| Africatime
Samedi 25 Mars 2017
(Jeune Afrique 25/03/17)
En quelques jours, la star du web Jérôme Jarre a levé plus de 2 millions d’euros pour lutter contre la famine en Somalie. Un premier avion rempli de nourriture doit décoller lundi. Alimentée par plus de 80 000 dons, la cagnotte grossit d’heure en heure. Une semaine après son lancement, elle atteint désormais plus de 2 300 000 euros sur la plateforme GoFundMe. Une coquette somme destinée à affréter des avions chargés de nourriture vers la Somalie, où 6,2 millions de personnes sont menacées par la ...
(RFI 24/03/17)
Le président somalien Mohamed Abdullahi Farmajo est au Kenya pour une visite d’Etat de trois jours en amont d’un sommet de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (Igad) en Afrique de l'Est sur la question des réfugiés somaliens dans la région qui aura lieu ce samedi. C’est sa première visite officielle au Kenya depuis son investiture et jeudi, il s’est entretenu pendant plus d’une heure avec le président kényan Uhuru Kenyatta. Au menu des discussions : sécurité, et coopération économique. C’est un nouveau chapitre dans la coopération entre la Somalie et le Kenya, selon la présidence kényane. Au terme de près de deux heures de discussions, Uhuru Kenyatta a annoncé une série de mesures d’ouverture envers la Somalie : « Nous...
(RFI 24/03/17)
Et s’il suffisait d’un tweet pour pallier à la famine en Somalie ? La star française du web Jérôme Jarre a lancé un appel aux dons le 17 mars dernier sur le réseau social Twitter. Quelques gazouillis plus tard, 2 millions de dollars ont déjà été récoltés pour acheminer de la nourriture aux populations somaliennes qui souffrent de la famine. Il lui a fallu quelques jours pour y arriver. La star du Net française qui réside aux États-Unis Jérôme Jarre a...
(Jeune Afrique 24/03/17)
Les grandes sécheresses qui ravagent la Somalie depuis trois ans ont privé les populations de nourriture à tel point que la moitié du pays est aujourd'hui dans l'attente d'une aide alimentaire d'urgence. Le photographe Giles Clarke s'est rendu sur place. Depuis plusieurs semaines, les Nations unies tirent la sonnette d’alarme sur les risques d’une famine catastrophique en Somalie. Alors que l’ONU peine à réunir des fonds pour tenter d’éviter ce drame, la moitié des habitants de ce pays de la...
(Le Monde 23/03/17)
Environ 864 millions de dollars sont jugés nécessaires pour endiguer cette crise en 2017, mais seulement 31 % de cette somme a été collectée. Les Nations unies ont reçu moins d’un tiers des fonds nécessaires pour éviter une famine en Somalie, a prévenu mercredi 22 mars l’organisation, à la veille d’une réunion du Conseil de sécurité sur cette crise alimentaire. Lire aussi : « Nous avons échoué à prévenir les famines en Afrique » Environ 864 millions de dollars sont...
(Jeune Afrique 23/03/17)
Comment verser les salaires du contingent burundais de la mission de l’UA en Somalie (Amisom) ? Ce casse-tête est à l’ordre du jour de la réunion du Comité politique et sécurité (Cops) de l’UE – composé des ambassadeurs des États membres –, les 21 et 23 mars. Financé par Bruxelles à hauteur de 5 millions d’euros par mois, le traitement de ces 5 400 soldats est suspendu depuis que l’UE a décidé, en mars 2016, de geler toute aide directe aux autorités de Bujumbura, sous le coup de sanctions...
(Autre média 23/03/17)
La FAO est en passe d’intensifier ses activités dans les régions affectées par la sécheresse en Somalie grâce à un prêt de 22 millions d’euros, approuvé cette semaine par le Fonds central d’intervention d’urgence des Nations Unies (CERF), qui vient s’ajouter aux prêts déjà octroyés par le Fonds spécial pour les activités d’urgence et de réhabilitation de la FAO. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’intervention internationale visant à empêcher une nouvelle famine en Somalie, cinq ans après la...
(Le Temps.ch 23/03/17)
31% des 864 millions de dollars nécessaires pour endiguer la crise alimentaire ont été collectés. L’ONU estime que près de 3 millions de Somaliens ont besoin d’une aide alimentaire d’urgence L’ONU a reçu moins d’un tiers des fonds nécessaires pour éviter une famine en Somalie, a prévenu mercredi un porte-parole de l’organisation, à la veille d’une réunion du Conseil de sécurité sur cette crise alimentaire. Environ 864 millions de dollars sont jugés nécessaires pour endiguer cette crise en 2017, mais...
(RFI 22/03/17)
Vingt-six ministres, dont six femmes, un vice-Premier ministre, voilà la composition du nouveau gouvernement somalien. Un gouvernement qui rassemble à la fois des technocrates et des professionnels de la politique et qui respecte les équilibres claniques du pays. C'est la première fois depuis 1991 qu'un gouvernement somalien compte autant de femmes. Elles occupent six postes et non des moindres, la Santé, les Transports, le Commerce, ou encore les Droits de l'homme et la Jeunesse et les sports. Le Premier ministre...
(RFI 22/03/17)
En Somalie, 26 personnes sont mortes de la faim en deux jours dans la région du Jubaland selon des médias locaux. C'est la deuxième fois ce mois-ci que les autorités somaliennes alertent sur les premiers décès dus à la sécheresse qui frappe le pays depuis près d'un an. Radio Mogadisho, qui cite un membre du gouvernement régional, rapporte que les 26 personnes seraient mortes en moins de 36 heures dimanche 19 et lundi 20 mars. Le Jubaland, situé au sud-ouest...
(Le Monde 18/03/17)
Selon les rebelles houthistes, l’embarcation aurait été visée par la coalition saoudienne en guerre au Yémen. Au moins trente-trois migrants somaliens, dont des femmes et des enfants, ont été tués en mer Rouge, au large du Yémen, a rapporté le Comité international de la Croix-Rouge, vendredi 17 mars. L’Organisation internationale des migrations (OIM) a quant à elle fait état d’un bilan de quarante-deux morts. L’embarcation, qui emportait environ cent cinquante personnes, aurait été visée par un navire militaire et mitraillée par un hélicoptère, de nuit, alors qu’elle tentait de rejoindre le Soudan, selon un des passeurs, interrogé par l’agence Associated Press (AP).
(BBC 18/03/17)
Le groupe Al Shebab a déclaré avoir distribué de l'aide alimentaire aux personnes touchées par la sécheresse en Somalie. Sur leur site internet et radio, le groupe islamiste affirme que ses militants ont fourni de l'eau, de la farine de blé, du riz, du sucre et de l'huile de table aux Somaliens affectés par la crise alimentaire. Le pays est au bord de la famine, selon les Nations Unis. Près de 6 millions de personnes, soit plus de la moitié de la population, ont besoin d'aide. Le groupe Al Shebab a déclaré avoir distribué de l'aide alimentaire aux ...
(Boursorama 18/03/17)
Au programme de cette édition, le cri d'alerte des Nations Unies : la famine touche 20 millions de personnes, essentiellement en Afrique. Au Rwanda s'ouvre le procès de 44 personnes de confession musulmane soupçonnées d'avoir constitué un groupe terroriste, et puis nous irons à la rencontre de chanteuses d'Afrique de l'Ouest qui, par la puissance de leur voix, veulent faire entendre leur combat contre les violences faites aux femmes.
(RFI 17/03/17)
La force navale européenne de lutte contre la piraterie confirme que les pirates ont libéré le pétrolier « Aris 13 ». Son équipage sri-lankais est sain et sauf. L'«Aris 13», battant pavillon des Comores, transportait du pétrole et du gaz de Djibouti à Mogadiscio lorsqu'il avait été attaqué lundi par des hommes armés à bord de deux embarcations rapides. Les garde-côtes du Puntland, région semi-autonome de Somalie, ont fait aux pirates « une offre qu'ils ne pouvaient refuser et les...
(France TV Info 16/03/17)
Une crise humanitaire fait rage dans certains pays d'Afrique et dans le sud de la péninsule arabique. La Somalie, le Yémen et le Nigeria sont au bord de la famine et celle-ci est déjà officiellement déclarée au Soudan du Sud, où elle touche 100 000 habitants. Dans ces quatre pays, plus de 20 millions de personnes sont menacées par la famine, selon l'ONU. En Somalie, plus de 6,2 millions de Somaliens – soit la moitié de la population – ont...
(Le Figaro 16/03/17)
Un tanker a été attaqué et détourné lundi, au large de la Somalie. Les pirates, qui pourraient être des pêcheurs en colère, réclament une rançon pour la libération des huit membres d'équipage. Le tanker Aris 13, battant pavillon sri-lankais mais propriété d'une société émiratie, a envoyé lundi après-midi un message de détresse pour avertir que deux embarcations rapides le suivaient. La force européenne de lutte contre la piraterie (Eunavfor), qui a lancé la mission «Atalante» en 2008, a déclaré avoir repris contact avec le ...
(RFI 16/03/17)
Le bateau détourné lundi 13 mars au large de la Somalie est bien victime d'un acte de piraterie et les hommes armés qui en ont pris le contrôle demandent une rançon : c'est l'annonce faite mardi soir par la force navale européenne anti-piraterie opérant dans la zone. Le sort de l'équipage et du navire est désormais suspendu à l'ouverture de négociations. Tard dans la journée de ce mardi, soit 24 heures après l'abordage, le permanencier de la force navale européenne...
(RFI 15/03/17)
Un bateau commercial transportant du pétrole de Djibouti à Mogadiscio a été détourné par des hommes armés, lundi 13 mars 2017, au large de la côte nord de la Somalie. L'équipage est constitué de huit Sri-Lankais. Les circonstances de ce détournement restent encore floues. On ignore avec précision s'il s'agit d'une reprise de la piraterie maritime, un phénomène qui avait été endigué en 2012 par l'intervention massive d'une force navale internationale. Tout a commencé en mer lundi après-midi 13 mars, entre la Somalie et le Yémen. Le ...
(BBC 15/03/17)
Un bateau battant pavillon Sri-lankais s'est vu abordé par des hommes armés au large des côtes somaliennes. Une première depuis 2012. Un navire pétrolier a été attaqué et a lancé un appel à l'aide ce lundi, alertant sur ce qui semble être un acte de piraterie. Les hommes armés ont expliqué à l'équipage du pétrolier qu'ils étaient des pêcheurs dont les équipements ont été détruits par d'autres pêcheurs illégaux. La piraterie est un fléau latent des côtes somaliennes mais les...
(BBC 14/03/17)
Des pirates somaliens sont soupçonnés d'avoir détourné un cargo pétrolier sous pavillon sri-lankais dans le golfe d'Aden, aux larges des côtes somaliennes. Si l'incident est confirmé, il sera le premier détournement d'un navire marchand par des pirates somaliens depuis cinq ans. Le navire avait émis un signal de détresse lundi soir. Son équipage y précisait que le pétrolier était approché par des bateaux à grande vitesse. Son système de repérage aurait été ensuite éteint. Le navire était en route de...

Pages