Jeudi 21 Septembre 2017

Sommet de l’UA: Omar el-Béchir en héros

lun, 15/06/2015 - 08:17 -- Patrick

Le 25e sommet de l’Union africaine s’est ouvert à Johannesburg, en Afrique du Sud, ce dimanche 14 juin en présence d'une cinquantaine de chefs d’Etat. La confusion règne, car la Cour pénale internationale (CPI) a demandé au gouvernement sud-africain d’arrêter le président soudanais Omar el-Béchir, accusé de crimes contre l’humanité et génocide dans la guerre au Darfour. Or, Omar el-Béchir est bien présent au sommet. La justice sud-africaine, saisie par une ONG, l'a interdit de quitter le pays, au moins jusqu'à demain.

C’est une ONG sud-africaine, l’association Southern Africa Litigation Center, qui a saisi la justice pour qu'Omar el-Béchir soit arrêté puis extradé vers la Cour pénale internationale. Ce dimanche après-midi, un tribunal de Pretoria a donc interdit au président soudanais de quitter l'Afrique du Sud tant que la justice n'aura pas rendu sa décision finale. L'audience a été suspendue jusqu'à demain matin à la demande de l'avocat du gouvernement sud-africain, qui souhaite préparer son argumentaire en vue de cette prochaine session.

Malgré ce report, le juge a donné des garanties fortes à l'ONG plaignante. Le ministère sud-africain de l'Intérieur a reçu l'ordre de contrôler de près tous les points de sortie du territoire dès ce soir. Les officiers aux postes-frontière doivent être rapidement informés afin d'empêcher toute tentative de fuite du président soudanais.