Samedi 19 Août 2017
(La Tribune 19/08/17)
A l'occasion de sa visite officielle de trois jours dans le pays voisin du Soudan, le premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn a fait part des intentions du gouvernement éthiopien de faire passer 50% de ses importations à travers Port-Soudan. Le responsable politique a confirmé des pourparlers entre les deux Etats afin que cela devienne une réalité. L'Ethiopie envisage de faire passer à 50% de son commerce extérieur par Port-Soudan. C'est ce qu'a déclaré le premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn, en visite officielle de trois jours à Khartoum. A la tête d'une délégation de haut niveau, le responsable politique lors de son audience avec le président soudanais Omar El Béchir portant sur les moyens de renforcer...
(Agence Ecofin 19/08/17)
En visite au Soudan voisin, Hailemariam Dessalegn (photo), le Premier ministre éthiopien a annoncé que son pays envisage de faire transiter 50% de son commerce extérieur par le Port-Soudan, principal port du pays hôte. Enclavé entre l'Erythrée, la Somalie, le Soudan et la République de Djibouti, l’Ethiopie satisfait 95% de ses échanges avec le reste du monde via le principal port du pays de la corne de l’Afrique. Avec une population de 100 millions d’habitants, le deuxième pays le plus peuplé en Afrique, connait une des plus fortes croissances du PIB au monde. Plus précisément, l’économie éthiopienne connaît, depuis cinq ans, une progression moyenne annuelle de plus de 10%. Si les échanges commerciaux représentent le moteur de cette dynamique, le...
(Xinhua 03/08/17)
Les Etats membres de la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) feront de l'intégration de leurs marchés de capitaux une priorité afin d'accroître les investissements étrangers dans la région. Le PDG de l'Autorité des marchés de capitaux du Kenya, Paul Muthaura, a déclaré aux journalistes à Nairobi que la pleine intégration des marchés de capitaux nationaux nécessitera la mise en place de 21 directives du Conseil des ministres de chaque Etat membre. "A ce jour, tous les Etats partenaires de la...
(Agence Ecofin 27/07/17)
Mardi, lors de la visite d’une délégation de la société publique canadienne du pétrole au Soudan, le ministre en charge du secteur, Dr. Abdulrahman Osman Abdulrahman, a fait part au Sudan News Agency de la volonté de l’entité canadienne d’investir dans le développement du pétrole et du gaz naturel dans le pays. Selon notre source, la partie canadienne tient actuellement des pourparlers avec la société publique soudanaise du pétrole, Sudapet, concernant les blocs exploratoires 17 et 25. Lutfal-Rahman Khan, le chef de la délégation étrangère, a exprimé son vif intérêt de faire entrer la société canadienne...
(Xinhua 12/07/17)
Le vice-président du Ghana Mahamudu Bawumia a encouragé les entreprises soudanaises à investir au Ghana, tout en invitant les entreprises ghanéennes à resserrer leurs liens avec leurs homologues du Soudan. Il y a beaucoup d'opportunités d'affaires au Ghana, la priorité du gouvernement est de faire de la nation ouest-africaine le pays le plus favorable aux entreprises en Afrique, a déclaré lundi M. Bawumia, lors d'un entretien avec le ministre d'État soudanais Osama Faisal Elsayed Ali, au ministère ghanéen de l'Investissement...
(Agence Ecofin 10/07/17)
Les Emirats Arabes Unis (EAU) ont exprimé leur intention d’investir dans le secteur minier soudanais. C’est ce qu’a déclaré mercredi, le ministre soudanais des mines, Hashim Ali Salim (photo), après une réunion avec Ahmed Al Shamsi, un représentant du ministère des affaires présidentielles de l’Etat asiatique. Cette décision d’investissement est, comme le souligne M. Salim, sans doute motivée par le bon environnement minier du Soudan. En outre, le sous-sol soudanais héberge une grande diversité de minéraux (une trentaine), dont l’or, le fer, et le chrome.
(AFP 07/07/17)
Des fabricants de matériel d'irrigation aux techniciens de l'insémination bovine, l'agro-industrie mondiale espère une levée le 12 juillet de l'embargo commercial qui pèse sur le Soudan depuis 20 ans, afin de répondre aux besoins criants du pays. Après la levée en janvier par Barack Obama d'une partie des sanctions économiques imposées depuis 1997 à Khartoum pour son soutien présumé à des groupes islamistes radicaux, l'administration Trump doit décider si elle maintient ou non les sanctions...
(Agence Ecofin 03/07/17)
Selon une enquête réalisée par Reuters à partir de la contribution des sources secondaires, la production pétrolière de l’OPEP, pour le mois de juin 2017, a atteint 32,72 millions de barils par jour. C’est son plus haut niveau depuis le début de l’année et cela représente une adhésion de 92% à l’accord de Vienne. Le mois précédent, les pays membres du cartel y ont adhéré à 95%. Comme en mai, les nouveaux chiffres de la production sont portés par une...
(Financial Afrik 30/06/17)
Après 20 ans de sanctions américaines, le Soudan est au bout du tunnel. La décision américaine de suspendre l’embargo financier qui frappe Khartoum devrait tomber le 12 juillet selon Mohamed Osman Suliman Elrikaby, ministre soudanais des Finances qui s’exprimait à Kigali, le 29 juin 2017 en marge de la 24 ème assemblée générale d’Afreximbank. Les deux pays négocient depuis le mois de mars dans la foulée d’une mesure prise par Barack Obama, le 13 janvier, à une semaine de la...
(Agence Ecofin 14/06/17)
La compagnie minière Orca Gold prévoit de lever 15 millions $ par le biais d’un placement privé sans courtier, pour faire avancer le développement de son projet aurifère Block 14, au Soudan. La société émettra 37,5 millions d’unités (chaque unité comprenant une action ordinaire et un demi-bon de souscription), au prix unitaire de 0,4 $. Le produit du placement sera utilisé pour financer l’étude de faisabilité en cours sur le projet, prévue pour se terminer au premier trimestre 2018. Dans...
(Agence Ecofin 01/06/17)
La présidence soudanaise a approuvé l’interdiction d’importation de produits d’origines animale et végétale en provenance de l’Egypte, rapporte Reuters qui cite l’Agence soudanaise de Presse (SUNA). Dans le cadre de cette restriction commerciale, le gouvernement a exhorté le secteur privé à s’approvisionner pour les produits concernés depuis leur pays d’origine. Cette mesure vient réduire les perspectives de pénétration du marché soudanais pour de nombreuses compagnies, dont la Saoudienne Savola, un des acteurs du sucre de betterave en Egypte.
(RFI 31/05/17)
Le gouvernement soudanais a décrété mardi 30 mai un embargo sur tous les produits agricoles venus d'Egypte, qu'ils soient réexportés depuis ce pays ou qu’ils y soient produits. En mars dernier un premier embargo ne concernait que les produits égyptiens. Ce nouveau tour de vis traduit la tension qui existe actuellement entre les deux pays qui s'opposent sur plusieurs sujets d'importance. Khartoum accuse Le Caire d'armer des rebelles pour renverser le président el-Béchir tandis que le différend frontalier entre les deux pays empoisonne les relations bilatérales. Elle est bien loin cette visite...
(Agence Ecofin 30/05/17)
Selon le président du Vietnam, Tran Dai Quang, les relations bilatérales entre son pays et le Soudan regorgent encore d’un énorme potentiel, surtout dans le secteur des télécommunications. C’est la conclusion du bilan sur la coopération entre les deux pays, dressé, le 25 mai 2017, par le chef de l’Etat et l’ambassadeur du Soudan près le Vietnam, Sayed Altayed Ahmed, au cours de la réception de fin de mission, organisée à l’intention de celui-ci. Au-delà du commerce...
(La Tribune 22/05/17)
La stabilité économique de l’Afrique de l’Est semble avoir convaincu Volvo Trucks de renforcer sa présence économique dans la région. La filiale camions du constructeur suédois vient en effet d’annoncer la mise en place d’une unité d’assemblage dans la ville kenyane de Mombasa. Une implantation qui rentre dans la cadre d’une association conclue entre la multinationale et NECST Motors, un concessionnaire kenyan qui prévoit également la mise en place de 20 ateliers dans la région. La filiale camions du constructeur...
(Xinhua 18/05/17)
Les Etats membres du Marché Commun d'Afrique Orientale et Australe (COMESA) ont été appelés mercredi à accroître la production agricole nationale pour accroître le commerce intra-régional. La ministre kényane des Affaires étrangères, Amina Mohamed, a déclaré lors d'un forum régional sur l'agriculture que la facture totale des importations de nourriture du COMESA s'élevait à 29 milliards de dollars en 2016. "Cela montre que nous pouvons accroître le commerce intra-régional si nous commençons à vendre des produits agricoles grâce à une...
(APA 17/05/17)
Michael Franco, le chef d’une délégation américaine sur l’agriculture et le commerce, en visite au Soudan a, dans un communiqué officiel publié mardi, exprimé le désir du gouvernement américain de faciliter les investissements dans le domaine de l’agriculture au Soudan. A cet effet, la délégation américaine a rencontrée mardi le sous-secrétaire du ministère de l’Investissement, Ibrahim Musa, en présence du chef du département économique de l’ambassade des États-Unis à Khartoum, Rashida Sanousi, pour discuter des opportunités d’investissement agricole au Soudan...
(Studio Tamani 10/05/17)
Le Mali n’est plus 3ème pays producteur d’or en Afrique. Selon le nouveau rapport de la Banque mondiale sur les perspectives du marché des matières premières, le Soudan est le nouveau troisième producteur d’or d’Afrique après l’Afrique du sud et le Ghana. Selon la Banque mondiale, cette baisse de production pour le Mali s’explique par la crise de 2012. Le rapport de la Banque mondiale indique que la production d’or du Soudan en 2016 est estimée à 82 tonnes, contre...
(APA 08/05/17)
Le gouvernement soudanais a annoncé samedi qu'il comptait planter plus de 800 000 hectares de coton en vue de tirer le maximum de profit de la hausse des prix du coton sur le marché mondial. Le directeur du département de recherche au ministère de l'Agriculture Ahmed Al-Tijani a annoncé que «le projet prévoit la culture de 600 000 hectares à partir des eaux irriguées et 200 000 hectares tirés des eaux pluviales. » « Les 95% de la superficie totale...
(Agence Ecofin 05/05/17)
Selon le nouveau rapport de la Banque mondiale sur les perspectives du marché des matières premières, le Soudan est le nouveau troisième producteur d’or d’Afrique, devant le Mali. L’institution financière indique que le pays a produit en 2016, 82 tonnes d’or, contre 53 tonnes pour le Mali. Alors que le pays ouest-africain a toujours été présenté comme le 3e producteur d’or africain, les nouvelles données de la Banque mondiale montrent qu’en réalité, le Soudan le devance depuis 2012. Selon les...
(APA 27/04/17)
Le ministre des Finances du Soudan, Badr al-Din Mahmoud, a déclaré mardi que le pays s’attend à ce que les sanctions commerciales et économiques imposées par Washington soient définitivement levées en juillet prochain. En janvier, l’ancien président américain, Barak Obama avait publié une ordonnance exécutive allégeant temporairement les sanctions économiques et commerciales imposées au Soudan en réponse à la collaboration de Khartoum avec Washington dans diverses questions, notamment la lutte contre le terrorisme. L’ordonnance d’Obama sur les sanctions contre le Soudan, imposées en 1997, donnait aux États-Unis et à la nouvelle administration de Donald Trump une période...

Pages