Lundi 20 Novembre 2017

Les pays de la région MENA sont tous confrontés au défi de répondre aux aspirations de leurs populations (BM)

Les pays de la région MENA sont tous confrontés au défi de répondre aux aspirations de leurs populations (BM)
(Xinhua 08/11/17)
la directrice des opérations pour le Maghreb et Malte à la Banque mondiale (BM), Marie Françoise Marie-Nelly.

Les pays de la région MENA sont tous confrontés au défi de répondre aux aspirations de leurs populations, notamment les jeunes qui sont particulièrement exposés au risque de céder à l'intégrisme, a indiqué mardi à Rabat la directrice des opérations pour le Maghreb et Malte à la Banque mondiale (BM), Marie Françoise Marie-Nelly.

Intervenant à l'ouverture de la deuxième conférence du chapitre Moyen-Orient et Afrique du Nord du réseau parlementaires sur le groupe de la Banque mondiale (BM) et le Fonds monétaire international (FMI), la responsable dans la BM a plaidé pour une gouvernance à même d'instaurer un nouveau contrat social, pour l'amélioration des services publics, via un investissement optimal des nouvelles technologies et la promotion de la transparence et de la qualité et pour la réforme du système éducatif, qui assure un rôle central dans le traitement des problèmes socio-économiques.

Elle a également noté la pression exercée par le phénomène migratoire sur les pays de la région, soulignant le rôle des parlements au niveau des réformes socio-économiques à engager pour un développement global.

De son côté, la vice-présidente du chapitre MENA du réseau parlementaires sur le groupe de la BM et du FMI, Oulfet Soukari Cherif a souligné le rôle crucial des parlementaires dans l'élaboration de politiques publiques efficientes et le développement économique des pays dans une région en pleine mutation et qui souffre notamment de la hausse du taux de chômage parmi les jeunes diplômés.

Cette situation implique l'adoption d'un nouveau contrat social basé sur le développement global et l'engagement des réformes nécessaires pour stimuler le développement économique et relever le défi de la concurrence dans un monde globalisé, a-t-elle noté, assurant que l'adhésion des institutions dans une logique de développement durable et de transparence constitue une garantie de prospérité pérenne et commune.

Le programme de cette rencontre porte, notamment, sur les objectifs et les performances du réseau parlementaire sur le groupe de la BM et du FMI, les priorités de la réforme économique et la gestion des flux migratoires.

Commentaires facebook