Dimanche 17 Décembre 2017
(Le Soleil 05/08/13)
KHARTOUM : Le président soudanais, Omar al-Béchir, qui se rendait, hier, à Téhéran pour la prestation de serment du nouveau président iranien, a dû faire demi-tour quand l'Arabie saoudite a refusé que l'avion traverse son espace aérien, a annoncé la présidence soudanaise. "Les autorités saoudiennes ont refusé de donner à l'avion transportant le président Béchir la permission de traverser leur espace aérien", a déclaré à l'Afp Emad Sayed Ahmed, porte-parole de la présidence. L'Arabie saoudite a régulièrement exprimé sa crainte de voir l'Iran se doter de l'arme nucléaire. Les relations sont tendues entre Ryad et Téhéran, dont des vaisseaux de guerre ont accosté au Soudan à deux reprises fin 2012. M. Béchir, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt de la...
(Fraternité Matin 02/08/13)
Selon Makhtar Diop, "L’Afrique est au cœur des objectifs du groupe de la Banque mondiale à l’horizon 2030 en vue de mettre un terme à la pauvreté extrême et promouvoir une prospérité partagée et durable d’un point de vue environnemental, social et fiscal". Dans un communiqué de presse parvenu mercredi à Fratmat.info, le groupe de la Banque mondiale a investi au titre de l’année 2013, 14,7 milliards de dollars, environ 7357 milliards de Fcfa. "Le groupe de la Banque mondiale a maintenu son fort engagement auprès des pays d’Afrique, accordant 8,25 milliards de dollars, environ 4073 milliards Fcfa de nouveaux prêts portant sur près de 100 projets au titre de l’exercice 2013 en cours", note le communiqué. Cet engagement envers...
(AFP 01/08/13)
GENÈVE, 1 août 2013 (AFP) - "Go, go", lance un militaire à cinq délégués du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) s'engouffrant dans un 4x4, qui pénètrent dans les bois tandis que des explosions sont entendues non loin, laissant une fumée blanche. La scène semble réelle. Pourtant, elle ne l'est pas. Bienvenue en Alpésie, pays imaginaire créé par l'ONG il y a 15 ans dans les bois de Genève en Suisse. Un territoire où les rebelles du Front de libération Séquane affrontent les autorités et où les nouveaux délégués de l'organisation humanitaire apprennent à mieux affronter les dangers croissants auxquels ils sont confrontés: attaques, enlèvements ou bombardements d'hôpitaux. Les délégués doivent avoir entre 25 et 35 ans et sont près...
( 01/08/13)
Un plan en 10 étapes pour améliorer la gouvernance foncière. L’Afrique subsaharienne recense près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées du monde mais, à ce jour, le continent n’est pas parvenu à développer les 202 millions d’hectares de terres disponibles pour mieux lutter contre la pauvreté, générer de la croissance, créer des emplois et promouvoir une prospérité partagée. Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », rendu public aujourd’hui, les pays africains et les communautés pourraient mettre fin aux « accaparements des terres », accroître leur production agricole et améliorer leurs perspectives de développement, s’ils parviennent à moderniser, au cours de la décennie, les procédures complexes qui...
(Le Monde 31/07/13)
Au moins 128 combattants ont été tués dans de nouveaux heurts entre tribus du Darfour, a affirmé un chef tribal mardi 30 juillet, après plusieurs jours de violences meurtrières dans cette région de l'ouest du Soudan en proie aux violences depuis 2003. "Nous avons perdu 28 de nos hommes et tué 100 des leurs", lors de combats lundi, a affirmé Ahmed Khiri, un chef de la tribu Misseriya, en conflit avec une autre tribu, les Salamat, à l'est de la ville de Garsila. Ahmed Khiri a par ailleurs précisé que 17 de ses hommes avaient été blessés et qu'il craignait de nouveaux heurts, "des troupes des deux camps se rassemblant en différents endroits". Un chef de la tribu des Salamat...
(Le Potentiel Online 30/07/13)
Annoncé initialement à Luanda (Angola), selon une lettre datée du 12 juillet 2013 et adressée aux ministres des Affaires étrangères de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), c’est finalement à Nairobi que se tient le 31 juillet 2013 le sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CIRGL. Raison évoquée, l’indisponibilité de Luanda à accueillir cette réunion. Au niveau de la CIRGL, le mystère plane sur cette volte-face surprise de Luanda. La crise qui ronge l’Est de la RDC, dont ont été rendus responsables Kigali et Kampala, y est certainement pour quelque chose. Toujours est-il que le Comité interministériel de la CIRGL devrait se réunir à Nairobi dans une session extraordinaire les 29 et 30 juillet prochains...
(Sud Quotidien 30/07/13)
Dakar abrite depuis hier, lundi 29 juillet 2013, le 4ème dialogue sectoriel de l’Initiative africaine concertée sur la réforme budgétaire (Cabri) sur le financement de l’agriculture. Les pays africains tels que le Kenya, Rwanda, le Mali, le Ghana, l’Ethiopie, Burkina Faso, le Botswana et l’Afrique du Sud se sont donner rendez-vous à Dakar pour discuter du renforcement budgétaire susceptible de relever les défis en matière de politique agricole dans chaque pays. C’est parti pour deux jours d’échanges, à compter de ce lundi 29 juillet, autour l’optimisation des ressources dans le financement de l’agriculture en Afrique. Le dialogue sectoriel (quatrième du genre) de l’Initiative africaine concertée sur la réforme budgétaire (Cabri) sur le financement de l’agriculture sollicite la participation de tous...
(Sud Quotidien 29/07/13)
Si la Banque mondiale conseille aux pays africains de diversifier leur économie, sa filiale privée, la Sfi(Société financière internationale), elle, s’en met les poches en investissant notamment dans le pétrole africain… Le hic c’est qu’elle règne sur ce secteur notamment dans lequel aucun investissement ne peut se faire sans qu’il ne porte la patte de la Sfi. Pire, dans le secteur bancaire, l’institution financière qui veut aider à redresser le climat des affaires en Afrique va même jusqu’à concurrencer directement les banques commerciales africaines, sans être exposées aux mêmes risques ni soumises aux mêmes contraintes dans l’accès au financement. Le sujet est encore « tabou » dans certaines économies en Afrique, mais il ne résiste pas à l’analyse à l’aune...
(Afrik.com 29/07/13)
A l’occasion de la poursuite des éliminatoires au Championnat d’Afrique des nations 2014, le Burkina Faso, le Congo et le mali ont décroché leur ticket pour pour l’Afrique du Sud, à l’issue des matches retour. Bien que battu en Côte d’Ivoire, le Nigeria s’est également qualifié. Dans les manches aller, le Cameroun a pris une option du le Gabon (1-0). Les résultats des matches retour. Niger 1-0 Burkina Faso, 5-6 aux tab (0-1) -Guinée 1-0 Mali (1-3) - Côte d’Ivoire 2-0 Nigeria (1-4) - Ouganda - Tanzanie : 3-1 (1-0) - Congo 1-0 RD Congo (1-2) - Soudan 1-1 Burundi, 3-4 aux tab (1-1) - Rwanda 1-0 Ethiopie, 5-6 aux tab (0-1)- *Les équipes en gras sont qualifiées et rejoignent...
(AFP 28/07/13)
JOHANNESBURG, 28 juillet 2013 (AFP) - Nelson Mandela, hospitalisé depuis plus d'un mois et demi à Pretoria, reste toujours dans un état "critique", avec "quelques progrès", a indiqué dimanche la présidence sud-africaine, qui a refusé de commenter des information de presse selon lesquelles l'ancien président aurait subi une légère intervention. Selon la chaine de télévision américaine CBS, le héros de la lutte anti-apartheid, 95 ans, aurait subi vendredi une "intervention chirurgicale pour débloquer le tube de dialyse", à sa septième semaine d'hospitalisation dans une clinique de Petoria. Cette opération a été "bénigne", a assuré CBS. Le porte-parole de la présidence, Mac Maharaj n'a pas confirmé ou infirmer. "Il (Mandela) est dans un état critique, stable, mais il y a quelques...
(Xinhua 27/07/13)
KHARTOUM -- Le président du Panel d'application de haut-niveau de l'Union africaine sur le Soudan (AUHIP), Thabo Mbeki, a appelé jeudi le Soudan à accorder assez de temps pour les efforts visant à résoudre les conflits avec le Soudan du Sud. M. Mbeki, qui est arrivé à Khartoum accompagné du ministre éthiopien des Affaires étrangères Tedros Adhanom, a rencontré le président soudanais Omar el-Bachir. « Deux organismes ont été établis. L'un d'eux surveillera la sécurité de la zone frontière démilitarisée, alors que le second examinera les plaintes déposées par le Soudan sur le soutien apporté par le Sud aux rebelles », a indiqué l'officiel africain aux journalistes, indiquant que « ces mécanismes existent maintenant et ont commencé à travailler, et...
(Xinhua 26/07/13)
BRAZZAVILLE -- Le représentant de l'Union européenne (UE), Zouli Bonkoun Gou, a souligné jeudi au Congo, l'intérêt de tous les pays africains de trouver des moyens nécessaires pour optimiser le trafic par Internet, afin de soutenir les flux de trafic intracontinentaux et de créer des opportunités d'affaires pour les citoyens africains. "Abaisser le coût du trafic local permettra de réduire le coût de financement du commerce et d'encourager l'intégration commerciale régionale", a notamment déclaré M. Bonkoun à l'ouverture de l'atelier sur les meilleures pratiques de mise en oeuvre des points d'échange Internet, dans le cadre du projet Système d'échange Internet africain (AXIS) qui s'achève vendredi à la capitale congolaise. En effet, l'Afrique est en train de payer actuellement une forte...
(AFP 25/07/13)
KHARTOUM, 25 juillet 2013 (AFP) - Des responsables africains ont demandé jeudi au Soudan de leur accorder plus de temps pour enquêter sur le soutien supposé du Soudan du Sud à la rébellion, à quelques jours d'un ultimatum fixé par Khartoum sur le transport de pétrole. L'ancien président sud-africain Thabo Mbeki et le ministre éthiopien des Affaires étrangères Tedros Adhanom Ghebreyesus et se sont entretenus pendant près de 90 minutes avec le président soudanais Omar el-Béchir. Thabo Mbeki a indiqué qu'il avait évoqué la mise en place la semaine dernière d'un panel de responsables régionaux chargés d'enquêter sur les plaintes du Soudan et du Soudan du Sud, qui s'accusent mutuellement de soutenir des rebelles armés combattant l'autre partie. Sur la...
(Xinhua 25/07/13)
NEW YORK (Nations Unies) -- Le représentant spécial de l'Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD), Mohamad Ibn Chambas, a exprimé mercredi ses inquiétudes envers la recrudescence des violences interethniques dans la région soudanaise. La situation en matière de sécurité au Darfour demeure fragile, comme en témoignent les récents événements tragiques, dont l'attaque qui a tué 7 Casques bleus tanzaniens et blessé 17 autres membres de la MINUAD, le 13 juillet dernier, a souligné Mohamad Ibn Chambas, devant le Conseil de sécurité. Depuis le début de l'année, la violence inter- et intra-communautaire dans plusieurs parties du Darfour, de même que les affrontements entre les forces gouvernementales et les mouvements armés non signataires du Document de Doha pour la paix...
(AFP 24/07/13)
KHARTOUM, 24 juillet 2013 (AFP) - Des rebelles soudanais ont dit avoir attaqué les forces gouvernementales mercredi au Kordofan-Nord, à quelques jours d'un délai fixé par Khartoum pour bloquer début août le brut du Soudan du Sud accusé de soutenir la rébellion. Le Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM), un groupe rebelle du Darfour (région située à l'ouest du Kordofan-Nord), membre du Front révolutionnaire (SRF, coalition englobant plusieurs formations rebelles soudanaises), a dit avoir attaqué un convoi militaire à Sidrah, à une trentaine de kilomètres au sud de la localité de El-Rahad. Le porte-parole de l'armée n'était pas joignable dans l'immédiat. Le Front révolutionnaire avait en avril lancé une attaque en profondeur au Kordofan-Nord, un État jusque-là relativement épargné...
(Xinhua 24/07/13)
LUANDA -- L'Union africaine (UA) a appelé mardi à mettre en place des liaisons aériennes directes entre les capitales des États membres pour réduire les temps de voyage sur le continent. Cet appel a été adressé par le directeur du département des Transports aériens de la Commission de l'UA pour les Infrastructures et l'Énergie, Adiron Alberto, à Luanda, capitale de l'Angola, en marge de la troisième réunion des ministres africains des Transports qui s'est ouverte ici sous la direction du ministre angolais des Transports Augusto da Silva Tomas. M. Alberto a rapporté qu'actuellement, un passager voyageant de Luanda au Gabon était contraint de faire étape par l'Europe ou l'Afrique du Sud, car il n'y a aucun vol direct entre l'Angola...
(Sudan Tribune 23/07/13)
(KHARTOUM) - Khartoum state legislative council MP Adil Mirghani, has claimed that government units are still retaining money that should otherwise be sent to the ministry of finance. Mirghani said that these units within Khartoum’s state government are setting aside money it earns to pay salaries and bonuses for its staff. “Where does that money come from?” he asked. The controversial practice has sparked national debate regarding the constitutionality of withholding public money by various government units, given that the ministry of finance is the only body which has the legal mandate to collect and disburse government funds. Mirghani gave the example of the Supreme Council for Peace which he said has no law governing its work and unlisted in...
(Sudan Tribune 23/07/13)
(ADDIS ABABA) - The African Union (AU) and the East African regional bloc, Inter-Governmental Authority on Development (IGAD), on Monday launched an investigation committee to probe accusations traded by Sudan and South Sudan of support to rebel groups. The Ad Hoc Investigative Mechanism (AIM), which is comprised of three senior military officers, will be heading to Khartoum from Addis Ababa on Tuesday and then to Juba. Speaking at the launching ceremony, the current chair of IGAD’s Council of Ministers and, Ethiopian Foreign Minister, Tedros Adhanom, said that IGAD hopes "that this mechanism will resolve that longstanding problem, the allegation by both parties of hosting rebels against the other." In September 2012, the two countries signed nine cooperation agreements aiming to...
(Xinhua 23/07/13)
ADDIS-ABEBA-- L'Union africaine (UA) et l'Autorité de développement intergouvernementale (IGAD) ont lancé lundi une équipe d'enquête pour le Soudan et le Soudan du Sud. L'UA a déclaré que le Mécanisme d'enquête ad hoc (AIM) a été établi pour enquêter sur les allégations réciproques formulées par le Soudan et le Soudan du Sud. Ce lancement était présidé par le ministre éthiopien des Affaires étrangères, Tewodros Adhanom, qui est également président de l'IGAD, et Ramtane Lamamra, commissaire de l'UA chargé de la Paix et de la Sécurité, au siège de l'UA à Addis-Abeba en Ethiopie. "L'objectif de cette courte réunion est de vous informer formellement et officiellement du lancement de l'équipe d'enquête sur les questions d'accusations et de contre-accusations échangées par la...
(Sudan Tribune 23/07/13)
(KHARTOUM) - Khartoum state legislative council MP Adil Mirghani, has claimed that government units are still retaining money that should otherwise be sent to the ministry of finance. Mirghani said that these units within Khartoum’s state government are setting aside money it earns to pay salaries and bonuses for its staff. “Where does that money come from?” he asked. The controversial practice has sparked national debate regarding the constitutionality of withholding public money by various government units, given that the ministry of finance is the only body which has the legal mandate to collect and disburse government funds. Mirghani gave the example of the Supreme Council for Peace which he said has no law governing its work and unlisted in...

Pages