Jeudi 25 Mai 2017

Le président soudanais menace d'écraser militairement la rébellion

Le président soudanais menace d'écraser militairement la rébellion
(Xinhua 23/12/16)

KHARTOUM, (Xinhua) -- Le président soudanais Omar el-Béchir a menacé jeudi de recourir aux forces armées pour écraser la rébellion si les groupes armés refusaient de se joindre au processus de paix.

"Le cessez-le-feu prendra fin à la fin de ce mois de décembre. Après quoi, quiconque refusera de répondre à notre offre de paix ne pourra s'en prendre qu'à lui-même", a déclaré M. el-Béchir, au cours d'une allocution donnée dans un centre d'entraînement de l'armée soudanaise.

Il a réaffirmé que l'armée soudanaise était tout à fait capable d'infliger une défaite militaire aux rebelles. "Nos forces peuvent atteindre toutes les zones rebelles, que ce soit dans les montagnes ou les forêts", a-t-il déclaré.

Au mois d'octobre, le président el-Béchir a décrété une prolongation du cessez-le-feu jusqu'à la fin du mois de décembre dans toutes les zones de conflit au Soudan.

L'armée soudanaise est en lutte contre les rebelles du Mouvement populaire de libération du Soudan-Nord (MPLS-N) dans les régions du Kordofan du Sud et du Nil Bleu depuis 2011, et contre divers groupes armés au Darfour depuis 2003.

En août dernier, une nouvelle série de pourparlers de paix a échoué entre Khartoum et les rebelles du MPLS-N et les groupes armées du Darfour.

Commentaires facebook