Dimanche 10 Décembre 2017

Le Soudan redoublera d'efforts pour normaliser ses relations avec Washington

Le Soudan redoublera d'efforts pour normaliser ses relations avec Washington
(AFP 25/09/17)

Le Soudan s'est engagé lundi à redoubler d'efforts pour normaliser ses relations avec les Etats-Unis après la décision de Washington de mettre fin aux restrictions imposées aux Soudanais dans un décret migratoire controversé.

Le Soudan a été retiré lundi de la liste actualisée des pays concernés par ce décret qui interdit ou limite l'entrée aux Etats-Unis des ressortissants de huit pays (Corée du Nord, Iran, Libye, Syrie, Somalie, Tchad, Venezuela, Yémen).

"La décision du président américain Donald Trump de retirer le Soudan de la liste est un développement positif pour les relations bilatérales", a déclaré le ministère des Affaires étrangères soudanais dans un communiqué.

"Le gouvernement du Soudan redoublera d'efforts pour lever tous les obstacles vers une normalisation complète des relations avec l'administration américaine", a-t-il poursuivi.

Le Soudan s'est notamment engagé à surveiller les voyageurs se rendant aux Etats-Unis depuis ses aéroports.

Washington doit décider le 12 octobre de lever ou non complètement des sanctions prises contre Khartoum en 1997.

Les Etats-Unis accusaient alors le Soudan de soutenir des groupes islamistes. Le fondateur d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden avait vécu à Khartoum entre 1992 et 1996.

Au fil des ans, les administrations américaines successives avaient renforcé ces restrictions, accusant Khartoum de violations des droits de l'Homme, notamment dans le conflit meurtrier contre des rebelles au Darfour (ouest) qui a fait 330.000 depuis 2003, selon l'ONU.

Mais fin juillet, les Etats-Unis ont loué les progrès du Soudan en matière de lutte contre le terrorisme, notamment pour "juguler la menace" du groupe Etat islamique.

Commentaires facebook