| Africatime
Vendredi 28 Août 2015
(Autre média 26/08/15)
Les tergiversations de la dictature soudanaise peuvent parfois offrir de précieuses opportunités. Le régime de Khartoum avait promis à trois journalistes un déplacement au Darfour, qui n’a jamais eu lieu. Pour corriger cette annulation, il leur propose une escapade dans le nord du Soudan, en suivant le Nil, vers la frontière égyptienne. 500 à 600 kilomètres sur une route poussiéreuse et sous un soleil de plomb. Mais en bout de piste, une rencontre incroyable avec Charles Bonnet, un archéologue suisse de 81 ans, qui gratte le sol autour de Kerma depuis cinq décennies. Kerma, «une capitale nubienne au sud de l’Egypte», comme le raconte son dernier ouvrage La ville de Kerma, paru en 2014. Mais...
(Xinhua 25/08/15)
Le président soudanais Omar el-Béchir a reçu lundi un message écrit de son homologue sud-soudanais Salva Kiir Mayardit concernant la réalisation de la paix au Soudan du Sud et les liens bilatéraux. Le message a été transmis au président el-Béchir par le conseiller présidentiel sud-soudanais Tot Galwak, qui est arrivé lundi à Khartoum. "Le message concerne la réalisation de la paix au Soudan du Sud et les relations bilatérales" a indiqué lundi M. Galwak aux journalistes, à l'issue de sa rencontre avec le président el-Béchir. Le message répète la volonté du Soudan du Sud de communiquer avec le Soudan au sujet des dossiers d'importance entre Khartoum et Juba", a-t-il noté. Il a rappelé le souhait de son pays de maintenir...
(AFP 24/08/15)
Marchant pendant des heures, Abdul Rahman Haroun, un clandestin soudanais de 40 ans, était parvenu à parcourir presque entièrement les 50 kilomètres du tunnel sous la Manche pour rejoindre l'Angleterre, avant d'être interpellé. Lundi, il a plaidé "non coupable" devant la justice britannique. Haroun est accusé "d'obstruction" à la circulation dans le tunnel, une infraction passible de deux ans d'emprisonnement. Détenu, il a comparu par visioconférence devant un tribunal de Canterbury (Kent, sud-est de l'Angleterre) lors d'une audience préliminaire. Cheveux courts et tee-shirt gris, l'homme apparaît totalement désemparé. Après avoir fui son pays, risqué sa vie en arpentant le tunnel...
(AFP 24/08/15)
Abdul Rahman Haroun, un clandestin soudanais de 40 ans qui était parvenu à traverser presque entièrement le tunnel sous la Manche à pied pour rejoindre l'Angleterre, a plaidé "non coupable" lundi devant la justice britannique. Haroun est accusé "d'obstruction" à la circulation dans le tunnel, infraction passible de deux ans d'emprisonnement. Détenu, il a comparu lundi matin par visioconférence devant un tribunal de Canterbury (Kent, sud-est de l'Angleterre) lors d'une audience préliminaire. A la question de la...
(AFP 21/08/15)
Le président soudanais Omar el-Béchir a affirmé jeudi qu'il était prêt à une trêve de deux mois avec les rebelles pour permettre l'ouverture d'un dialogue national appelé à régler les multiples crises dans le pays, offrant de nouveau une amnistie aux insurgés. M. Béchir, recherché depuis 2009 par la Cour pénale internationale pour crimes de guerre dans la région du Darfour en conflit, appelle depuis plusieurs mois à un dialogue avec les rebelles qui refusent de venir à la table...
(Terra Femina 19/08/15)
Inspiré de faits réels, "The Good Lie", qui sort ce 19 août en DVD, suit l'extraordinaire histoire de quatre orphelins, rescapés d'une attaque de leur village pendant la guerre civile du Sud-Soudan. Treize ans plus tard, ces "enfants perdus" se voient offrir une nouvelle vie aux Etats-Unis. Un éclairage émouvant sur l'un des conflits les plus meurtriers du 20e siècle. Soudan, 1987. Des gamins qui jouent, des rires, des chamailleries. Et soudain, le sifflement des balles, des cris, des corps qui s'affaissent. C'est dans cet effroyable chaos de la guerre civile du Sud-Soudan, débutée en 1983 et qui s'éternisera jusqu'en 2005, que 20 000 enfants devenus orphelins...
(AFP 18/08/15)
La livre soudanaise (SDG) est à son plus bas niveau sur le marché noir face au dollar en raison d'un manque de devises étrangères, ont indiqué des cambistes lundi. Le dollar s'échangeait à 10 SDG pour la première fois. Il était à 9,5 SDG la semaine dernière. Les Soudanais font face à une flambée des prix et une monnaie faible depuis l'indépendance du Soudan du Sud en juillet 2011, qui a fait perdre à Khartoum environ 75% de ses revenus pétroliers. "Depuis hier (dimanche), le dollar a bondi face à la livre. S'échangeant à 9,6 SDG il a atteint 10 SDG pour la...
(Autre média 17/08/15)
Selon Portes Ouvertes, les pasteurs Yat Michaël et Peter Yen n'ont pas pu quitter le Soudan le 8 août dernier. Le Service national de Renseignements et de Sécurité les a en effet retenus à l’aéroport de Khartoum. Trois jours auparavant, pourtant, leur libération avait été officialisée. Le Tribunal central Nord de Khartoum les a acquittés de l’accusation d’espionnage, qui aurait signifié pour eux la mort. Le jour de l’audience, des observateurs de plusieurs ambassades étaient présents. Par ailleurs, deux semaines...
(AFP 16/08/15)
Huit personnes ont été grièvement blessées dimanche lors d'un atterrissage d'urgence d'un hélicoptère de la mission de paix conjointe ONU-Union africaine (UA) près d'un aérodrome de la province soudanaise du Darfour (ouest), a indiqué cette mission. "Un hélicoptère de la Minuad, un Mi-8, avec 18 passagers et trois membres d'équipage à bord a fait un atterrissage d'urgence à environ 100 mètres" de l'héliport sur une base de la mission à Saraf Omra dans le Darfour-Nord, a déclaré à l'AFP le...
(Xinhua 14/08/15)
Au moins sept personnes ont été tuées et treize autres blessées jeudi dans de nouveaux affrontements tribaux dans l'Etat du Darfour dans le sud du Soudan, a rapporté le site d'information Sudan Tribune. "Des heurts ont éclaté jeudi à Buram entre deux tribus, les Falata et les al-Salamat, à quelque 90 kilomètres au sud de Nyala, chef-lieu de l'Etat du Darfour", a précisé Sudan Tribune. "Un groupe armé de la tribu des Falata a lancé une offensive dans la région...
(Le Nouvel Observateur 14/08/15)
Dans le camp des migrants de Calais, tous ne rêvent pas d'Angleterre. Certains, comme Mohamed, espèrent découvrir en France un sentiment de sécurité. Il retrace son parcours. "Tu veux me photographier ? Mais tu as vu comment je suis ! Tu veux montrer quoi de moi ? On fera la photo quand tu reviendras, quand j'aurai les papiers et que je serai bien." Le fier Mohamed a dû beaucoup concéder, beaucoup abandonner avant d'arriver dans la "new jungle" de Calais. Du haut de ses 25 ans, il a cependant réussi à sauvegarder ce qu'il a de plus précieux, sa dignité. Alors non, il ne se laissera pas prendre en photo avec son t-shirt...
(Autre média 13/08/15)
La libération des deux pasteurs sud-soudanais a été confirmée le 05 août sur la radio indépendante Tamazuj. Cette information communiquée par les membres de leurs familles a été accueillie avec un grand soulagement. Cependant, d’après nos dernières informations, ils ont été retenus à l’aéroport de Khartoum le 8 août par des agents du Service National de Renseignement et de Sécurité (NISS) et empêchés de quitter le pays. Sujets de prière : Remercions Dieu pour la libération des deux pasteurs. Prions...
(Agence Ecofin 13/08/15)
La Banque centrale du Soudan a reçu un total de 1 milliard de dollars de la part de l’Arabie Saoudite sous forme de dépôts en juillet et août, a annoncé le ministre soudanais des Finances, Abdulrahman Dirar, le 12 août. «La Banque centrale du Soudan a reçu un dépôt d'un milliard de dollars de la part du Royaume de l'Arabie Saoudite. Le mois dernier, nous avons reçu 500 millions de dollars et le reste ce mois-ci», a-t-il déclaré au cours...
(AFP 12/08/15)
L'Arabie Saoudite a déposé depuis juillet un milliard de dollars à la banque centrale du Soudan, pays soumis à des sanctions économiques, a indiqué mercredi le ministre d'Etat soudanais chargé des finances. "Nous avons reçu un dépôt d'un milliard de dollars (892 M EUR) du royaume d'Arabie saoudite, en deux versements, 500 millions ce mois-ci et 500 le mois dernier (juillet)", a déclaré Abdel Rahman Dirar lors d'une conférence de presse, sans donner plus de détails. En avril, le ministère des Finances avait assuré que le Qatar déposerait un...
(AFP 12/08/15)
Le Soudan a convoqué mardi l'attaché militaire libyen en poste à Khartoum, accusant la Libye d'héberger et d'entraîner des rebelles du Darfour, a annoncé un porte-parole de l'armée soudanaise. Les "forces armées (soudanaises) ont convoqué l'attaché militaire libyen du gouvernement de Tobrouk qui héberge des insurgés" de l'Armée de libération du Soudan (ALS), un groupe rebelle de la région du Darfour, où fait rage une insurrection armée depuis plus de 10 ans, a indiqué le Colonel Al-Sawarmy Khaled Saad. En proie au chaos, la Libye est dotée de deux Parlements et deux gouvernements rivaux: un basé...
(Xinhua 10/08/15)
Le président soudanais Omar al-Béchir est attendu lundi en Ouganda, où il rejoindra d'autres dirigeants de la région pour discuter du conflit sud-africain, a-t-on de source officielle. James Mugume, secrétaire permanent du ministère ougandais des Affaires étrangères, a fait savoir que le président al-Béchir rencontrerait ses homologues ougandais Yoweri Museveni et kényan Uhuru Kenyatta, et le Premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn, à Entebbe, ville située à 40 km au sud de la capitale ougandaise, Kampala. M. Kenyatte est arrivé samedi...
(Direct Info 10/08/15)
L’ES Sétif a été battue par Al-Merreikh du Soudan 2 à 0 (mi-temps : 1-0), dimanche soir à Omdurman dans le cadre de la 4e journée de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique (groupe B). Les deux buts de la rencontre ont été inscrits par Alaeldin Yousif à la 41e minute de la première période sur penalty et Augustine Okrah (90e +2). Avec quatre points au compteur contre 12 pour l’USM Alger et 7 pour Al-Merreikh,...
(Jeune Afrique 06/08/15)
La RDC, le Nigeria, la Somalie, le Soudan et le Soudan du Sud. Sur la liste américaine des gouvernements qui ont recruté, directement ou indirectement, des enfants-soldats en 2015 figurent cinq pays africains sur huit. Des milliers d’enfants sont enrôlés dans des groupes armés en Afrique. Le phénomène n’est pas spécifique au continent, mais il est plus surprenant d’y voir des forces armées nationales ou des milices soutenues par le gouvernement recruter des jeunes de moins de 18 ans (la...
(AFP 05/08/15)
Deux pasteurs sud-soudanais ont été condamnés mercredi par un tribunal soudanais pour trouble à l'ordre public et création d'une organisation criminelle, mais ont été remis en liberté, leur période de détention provisoire couvrant la peine, a constaté un correspondant de l'AFP. Yat Michael et Peter Yen, arrêtés fin 2014 et début 2015 respectivement lors de visites dans la capitale soudanaise Khartoum, étaient visés par huit chefs d'accusation, dont incitation à la haine ethnique, espionnage et trouble à l'ordre public, avait indiqué leur avocat. Mercredi, le juge Ahmed Ghaboush...
(Human Rights Watch 05/08/15)
La mission de recherche menée dans le sud du pays a permis de mettre en évidence que les forces armées soudanaises avaient visé des zones et infrastructures civiles qui ne représentaient pas des objectifs militaires légitimes. BOMBARDEMENTS DE CIVILS, ATTAQUES INDISCRIMINÉES ET ARMES INTERDITES L’armée soudanaise s’oppose à l’Armée populaire de libération du Soudan-Nord (APLS-N) qui contrôlent certaines parties du territoire du Kordofan du Sud. Des armes à sous-munition qui sont des armes interdites ont été utilisées.

Pages