Vendredi 17 Novembre 2017
(AFP 13/11/17)
Les Etats-Unis ont annoncé dimanche avoir mené trois frappes en deux jours en Somalie contre des islamistes shebab affiliés à Al-Qaïda et des djihadistes du groupe Etat islamique (EI), en tuant plusieurs. La première opération, qui s'est déroulée samedi vers 16H30 locales (13H30 GMT) "près de Gaduud, à environ 400 kilomètres au sud-ouest de Mogadiscio", a tué un combattant shebab, a indiqué le commandement militaire américain chargé de l'Afrique (AFRICOM), dans un communiqué. "Avant cette opération, les Etats-Unis ont observé le combattant shebab participer à une attaque contre un convoi américano-somalien", précise le communiqué. Puis dimanche vers 03H00 locales (autour de minuit GMT)...
(RFI 13/11/17)
Le Somaliland organise ce lundi 13 novembre une élection présidentielle. Ce territoire de 4 millions d'habitants, ancienne colonie britannique, s'est déclaré indépendant de la Somalie en 1991 après dix ans de guerre civile. Mais depuis, il n'est pas reconnu par la communauté internationale. Pour autant, il vit en autonomie et en paix. Le président sortant, Ahmed Silanyo, a décidé de ne pas se représenter. Trois candidats se présentent pour lui succéder dans une présidentielle aux enjeux multiples. Ce lundi matin, Hargheia est déserte. Seules quelques voitures avec une plaque d’immatriculation spéciale délivrée par la Commission électorale sont autorisées à circuler. Par contre, dans les bureaux de vote on observe de longues files d’attente. Une pour les femmes et une pour...
(Xinhua 11/11/17)
La Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) cherche à mettre en place un mécanisme de déploiement rapide pour combattre les épidémies telles que le virus Ébola ou la fièvre de Marbourg, ont annoncé mercredi des responsables. Lors d'une conférence de presse à Nairobi, la secrétaire générale adjointe de la CAE Jesca Eriyo a déclaré que ce mécanisme influencerait la manière dont la région prévoit et met en œuvre la réponse aux épidémies en Afrique de l'Est. "Cela permettra à notre région...
(RFI 08/11/17)
C’est une conférence pas comme les autres. Les forces armées américaines ont entamé mardi 7 novembre en Allemagne une rencontre de quatre jours à laquelle participent des officiers d’une vingtaine de pays africains. Mais, pour une fois, il ne s’agit pas de hauts gradés issus d’académies militaires, mais de sous-officiers issus du rang. Cette rencontre, la première en son genre, vise à renforcer les liens entre les sous-officiers américains avec des militaires africains perçus comme étant plus proches du terrain...
(Le Monde 06/11/17)
Contrairement aux Chabab, l’EI ne compte en Somalie qu’un petit groupe installé dans les montagnes du Puntland. Est-ce une démonstration de force dont la finalité laisse songeur, ou une façon de se prémunir d’une implantation de l’organisation Etat islamique (EI) en Somalie ? Pour la première fois, l’armée américaine a procédé à des frappes contre le petit groupe somalien ayant prêté allégeance au calife Al-Baghdadi en 2015, et installé dans le nord du pays, dans l’entité autonome du Puntland. Selon...
(Xinhua 06/11/17)
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé lundi avoir reçu une aide de 2 millions de dollars pour renforcer la surveillance des maladies épidémiques et les activités liées aux soins de santé d'urgence en Somalie. Le représentant de l'OMS en Somalie, Ghulam Popal, a indiqué que les risques sont particulièrement élevés parmi les personnes déplacées et autres populations vulnérables, déjà affaiblies par la pauvreté et la malnutrition. "Le manque de ressources, combiné à l'accès limité aux services de santé...
(RFI 04/11/17)
En Somalie les Etats-Unis ont mené ce vendredi 3 novembre leur premier raid contre la branche locale du groupe Etat islamique. Selon le Pentagone, ces frappes aériennes auraient tué plusieurs terroristes. Les résultats précis de ces deux raids aériens sont encore en cours d’évaluation. Ces deux frappes de drones de six missiles menées à quelques heures d’intervalle dans la nuit et la matinée vendredi ont en tout cas tué plusieurs terroristes selon le Pentagone. C’est la première fois que les Etats-Unis visent des positions de la branche locale du groupe Etat islamique...
(Xinhua 30/10/17)
Au moins six personnes ont été tuées et huit autres blessées dans l'explosion d'une voiture piégée devant le très fréquenté hôtel Nasahablod 2 à Mogadiscio samedi. Un policier qui a demandé de ne pas être nommé a déclaré à Xinhua qu'il y avait beaucoup de victimes sur les lieux. Une deuxième explosion s'est produite peu après la première au même endroit. Les résidents ont dit qu'il y avait une énorme fumée qui s'échappait des lieux après qu'une énorme explosion suivie...
(Xinhua 30/10/17)
Au moins 25 personnes ont été tuées et 30 autres blessées dans un attentat à la voiture piégée devant l'hôtel Nasahablod 2 samedi à Mogadiscio, a annoncé la police. Selon la police locale, 30 personnes, dont un ministre, ont été secourus et les échanges de tirs se poursuivent entre les extrémistes et les forces de sécurité. Les shebab ont revendiqué l'attentat et déclaré que leurs combattants se trouvaient à l'intérieur de l'hôtel. L'attaque est survenue seulement deux semaines après un...
(AFP 27/10/17)
Un Allemand né en Somalie a été condamné vendredi à deux ans et dix mois de prison ferme pour avoir combattu dans son pays d'origine dans les rangs des insurgés islamistes shebab, liés à Al-Qaïda. Au terme d'un an de procès, le tribunal de Francfort a jugé établi que l'accusé, âgé de 29 ans et présenté comme Abshir Ahmed A., a participé à des combats armés en Somalie entre début 2012 et la période allant de fin 2013 à début 2014, selon un communiqué. Le parquet avait requis trois ans et demi de prison à l'encontre de cet homme, détenteur de la nationalité allemande et natif de Mogadiscio.
(Xinhua 26/10/17)
Le syndicat des journalistes somaliens a condamné mercredi le meurtre d'un journaliste de la radio, qui a été tué par balle dans un échange de tirs entre les soldats de la paix de l'Union africaine (AMISOM) et le groupe terroriste Al-Shebab dans la ville d'Afgoye. Le syndicat national des journalistes somaliens (NUSOJ) a déclaré que Jacfar Ali Daacad, qui travaillait pour la chaîne de radio Dayah FM à Afgoye, a été touché par une balle lors d'un échange de feu...
(AFP 23/10/17)
Au moins 8 personnes ont été tuées et six blessées dimanche quand une mine a explosé au passage d'un minibus dans le sud de la Somalie, selon un responsable de la sécurité locale, Ibrahim Abdulle. L'explosion a eu lieu à environ 30 kilomètres au nord de la capitale, Mogadiscio. Selon des habitants de la région, la route, qui passe par un territoire contrôlé par les shebab liés à Al-Qaïda, est rarement utilisée en raison de craintes pour la sécurité. "Il...
(AFP 21/10/17)
L'attentat au camion piégé mené le 14 octobre dans le centre de Mogadiscio, le plus meurtrier de l'histoire de la Somalie, a fait au moins 358 morts et 228 blessés, a annoncé vendredi soir le gouvernement somalien. "Le dernier nombre de victimes 642 (358 morts, 228 blessés, 56 disparus). 122 personnes blessées envoyées par avion en Turquie, au Soudan et au Kenya", a indiqué sur son compte Twitter le ministre somalien de l'Information, Abdirahman Osman. Cet attentat au camion piégé...
(Le Point 19/10/17)
Recherche de l'identité des victimes, coordination de l'aide, levée de fonds : les Somaliens ne ménagent pas leur peine pour faire face aux conséquences de l'horrible attentat perpétré samedi à Mogadiscio. Il était 15 h 30 samedi après-midi à Mogadiscio, lorsqu'un camion piégé a explosé au niveau du carrefour très fréquenté du « Kilomètre 5 », dans le quartier commercial de Hodan. Peu de temps après, un second véhicule détonait dans celui de Medina. Restaurants, cafés, hôtels, le quartier du...
(RFI 18/10/17)
Quatre jours après l'attentat de samedi à Mogadiscio - le plus meurtrier de l'histoire de la Somalie - la mobilisation se poursuit. Avec un bilan d’au moins 300 décès (276 selon le chiffre officiel) et de 300 personnes blessées, les besoins sont immenses. Pour faire face, les pays alliés de la Somalie - comme la Turquie - envoient des médecins et du matériel médical. Et la diaspora somalienne, notamment au Kenya, s'organise pour donner son sang. Retrouver d'éventuels survivants, c'est la priorité explique à RFI le chef de la délégation du Comité International de la Croix-Rouge en Somalie, Jordi Rich.
(Le Monde 18/10/17)
Roland Marchal, chercheur au CERI de Sciences Po Paris, décrypte le fonctionnement et la stratégie des islamistes somaliens. C’est l’attentat le plus meurtrier jamais commis en Somalie. Samedi 14 octobre, la capitale, Mogadiscio, a été frappée par une attaque au camion piégé, faisant environ 300 morts et des centaines de blessés, selon un dernier bilan donné lundi par le chef des services ambulanciers de la ville. Si cet attentat n’a toujours pas été revendiqué, les Chabab, islamistes somaliens liés à...
(AFP 17/10/17)
Les partenaires internationaux de la Somalie se sont mobilisés mardi pour envoyer de l'aide médicale d'urgence et des médecins, pendant que la diaspora somalienne donnait du sang, afin d'aider le pays à mieux prendre en charge les blessés du tragique attentat de Mogadiscio. Au moins 276 personnes ont été tuées et 300 blessés samedi lorsqu'un camion piégé a explosé au carrefour K5, dans le district de Hodan, un quartier commerçant très animé de la capitale, selon un bilan officiel. Des...
(RFI 17/10/17)
Le gouvernement somalien poursuivait ses efforts lundi 16 octobre pour aider les familles des victimes de l’attentat de samedi à Mogadiscio à retrouver la trace de leurs proches disparus. Il s’agit de l’attentat le plus meurtrier de l’histoire de la Somalie : de source médicale, plus de 300 personnes ont été tuées et 300 autres ont été blessées. Deux jours après, cet attentat entraîne une grande vague de solidarité. Depuis longtemps, les attentats quasi quotidiens à Mogadiscio ne faisaient plus...
(RFI 17/10/17)
En Somalie, les témoignages sont unanimes : l’attaque meurtrière du samedi 14 octobre à Mogadiscio était inédite. Le bilan de l'attentat s’approche des 300 morts et les secours tentent de s’organiser. A Mogadiscio, les secours s'organisent tant bien que mal. Un centre des opérations d’urgence a été ouvert. Il diffuse des avis de recherche, aide à l’identification des victimes, au soutien logistique, à la coordination des hôpitaux. Une équipe de bénévoles a été mise en place pour transmettre l’information, distribuer...
(AFP 16/10/17)
Des larmes coulent sur les joues d'Abduweli Osman, prostré dans la touffeur moite à l'extérieur d'un hôpital de Mogadiscio. Comme des dizaines d'habitants en détresse, le jeune homme a recherché son frère pendant 24 heures. Mais il est désormais persuadé de sa mort dans l'effroyable attentat ayant frappé la capitale somalienne. La dernière fois que lui et sa famille ont eu des nouvelles d'Abdukadir Ahmed, le jeune homme avait décidé, avant de rentrer chez lui, de se rendre samedi dans...

Pages