| Africatime
Vendredi 27 Mars 2015
(Afrik.com 27/03/15)
Des chefs des renseignements et des services de sécurité africains se sont réunis du 23 au 24 mars 2015 dans un grand hôtel de Khartoum. Au menu des discussions, les implications sécuritaires et économiques des sanctions imposées par la communauté internationale au Soudan. Ce conclave panafricain organisé dans le cadre des réunions du Comité des services de renseignements de l’Union Africaine (CISSA) et coordonné par le National Intelligence and Security Services du Soudan (NISS), a rassemblé les principales agences de contre-espionnage du continent, selon RFI. Les sanctions imposées au Soudan par la communauté internationale étaient au menu. Une nouvelle forme de colonisation A l’entame de cette réunion, le Vice-président du Soudan Hassabo Mohamed Abdul Rahman,...
(Autre média 27/03/15)
Selon le ministre soudanais de la Défense Abdurrahim Mohamed Hussein, les militaires soudanais sont déjà en route vers la zone d'opération contre les rebelles houthis au Yémen. Le Soudan est prêt à envoyer ses avions et troupes terrestres au Yémen, où cinq monarchies du Golfe ont lancé une opération militaire contre les rebelles chiites dans la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé le ministre soudanais de la Défense Abdurrahim Mohamed Hussein. Yémen: l'Arabie saoudite et les pays du Golfe lancent une opération militaire Selon le ministre, les militaires soudanais sont déjà en route vers la zone de l'opération destinée à défendre le président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi. Le porte-parole de l'armée soudanaise Al-Sawarmy Khalid Saad a confirmé jeudi...
(Les Echos 27/03/15)
Le groupe franco-américain Schlumberger a avoué avoir violé les embargos américains sur l'Iran et le Soudan. Le groupe de services pétroliers franco-américain Schlumberger a plaidé coupable aujourd’hui à Washington d’avoir violé les embargos américains contre l’Iran et le Soudan, a annoncé le département de la Justice. Une des filiales du groupe, Schlumberger Oilfield Holdings, devra en conséquence verser une amende de 232,7 millions de dollars aux autorités américaines pour avoir illégalement commercé avec ces deux pays entre 2004 et 2010.
(AFP 26/03/15)
Le Soudan a confirmé jeudi sa participation à l'intervention lancée par l'Arabie saoudite au Yémen visant à soutenir le président Abd Rabbo Mansour Hadi menacé par les rebelles Houthis soutenus par l'Iran. "Le Soudan prend part à l'opération militaire au Yémen", a indiqué le service de presse des forces armées soudanaises à Khartoum. Aucun détail n'a été donné dans l'immédiat sur les moyens et le rôle du pays dans cette opération lancée dans la nuit par des raids d'avions saoudiens...
(RFI 25/03/15)
Des chefs des renseignements et des services de sécurité africains se sont réunis du 23 au 24 mars 2015 dans un grand hôtel de Khartoum. Les participants ont planché notamment sur les implications sécuritaires et économiques des sanctions imposées par la communauté internationale sur un certain nombre de pays africains, en particulier le Soudan. Organisé dans le cadre des réunions du Comité des services de renseignements de l’Union africaine (Cissa) et coordonnée par le National Intelligence and Security Services du Soudan (le Niss), cette rencontre a rassemblé des décideurs de haut...
(Xinhua 25/03/15)
YAOUNDE, (Xinhua) -- En perte de vitesse face à l'offensive de la coalition militaire formée du Tchad, du Cameroun et du Niger, rejointe après un temps d'attentisme par le Nigeria, des hordes de combattants de Boko Haram prennent la fuite vers des pays de la région, tels le Tchad, le Soudan et la République centrafricaine (RCA), rapportent des sources sécuritaires camerounaises. A l'origine composée de ressortissants du pays, le groupe terroriste nigérian considéré comme le plus barbare au monde a...
(Euronews 25/03/15)
 
00:00
Un projet pharaonique qui est bel et bien lancé.. Celui du barrage Grande Renaissance, sur le Nil, et sur la construction duquel les chefs d’Etat égyptien, soudanais et éthiopien se sont mis d’accord en signant un accord de coopération. Si L’Egypte craignait que le barrage menace son approvisionnement en eau d’irrigation, les brouilles entre les trois partenaires semblent
(AFP 24/03/15)
Dans une salle de sport délabrée de Khartoum, une dizaine de garçons en maillot de corps s'empoignent sous le regard critique de leur entraîneur, un jeune Japonais dont la mission est d'en faire des champions de lutte en vue des JO-2020. Musclés et agiles, ces jeunes membres de la tribu Nouba ont appris à lutter en même temps qu'à marcher. Les lutteurs "sont tous en excellente condition physique", reconnaît leur entraîneur. Mais c'est à peu près tout. Chargé par l'ambassade...
(RFI 24/03/15)
On l'appelle le barrage Grande renaissance. C'est un immense chantier dont l'accord de principe vient d'être signé à Khartoum. L'Egypte et le Soudan ont donné leur feu vert à la construction par l'Ethiopie d'un immense barrage sur le Nil bleu. Un projet pharaonique Une déclaration de principe concernant l'édification du barrage Grande renaissance, en Ethiopie, a été signé ce lundi par le président soudanais Omar el-Béchir, le pays hôte, son homologue égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, et le Premier ministre éthiopien...
(Jeune Afrique 24/03/15)
Fini la discorde entre l'Éthiopie, l'Égypte et le Soudan. Ce lundi 23 mars, les trois pays ont signé un accord de principe pour la construction du barrage éthiopien Grande renaissance. Si l'Égypte est un don du Nil, le Nil est un cadeau de l'Éthiopie. Environ 80 % des eaux de ce fleuve long de 6 700 km viennent en effet de ce pays... Leur importance stratégique n'est pas une découverte récente puisque leur partage fut longtemps régi par un accord...
(Le Point 24/03/15)
Dans une salle de sport délabrée de Khartoum, une dizaine de garçons en maillot de corps s'empoignent sous le regard critique de leur entraîneur, un jeune Japonais dont la mission est d'en faire des champions de lutte en vue des JO-2020. Musclés et agiles, ces jeunes membres de la tribu Nouba ont appris à lutter en même temps qu'à marcher. Les lutteurs "sont tous en excellente condition physique", reconnaît leur entraîneur. Mais c'est à peu près tout. Chargé par l'ambassade...
(AFP 23/03/15)
Le Soudan, l'Egypte et l'Ethiopie ont signé lundi à Khartoum un accord de principe pour la construction du barrage éthiopien Grande renaissance, dont Le Caire craignait qu'il ne diminue ses approvisionnements en eau du Nil, a indiqué un correspondant de l'AFP. Le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi et son homologue soudanais Omar el-Béchir ainsi que le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn étaient présents lors de la cérémonie de signature. "Je confirme que la construction du barrage Grande renaissance ne nuira pas à nos trois Etats, et en particulier au peuple égyptien", a déclaré M. Desalegn, dont le pays est à l'origine du projet. L'Egypte, qui dépend du Nil pour s'approvisionner en eau potable....
(AFP 23/03/15)
Les rebelles de la branche nordiste de l'Armée de libération des peuples du Soudan (SPLA-N) ont annoncé dimanche avoir attaqué une garnison des troupes gouvernementales dans l'Etat du Nil-Bleu, l'armée soudanaise affirmant avoir riposté à l'assaut. Les rebelles ont mené samedi une "attaque éclair sur la garnison d'Al-Gabanit", à quelque 45 km au sud-ouest de la capitale du Nil-Bleu, Ed Damazin, a indiqué dans un communiqué le porte-parole de la rébellion, Arnu Lodi. Huit soldats ont été tués tandis que quatre combattants de la SPLA-N ont été légèrement blessés dans l'attaque, a précisé M. Lodi ajoutant que les troupes gouvernementales s'étaient retirées de la garnison. Mais...
(AFP 23/03/15)
Une dizaine d'étudiants en médecine britanniques d'origine soudanaise dont la trace a été perdue en Turquie se sont peut-être rendus en Syrie pour devenir médecins auprès du groupe jihadiste Etat islamique, ont indiqué dimanche un député turc et des médias britanniques. Les familles de ces étudiants se sont rendues à la frontière entre la Turquie et la Syrie dans une tentative desespérée de les ramener chez eux, a indiqué un député de l'opposition turque. Selon les médias britanniques The Guardian...
(Jeune Afrique 21/03/15)
Le Soudan, qui a perdu la majorité de ses réserves pétrolières connues avec la partition du Soudan du Sud en 2011, entend développer sa production d'hydrocarbures. Khartoum a prévu de creuser des puits d'exploration dans de nouvelles régions, notamment au Darfour. Le Soudan est déterminé à accroître sa production d’hydrocarbures, a indiqué le 19 mars à l'AFP Makawi Mohamed Awad, le ministre du Pétrole. Le pays d'Afrique orientale - qui a perdu environ 75 % de ses réserves pétrolières avec...
(AFP 20/03/15)
Le Soudan entend accroître sa production pétrolière en menant des explorations et en creusant des puits dans de nouvelles régions, notamment au Darfour en proie à un conflit depuis plus de 11 ans, a affirmé jeudi à l'AFP le ministre du Pétrole. "Notre objectif est de passer d'une production de 120.000 barils par jour (bpj) en 2014 à 140.000 bpj cette année", a déclaré à l'AFP Makawi Awad. Lors de la partition du Soudan en 2011, le Soudan du Sud...
(Autre média 19/03/15)
« Nous soutenons la position juste de l'Azerbaïdjan sur le conflit du Haut-Karabakh. C’est une politique invariable du Soudan et restera toujours comme ça » a déclaré le ministre des Affaires étrangères du Soudan Ali Ahmed Karti, lors d'une visite en Azerbaïdjan. Le ministre a dit que le développement réussi de l'Azerbaïdjan peut servir d'exemple à d'autres pays: « Nos avons de bonnes relations. Dans les organisations internationales, nos pays se soutiennent mutuellement » a-t-il dit. M. Karti a noté...
(Autre média 19/03/15)
Le président de la République d’Azerbaïdjan Ilham Aliyev a reçu aujourd’hui la délégation dirigée par Ali Ahmed Karti, ministre soudanais des Affaires étrangères. Le président a exprimé son espoir que cette visite de la délégation soudanaise dirigée par Ali Ahmed Karti en Azerbaïdjan serait fructueuse et ouvrirait de bonnes opportunités pour le développement davantage des relations d’amitié entre les deux pays. Appréciant les relations de partenariat et la coopération au sein des organisations internationales entre les deux pays, le président...
(Afrik.com 19/03/15)
Depuis le 12 janvier 2015, il était à Loumbila pour préparer son futur déploiement au Darfour. Après deux mois passés à recevoir des connaissances théoriques et pratiques, le bataillon Laafi 7 est fin prêt. C’est sous la présidence du chef d’état-major général des armées que s’est déroulée la cérémonie de fin de formation intensive de maintien de la paix du bataillon composé de cinq cent hommes et femmes. A Ouagadougou, Durant deux mois, ils étaient en formation avec le soutien...
(Le Monde 18/03/15)
L’un des centres névralgiques de l’économie soudanaise est un hangar banal niché dans la zone industrielle de Khartoum. Hussein Hassan Ilfadal est le maître de ce lieu qui abrite la troisième raffinerie d’or d’Afrique. Ce quinquagénaire austère qui génère des millions de dollars n’a pas les manières d’un homme d’affaires mais plutôt la méfiance d’un fonctionnaire soudanais qui dirige avec autorité cette entreprise publique inaugurée en 2012 par le président Omar Al-Bachir. Des camions poussiéreux, venus parfois des zones de...

Pages