| Africatime
Jeudi 05 Mai 2016
(AFP 04/05/16)
Le ministre saoudien du Pétrole Ali Al-Nouaïmi s'est rendu mercredi à Khartoum où il a promis aux autorités d'accroître les investissements au Soudan, un pays qui s'est récemment rapproché du royaume sunnite. Pendant des années, le régime islamiste du Soudan a entretenu des relations étroites avec l'Iran chiite, le rival régional de l'Arabie saoudite. Mais Khartoum s'est rapproché dernièrement du riche royaume pétrolier et a annoncé l'année dernière qu'il participerait à la coalition dirigée par Ryad qui combat au Yémen les rebelles chiites proches de l'Iran. A son arrivée dans la capitale soudanaise, M. Nouaïmi a expliqué aux journalistes que son pays cherchait à "faire des investissements dans la région". "Au Soudan, nous allons concentrer...
(AFP 04/05/16)
Khartoum - Un avion militaire soudanais s'est écrasé samedi dans l'Etat du Kordofan-Nord, tuant les cinq membres d'équipage, a indiqué l'armée soudanaise précisant que le crash a été causé par des problèmes techniques. L'Antonov 26, un appareil de fabrication soviétique fréquemment utilisé dans des opérations contre les rebelles dans différentes zones du Soudan, s'est écrasé en atterrissant à l'aéroport d'El-Obeid, selon un communiqué de l'armée. L'appareil a été détruit et tous les cinq membres d'équipage sont décédés, précise-t-il. Trois officiers et deux soldats se trouvaient à bord. Des photos publiées sur les réseaux sociaux montraient une épaisse fumée noire au dessus du lieu de l'accident. L'armée soudanaise s'appuie beaucoup sur son aviation, composée d'avions et d'hélicoptères de fabrication russe, pour...
(Autre média 04/05/16)
 
00:00
SOUDAN - Des hommes armés à dos de chameau ont attaqué un camp de déplacés du Darfour, blessant six personnes. Ce groupe s'inscrit dans la rébellion contre le président soudanais. Des hommes armés à dos de chameau ont attaqué un camp de déplacés du Darfour, province du Soudan en proie à des troubles depuis des années, ont indiqué dimanche des habitants du camp. Six personnes ont été blessées. Des sources au sein des Nations unies ont confirmé l'incident mais n'ont...
(AFP 03/05/16)
« Nous allons reprendre la publication du journal dans les jours qui viennent grâce à cette décision de la Cour », a déclaré le rédacteur en chef d’Al-Tayar Osman Merghani lundi 2 mai. La décision a été confirmée par l’avocat du quotidien indépendant, Nabil Adib. La publication d’Al-Tayar avait été suspendue en décembre 2015 par le puissant Service national du renseignement et de la sécurité (NISS) soudanais après une série d’éditoriaux critiquant le gouvernement pour la baisse des subventions sur les carburants et l’électricité. Le journal avait contesté cette décision devant la Cour constitutionnelle, la plus haute...
(Agence Ecofin 03/05/16)
Le groupe de télécommunication Etisalat, qui est incorporé aux Emirats Arabes Unies, a accepté de céder ses 92,3% de participation dans le capital de l'entreprise soudanaise Canar Telecomunication, à la filiale au Soudan du groupe koweïtien Zain, contre un montant de 349,6 millions de dirhams émiratis (AED), soit environ 95 millions $ au cours actuel. Les négociations en vue de cette cession durent depuis 2012, apprend-on de sources proches de l'opération, citées dans des médias spécialisés en télécoms. Avec cette cession Etisalat parvient se libérer d’un investissement peu judicieux. Pour Canar Telecomunication, (qui a le monopole des lignes fixes au Soudan), le groupe Emirati avait déboursé en 2004 une première enveloppe de 45 millions...
(AFP 30/04/16)
Six rebelles ont été tués et plusieurs blessés dans de nouveaux combats avec les forces soudanaises dans le Kordofan-Sud, un mois après des affrontements similaires dans cet Etat du sud, selon un porte-parole d'un groupe rebelle. L'armée du président Omar el-Béchir combat la branche nord du Mouvement de libération du Soudan (SPLM-N) dans les Etats du Nil-Bleu et du Kordofan-Sud depuis 2011, même si les combats ont baissé d'intensité ces derniers mois en comparaison avec les années précédentes. Le SPLM-N...
(La Presse Canadienne 30/04/16)
La situation au Darfour, une région du Soudan en proie à des troubles depuis des années, demeure «imprévisible», a averti jeudi un expert de l'ONU chargé des droits de l'Homme, deux jours après que le Soudan a déclaré le conflit «terminé». «La situation sécuritaire au Darfour reste variable et imprévisible», a estimé Aristide Nononsi, expert indépendant de l'ONU sur les droits de l'homme au Soudan après avoir visité cette région de l'ouest du pays. Il a souligné que le conflit...
(AFP 29/04/16)
Vendeuse de thé sous le soleil ardent de Khartoum pendant 20 ans, Awadeya Mahmoud rêvait d'améliorer le quotidien de ses collègues mais jamais elle n'aurait imaginé être saluée à la Maison Blanche pour son engagement. Pourtant, cette Soudanaise de 53 ans a reçu le moids dernier à Washington le "Woman of Courage Award", un prix décerné à 14 femmes ayant fait preuve de courage et d'un engagement remarquables. "Ses efforts constants" pour améliorer les conditions de milliers de femmes pauvres, marchandes de thé ambulantes dans la capitale Khartoum, souvent stigmatisées et harcelées, ont été saluées par le secrétaire d'Etat américain...
(Autre média 29/04/16)
Afin de lutter contre l’analphabétisme au Soudan, plusieurs écoles coraniques agissent auprès de la jeunesse du pays. Parmi ces écoles, l’école Khalwas propose son aide aux petits soudanais afin de leur apprendre à lire et à mémoriser le Saint Coran. Les soudanais répondent à l’appel de ces écoles puisque l’analphabétisme touche une grande partie du pays. Les musulmans représentent 97% de la population d’après le Pew Research Center. Dans ces écoles coraniques, les enfants peuvent ainsi apprendre l’alphabet, écrire l’arabe,...
(AFP 28/04/16)
La police soudanaise a fait usage de gaz lacrymogènes jeudi pour disperser des centaines d'étudiants de l'université de Khartoum qui manifestaient après la mort d'un des leurs, tué dans des affrontements avec des forces de sécurité, a rapporté un correspondant de l'AFP. Au moins un millier d'étudiants ont protesté dans un campus du centre de la capitale, un lieu de ralliement pour les manifestations étudiantes, avant de se confronter aux forces de sécurité, selon ce journaliste. "Tuer un étudiant revient...
(AFP 27/04/16)
Un étudiant a été tué mercredi lors d'affrontements avec les forces de sécurité soudanaises au cours d'une manifestation à Omdurman, ville jumelle de Khartoum, selon un médecin et un témoin. Les violences ont éclaté devant l'université Ahlia alors que des manifestants sortaient du campus pour réclamer la libération d'étudiants qui avaient été arrêtés lors de précédentes manifestations dans plusieurs universités du pays. "Des affrontements ont opposé des policiers en civil à des étudiants qui avaient franchi le portail de l'université", a indiqué un protestataire. Un médecin de l'hôpital d'Omdurman a indiqué à l'AFP que l'étudiant décédé était déjà mort à son arrivée à l'hôpital.
(Agence d'information d'afrique centrale 27/04/16)
Le 26 avril, Khartoum a estimé que le conflit au Darfour, situé à l’ouest du pays, était terminé après les résultats du référendum qui ont maintenu la division en cinq Etats de cette région meurtrie par des années de conflit. Organisé du 11 au 13 avril par le pouvoir, les électeurs devaient choisir entre maintenir en l’état le statut administratif du Darfour ou fusionner les Etats en une seule région. Près de 98% d'entre eux ont opté pour le premier choix, selon les résultats publiés par Khartoum. Ce résultat est considéré par le président Omar el-Béchir comme un revers pour les rebelles qui...
(AFP 26/04/16)
Le pouvoir au Soudan a estimé mardi que le conflit au Darfour était terminé après les résultats du référendum qui ont maintenu la division en cinq Etats de cette région meurtrie par des années de conflit. L'opposition a boycotté ce référendum organisé du 11 au 13 avril par le pouvoir dans cette région de l'ouest du pays. Les électeurs devaient choisir entre maintenir tel quel le statut administratif du Darfour ou fusionner les Etats en une seule et même région...
(Afrique sur 7 26/04/16)
Des soldats burkinabè rejoindront sous peu la mission internationale de maintien de la paix au Soudan. Baptisé « Lafi 8 », ce contingent composé de 800 éléments dont 21 dames ira suppléer le bataillon « Lafi 7 » au Darfour. Cette relève des troupes intervient à un moment où le Faso est sous la menace terroriste, apprend-on de apanews. Des soldats burkinabè déployés au Darfour Huit-cents soldats burkinabè sont actuellement en ordre de bataille pour remplacer leurs frères d’armes qui composent le contingent burkinabè de la Mission conjointe des Nations unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD).
(AFP 25/04/16)
L'aide apportée par l'ONU aux milliers de Sud-soudanais ayant trouvé refuge au Soudan voisin est menacée par le manque croissant de fonds, ont mis en garde lundi trois agences onusiennes. Le Soudan du Sud, indépendant du Soudan depuis juillet 2011, est le théâtre depuis décembre 2013 d'une terrible guerre civile qui oppose l'armée régulière fidèle au président Salva Kiir à une rébellion dirigée par son ancien vice-président et rival Riek Machar. Près de 2,4 millions de personnes ont été chassées de chez elles et des dizaines de milliers tuées par la guerre et les atrocités dont les deux camps se sont rendus coupables.
(RFI 25/04/16)
Pas de changement dans le statut administratif du Darfour, divisé en 5 Etats depuis 1994. Les habitants de cette région de l'Ouest du Soudan avaient été invités à se prononcer sur la question lors d'un référendum, qui a eu lieu du 11 au 13 avril. Selon les résultats qui ont été publiés hier, samedi 23 avril, ils ont choisi de ne rien changer. Mais la légitimité des résultats, comme celle de la consultation, reste controversée. 97 % pour cent des...
(RFI 24/04/16)
Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, connu sous le nom de Papa Wemba, a dit définitivement adieu à la scène ce dimanche 24 avril. Le musicien congolais (RDC) avait été victime d'un malaise lors d'un concert en Côte d'Ivoire samedi. Ce sont les organisateurs du FEMUA, le Festival des musiques urbaines d'Anoumabo, qui ont annoncé son décès ce dimanche matin. Papa Wemba était âgé de 67 ans. Né en 1949 juin dans le Kasaï-Oriental (RDC), Papa Wemba est un musicien charnière...
(Le Faso 23/04/16)
Le parti du Congrès national (PCN) du Soudan, parti au pouvoir et le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) collaborent dorénavant. En effet, ce vendredi 22 avril 2016, les deux partis ont signé une convention à Ouagadougou leur permettant de renforcer les liens d’amitié et de fraternité entre les peuples soudanais et burkinabè. La délégation du PCN était conduite par M. Séif Al Islam Khalid Omer Al-Imam, secrétaire adjoint des affaires africaines du PCN et celle du MPP par...
(Amnesty International 22/04/16)
L’homicide d’un étudiant soudanais de 18 ans par des agents des services de renseignement mardi 19 avril doit donner lieu de toute urgence à une enquête impartiale, a déclaré Amnesty International mercredi 20 avril, tandis que la répression contre les étudiants dans le pays s’intensifie. Abubakar Hassan Mohamed Taha, étudiant en première année d’école d’ingénieurs à l’université du Kordofan à Al Obeid, la capitale du Kordofan du Nord, a succombé à une blessure par balle à la tête. Vingt-sept autres étudiants ont été blessés, dont cinq grièvement. "La violence à laquelle des représentants de l’État ont recouru contre...
(RFI 22/04/16)
Depuis 1988, les rebelles de la LRA, l’Armée de Résistance du Seigneur sévissent aux confins de l’Ouganda, de la Centrafrique, de la RDC et du Soudan. Pillages, massacres, trafics, les hommes de Joseph Kony s’illustrent par leur brutalité et la peur qu’ils inspirent aux populations civiles de ces pays. Bien qu’affaiblie par les défections successives et la traque que lui livrent les militaires africains aidés des Américains, depuis quelques années, la LRA, pèse encore très lourd sur le quotidien des...

Pages