| Africatime
Mardi 27 Janvier 2015
(RFI 26/01/15)
Le groupe d’experts sur le Soudan a diffusé ces derniers jours son rapport sur le Darfour. Le texte revient sur la façon dont la crise a évolué au cours de l'année dernière. Il insiste sur la violence des attaques menées contre des civils par les Forces de soutien rapides, des milices pro-gouvernementales qui ont pris la succession des cavaliers janjaweeds. Mais il s'interroge aussi sur le risque d'implantation des islamistes dans l'Ouest soudanais. C'est une image de chaos et de violence qui ressort du dernier rapport du groupe d'experts sur le Soudan. De décembre 2013 à avril 2014, 3 324 villages ont été détruits et des centaines de milliers de déplacés ont dû fuir leur...
(AFP 24/01/15)
L'ONU a dénoncé vendredi le bombardement d'un hôpital dans la province soudanaise du Kordofan-Sud, le qualifiant de "grave violation des lois humanitaires". Selon l'ONG Médecins sans frontières (MSF), un avion de l'armée de l'air soudanaise a "délibérément bombardé" un hôpital à Frandala, dans les monts Nuba, au Kordofan-Sud, où des rebelles sont en conflit avec les autorités de Khartoum. Le raid a fait deux blessés et endommagé le bâtiment. Il s'agit de la deuxième attaque en sept mois sur cet hôpital, a souligné le porte-parole de l'ONU Stéphane Dujarric. "Prendre pour cible des installations médicales est une grave violation des lois humanitaires". L'ONU, a-t-il ajouté, "continue de demander aux belligérants au Soudan de respecter leurs obligations humanitaires, en particulier la...
(AFP 23/01/15)
Un avion de l'armée de l'air soudanaise a "délibérément bombardé" un hôpital de l'Etat du Kordofan-Sud, où des rebelles sont en conflit avec les autorités de Khartoum, a dénoncé vendredi l'ONG Médecins sans frontières (MSF). Le raid, sur la localité de Frandala, dans les monts Nuba, a fait deux blessés et endommagé le bâtiment qui accueille une centaine de patients, selon l'ONG. "Nous condamnons dans les termes les plus forts le bombardement de l'hôpital de Frandala", a déclaré le chef de mission pour MSF, Marc Van der Mullen, dans un communiqué. Selon lui, cet "hôpital civil" a fait l'objet d'un "bombardement délibéré et ciblé (...) dans le cadre...
(RFI 20/01/15)
L’ONG Conflict Armament Research (CAR) a publié ce lundi 19 janvier un rapport sur les armes et munitions entre les mains des groupes armés en RCA. Il a été finalisé après des mois d'enquête sur le terrain. Le Soudan a bel et bien été l'un des parrains de la Seleka avant que ce groupe rebelle centrafricain n'explose en plusieurs factions. Ce sont les armes et les munitions utilisées par les ex-Seleka qui le révèlent. Certains véhicules également. Le rapport qui...
(RFI 17/01/15)
Deux jours après la sortie du dernier numéro de Charlie Hebdo, d’importantes manifestations ont été organisées ce vendredi en Afrique pour protester contre la Une de l’hebdomadaire qui représente une caricature du prophète Mahomet. Si ces rassemblements sont restés pacifiques au Mali et au Soudan, ils ont été le théâtre de violence au Niger, où le Centre culturel français de Zinder, dans le sud, a été incendié. Le Centre culturel français de la ville de Zinder, dans le sud du Niger, a été incendié ce vendredi 16 janvier après-midi, en...
(AFP 16/01/15)
La date limite de dépôt des candidatures à l'élection présidentielle au Soudan a été repoussée de cinq jours, a annoncé jeudi à l'AFP la commission électorale, qui n'a pour l'heure approuvé que deux participants. "Nous avons étendu le dépôt de candidatures jusqu'à jeudi prochain (22 janvier)", a déclaré Al-Hadi Mohamed Ahmed, membre de la commission électorale soudanaise, ajoutant que cela avait été fait "à la demande des partis politiques participant aux élections". Le scrutin présidentiel reste fixé au 13 avril, selon M. Ahmed. Des législatives sont également prévues à la même date. Un des candidats enregistrés est l'actuel président Omar el-Béchir, 71 ans, au pouvoir depuis 25 ans et réclamé par la Cour pénale...
(AFP 15/01/15)
Des oulémas soudanais ont appelé à manifester vendredi à travers le pays contre la publication par l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo d'une caricature du prophète Mahomet. L'Autorité des oulémas soudanais a appelé à la tenue de ces manifestations "après la prière du vendredi pour condamner la publication à plus de trois millions d'exemplaires d'une caricature insultant" le prophète, selon un communiqué publié par l'agence officielle SUNA. Le président de cette organisation, Mohammed Osmane Salih, a exigé des excuses du gouvernement français pour cet "acte honteux". Le dessin publié mercredi en Une par Charlie Hebdo, dont la...
(Xinhua 14/01/15)
La Chine offre ses bons offices au Soudan et au Soudan du Sud, non pas pour ses propres intérêts mais pour agir comme puissance mondiale responsable, a déclaré dimanche le ministre des Affaires étrangères chinois Wang Yi, au cours d'une brève visite au Soudan. Réaliser au plus tôt la stabilité au Soudan du Sud sert les intérêts des Sud-Soudanais et le souhait commun du Soudan et des autres pays de la région ainsi que ceux de la Chine et de...
(Afriquinfos 14/01/15)
Un accord de cessation des hostilités qui ont éclaté récemment a été conclu ce lundi 12 janvier entre les parties du conflit. Cet accord intervient à la fin du premier jour de pourparlers de paix qui se tiennent à Khartoum pour deux jours. Le ministre soudanais des Affaires étrangères et organisateur des pourparlers de paix, Ali Karti a annoncé à la presse que les deux camps avaient convenu de mettre «immédiatement fin aux combats pour se retrouver autour d'un nouvel...
(PANA 10/01/15)
Le National Congress Party (NCP) au pouvoir au Soudan a annoncé qu’il va proposer à la Commission électorale nationale le nom d’Omar Hassan El-Béchir comme son candidat à l’élection présidentielle du mois d’avril. L’agence de presse soudanaise a cité, jeudi, le vice-président du NCP et assistant présidentiel, Ibrahim Ghandour, qui a déclaré que ce parti va également soumettre une liste de 18.400 supporteurs des différents Etats et 5000 d’autres partis soutenant la candidature du président El-Béchir. M. El-Béchir a été...
(APA 10/01/15)
Le Soudan va accueillir dimanche des pourparlers de paix entre les belligérants du Soudan du Sud, a annoncé aux journalistes le porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères. Selon Youssef Alkordofani qui s’exprimait jeudi à Khartoum, les représentants des deux parties du conflit sud-soudanais prendront part à la réunion qui se tiendra sous la supervision de la Chine, en présence des représentants de l’Ethiopie et du bloc de l’IGAD. Alkordofani a précisé à ce sujet que le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yei, était attendu dimanche à Khartoum. Les rebelles du Sud-Soudan ont confirmé qu’ils ont été invités à la rencontre par le représentant spécial de la Chine en Afrique, l’Ambassadeur Zhong Jianhua.
(AFP 07/01/15)
Des unités de la force de maintien de la paix au Darfour ont été visées par deux attaques mardi, qui ont fait deux morts parmi les assaillants, a indiqué la mission conjointe ONU-Union africaine dans cette région de l'ouest du Soudan. Ces attaques interviennent alors que les relations entre la mission onusienne et Khartoum se sont dégradées après des allégations de viol collectif commis en octobre dernier par des soldats de l'armée soudanaise, sur lesquelles enquêtaient les Casques bleus. Une...
(AFP 05/01/15)
Le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale a annoncé lundi sa décision d'interdire l'accès au territoire aux ressortissants syriens, palestiniens et soudanais, pour des raisons de sécurité. Cette décision a été prise par le ministre de l'Intérieur de ce gouvernement, qui ne contrôle en fait que certaines zones de l'est et l'ouest du pays. Elle fait suite à des informations selon lesquelles des ressortissants de ces pays "étaient impliqués aux côtés des groupes terroristes dans des attaques contre l'armée...
(AFP 05/01/15)
Le Parlement soudanais a passé dimanche une série d'amendements à la Constitution autorisant le président Omar el-Béchir à nommer directement les gouverneurs d'Etats et élargissant officiellement les prérogatives des services de renseignement. "Les amendements ont été approuvés à l'unanimité", a affirmé Al-Fatih Ezzedine Mansour, porte-parole de l'Assemblée nationale, à propos des 18 amendements approuvés par le Parlement. En vertu de ces amendements, le président aura la charge de nommer les gouverneurs des 18 Etats soudanais, alors que l'élection de ces derniers au suffrage universel direct avaient un temps été envisagée en même temps que les scrutins législatifs et présidentiel du 13 avril.
(AFP 03/01/15)
Forces gouvernementales soudanaises et rebelles s'affrontent pour le contrôle d'une zone stratégique au Darfour, l'armée affirmant en avoir chassé les insurgés, ce que ces derniers ont démenti. Les militaires ont annoncé jeudi soir avoir poussé les rebelles hors de la zone de Fanga, dans la région de Jebel Marra, et tué au moins 50 d'entre eux. Mais l'Armée de libération du Soudan-Minnawi (SLM-Minnawi) a nié vendredi que ses hommes s'étaient retirés de cette zone, considérée comme stratégique parce que située...
(RFI 03/01/15)
Les relations entre les deux Soudans, en dents de scie depuis l'indépendance du Sud en 2011, ont été marquées ces derniers temps par une nouvelle poussée de fièvre. Pour tenter de faire baisser cette tension, les dirigeants des deux pays ont échangé des propos apaisants à l'occasion, ce jeudi 1er janvier, des cérémonies marquant le 59e anniversaire de l'indépendance du pays, en 1956. Une délégation du Sud, dirigée par le ministre des Affaires étrangères, était venue à Khartoum. Venu à...
(AFP 31/12/14)
Il y a 30 ans, Khartoum comptait une quinzaine de cinémas, bondés chaque week-end. Ils ne sont plus que trois, vivotant dans des locaux défraîchis, victimes de la crise économique et de la politique du régime soutenu par les islamistes. "Dans le passé, les gens appelaient pour réserver des billets et nous projetions des films en anglais le dimanche et en arabe le mardi", se souvient Ali al-Nour, projectionniste dans l'une des trois salles obscures ayant survécu. Ce quinquagénaire à...
(La Voix de l'Amérique 30/12/14)
Les transports fluviaux d'aide humanitaire entre le Soudan et le Soudan du Sud étaient pratiquement interrompus depuis la fermeture de la frontière entre les deux pays.Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) s'est félicité lundi de la reprise des livraisons d'aide alimentaire au Soudan du Sud par voie fluviale. Une barge affrétée par le PAM, qui était partie de la ville soudanaise de Kosti, a déchargé 450 tonnes de nourriture dans les villes de Renk et de Wadakona, dans...
(AFP 27/12/14)
Khartoum a indiqué vendredi avoir demandé à deux responsables de l'ONU de quitter le Soudan car l'un a "insulté" le pays et l'autre s'est montrée "partiale" contre son gouvernement. Les autorités ont exigé jeudi le départ dans un délai non précisé du coordinateur de l'ONU et du programme humanitaire au Soudan, Ali Zaatari, et de la directrice pour le Soudan du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), Yvonne Helle. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a jugé jeudi cette décision "inacceptable". M. Zaatari a été prié de partir pour "avoir insulté le peuple du Soudan et ses dirigeants politiques lors d'un entretien accordé à un journal norvégien", selon un communiqué vendredi du ministère des Affaires étrangères.
(RFI 27/12/14)
Khartoum a donné des explications sur les raisons ayant conduit le Soudan à expulser le coordinateur de l'ONU, Ali Zaatari et la directrice du PNUD, Yvonne Helle. Le premier aurait « insulté le peuple soudanais et ses dirigeants » lors d'une interview accordée à un journal norvégien. La seconde aurait négligé de prévenir les autorités en mettant fin à des programmes de soutien logistique et financier. Mais ces raisons officielles pourraient cacher des motifs moins avouables. Omar el-Béchir et son...

Pages