| Africatime
Dimanche 26 Mars 2017
(Autre média 03/03/17)
Au Soudan, un pasteur affirme que le gouvernement a « déclaré la guerre contre les chrétiens » parce qu’ils craignent que les musulmans soient conduits à Christ. Un groupe de surveillance de la persécution des chrétiens en Afrique de l’Est, a pu rencontrer deux pasteurs du Sud-Soudan et les interviewer au nom du Christian Post. Michael et Reith ont tous deux été emprisonnés pour leur foi. Selon le pasteur Michael Yat, les pasteurs du Soudan sont placés en détention et les églises sont démolies, car le gouvernement redoute la propagation de l’Evangile dans cette nation islamique. « En 2014, je suis revenu à Khartoum pour une nouvelle affectation, dans le cadre de l’Église évangélique presbytérienne...
(APA 03/03/17)
APA – Dakar (Sénégal) – Battu d’entrée par l’Afrique du Sud (1-3), le Cameroun s’est relancé après sa large victoire sur le Soudan (4-1), jeudi à Ndola (Zambie), en match comptant pour la 2ème journée du groupe B de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) des moins de 20 ans. Les «Lionceaux indomptables» se sont imposés grâce aux réalisations de Jih Ketu (9e mn), d’Ayuk Mbu (52e mn), d’Oum Goult (74e mn) et d’Olivier Mbaissidara (90e mn). Le Soudanais Musa a sauvé l’honneur de son équipe en réduisant le score à la 81ème minute de jeu. Avec ce succès, le Cameroun (3 pts) se replace dans la course à l’un des deux tickets qualificatifs pour les demi-finales. Le second match...
(AFP 02/03/17)
Le président soudanais Omar el-Béchir a qualifié jeudi d'"étape majeure" la nomination de l'un de ses proches conseillers au poste de Premier ministre, une fonction supprimée depuis le coup d'Etat qui l'avait porté au pouvoir en 1989. M. Béchir s'exprimait à l'occasion de la prestation de serment de Bakri Hassan Saleh, 68 ans, dont la désignation avait été entérinée la veille par le bureau exécutif du parti du Congrès national, au pouvoir. "Aujourd'hui nous avons franchi une étape majeure en nommant Bakri Hassan Saleh comme Premier ministre", a déclaré M. Béchir lors d'une conférence de presse. Les députés soudanais avaient voté en décembre en faveur du rétablissement du poste de Premier ministre, lui donnant la responsabilité du "pouvoir exécutif dans...
(AFP 02/03/17)
Le président soudanais Omar el-Béchir a nommé un proche conseiller au poste de Premier ministre, une première depuis qu'il avait supprimé cette fonction lors du coup d'Etat qui l'avait porté au pouvoir en 1989, a annoncé un responsable mercredi. La désignation de Bakri Hassan Saleh a été entérinée par le bureau exécutif du parti du Congrès national du chef de l'Etat. "Il prêtera serment comme Premier ministre demain (jeudi)", a déclaré à la presse Ibrahim Mahmoud, haut responsable du parti du Congrès national, ajoutant que M. Saleh conserverait son poste actuel de premier vice-président. Les députés soudanais avaient...
(BBC 02/03/17)
Selon les déclarations d'Ibrahim Mahmoud, haut responsable du parti du Congrès national du chef de l'Etat, la désignation de Bakri Hassan Saleh a été entérinée par le bureau exécutif du parti. La nomination de Bakri Hassan Saleh, un des proches conseillers du président soudanais Omar el-Béchir, est une première depuis que Omar el-Béchir avait supprimé cette fonction lors du coup d'Etat qui l'avait porté au pouvoir en 1989. Les députés soudanais avaient voté en décembre en faveur du rétablissement du poste de Premier ministre, lui donnant la responsabilité du "pouvoir exécutif dans le pays".
(Agence Ecofin 02/03/17)
Pour la première fois depuis le coup d’Etat qui l’a porté au pouvoir au Soudan il y a 28 ans, le président Omar el-Béchir a décidé de nommer un premier ministre ce 1er mars. La nomination de Bakri Hassan Saleh (photo) intervient à la suite d’un vote des députés soudanais en faveur du rétablissement du poste de Premier ministre supprimé en 1989. M. Bakri, qui « aura la responsabilité du pouvoir exécutif », devra « prêter serment comme Premier ministre », dès ce 2 mars comme l’a indiqué Ibrahim Mahmoud, un haut responsable du parti du Congrès national dont le bureau exécutif a entériné sa nomination. Âgé de 68 ans, Bakri Hassan est un ancien officier de l’armée soudanaise qui...
(AFP 01/03/17)
"On n'a pas assez de médicaments et pas assez de main d'oeuvre": les travailleurs humanitaires soudanais craignent d'être vite débordés par l'afflux des réfugiés du Sud-Soudan qui arrivent chaque jour par centaines de l'autre côté de la frontière. Dans un centre de transit soudanais, tout près de la frontière, le docteur Viola James explique qu'il n'y a que cinq travailleurs humanitaires pour l'aider à s'occuper des quelque 5.000 réfugiés présents, qui ont fui la guerre civile et la famine sévissant dans leur pays.
(AFP 27/02/17)
Une journaliste soudanaise critique du gouvernement, Shamael al-Nur, s'est plainte dimanche à l'AFP d'être la cible d'islamistes radicaux qui l'accusent d'"avoir insulté l'islam" dans l'une de ses chroniques. L'organisation Reporters sans frontières (RSF) a exhorté "les autorités à faire tout le nécessaire pour (la) protéger (...) et condamner ces appels à la haine et à la violence". Shamael al-Nur a confié à l'AFP être devenue la cible d'islamistes radicaux et de certains médias après avoir critiqué l'action du gouvernement en matière de santé publique dans une chronique publiée...
(AFP 24/02/17)
Le chef de la diplomatie tchèque Lubomir Zaoralek se rendra dimanche au Soudan pour discuter de la libération d'un chrétien tchèque, condamné à 24 ans de prison, a annoncé vendredi le ministère des Affaires étrangères à Prague. "La libération de Petr Jasek est une priorité pour le ministre Zaoralek", a écrit vendredi le ministère tchèque, dans un communiqué. Jasek, 53 ans, un "missionnaire" selon la presse tchèque, est membre de l'Eglise fraternelle (Cirkev Bratrska), petite Eglise protestante tchèque. Il a été condamné...
(AFP 24/02/17)
Le président soudanais Omar el-Béchir a ordonné aux autorités de faciliter la distribution d'aide humanitaire internationale au Soudan du Sud voisin frappé par la famine, a indiqué jeudi le ministre des Affaires étrangères. Lundi, le gouvernement du Sud-Soudan a déclaré l'état de famine dans plusieurs zones du pays. Plus de 100.000 Sud-Soudanais sont touchés, selon des organisations liées à l'ONU. "Le président Omar el-Béchir a ordonné aux autorités soudanaises d'offrir tous les services nécessaires pour garantir que l'aide humanitaire arrive au Soudan du Sud par le territoire soudanais", a déclaré dans un communiqué le ministre des Affaires étrangères Ibrahim Ghandour.
(RFI 24/02/17)
Les relations entre le Soudan et le l'Egypte semblent se compliquer. Durant sa visite aux Emirats Arabes Unis, le président soudanais a accusé l'Egypte de livrer des armes au Soudan du Sud. Il a également accusé les services de renseignement égyptiens d'être présents à Juba. Leurs activités nuiraient aux bonnes relations entre les deux pays. C'est la deuxième fois en moins d'un mois que le président soudanais Omar el-Béchir fait une sortie contre l'Egypte avec des accusations graves. Cette fois, il l'accuse de recevoir les opposants soudanais au Caire et de livrer des armes au Soudan du Sud. Des accusations lancées mercredi, en marge de sa visite aux Emirats Arabes Unis.
(Jeune Afrique 23/02/17)
Une journaliste soudanaise du quotidien « Al-Tayyar » est accusée d’apostasie par les islamistes après avoir écrit un éditorial sur les réductions des dépenses nationales de santé. Une accusation passible de la peine de mort au Soudan. « Levez-vous pour protéger votre religion. Devenez furieux pour votre loi et votre Seigneur », s’est exclamé Mohamed Ali al-Gazouli, un imam connu pour ses affinités avec Al-Qaida, lors de son prêche de vendredi dernier. L’objet de son courroux : un éditorial signé le 2 février 2017 par la journaliste Shamael al-Nur dans les colonnes du journal indépendant Al-Tayyar. Dans cet article intitulé La Manie de la vertu, elle dénonce « l’obsession des régimes islamiques pour les questions de vertu, d’habillement des femmes...
(Agence Ecofin 23/02/17)
Il y a quelques jours, Omar el-Béchir, le président soudanais a déclaré que l’enclave d’Abyei, riche en pétrole et disputée par son pays au Soudan du Sud est en effet un territoire soudanais. Il a ensuite exhorté les résidents à soumettre des demandes aux autorités de Khartoum pour se faire délivrer des pièces administratives montrant leur appartenance au Soudan. Ceci survient alors, qu’avec son homologue sud-soudanais, il a été signé en janvier 2013, un accord temporaire pour s’associer au sein d’une structure administrative et sécuritaire mixte, chargée de gérer la région. Un référendum devrait ensuite être organisé pour demander aux habitants de trancher le litige. Cette sortie d’Omar el-Béchir viole également l’accord de paix signé en 2005 mettant fin aux...
(AFP 21/02/17)
Les combats ont repris mardi entre forces gouvernementales et rebelles au Kordofan-Sud, un Etat du sud du Soudan, après plusieurs mois d'accalmie, a-t-on appris mardi auprès des deux parties. Ces affrontements interviennent alors que Khartoum avait unilatéralement prolongé de six mois en janvier un cessez-le-feu en vigueur depuis juin dans cet Etat troublé et dans ceux du Darfour (ouest) et du Nil Bleu (sud-est). Le porte-parole des forces armées soudanaises Khalifa Chami a accusé mardi les rebelles d'avoir "attaqué une de (leurs) positions dans le secteur de Mchayech, à 38 km à l'ouest de Kadougli", capitale du Kordofan-Sud.
(AFP 20/02/17)
L'aide financière internationale pour le travail humanitaire au Soudan devrait baisser cette année en dépit de l'allègement des sanctions américaines, a déploré la coordinatrice humanitaire de l'ONU pour ce pays. "J'ai bien peur qu'il y ait une baisse du financement" alors que plus de trois millions de déplacés ont besoin d'aide et que la malnutrition continue d'être un problème majeur, a dit Marta Ruedas lors d'un entretien avec l'AFP à Khartoum. En 2016, les Nations unies ont récolté plus de 55% sur près d'un milliard de dollars qu'elles réclamaient pour aider 4,6 millions de personnes au Soudan. Le plan humanitaire pour 2017 prévoit d'aider environ 3 millions de personnes et un appel à des financements moins importants, a indiqué Mme...
(BBC 20/02/17)
En dépit de l'allègement des sanctions américaines, contre le Soudan, le pays risque de connaitre des difficultés dans le domaine de l'assistance humanitaire, a déploré la coordinatrice humanitaire de l'ONU pour le Soudan. Marta Ruedas a exprimé à l'Agence France Presse sa crainte qu'il y ait une baisse du financement. Sur le terrain, trois millions de personnes déplacées ont besoin d'aide et la malnutrition persiste, a-t-elle déclaré. L'année dernière, les Nations Unies ont récolté plus de 55% sur près d'un milliard de dollars qu'elles réclamaient pour venir en aide aux 4,6 millions de personnes au Soudan.
(Agence Ecofin 18/02/17)
(Agence Ecofin) - Il ne faudrait pas passer de l’optimisme qui prévalait quant à la croissance de l’Afrique à un trop grand pessimisme. C’est l’essentiel du message que la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a tenu à passer depuis Bangui en République Centrafricaine où elle était récemment en visite. La dirigeante qui s’exprimait devant des étudiants a déclaré que, bien que le continent ait connu sa croissance la plus faible en deux décennies l’an dernier, et devrait la voir atteindre seulement 2,9% cette année, il fallait garder un regard lucide sur les perspectives du continent. «Nous devons nous méfier de passer du grand optimisme des dernières années quant aux perspectives de l’Afrique subsaharienne, à un pessimisme...
(RFI 16/02/17)
Voilà plus de 50 ans qu'il mène des fouilles archéologiques au Soudan. Les recherches de l'archéologue suisse Charles Bonnet ont notamment montré l'héritage africain et non seulement égyptien de l'ancien royaume de Kerma, dans le nord du Soudan. Eh bien, tout près de Kerma, capitale du royaume de Nubie dans l'Antiquité (ce « pays de l'or » qui a tant attisé les convoitises des pharaons égyptiens), le chercheur et la mission internationale qu'il codirige avec la Française Severine Marchi ont découvert cet hiver trois temples de briques crues aux formes inédites. Une découverte surprenante, fascinante...
(Autre média 16/02/17)
« Les responsables veulent que je signe pour deux ans. Je n’ai pas encore signé. Je vais d’abord discuter avec le président pour savoir ce qu’il pense et puis savoir les conditions parce qu’il va falloir améliorer l’équipe. Pour le moment l’important c’est de construire une équipe conquérante », a déclaré Diego Garzitto à cafonline.com. Le technicien français estime que la tâche ne sera pas simple. « Lorsqu’on ne fait pas une bonne préparation, on ne rencontre que des problèmes. On a des blessés, on a des gars qui n’arrivent pas à suivre le rythme physiquement. Nous avons besoin au moins de deux mois pour stabiliser tout çà. Ca va être compliqué, je dirai même très compliqué, parce qu’on joue...
(AFP 15/02/17)
Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) a lancé mercredi un appel de fonds de 110 millions de dollars pour aider deux millions d'enfants souffrant de malnutrition grave à travers le Soudan, dont plusieurs centaines de milliers dans des zones de conflit. Le Soudan compte 13% de tous les enfants souffrant de malnutrition grave en Afrique, et la situation de ces enfants a été exacerbée par des déplacements dus aux conflits, à l'anomalie météorologique El Nino, aux épidémies, inondations et sécheresses. "L'Unicef au Soudan lance un appel de fonds d'une somme provisoire de 110 millions de dollars pour répondre aux besoins des enfants à travers le pays", a dit le Fonds dans un communiqué. Il envisage de pouvoir atteindre...

Pages