| Africatime
Vendredi 20 Janvier 2017
(Jeune Afrique 19/01/17)
Après la décision de l’Union européenne de ne plus payer le contingent burundais en Somalie via les caisses du gouvernement, les autorités de Bujumbura viennent de décider de retirer leurs troupes. Une décision "dangereuse", estiment certains responsables burundais. La machine est lancée. Le gouvernement burundais « veut » ramener ses troupes de Somalie. La présidence a demandé officiellement aux ministères de la Défense et des Affaires étrangères d’entamer le processus de retrait. La cause ? Le bras de fer...
(Le Monde 16/01/17)
En 2016, l’immigration de ce continent de 1,2 milliard d’habitants a détrôné les arrivées syriennes, afghanes et irakiennes en Europe. Par Arnaud Leparmentier et Maryline Baumard Selon Frontex, 93 % des migrants, arrivés en Italie en 2016, venaient d’Afrique. A trop se focaliser sur le Moyen-Orient, on n’a pas vraiment vu venir l’Afrique… En 2016 pourtant, à bas bruit, l’immigration de ce continent de 1,2 milliard d’habitants a détrôné les arrivées syriennes, afghanes et irakiennes en Europe. Selon une communication de Frontex, l’agence européenne de gardes-frontières et de garde-côtes, du 6 janvier, 93 % de ceux qui ont débarqué en Italie l’an dernier, venaient de ce continent. L’année qui vient de s’achever pourrait donc s’imposer comme une transition, un passage...
(RFI 12/01/17)
Le président du Parlement a été élu ce mercredi 11 janvier à Mogadiscio, la capitale de la Somalie. C'est le président sortant, Mohamed Osman Jawari, qui a été réélu dès le premier tour pour un mandat de quatre ans. Ses deux adjoints doivent être élus jeudi. Il s'agit de la dernière étape avant l'élection par les députés du nouveau président de la Somalie, repoussée plusieurs fois, mais qui doit enfin se tenir avant la fin du mois. On dit que...
(France 24 07/01/17)
À la frontière entre la Somalie et le Kenya se trouve Dadaab. Ce camp géant, géré par l'UNHCR, abrite 280 000 habitants, des Somaliens pour la plupart. En 25 ans d'existence, une génération entière d'enfants y a grandi. Nos reporters sont allés à la rencontre de cette jeunesse qui se raccroche à un espoir : en sortir, un jour. Rahma est lycéenne, Sagaro propriétaire d'un stand de jeux vidéo et Abdirizak professeur. Les deux premiers ont 19 ans, le troisième...
(Radio Vatican 04/01/17)
En Somalie, le Parlement vient de se renouveler sous haute sécurité à Mogadiscio. Mardi 27 décembre, 275 députés ont prêté serment. Ils devaient être élus au suffrage universel, mais finalement l’opération a capoté. Au terme de deux mois d’un processus complexe, ils ont été désignés non par les 12 millions d’habitants que compte la Somalie, mais par 14 000 électeurs délégués. Qui sont ces nouveaux parlementaires et comment ont-ils été élus ? Gérard Prunier est historien, spécialiste de la Corne...
(AFP 03/01/17)
Les shebabs, affiliés à al-Qaïda, ont revendiqué ce lundi 2 janvier deux attentats-suicide à Mogadiscio. Les kamikazes visaient l'aéroport qui abrite l'Amisom, la force de l'UA en Somalie, ainsi qu'un hôtel tout proche. Cette double attaque-suicide a fait au moins cinq morts, dont les deux terroristes, et neuf blessés. La première attaque a eu lieu devant la porte Medina de l'aéroport, qui abrite le quartier-général de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom), ainsi que les bureaux des Nations unies, des ONG, des missions diplomatiques et d'entreprises...
(RFI 30/12/16)
Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU a dévoilé son rapport sur la Somalie, mercredi 28 décembre. Un Somalien sur deux vit l’insécurité alimentaire. L’insécurité alimentaire est la principale préoccupation de l'ONU . Près de cinq millions d’habitants sont touchés, un million sont en situation d'urgence. C’est le sud et le centre du pays qui ont le plus besoin d’un accès à la nourriture, mais ces zones sont particulièrement difficiles d’accès pour les humanitaires. Ce sont des régions dangereuses.
(RFI 29/12/16)
Les 284 parlementaires somaliens fraichement élus ont pris leurs fonctions mardi 27 décembre. C'est à eux d'élire le président par un vote à bulletin secret. Cette étape est considérée comme un progrès démocratique, mais le processus électoral reste très compliqué, et critiqué. Londres et Washington ont haussé le ton mercredi et menacent de prendre des sanctions. La mission américaine en Somalie a averti les nouveaux députés. Dans un tweet publié mercredi, ils rappellent leur engagement dans un processus électoral...
(France TV Info 28/12/16)
L’élection d’un président en Somalie, déjà reportée quatre fois depuis la mise en place d’un gouvernement de transition, doit avoir lieu le 28 décembre 2016. Une élection au suffrage indirect, qui a lieu dans un pays ravagé par une guerre civile depuis 25 ans. Initialement, le scrutin devait avoir lieu en août. Il a ensuite été repoussé au 10 septembre, au 30 octobre, au 30 novembre. Puis au 28 décembre. Le processus est compliqué dans la mesure où le président du pays est désigné par un collège de 275 députés et 54 sénateurs. Problème : au 9 décembre, seuls 212 des 275 députés et 43 des 54 sénateurs...
(RFI 08/12/16)
Après plusieurs jours de combats, le gouvernement de la région semi-autonome du Puntland, dans le nord-est de la Somalie, a déclaré mercredi 7 décembre avoir repris le contrôle de la ville portuaire de Qandala, occupée depuis plusieurs semaines par des jihadistes se revendiquant du groupe Etat islamique. Les forces de sécurité ont attaqué par la terre, après 11 jours de marche en terrain difficile, et par la mer depuis le Golfe d'Aden. Mais il n'y a pas eu de combats...
(RFI 01/12/16)
En Somalie, plus de cinq millions de personnes font face à une crise alimentaire aigüe : c'est le chiffre alarmant publié lundi par un collectif d'ONG somaliennes. Pas ou peu de pluie, une difficulté d'accès aux zones touchées, du bétail qui disparaît petit à petit... Les humanitaires somaliens appellent la communauté internationale à prendre la mesure de la situation, pour éviter de reproduire les erreurs ayant conduit à la famine de 2011. Ce ne sont que des chiffres, mais ils parlent de points d'eau qui disparaissent...
(RFI 30/11/16)
L'opération Atalante existe depuis sept ans maintenant. La mission de lutte contre la piraterie maritime au large de la Somalie a été reconduite en début de semaine pour deux ans malgré la quasi disparition des attaques visant le trafic maritime international. Aucun bâtiment de commerce n'est tombé entre les mains des pirates depuis mai 2012. La région reste cependant stratégique : 30 à 40% du pétrole mondial passe entre l'Arabie et la Corne de l'Afrique. En 2009, quand l'opération a...
(Le Monde 08/11/16)
Un rapport de l’ONU révèle que les troupes kényanes participent à l’exportation illégale de charbon et gagnent plusieurs millions de dollars par an. Pour l’armée kényane, se battre en Somalie, c’est aller au charbon, et dans tous les sens du terme. A cause de la difficulté des combats d’abord, mais aussi pour le juteux trafic de combustible auquel s’y livrent les militaires de Nairobi. Un rapport des Nations unies, rédigé par le groupe de contrôle pour la Somalie et l’Erythrée,...
(RFI 08/11/16)
Dans le centre de la Somalie, au moins 25 morts dans des affrontements particulièrement violents ce week-end entre les forces armées de deux provinces semi-autonomes, le Puntland et le Galmudug. Une semaine seulement après la signature d’un cessez-le-feu entre ces deux régions. Les milices affiliées aux forces du Puntland et du Galmudug se disputent le contrôle de plusieurs zones de la ville de Galkayo, qui se trouve à la frontière entre les deux provinces. Les combats ont éclaté dimanche matin, faisant une vingtaine de morts et une cinquantaine de blessés...
(RFI 07/11/16)
En Somalie, deux soldats de l'armée nationale ont été tués et cinq autres blessés par l'explosion d'une voiture piégée samedi 5 novembre, près du siège du Parlement à Mogadiscio. Un kamikaze a précipité son véhicule chargé d'explosifs sur un convoi militaire au carrefour de Sayidka, dans le centre-ville. Un attentat revendiqué par les shebabs. Une radio du groupe islamiste parle de son côté de 17 morts et plus de 30 blessés. Tout cela alors que le pays est en plein processus électoral. Les autorités somaliennes sous pression...
(RFI 02/11/16)
La Somalie, pays de la Corne de l'Afrique où la guerre civile oppose un très faible pouvoir porté à bout de bras par la communauté internationale à des islamistes shebabs, se place au 167e rang mondial sur 180 par Reporters sans frontières pour la liberté de la presse. Un très mauvais classement qui s'explique par les nombreux assassinats de journalistes : 41 ont été tués depuis 2010. Depuis, les choses semblent s'améliorer, selon cette organisation qui parle de chiffres en décroissance avec 7 journalistes tués en 2013, puis 4 en 2014 et « seulement » deux depuis début 2016.
(France TV Info 29/10/16)
Depuis le 23 octobre 2016, des élections législatives se tiennent en Somalie. Elles sont indispensables à la tenue d’une présidentielle prévue le 30 novembre prochain. Le processus électoral, qui ne permettra qu'à 1% des Somaliens de se prononcer, est pourtant indispensable à la poursuite de la transition politique lancée en 2012. La présidentielle en Somalie, maintes fois reportée au grand dam de la communauté internationale, devrait se tenir le 30 novembre 2016. Cette élection marquera...
(RFI 28/10/16)
L’Ethiopie a justifié l’évacuation de ses troupes de plusieurs localités en Somalie par des «contraintes financières». Une décision qui n’a rien à voir avec l’état d’urgence en vigueur dans le pays, assure Addis Abeba, alors que ces dernières semaines les forces éthiopiennes se sont retirées de plusieurs positions dans le pays. En quelques semaines, les troupes éthiopiennes ont évacué quatre de leurs positions dans le centre de la Somalie. Des positions immédiatement reprises par les islamistes shebab. De quoi inquiéter le gouvernement somalien. Mais pour Getachew Reda, le porte-parole du...
(Le Monde 22/10/16)
Alors que les sénatoriales se poursuivent, les législatives débutent dimanche dans un pays toujours en guerre. Pour sa campagne présidentielle, Jabril Ibrahim Abdulle est fin prêt. « Mon équipe et ma plate-forme sont constituées. Je connais le terrain, les acteurs internationaux, je suis soutenu par la diaspora ! », crâne-t-il, tout sourire. A 47 ans, cet ancien consultant approche le journaliste en chemise, sans cravate, avenant, armé d’un anglais impeccable. « Les quatre prochaines années sont les plus importantes de l’histoire de la Somalie.
(Le Monde 15/10/16)
Selon Roland Marchal, la charia mise en œuvre par le mouvement terroriste n’est pas aussi illégitime aux yeux de la population que le voudraient les Occidentaux. La Somalie s’engage tant bien que mal dans un périlleux processus électoral, qui doit voir la renaissance d’un Etat après un quart de siècle de guerre civile. Près de 14 000 délégués sont appelés au vote pour désigner les députés qui siégeront l’Assemblée nationale du pays, tandis que les Etats fédérés doivent désigner les...

Pages