terres disponibles pour mieux lutter contre la pauvreté, générer de la croissance, créer des emplois et promouvoir une prospérité partagée. Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », rendu public aujourd’hui, les pays africains et les communautés pourraient mettre fin aux « accaparements...
(Agence Ecofin 23/07/13)
(Agence Ecofin) - L’Afrique possède près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées de la planète. Ce sont environ 202 millions d’hectares qui pourraient être ainsi exploités. Elle affiche pourtant le niveau de pauvreté le plus élevé du monde. Ses piètres performances sur le front du développement suggèrent qu’elle n’a pas tiré parti de ses abondantes terres agricoles et ressources naturelles pour enclencher une croissance partagée et soutenue. Intensifier les progrès Le rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », affirme que la mauvaise gouvernance des terres – qui permet de déterminer et d’administrer les droits fonciers – pourrait bien être à incriminer. C’est ce que vient de découvrir la Banque...
(AFP 22/07/13)
L'Union africaine a annoncé avoir commencé lundi à enquêter sur les plaintes du Soudan et du Soudan du Sud, qui s'accusent mutuellement de soutenir des rebelles armés combattant l'autre partie, ce qui met à mal la sécurité de la région. L'Union africaine (UA) et une autre institution régionale, l'Autorité intergouvernementale pour le développement (Igad) en Afrique de l'Est, ont lancé la commission d'enquête dans la capitale éthiopienne Addis Abeba. Elle est composée de trois officiers haut gradés, qui se sont mis à la tâche deux semaines avant la date limite fixée par Khartoum au 7 août, pour fermer l'oléoduc transportant du brut sud-soudanais destiné à l'export. Le Soudan avait menacé début juin de cesser de transporter dans les 60 jours...
(Sudan Tribune 22/07/13)
Juba — South Sudan's vice-president, Riek Machar Teny, has called on sons and daughters of Ngok Dinka chiefdoms of Abyei to return home and prepare themselves for the expected referendum exercise on self-determination in October this year. In accordance with the 2005 Comprehensive Peace Agreement (CPA) signed by Juba and Khartoum which ended 21 years of war between the two regions of the former one Sudan, the Ngok Dinka people of Abyei were supposed to simultaneously conduct the plebiscite in January 2011 when the people of South Sudan were deciding their destiny and voted for independence. The exercise in Abyei failed to take place due to disagreements between Juba and Khartoum over who can take part in this crucial vote...
(Sudan Tribune 22/07/13)
The former United Nations High Commissioner for Human Rights Louise Arbour acknowledged that referring the Darfur case to the International Criminal Court (ICC) in 2005 was a wrong move given subsequent lack of international support to the Hague-based court. "I participated in the [UN] Commission of Inquiry [on Darfur]. I appeared before the [United Nations] Security Council (UNSC) so that we refer the matter to the ICC, but in retrospect, I realize that it was a very bad idea," Arbour was quoted as saying by the Canada-based La Presse newspaper which publishes in French language. In Darfur, the court has issued arrest warrants for president Omer Hassan al-Bashir, his defense minister Abdel-Rahim Mohamed Hussein, acting North Kordofan governor Ahmed Haroun...
(Sudan Tribune 22/07/13)
Khartoum — The Justice and Equality Movement (JEM) urged the African Union Peace and Security Council (PSC) to support the comprehensive solution for the Sudanese crises and to stop backing partial peace agreement with Khartoum government. The African body, in a statement issued on 19 July, extended the mandate of the joint peacekeeping mission in Darfur (UNAMID for another year and called on the international community to keep supporting the ongoing efforts to achieve peace in Darfur, citing the Doha Document for Peace in Sudan. The Council further admitted that "Darfur crisis is a manifestation of broader political and social problems facing Sudan as a whole", but stressed that people in Darfur cannot wait any longer " for a comprehensive...
(Agence Ecofin 22/07/13)
(Agence Ecofin) - Le Fonds Afrique50 de la Banque africaine de développement (BAD) est devenu vendredi 19 juillet le le principal véhicule financier pour les infrastructures du continent. « Nous, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’Union africaine (CUA), Dr Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), M. Donald Kaberuka, président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), les communautés économiques régionales, les institutions régionales de financement du développement et l’Agence de planification et de coordination du NEPAD, renforçons notre coopération dans la quête de nouveaux instruments innovants pour augmenter de manière significative les investissements dans l’infrastructure régionale et continentale en appui à la transformation de l’Afrique », déclare le communiqué commun...
(La Gazette des Comores 19/07/13)
Les journalistes d’expression arabe sont en formation depuis mercredi dernier. Une initiative du « Dawaat Il Islamiya », une ONG soudanaise qui a un bureau à Moroni. Onze organes de la presse écrite et audiovisuelle prennent part à cette formation qui va durer cinq jours. La fondation « Daawat Il Islamiya », une ONG soudanaise, a commencé mercredi dernier une formation de recyclage des journalistes comoriens d’expression arabe. Un atelier visant au renforcement des capacités de ces journalistes sur le thème « comment faire pour passer le message ? ». Un atelier financé par cette fondation soudanaise de bienfaisance. Onze journalistes arabophones de différentes stations de télévisions et de radios de la place, et aussi de la presse écrite, ont...
(Sudan Vision 19/07/13)
(KHARTOUM) - Sudan’s ruling National Congress Party (NCP) has called upon the government of South Sudan to speed up the implementation of the cooperation agreement between the two countries before stoppage of the flow of the southern oil through Sudan’s territory. The call comes as the National Intelligence and Security Services (NISS) continued Tuesday to email reports to the newspapers in Khartoum about the arrival of rebels from South Kordofan to Juba before to move to Kampala to attend a leadership meeting there, saying the SPLA intelligence service is tasked with the operation. NCP secretary of organization, Hamid Sideeg, on Tuesday demanded the government of South Sudan to accelerate the implementation of the cooperation agreement within the remaining period of...
(Reuters 18/07/13)
(Reuters) - A British journalist working for Bloomberg News in Sudan said on Wednesday that security agents had detained and beaten him for covering the country's biggest anti-government protest in years.Sudan's information ministry could not be reached for comment, but a senior official in the ruling party condemned the security action as "unacceptable." Michael Gunn, 35, who said he had been working as a freelance reporter for Bloomberg News in Sudan, told Reuters that security agents detained him for covering a rally on June 29 where thousands demanded that President Omar Hassan al-Bashir resign."Plainclothes agents grabbed me and threw me with other Sudanese citizens in a van," Gunn said."They hit me several times, searched my bag and pulled my shirt...

Pages