Vendredi 20 Avril 2018
(AFP 03/09/13)
KHARTOUM, 3 septembre 2013 (AFP) - Le Soudan a accepté mardi de ne pas interrompre le transit du pétrole sud-soudanais, mettant fin à trois mois d'incertitude, et s'est engagé à appliquer tous les accords entre les deux pays, plusieurs fois reportés. Accusant Juba de soutenir des rebelles sur son territoire, Khartoum avait menacé en juin d'interrompre le transport de brut, dont le Sud détient 75% des réserves depuis la partition en juillet 2011 mais qui ne peut être exporté sans transiter par les infrastructures du Nord. L'ultimatum, reporté deux fois, devait prendre fin vendredi. Mais, à la clôture d'un sommet mardi à Khartoum avec son homologue sud-soudanais Salva Kiir, le président soudanais Omar el-Béchir s'est engagé à respecter tous les...
(AFP 03/09/13)
KHARTOUM, 3 septembre 2013 (AFP) - Soudan et Soudan du Sud doivent cesser d'être sur le pied de guerre, a déclaré mardi le président sud-soudanais Salva Kiir, en visite à Khartoum pour un sommet sur fond de différend pétrolier entre les deux pays. M. Kiir est arrivé au Soudan dans la matinée, à quelques jours de l'expiration de l'ultimatum de Khartoum qui menace de fermer ses oléoducs au pétrole sud-soudanais, en représailles au soutien supposément apporté par Juba aux rebelles opérant en territoire soudanais. Mais le président sud-soudanais a démenti tout soutien à des rebelles combattant de l'autre côté de la frontière, à l'ouverture du sommet bilatéral destiné à éviter la fermeture des oléoducs, qui sont vitaux pour les économies...
(AFP 03/09/13)
KHARTOUM, 3 septembre 2013 (AFP) - Le président du Soudan du Sud Salva Kiir est arrivé mardi matin à Khartoum, à quelques jours de l'expiration de l'ultimatum du Soudan qui menace de fermer ses oléoducs au pétrole sud-soudanais, selon un journaliste de l'AFP. M. Kiir, son éternel chapeau de cow-boy vissé sur la tête, a été accueilli par son homologue soudanais Omar el-Béchir, avec lequel il doit discuter des moyens d'apaiser les tensions entre les deux pays, qui s'accusent mutuellement de soutenir des rebelles de part et d'autre de la frontière. Par mesure de rétorsion contre ce soutien que Juba dément, Khartoum menace d'interrompre le transport de brut, dont le Sud détient 75% des réserves depuis la partition en juillet...
(AFP 03/09/13)
JOHANNESBURG, 3 septembre 2013 (AFP) - Le président sud-africain Jacob Zuma a salué le retour à son domicile de Nelson Mandela, dimanche, après trois mois hospitalisation, estimant que cette décision démontre les "progrès" de l'illustre malade. "Nous sommes très heureux qu'il ait pu quitter l'hôpital, ce qui indique des progrès", a déclaré le chef de l'Etat au cours d'une rencontre avec des journalistes mardi matin, reprenant ensuite une formule cent fois répétée: "Il reste dans un état critique mais stable, et réagit au traitement". "Nous sommes bien conscients qu'il est âgé, et qu'il ne va pas bien, mais nous sommes très heureux qu'il soit rentré chez lui", a ajouté M. Zuma. Le héros de la lutte contre l'apartheid, 95 ans,...
(Xinhua 02/09/13)
Le président sud-soudanais, Salva Kiir Mayardit, effectuera mardi une visite à Khartoum, capitale soudanaise, pour s'entretenir avec son homologue soudanais, Omar el-Béchir, sur les questions en suspens entre les deux pays, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle soudanaise SUNA. "Le sommet entre MM. el-Béchir et Kiir passera en revue les façons pour renforcer les liens de coopération entre les deux pays", a annoncé Imad Sid Ahmed, conseiller de presse du président soudanais, cité par la SUNA. En outre, le ministère soudanais des Affaires étrangères a exprimé dans un communiqué son souhait que la visite de M. Kiir permettra d'accélérer la mise en oeuvre des accords de coopération et de régler les questions entre les deux pays, de manière à...
(Alwihda 02/09/13)
Parlant d’une même voix et quasiment au même moment, les autorités tchadiennes et soudaines disent ne rien à voir avec les agissements des éléments Séléka en Centrafrique venant de leurs pays respectifs. Les deux pays tiennent à affirmer leurs oppositions aux actions des bandits Séléka d’origines soudanaises et tchadiennes. Il appartient à la justice centrafricaine de prendre cette affaire en mains précisent-ils. Pour la présidence tchadienne que LNC a contacté : “Tout d’abord, le président déchu François Bozizé accuse partout que le Tchad serait la cause de tous ses malheurs. C’est une ingratitude envers le Tchad qui a toujours été à côté de lui. Il accuse encore les soldats tchadiens de la FOMAC d’avoir facilité le 24 Mars l’entrée de...
(Agence Ecofin 02/09/13)
(Agence Ecofin) - L’Afrique n’a pas été épargnée par le programme secret de surveillance des Etats-Unis, baptisé Prism. Ce dernier est destiné à collecter les données en ligne des gouvernements, des entreprises et des particuliers du monde entier – hormis ceux des Etats-Unis – et est associé au logiciel Boundless Informant qui permet d’analyser de manière précise et détaillée ces données. Ces programmes ont été dévoilés par l’ancien consultant de la NSA (National Security Agency), l’agence nationale de sécurité américaine chargée du renseignement, Edward Snowden, qui s’est confié au Guardian et Washington Post en juin dernier. Ils montrent aux yeux du monde comment les Etats-Unis espionnent l’Internet et certains réseaux de téléphonie. Depuis 2007, le programme Prism collecte les mails,...
(Xinhua 02/09/13)
L'ancien président sud- africain Nelson Mandela est "pleinement vivant", contrairement aux informations données par des médias, selon lesquelles il est dans un état végétatif, a déclaré dimanche le petit-fils de l'ancien chef d'Etat, Mandla Mandela. Il a tenu ces propos peu après que M. Mandela a quitté l'hôpital, après près de trois mois de traitement pour une infection pulmonaire récurrente. Le retour de M. Mandela à son domicile est "particulièrement encourageant car cela est à l'encontre de ceux qui sont occupés à répandre des mensonges affirmant qu'il est dans l'état végétatif et et attend que les équipements de survie soient débranchés, a affirmé Mandla dans une déclaration. Ces gens "déclarent en effet sa mort tandis qu'il est pleinement vivant", a...
(AFP 01/09/13)
JOHANNESBURG, 1 septembre 2013 (AFP) - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, 95 ans, est sorti dimanche de la clinique de Pretoria où il était hospitalisé depuis près de trois mois, a annoncé la présidence dans un communiqué. "L'ancien président Nelson Mandela est sorti, ce matin, 1er septembre 2013, de l'hôpital de Pretoria où il recevait un traitement", a indiqué la présidence, ajoutant que son état "reste critique et est parfois instable". La veille, la présidence avait dû démentir des informations de presse selon lesquelles le héros de la lutte anti-apartheid avait pu regagner son domicile de Johannesburg. Dimanche, une ambulance, escortée par des policiers, a été vue arrivant à son domicile de la banlieue de Johannesburg, peu avant 9H00 GMT...
(AFP 31/08/13)
JOHANNESBURG, 31 août 2013 (AFP) - La présidence sud-africaine a démenti samedi des informations de presse selon lesquelles l'ancien président Nelson Mandela, 95 ans, serait sorti de l'hôpital dans lequel il est traité depuis le 8 juin, précisant que son état reste "critique mais stationnaire", avec des hauts et des bas. "La présidence a noté des informations de presse incorrectes selon lesquelles l'ancien président Nelson Mandela a quitté l'hôpital", a indiqué dans un communiqué la présidence, qui donne les informations officielles sur la santé du héros national. "Madiba est toujours à l'hôpital à Pretoria et reste dans un état critique, mais stationnaire", a-t-elle ajouté, appelant le premier président noir du pays de son nom de clan, affectueusement adopté par la...
(L'Intelligent d'Abidjan 30/08/13)
Du mardi 1er au vendredi 4 octobre 2013, se tiendront conjointement à l’Université Félix Houphouët-Boigny le premier congrès francophone de la société des laboratoires biomédicaux (ASLM),sigle en Anglais, (ndlr) et le 1er Salon international de la santé et du matériel médical(MEXCI). Soucieux de la réussite de ces évènements, le ministère de la Santé et de la Lutte contre le Sida, a initié une rencontre avec les organisateurs, le jeudi 29 août 2013 au siège du Centre régional d’évaluation en éducation, environnement, santé et d’accréditation des établissements sanitaires en Afrique(Cresac). Eliane Ekra, chef de cabinet de la ministre de la Santé et de la Lutte contre le Sida, a souligné que l’organisation du congrès et du salon est un défi pour...
(Fasozine 29/08/13)
Six militaires du contingent burkinabé déployé au sein de la force hybride des Nations Unies et de l'Union africaine au Darfour ont été emportés par les eaux le 25 août 2013 de retour d'une mission d'escorte humanitaire, selon un communiqué de presse du ministère burkinabé de la Défense nationale et des Anciens combattants. Deux d’entre eux ont été retrouvés. «Au retour d’une mission d’escorte humanitaire le dimanche 25 août 2013, 6 (six) personnels militaires burkinabè du bataillon Laafi, déployé au sein de la force hybride des Nations unies et de l’Union africaine au Darfour, ont été emportés par des eaux», indique le communiqué signé du secrétaire général du ministère, le colonel-major Alassane Moné. La même source précise que les recherches...
(AFP 29/08/13)
KHARTOUM, 29 août 2013 (AFP) - Des soldats de la force de paix au Darfour ont été la cible de tirs alors qu'ils effectuaient des recherches pour retrouver des collègues portés disparus dans les inondations, a annoncé jeudi la Minuad sans faire état de blessé. L'attaque a été menée mardi par des "hommes armés inconnus" à environ 7 km au nord-est de Misterei, une localité du Darfour-Ouest proche de la frontière tchadienne, a déclaré Rania Abdulrahmane, porte-parole de la Mission de l'Union africaine et de l'ONU au Darfour (Minuad). Les soldats de la Minuad ont repoussé les assaillants et il n'y a pas eu de blessé, a-t-elle ajouté précisant que les recherches se poursuivaient pour retrouver quatre soldats portés disparus...
(Le Monde 29/08/13)
L'arrestation le 30 juin 2013 à Dakar de l'ancien président de la République du Tchad, Hissène Habré, pourrait sonner le début d'une nouvelle ère de justice sur le continent africain. Accusé et inculpé par la chambre d'accusation des Chambres africaines extraordinaires d'être responsable durant son mandat (de 1982 à 1990) de crimes contre l'humanité, crimes de guerres et actes de torture, l'ancien chef d'Etat tchadien avait trouvé refuge dans la capitale du Sénégal où il avait échappé jusque-là à différentes tentatives de poursuite judiciaire. Reste maintenant à lui assurer un procès juste et rigoureusement équitable, socle de l'esprit de justice. C'est a ce prix que le Sénégal sera un véritable précurseur dans l'accession de l'Afrique au temps de la justice...
(Xinhua 29/08/13)
BEIJING, 29 août (Xinhua) -- Le gouvernement chinois a publié jeudi un livre blanc sur la coopération économique et commerciale sino-africaine, mettant en évidence les dernières réussites de la coopération mutuellement bénéfique entre la Chine et les pays africains. Le livre blanc, publié par le Bureau de l'information du Conseil des Affaires d'Etat, présente les faits du développement commercial, de l'expansion des investissements, de la coopération agricole, de la construction d'infrastructures et d'autres domaines de coopération entre la Chine et l'Afrique depuis 2009. "Le développement économique et commercial sino-africain a permis d'améliorer les conditions de vie du peuple et de diversifier le développement de l'économie dans les pays africains, offrant également un soutien important au développement socio-économique de la Chine",...
(Xinhua 29/08/13)
MOMBASA (Kenya), -- Les dirigeants des pays de la Communauté est-africaine (EAC) sont tombés d'accord mercredi sur un visa touristique unique dans le but de stimuler l'industrie du tourisme, suite à leur rencontre d'un jour à Mombasa, ville cotière kenyane. Les ministres du Kenya, de l'Ouganda, du Rwanda, du Soudan et du Burundi vont finaliser la modalité de l'utilisation des cartes d'identité nationales (ID) comme documents de voyage avant le 15 octobre 2013. S'exprimant au cours de ce sommet de l'EAC sur les infrastructures, le président kenyan Uhuru Kenyatta a indiqué que les autorités de la douane et du revenu des cinq pays s'effocent de réaliser la libre circulation des personnes au sein de l'EAC en janvier 2014. "Nous avons...
(AFP 28/08/13)
KHARTOUM, 28 août 2013 (AFP) - Des combats ont eu lieu le week-end dernier entre forces gouvernementales et rebelles dans la province du Nil-Bleu, dans le sud du Soudan, selon les deux parties qui ont fait état de nombreux morts. La branche Nord du Mouvement de libération des peuples du Soudan (SPLM-N) a indiqué dans un communiqué tard mardi soir que ses forces avaient pris le contrôle samedi de deux camps de l'armée soudanaise dans le secteur de Geissan, frontalier de l'Ethiopie. Quatre rebelles ont péri dans ces opérations qui ont fait un grand nombre de morts parmi les troupes gouvernementales, ajoute le SPLM-N qui précise que les rebelles ont également "détruit" un convoi gouvernemental. Cité par l'agence officielle Suna...
(Xinhua 28/08/13)
BRUXELLES, (Xinhua) -- La Commission européenne a exprimé mardi sa préoccupation sur la visite du ministre soudanais de la Défense, Abdel Raheem Muhammad Hussein, en République centrafricaine. Abdel Raheem Muhammad Hussein avait assisté le 18 août à l'investiture du président centrafricain Michel Djotodia à Bangui, en représentant le chef de l'Etat soudanais Omar el-Béchir. Cette cérémonie avait surtout réuni les présidents tchadien et congolais, Idriss Déby et Denis Sassou Nguesso. Dans une déclaration, la Haute Représentante de l'Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de défense ainsi que la vice-présidente de la Commission européenne, Mme Catherine Ashton, a souligné la préoccupation de l'UE vis-à- vis de la "non-application du mandat d'arrêt" contre Abdel Raheem Muhammad Hussein. "Ceci...
(Jeune Afrique 28/08/13)
Chercheur au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), spécialiste de la Centrafrique et du Soudan, Roland Marchal revient sur la présence de Soudanais dans l'entourage du président de la transition, Michel Djotodia. S'il concède leur influence, Roland Marchal estime qu'ils agissent en toute indépendance du régime de Khartoum. Interview. Jeune Afrique : Faut-il s'inquiéter, comme les États-Unis, d'une influence soudanaise sur l'ex-rébellion de la Séléka ? Roland Marchal : C'est vrai qu'il y a des Soudanais dans l'entourage du président la transition Michel Djotodia. Pour plusieurs raisons. Djotodia est un Goula (groupe ethnique qui vit dans le nord-est de la Centrafrique), il a été pendant plusieurs années consul à Nyala, chef-lieu du Sud-Darfour. Il y a noué de nombreuses...
(Xinhua 28/08/13)
LIVINGSTONE (Zambie), 28 août (Xinhua) -- L'industrie touristique en Afrique ne reçoit pas suffisamment d'assistance financière pour stimuler son développement, a déclaré mercredi un haut responsable de l'ONU.Ce déséquilibre doit être traité dans les pays les moins avancés (PMA), a indiqué le Secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) à l'occasion de l'assemblée générale en cours co-organisée par la Zambie et le Zimbabwe. Il a ajouté que le secteur touristique pouvait être un facteur de développement et réduire la pauvreté dans les pays en développement, en insistant sur le besoin de faire de ce secteur une priorité pour l'assistance financière. "Le tourisme doit devenir une priorité en matière de financements si nous devons aller de l'avant, et l'OMT travaille...

Pages