Lundi 20 Novembre 2017

Le Soudan et le Soudan du Sud conviennent des mesures communes pour alléger leur dette

Le Soudan et le Soudan du Sud conviennent des mesures communes pour alléger leur dette
(Xinhua 31/10/17)
Le ministre soudanais des Finances Mohamed Osman Al-Rikabi

Le Soudan et le Soudan du Sud ont convenu lundi des mesures communes pour obtenir un allègement de leur dette.

Cet accord a été conclu entre le ministre soudanais des Finances Mohamed Osman Al-Rikabi et son homologue sud-soudanais Stephen Dhei Dau à Khartoum, a annoncé le ministère soudanais des Finances dans un communiqué.

Les deux ministres ont également convenu de rouvrir les points de passage frontaliers, d'encourager le commerce entre les deux pays, et de faciliter les procédures douanières et bancaires, ainsi que la circulation des citoyens, des biens et des services.

Ils ont souligné leur désir d'intensifier leurs consultations afin d'améliorer leurs relations économiques et commerciales.

Le 27 septembre 2012, les deux pays ont signé un accord pour régler leur dette extérieure. L'accord stipulait la création d'un mécanisme conjoint pour s'adresser à la communauté internationale et obtenir pour les deux pays un effacement de leur dette extérieure dans un délais de deux ans.

L'accord stipulait également que si le mécanisme échouait à obtenir cette exemption, les deux pays devraient se partager la dette.

Selon le Fonds monétaire international (FMI), la dette extérieure du Soudan s'élève à quelque 50 milliards de dollars américains.

Le gouvernement soudanais a déclaré qu'il était désormais éligible à un allègement de sa dette dans le cadre de l'Initiative pour les pays pauvres lourdement endettés (HIPC).

En 1996, le FMI et la Banque mondiale ont lancé cette initiative pour créer un cadre permettant à tous les créanciers, y compris multilatéraux, de proposer aux pays les plus pauvres et les plus endettés du monde un allègement de leur dette.

Commentaires facebook