Samedi 25 Novembre 2017

La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan

La mort mystérieuse de l'ambassadeur russe au Soudan
(Slate Afrique 24/08/17)

Il s'agit du sixième décès d'un officiel russe à l'étranger depuis le mois de novembre. Etre diplomate russe est un métier à hautement risqué. Ces derniers mois, six représentants de Moscou à l'étranger ont succombé à des morts brutales. Des décès accompagnés de suspicions. Le 20 février 2017, Vitaly Churkin, un diplomate, avait par exemple été transporté à l'hôpital en extrême urgence après s'être senti mal soudainement à son bureau aux Nations unies. Le premier constat avait fait été d'un arrêt cardiaque, avant que les médecins légistes ne demandent une autopsie médicale plus poussée, comme le rapportait le journal britannique The Independant.

La mort de Mirgayas Shirinsky le 23 août 2017, ambassadeur de la Russie au Soudan, est le dernier épisode de cette série macabre. Selon l'AFP, qui s'appuie sur les propos de haut fonctionnaires soudanais et de policiers, l'ambassadeur a été retrouvé mort dans sa piscine à son domicile à Khartoum, la capitale du pays.

Le ministre des Affaires étrangères soudanais qui a confirmé son décès lors d'une déclaration officielle a indiqué que Mirgayas Shirinsky était décédé «dans la soirée» sans préciser les conséquences de sa mort. «Sa mort intervient alors que les gouvernement russes et soudanais étaient en train de préparer la visite en Russie du président soudanais Omar al-Bashir, signe d'une amélioration des relations entre les deux pays», note le New York Times.

Commentaires facebook