| Africatime
Samedi 01 Août 2015
(République du Togo 31/07/15)
Africa50, la nouvelle plate-forme innovante d’investissement dans les infrastructures soutenue par la Banque africaine de développement a tenu son Assemblée générale constitutive mercredi à Casablanca en présence du ministre togolais de l’Economie, des Finances et de la Planification. Vingt pays africains, membres de la BAD, ont souscrit pour un montant total initial de 830 millions de dollars en capital. Les fondateurs sont le Togo, le Bénin, le Cameroun, la République du Congo, Djibouti, l’Égypte, le Gabon, le Ghana, la Côte-d'Ivoire, Madagascar, le Malawi, le Mali, la Mauritanie, le Maroc, le Nigeria, le Niger, le Sénégal, la Sierra Leone, le Soudan et la Gambie. Il est prévu que les prochaines levées de fonds seront ouvertes non...
(Xinhua 30/07/15)
Le ministère soudanais des Affaires étrangères a convoqué mardi le représentant de l'Union européenne (UE) à Khartoum pour protester contre les ''fausses informations'' qu'aurait diffusées l'UE dans un communiqué relatif à la situation humanitaire des régions du Nil bleu, du Kordofan du Sud et du Darfour. Dans un communiqué, le ministère soudanais des Affaires étrangères a catégoriquement démenti les informations, décrites comme ''fausses et trompeuses''. Le communiqué ajoute que la situation humanitaire au Darfour et dans les deux autres régions est calme depuis plusieurs mois. Il souligne également la nécessité de se fonder sur les informations fournies par les autorités concernées.
(Agence Centrafrique Presse 30/07/15)
L’art culinaire soudanais mais aussi sa musique et, surtout sa danse peu connue, se sont invités à l’Exposition universelle en début de semaine. En presque trois mois, les visiteurs de l’Exposition universelle qui se tient depuis début mai à la périphérie de la capitale économique italienne, Milan, en ont littéralement vu de toutes les couleurs. L’expression est à prendre dans son sens littéral, car la manifestation a vu défiler peuples et cultures, vêtements originaux et, surtout, drapeaux et bandières de...
(AFP 28/07/15)
Onze pays africains réunis en sommet en Mauritanie ont réclamé lundi la levée des "sanctions" imposées au Soudan, sous le coup d'un embargo commercial américain et dont le président Omar el-Béchir fait l'objet d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI). "Dans un souci de solidarité entre les peuples des pays membres" de l'Agence panafricaine de la Grande muraille verte, "les chefs d'Etat et de gouvernement expriment leur soutien à la République soeur du Soudan et appellent à la levée des sanctions imposées à ce pays", selon le communiqué publié à l'issue de leur sommet à Nouakchott, sans plus de détails sur ces sanctions.
(Atlas Info.fr 28/07/15)
Les pays membres de l'Agence Panafricaine de la Grande Muraille Verte ont réitéré, lundi à Nouakchott, leur soutien au Soudan, appelant à la levée des sanctions imposées contre ce pays, sous le coup d'un embargo commercial américain depuis 1989. "Dans un souci de solidarité entre les peuples des pays membres" de l'Agence panafricaine de la Grande muraille verte, "les chefs d'Etat et de gouvernement expriment leur soutien à la République soeur du Soudan et appellent à la levée des sanctions...
(Dw-World 28/07/15)
Le président soudanais, sous le coup d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale, entre autres pour crimes contre l'humanité a passé quelques heures en Mauritanie pour parler de la Grande muraille verte. Omar el-Béchir participait avec ses homologues mauritanien, burkinabè, malien, sénégalais et tchadien à la troisième session de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de l'Agence panafricaine de la Grande muraille verte. Le Premier ministre nigérien et des représentants de l'Ethiopie et du...
(Afrique 7 28/07/15)
A l’occasion du sommet sur la grande muraille verte à Nouakchott, le chef de l’Etat soudanais se déplace en toute quiétude sur le territoire de la Mauritanie. En effet, bien que poursuivi pour génocide au Darfour par la Cour Pénale Internationale, Omar El-Béchir ne se fait aucun souci à Nouakchott dans la mesure où la Mauritanie est non-membre de cette institution internationale. Deux mandats d’arrêt ont été lancés par la CPI contre Omar el-Béchir, en 2009 et 2010, en relation...
(AFP 27/07/15)
Le président soudanais Omar el-Béchir, visé depuis 2009 par un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI), est arrivé dimanche en Mauritanie pour un sommet sur la Grande muraille verte, un projet pour stopper l'avancée du désert, a-t-on appris de source officielle. Omar el-Béchir ne devrait pas être inquiété en Mauritanie, qui ne fait pas partie des pays africains signataires du traité de Rome instituant la CPI, qui le poursuit pour génocide au Darfour, une province du Soudan. Sa...
(BBC 27/07/15)
Le président soudanais est à Nouakchott pour un sommet sur la Grande muraille verte, un projet pour stopper l'avancée du désert. Visé par un mandat d’arrêt international, Omar El-Béchir ne devrait pas être inquiété en Mauritanie. Ce pays ne fait pas partie des pays africains signataires du traité de Rome instituant la Cour Pénale Internationale. La CPI poursuit le président soudanais pour génocide au Darfour, une province du Soudan. La visite d’Omar El-Béchir à Nouakchott intervient quelques semaines après celle...
(Afrik.com 27/07/15)
Le président soudanais, Omar El-Béchir, est arrivé en Mauritanie ce dimanche 26 juillet pour assister à un sommet africain sur l’environnement lundi à Nouackchott. Quelques semaines après avoir échappé aux mailles du filet de la Cour pénale internationale (CPI), lors du sommet de l’UA en Afrique du Sud, l’homme fort de Khartoum a quitté à nouveau son pays alors qu’il est poursuivi par la juridiction internationale pour crimes de guerre et crime contre l’humanité. Le président soudanais, Omar El-Béchir, est...
(AFP 22/07/15)
Depuis un mois, plus d'un millier de cas de choléra ont été diagnostiqués au Soudan du Sud, pays touché par une sanglante guerre civile. Au moins 39 personnes sont mortes du choléra au Soudan du Sud. L'épidémie frappe depuis un mois ce pays déjà ravagé par 19 mois d'un sanglant conflit, a affirmé le 21 juillet 2015 l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Au total, "1.212 cas de choléra ont été diagnostiqués dont 39 mortels", selon les chiffres de l'OMS qui précise que l'épidémie se déplace de la capitale Juba vers l'État voisin du Jonglei, particulièrement touché par la guerre civile.
(APA 22/07/15)
La tensions semble couver entre Khartoum et Le Caire alors que 100 Egyptiens sont accusés d’espionnage au Soudan, a annoncé le ministre soudanais de la justice, lundi. Selon le ministère, les 100 Egyptiens tous des pêcheurs, comparaîtront mercredi devant un tribunal soudanais dans la ville côtière de Port-Soudan. Plus de 100 pêcheurs égyptiens ont été arrêtés au Soudan depuis avril dernier alors qu’ils se dirigeaient vers l’Érythrée à bord de trois navires mais ont été arrêtés près de la ville...
(Le Point 21/07/15)
En 2003, l'archéologue Charles Bonnet découvrait 7 statues de pharaons noirs. Aujourd'hui, à Kerma, c'est un royaume antique noir qu'il met au jour. Alors que les archéologues se bousculaient en Égypte, il y a un demi-siècle, le Suisse Charles Bonnet choisit de creuser le sol au Soudan, presque en solitaire. À 81 ans, l'ancien archéologue cantonal de Genève n'a rien perdu de sa fougue. D'autant qu'il met au jour un royaume inconnu, totalement indépendant de l'Égypte, remontant à 2 500...
(RFI 21/07/15)
L'Egypte va se doter d'un système américain de haute technologie pour la surveillance de ses frontières. Le département d'Etat américain a donné son aval pour débloquer 100 millions de dollars d'aide militaire au Caire pour l'acquisition du système, dont le fournisseur reste encore à déterminer. Il s'agit d'un système dit de « surveillance mobile » utilisé par les Etats-Unis pour contrôler leur frontière avec le Mexique. Il intègre notamment des radars et des caméras montés sur des véhicules tout-terrain et...
(TV5 18/07/15)
Voici donc ce qui ressemble bien à un nouvel épisode de la série "la jupe". Après l'Algérie où une jeune aspirante avocate avait été empêchée de passer son examen pour cause de jupe "trop" courte, et l'expulsion en France d'une lycéenne de son école pour jupe "trop" longue, voici une nouvelle affaire où ce vêtement porte préjudice à celle qui le porte. Mais cette fois-ci, le pantalon est aussi concerné. C'est Amnesty International qui relaie ce dossier sur son site,...
(Amnesty International 15/07/15)
« Un ourlet n’est pas un crime. » - Sarah Jackson Les autorités soudanaises doivent libérer immédiatement 10 femmes arrêtées dans la capitale, Khartoum, pour « tenue indécente ». Les charges retenues contre elles doivent être abandonnées, a déclaré Amnesty International dimanche 12 juillet. Au moment de leur arrestation, ces femmes chrétiennes et étudiantes, âgées de 17 à 23 ans, originaires des monts Nouba du Kordofan du Sud, déchiré par la guerre, portaient des pantalons ou des jupes. La police de l’ordre public a arrêté 12 femmes en face de l’église évangélique baptiste où elles avaient assisté à une cérémonie, le 25 juin. Deux d’entre elles ont été libérées.
(Le Figaro 15/07/15)
Au Soudan, une dizaine de jeunes chrétiennes sont poursuivies par les autorités pour « tenue indécente ». En 2009, le « procès du pantalon » de la journaliste Loubna Hussein avait mis en lumière le caractère arbitraire de la loi. Après le médiatiques procès de deux marocaines jugées pour « outrage à la pudeur » à cause de leur robes, voici des poursuites pour le port d'un pantalon. Dix jeunes femmes arrêtées le 25 juin par la « police des mœurs » soudanaise sont poursuivies en ce moment devant la justice pour « tenue indécente », encourant une peine de quarante coups de fouets, selon un communiqué d'Amnesty International.
(AFP 14/07/15)
La fraude fiscale des multinationales fait perdre des dizaines de milliards d'euros par an aux pays pauvres. Mais les acteurs du financement du développement, réunis depuis lundi à Addis Abeba, peinent à s'entendre sur les moyens d'enrayer cette évasion. Plusieurs chefs d’Etat africains ont exigé lundi, au premier jour d'une conférence internationale sur le financement du développement dans la capitale éthiopienne, de nouvelles normes fiscales mondiales. Mais les pays riches refusent leur proposition d’un organisme fiscal international sous l’égide de...
(El Watan 11/07/15)
Le club d’El Merrikh est le leader du championnat soudanais. Après 17 journées, il occupe le fauteuil de leader avec 39 points. Il est suivi de très près par son voisin, le club d’El Hillal, avec 37 points. Les deux équipes sont de la même région, Oum Durman, que les Algériens connaissent bien pour avoir abrité, en 2009, le match des barrages face à l’Egypte des éliminatoires du Mondial 2010. Ce sont les deux principaux clubs soudanais. Les autres viennent...
(RFI 09/07/15)
Le président Jacob Zuma va rencontrer les principaux juges du pays, après la débâcle Omar el-Béchir. Le mois dernier, le président soudanais a quitté l'Afrique du Sud, où il était en visite, malgré une interdiction de la Haute cour de Pretoria. Un juge a même recommandé que le gouvernement soit poursuivi pour violation d'une décision de justice. L'incident a suscité beaucoup de réactions et notamment de nombreuses attaques envers la justice. Au total, 27 juges - parmi les plus haut...

Pages