Jeudi 18 Janvier 2018

« Le jour où des demandeurs d’asile soudanais sont montés sur la scène de Gannat »

« Le jour où des demandeurs d’asile soudanais sont montés sur la scène de Gannat »
(Le Monde 28/07/17)

Les Soudan Célestins Music et moi (2). En 2016, Pablo Aiquel, journaliste à Vichy, permettait à un groupe de migrants de se produire au festival Cultures du monde.
L’événement, en juillet 2016, était passé totalement inaperçu pratiquement partout en France. Seuls le quotidien La Montagne, dans son édition vichyssoise, et l’antenne de RCF dans l’Allier s’en étaient fait l’écho. Deux semaines avant le début des Jeux olympiques de Rio – qui avaient vu une délégation d’une dizaine d’athlètes réfugiés participer au rendez-vous sportif planétaire –, sept demandeurs d’asile soudanais montaient sur une autre scène mondiale, celle du festival Cultures du monde de Gannat. La comparaison peut paraître excessive, voire dithyrambique, mais c’est un peu comme ça que nous l’avions vécu.

Dans cette bourgade de 5 800 habitants, dans le sud de l’Allier, cela fait plus de quarante ans que l’on fête les cultures du monde. Des ballets folkloriques roumains ou russes, des enfants d’un carnaval de Corée du Sud, des tribus aborigènes d’un coin reculé de l’Afrique, des chanteurs québécois ou des étudiants danseurs de Colombie… Chaque année, pas moins d’une vingtaine de délégations composent le programme. Et en 2016 un groupe de « migrants » du Soudan.

Lire la suite sur: http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/07/28/le-jour-ou-des-demandeu...

Commentaires facebook