Lundi 11 Décembre 2017

Le nord de la RCA transformé en marché d’armes par les rebelles Djandjawids

Le nord de la RCA transformé en marché d’armes par les rebelles Djandjawids
(APA 29/11/17)

APA-Bangui (Centrafrique) - Les rebelles soudanais qui se sont infiltrés en masse dans les zones au nord-est de la RCA ont transformé la ville de Ndélé, chef-lieu de la préfecture de Bamingui Bangoran, en un marché d’armes, selon divers témoignages recueillis auprès de plusieurs habitants.

Ces derniers ont appellent au secours le gouvernement et la mission onusienne en Centrafrique, révèlent que ces rebelles soudanais vendent sur la place publique de Ndélé l’arsenal de guerre avec lequel ils ont franchi la frontière.

Fuyant les opérations de désarmement, de démobilisation et de réinsertion auxquelles ils sont soumis dans leur pays, ils se livrent à un commerce forcené, vendant par exemple une kalachnikov entre 80.000 à 100.000 FCFA.

Cette vente d’armes fait surtout l’affaire des différentes branches des ex Sélékas qui pullulent dans la région.

La porosité de la frontière RCA-Soudan avait favorisé l’éclosion du mouvement rebelle Sélékas qui est parti de cette région pour envahir la ville de Bangui en 2013.

Cette réalité confirme les différents rapports des Nations Unies qui pointent du doigt la porosité des frontières centrafricaines comme le principal facteur du trafic d’armes qui profite aux groupes armés en Centrafrique.

Commentaires facebook