Mardi 21 Novembre 2017
(Guineeconakry.info 25/09/13)
La soixante-huitième Assemblée générale des Nations s’est ouverte hier à New York. L’occasion pour la planète entière, par la voix des différents dirigeants, de débattre des grands sujets de l’heure. De l’Afrique, il en sera bien sûr question. Mais comme c’est le cas dans quasiment toutes les grand-messes du genre, ce n’est pas de l’Afrique rayonnante dont on débattra à New York. On auscultera plutôt celle de la désolation. Et de la plus dramatique des désolations, parce qu’il ne s’agira pas de la pauvreté, du chômage et des voies et moyens d’endiguer ces fléaux sur le continent. On parlera plutôt une nouvelle fois de l’Afrique des conflits, parce que malheureusement le continent-berceau de l’humanité en recèle toujours. Ainsi, on va...
(Gabon Eco 25/09/13)
La présence de plusieurs Chefs d'Etats africains lors de la 68e Assemblée générale de l'Organisation des Nations Unies (ONU) à New-York, a facilité les discussions sur la situation en République Démocratique du Congo (RDC) et en Centrafrique.Hier, mardi 24 septembre, l'Assemblée générale de l'Organisation des Nations Unies (ONU) a accordé une place importante aux débats autour des différentes crises que traverse le continent africain, notamment en République Démocratique du Congo (RDC) et en Centrafrique.En effet, le conseil de sécurité des Nations Unies a prévu procéder à un vote en faveur du renforcement de la Mission Internationale de Soutien à la Centrafrique (MISCA) dans le but de faire rétablir l'ordre.« Nous sommes dans une zone devenue une zone de non-droit avec...
(AFP 24/09/13)
KHARTOUM, 24 septembre 2013 (AFP) - Des personnes manifestant contre la hausse des prix de pétrole au Soudan ont pillé et incendié mardi le siège du Parti du congrès national, au pouvoir, à Oumdurman, ville voisine de Khartoum, ont rapporté des témoins à l'AFP. Des manifestants ont incendié le siège du Parti du congrès national à Oumdurman, a dit un de ces témoins qui affirme avoir vu des personnes piller les locaux de cette formation. "J'ai vu les trois étages du siège du parti prendre feu et des gens qui fuyaient en emportant des meubles", a dit un témoin. Les forces anti-émeutes ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants, a dit un autre témoin, sans faire état...
(AFP 24/09/13)
KHARTOUM, 24 septembre 2013 (AFP) - Des hommes armés non identifiés ont abattu un manifestant durant un rassemblement dans le centre du Soudan pour protester contre une importante augmentation des prix du pétrole, a indiqué mardi la police dans un communiqué mardi. Des centaines de protestataires sont descendus lundi dans les rues de Wad Madani, chef lieu de la province d'Al-Jazira, après que le gouvernement a annoncé des augmentations de prix liées à l'arrêt des subventions sur le prix du pétrole, ont indiqué des témoins. Dans la soirée, des manifestants ont commencé à jeter des pierres sur des véhicules passant à proximité, et des tirs ont fusé d'une voiture, tuant Ahmed Mohammed, 23 ans, selon la police. Les assaillants ont...
(Xinhua 24/09/13)
Le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) s'est félicité, dans un rapport publié lundi, d'une accélération sensible dans la réalisation de l'objectif mondial de lutte contre le VIH fixés pour 2015, connu comme le sixième des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).Pour 2012, l'ONUSIDA estime à 2,3 millions le nombre de nouvelles infections par le VIH chez les adultes et les enfants, soit 33% de moins qu'en 2001. Chez les enfants, les nouvelles infections ont été réduites de 260.000, soit 52% de moins qu'en 2001, alors que les décès liés au sida ont diminué de 30% depuis leur pic de 2005 grâce à un élargissement de l'accès au traitement antirétroviral.Fin 2012, près de 9,7 millions de...
(AFP 23/09/13)
KHARTOUM, 23 septembre 2013 (AFP) - Le gouvernement soudanais a annoncé lundi une forte hausse du carburant à la suite de la suspension des subventions de l'Etat dans le cadre d'une série de réformes économiques, provoquant des manifestations dans le centre-est du pays. La police est intervenue pour disperser des centaines de protestataires descendus dans la rue à Wad Madani, capitale de l'État d'Al-Jazira, selon des témoins. Les forces anti-émeutes ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser la foule qui a bloqué certaines rues de la ville à l'aide de pneus enflammés et de troncs d'arbres, en scandant des slogans hostiles à la hausse des prix, ont ajouté des témoins. Le prix de l'essence à la pompe est passé à...
(Cameroon-Tribune 23/09/13)
L’organisation panafricaine vient d’annoncer une réunion extraordinaire sur la question. L’Union africaine (UA) a annoncé le week-end dernier un sommet extraordinaire le 13 octobre prochain pour protester contre les procès des dirigeants kenyans ouverts à la Cour pénale internationale (Cpi). Plusieurs sources ont fait état d’une lettre adressée par les dirigeants africains à la Cpi, qui explique que la présence du vice-président kényan William Ruto à son procès à La Haye va « désavantager le Kenya », sans donner d’autres détails au sujet de cette correspondance. Par contre, il semble déjà clair que la rencontre prévue à Addis-Abeba permettra à chacun des 43 pays signataires du Statut de Rome de dire s’ils souhaitent ou non se retirer de ce traité...
(Xinhua 20/09/13)
Le président français, François Hollande, présent à Bamako la capitale malienne dans le cadre de la cérémonie solennelle marquant le début du mandat du président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK, a annoncé jeudi la tenue d'un sommet des chefs d'Etats africains en décembre prochain à Paris sur la sécurité en Afrique. L'objectif de cette réunion est d'élaborer une stratégie globale de lutte contre le terrorisme, a précisé François Hollande lors d'une conférence de presse qu'il a co-animée avec le président IBK et le président Idriss Déby Itno du Tchad. Selon M. Hollande, il ne s'agira pas de parler des relations Afrique-France lors de cette rencontre. En plus de l'aspect sécuritaire, les dossiers sur les changements...
(Xinhua 20/09/13)
BAMAKO, (Xinhua) -- Le président tchadien Idriss Déby Itno a appelé, jeudi à Bamako, à une interaction entre les pays au sud et au nord du Sahara pour combattre le terrorisme dans la bande sahélo-saharienne, espace comprenant 12 Etats. "La menace terroriste existe et existera aussi dans cette zone de la bande sahélo-saharienne", ajoutant "peut-être que le terroriste a été dérouté, chassé du nord du Mali, mais il ( terroriste) existe à la frontière du Mali, toute frontière", a déclaré le président Déby, qui s'est exprimé jeudi lors d'une conférence de presse à Bamako, tenue en marge de la cérémonie solennelle marquant le début du mandat du président malien Ibrahim Boubacar Kéita. A son avis, la dimension qu'on donne la...
(AFP 19/09/13)
KHARTOUM, 19 septembre 2013 (AFP) - Les avocats d'une Soudanaise accusée de ne pas porter le voile ont demandé jeudi l'arrêt des poursuites contre leur cliente à un tribunal de Khartoum qui a renvoyé son procès au 4 novembre, selon l'un d'entre eux. "La défense a présenté une demande à la cour lui demandant l'arrêt des poursuites contre cette femme et le président a accepté de reporter le procès au 4 novembre pour permettre au parquet de se prononcer", a dit Me Moezz Hadhra à l'AFP. Amira Osmane Hamed, 35 ans, a été interpellée le 27 août dernier alors qu'elle se trouvait, sans voile, dans un bâtiment officiel près de Khartoum. Un policier lui avait alors demandé de façon agressive...
(AFP 19/09/13)
KHARTOUM, 19 septembre 2013 (AFP) - Des heurts ont opposé jeudi à Nyala, dans la région soudanaise du Darfour, les forces de sécurité à des milliers de manifestants en colère après le meurtre d'un homme d'affaires, selon des témoins. Les forces de sécurité ont tiré à balles réelles et fait usage de gaz lacrymogènes lorsque des protestataires ont mis le feu au siège du gouvernement à Nyala, la capitale du Darfour-Sud (ouest du Soudan), et attaqué la voiture du gouverneur, a indiqué à l'AFP un témoin. Ce dernier a fait état d'au moins quatre blessés. Au total, plusieurs milliers de personnes ont défilé dans le centre de Nyala en scandant des slogans hostiles aux autorités, selon les témoins. "Dégage, Dégage"...
(Xinhua 19/09/13)
L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a salué mercredi la signature d’un accord-cadre par quatre pays d’Afrique du Nord-Est pour améliorer la gestion de l’eau d’un réservoir souterrain situé le long des frontières entre ces pays. Le Tchad, l’Égypte, la Libye et le Soudan se sont mis d’accord sur un programme pour renforcer l’exploitation et le partage équitables de la nappe phréatique souterraine du bassin de Nubie. En vertu de cet accord, les pays s’engagent à renforcer et développer le mécanisme de coordination régional qui existe déjà, notamment en établissant une autorité commune pour la gestion de la nappe phréatique. « Je félicite toutes les parties prenantes à cette réalisation considérable », indique le directeur général de l’AIEA, Yukiya Amano,...
(Xinhua 19/09/13)
Le secteur de la construction écologique, qui se développe rapidement en Afrique, a attiré l' attention des gestionnaires de fonds tandis que les gouvernements mettent en place des politiques et mesures d'incitation pour favoriser les investissements qui accélèrent la transition vers une économie à faibles émissions carboniques dans différents secteurs clé de l'économie.Les décideurs politiques, financiers et experts participant à la Conférence sur le financement de la construction écologique, à Nairobi, ont déclaré mercredi que la demande de logements économes en ressources avait produit un appel d'air pour les investisseurs locaux et étrangers."L'Afrique devient manifestement un marché pionnier pour les technologies respectueuses de l'environnement, au fur et à mesure que les gouvernements définissent des objectifs visant à accélérer une croissance...
(AFP 18/09/13)
KHARTOUM, 18 septembre 2013 (AFP) - Deux bateaux de guerre iraniens ont pénétré dans les eaux territoriales soudanaises et se dirigent vers la côte pour y effectuer un ravitaillement "de routine", a indiqué mercredi un porte-parole de l'armée soudanaise. "Deux bateaux iraniens ont pénétré dans nos eaux territoriales, l'un d'entre eux est un destroyer et l'autre un navire de ravitaillement", a détaillé à l'AFP le colonel Sawarmi Khaled Saad. Il a précisé que ces bateaux faisaient escale au Soudan pour "une visite de routine" afin d'obtenir "des ravitaillements, de la nourriture et de l'eau". En octobre, deux navires de guerre iraniens ont fait escale à Port Soudan, le principal du pays, suivis de deux autres en décembre, ce que Khartoum...
(Xinhua 18/09/13)
Le Soudan a critiqué mardi le département d'Etat américain qui a refusé d'accorder un visa au président soudanais Omar el-Bachir pour participer à l'Assemblée générale des Nations Unies à New York. Lundi, le département d'Etat américain a déclaré avoir reçu une demande de visa pour M. el-Bachir pour participer à la 69ème session de l'Assemblée générale de l'ONU, indiquant que M. el- Bachir ne devrait pas pouvoir effectuer un tel voyage car il est accusé de crimes de guerre. Le président veut se rendre au siège de l'ONU et non aux Etats- Unis à proprement dit ; ces derniers n'ont pas le droit de s' opposer à la participation d'un officiel d'un pays membre de l' organisation internationale, a riposté...
(AFP 18/09/13)
MADRID, 18 septembre 2013 (AFP) - Plusieurs centaines d'immigrants africains ont de nouveau tenté mercredi de pénétrer dans l'enclave espagnole de Ceuta, à la pointe nord du Maroc, sans succès cette fois après un autre assaut massif lancé la veille, a annoncé la Garde civile. "Un groupe de 300 à 400 personnes, à peu près équivalent à celui de la veille" a tenté d'entrer sur le territoire espagnol via la plage de Tarajal, dans la zone frontière, a indiqué un porte-parole, précisant que les autorités marocaines avaient déjoué cette tentative. "Personne n'a réussi à entrer", a-t-il précisé. Cette tentative fait suite à l'arrivée, mardi, à Ceuta ainsi que dans l'autre enclave espagnole de Melilla, de près de 200 immigrants venus...
(Gabonews 18/09/13)
Selon le rapport 2012 de la Banque Mondiale, 148 milliards de dollars ont été perdus en Afrique à cause de la corruption, ce qui accroit considérablement la paupérisation des populations. La plate- forme de lutte contre ce que d’aucuns qualifient de « cannibalisation » du patrimoine, née dans la capitale ghanéenne, s’impose comme un instrument interafricain qui apporte une nouvelle vision dans la consolidation des efforts visant à marginaliser le fléau. « La corruption existe là où se trouve l’argent, or l’argent se trouve partout », dixit un délégué guinéen aux travaux d’Accra. D’où l’urgence qui consiste à coordonner et harmoniser la lutte à l’échelle continentale et mondiale. Outre l’élection et l’adoption des statuts, le programme de la rencontre de...
(AFP 17/09/13)
KHARTOUM, 17 septembre 2013 (AFP) - Le Soudan a indiqué mardi avoir demandé aux Etats-Unis d'accorder au président Omar el-Béchir, sous le coup de mandats d'arrêt de la Cour pénale internationale, un visa d'entrée sur le territoire américain pour participer à l'Assemblée générale de l'ONU à New York. M. Béchir fait l'objet de mandats d'arrêt datant de 2009 et 2010 de la CPI pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide dans le conflit du Darfour, une vaste région de l'ouest du Soudan. "Le Soudan est attaché à son droit à participer aux réunions de la 68e Assemblée générale de l'ONU et demande aux États-Unis de remplir ses obligations en tant qu'Etat abritant le siège (de l'ONU), en émettant...
(Xinhua 16/09/13)
Le Soudan ne coopèrerait pas avec l'émissaire américain pour le Soudan et le Soudan du Sud, Donal Booth, à moins qu'il soutienne les accords signés entre Khartoum et Juba, a déclaré samedi le ministre soudanais des Affaires étrangères Ali Karti lors d'une conférence de presse. Le chef de la diplomatie soudanaise a dit que les Américains utilisaient la question d'Abyei pour gâcher les relations entre le Soudan et le Soudan du Sud. L'émissaire américain, arrivé vendredi à Khartoum, a rencontré samedi le chef soudanais du Comité conjoint de surveilance d'Abyei (ALOC), Al-Khair Al-Fahim. "Je pense qu'il est approprié d'avoir une rencontre avec l'ALOC, parce que Abyei est l'un des problèmes non résolus par l'accord de paix global", a dit M...
(Xinhua 16/09/13)
Khartoum a demandé dimanche aux Etats-Unis d'enlever le Soudan de la liste des pays soutenant le terrorisme, a rapporté l'agence de presse officielle SUNA. "Le nom du Soudan aurait dû être supprimé de la liste américaine des pays soutenant le terrorisme il y a longtemps, car il n'existe aucune raison permettant de l'associer au terrorisme", a indiqué SUNA, citant le sous-secrétaire du ministère soudanais des Affaires étrangères, Rahamtalla Mohamed Osman. M. Osman qui a rencontré dimanche l'envoyé américain pour le Soudan et le Soudan du Sud, Donald Booth, a fait savoir que "le Soudan n'a aucune trace démontrant une quelconque relation avec le terrorisme, ainsi les Etats-Unis doivent tenir leurs engagements à cet égard et retirer le Soudan de cette...

Pages