Vendredi 24 Novembre 2017
(AFP 22/11/17)
Une frappe américaine en Somalie sur un camp d'entraînement des islamistes shebab, affiliés à Al-Qaïda, a tué mardi plus de 100 combattants, a annoncé le commandement américain pour l'Afrique (AFRICOM). "En coordination avec le gouvernement fédéral de Somalie, les forces américaines ont mené une frappe aérienne en Somalie contre un camp des shebab, mardi 21 novembre aux environs de 10H30 locales (07H30 GMT), tuant plus de 100 combattants", a précisé l'AFRICOM dans un communiqué. Le bombardement a eu lieu à quelque 200 kilomètres au nord-ouest de la capitale Mogadiscio.
(Le Monde 22/11/17)
Après avoir dénoncé des fraudes, l’opposition a accepté de reconnaître la victoire de Musa Bihi Abdi. Il succédera à Ahmed Mahamoud Silanyo qui ne se représentait pas. Le souci de préserver l’acquis démocratique l’aura finalement emporté sur les enjeux partisans au Somaliland. Mardi 21 novembre à 15 h 30 (heure locale), après plus d’une semaine de polémiques et de tensions, la Commission électorale a déclaré Musa Bihi Abdi, candidat du parti au pouvoir Kulmiye, vainqueur de l’élection présidentielle organisée le 13 novembre, avec 55,19 % des voix. Abdirahman Mohamed Abdullahi Irro, candidat de Waddani, principal parti de l’opposition, obtient 40,73 % des suffrages et Faisal Ali Warabe (UCID), troisième candidat en lice, 4,17 %. Le taux de participation s’élève à...
(RFI 22/11/17)
Le Somaliland a un nouveau président. Muse Bihi Abdi, le candidat du parti au pouvoir, a été élu avec 55% des voix contre 40% pour l’opposant Abdirahman Irro, du mouvement Waddani, et 5% pour Faysal Ali Warabe du parti UCID. Elu pour cinq ans, Musa Bihi devient donc le 5e président du Somaliland depuis que ce territoire de la Corne de l’Afrique s’est autoproclamé indépendant en 1991. L’homme de 69 ans est un politicien d’expérience avec une longue carrière militaire...
(AFP 21/11/17)
Muse Bihi, le candidat du parti au pouvoir Kulmiye, a été déclaré vainqueur mardi de l'élection présidentielle du 13 novembre dans la République autoproclamée du Somaliland, toujours en quête d'une reconnaissance internationale, a-t-on appris auprès de la commission électorale. M. Bihi, 69 ans, a obtenu 55% des suffrages, loin devant Abdirahman Iro, du parti d'opposition Waddani, crédité de 41% des voix. Le troisième candidat en lice, Faysal Ali Warabe, qui avait déjà tenté sa chance lors à la dernière présidentielle en 2010, obtient un peu plus de 4% des voix. "Les opérations de dépouillement sont terminées et le candidat du parti Kulmiye Muse Bihi Abdi (...)...
(Xinhua 20/11/17)
Le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, a appris avec consternation les rapports sur la vente aux enchères des migrants africains en Libye comme esclaves, affirme un communiqué publié ce week-end par l'UA. Le président "condamne fermement ces actes méprisables qui sont en contradiction avec les idéaux des Pères fondateurs de notre Organisation et des instruments africains et internationaux pertinents, y compris la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples", selon le communiqué. Le président a appelé à la fin immédiate de ces pratiques et d'autres actes criminels de traite des êtres humains. Il a appelé à une action rapide pour identifier tous les auteurs et complices...
(RFI 17/11/17)
Au Somaliland, on attend toujours le résultat de la présidentielle du lundi 13 novembre. Ce pays de la Corne de l’Afrique, non reconnu par la communauté internationale, a réussi à organiser une nouvelle fois dans son histoire moderne, une élection pacifique. Les observateurs internationaux ont salué le pays. Le chef de la mission, Michael Walls, a toutefois émis quelques critiques et appelé à la retenue durant cette période toujours sensible. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171117-election-somaliland-observateurs-appe...
(AFP 17/11/17)
Les Etats-Unis ont discrètement intensifié leurs opérations en Somalie ces dernières semaines, accélérant notablement le rythme de leurs attaques de drones contre les islamistes locaux, les shebab, affiliés à Al-Qaïda, et désormais les jihadistes du groupe Etat islamique (EI). Les Etats-Unis ont mené 28 attaques de drones contre des islamistes depuis le début de l'année, dont 15 depuis le 1er septembre, selon un décompte du commandement militaire américain chargé de l'Afrique (AFRICOM) transmis jeudi à l'AFP. En 2016, le nombre...
(AFP 14/11/17)
Les Etats-Unis ont annoncé lundi avoir tué 40 islamistes en Somalie en quatre jours, au cours de cinq frappes visant des shebab affiliés à Al-Qaïda et des djihadistes du groupe Etat islamique (EI). Sur ce total, "36 islamistes shebab et 4 combattants de l'EI ont été tués", a indiqué un porte-parole du Pentagone, le colonel Rob Manning, au cours d'un point de presse. Quatre de ces frappes avaient déjà été annoncées par le commandement militaire américain chargé de l'Afrique (AFRICOM)...
(AFP 14/11/17)
Les opérations de dépouillement des bulletins de vote étaient en cours mardi au lendemain de l'élection présidentielle dans la République autoproclamée du Somaliland (nord de la Somalie), dont les résultats définitifs ne sont pas attendus avant plusieurs jours, a-t-on appris de source officielle. Les quelque 4 millions d'habitants de cette "République" semi-désertique, stratégiquement située sur le golfe d'Aden, espèrent que cette troisième élection démocratique depuis la déclaration d'indépendance du reste de la Somalie en 1991 renforcera leur quête de reconnaissance internationale. Le décompte "pourrait prendre plusieurs jours" et le résultat pourrait être annoncé "entre le 16 et le 18"....
(RFI 14/11/17)
Le Somaliland a organisé lundi 13 novembre la troisième présidentielle de sa jeune histoire. Ce pays de 4 millions d'habitants a déclaré de façon unilatérale son indépendance en 1991, après dix ans de guerre civile contre la Somalie. Il n'est pas reconnu par la communauté internationale, mais vit dans la paix et avec des institutions qui fonctionnent relativement bien. Le président Silanyo a décidé de ne pas se représenter. Les 700 000 étaient appelés à départager trois candidats. Moustapha Ahmed...
(Le Monde 14/11/17)
La troisième présidentielle organisée par cette région autoproclamée indépendante de la Somalie en 1991 s’est déroulée dans le calme. Etre une jeune fille de 16 ans et voter pour la première fois à Hargeisa. Marwa s’est levée très tôt, lundi 13 novembre, pour élire le troisième président de la République du Somaliland, Etat autoproclamé indépendant de la Somalie depuis vingt-six ans, mais jamais officiellement reconnu par la communauté internationale. Maintenant, elle fait la queue avec ses copines devant le bureau...
(La Tribune 14/11/17)
La situation sécuritaire en Somalie ne cesse d'inquiéter la communauté internationale. Pour mettre fin aux incursions des groupes terroristes qui ont fait des milliers de morts et de déplacés et ramener la paix dans le pays, les Nations Unies et l'Union africaine évoquent désormais la mise en place d'une solution globale en Somalie. Les prémices d'une solution globale à la crise humanitaire et sécuritaire en Somalie viennent de voir le jour, lors de la réunion de haut niveau tenue ce...
(APA 14/11/17)
APA - Hargeisa (Somaliland) - La République autoproclamée de Somaliland, non reconnue par la communauté internationale, aux urnes ce lundi pour élire son président. Les Somalilandais élisent également les membres de la Chambre des représentants lors de ce vote. L’actuel chef de l’Etat, Ahmed Mohamed Silanyo a annoncé qu’il ne briguerait pas un second mandat. Les candidats à la présidence sont Musa Bihi Abdi du Parti de la paix, de l’unité et du développement (KULMIYE, au pouvoir), Faisal Ali Warabe...
(AFP 13/11/17)
Les électeurs de la République autoproclamée du Somaliland votaient lundi pour élire leur président, avec l'espoir que cette troisième élection démocratique depuis la déclaration d'indépendance du reste de la Somalie en 1991 renforcera leur quête de reconnaissance internationale. Situé dans le nord de la Somalie, ce territoire un peu plus grand que la Grèce se distingue du reste du pays par sa stabilité et une composition clanique plus homogène. Mais le Somaliland n'est officiellement reconnu par aucun pays et est toujours considéré par la communauté internationale comme partie intégrante de la Somalie. Trois hommes sont en lice pour présider aux destinées de cette petite "République" semi-désertique...
(Le Monde 13/11/17)
La région, autoproclamée indépendante de la Somalie depuis 1991, organise sa troisième présidentielle pour conforter un processus démocratique unique dans la Corne de l’Afrique. Aujourd’hui, les Somalilandais iront voter pour élire leur prochain président et ils en sont fiers. Coincé entre Djibouti, l’Ethiopie et la Somalie au sud dont il s’est autoproclamé indépendant en 1991, le Somaliland, cet Etat « de fait », cultive sa différence dans un voisinage tenu par des régimes autoritaires ou fracturé par les tensions claniques...
(RFI 13/11/17)
C’est un pays qui n’existe pas aux yeux du monde. Le Somaliland, un territoire un petit peu plus grand que la Grèce, situé dans le nord de la Somalie, a autoproclamé son indépendance en 1991 et met en avant sa stabilité. Ce lundi, près 700 000 personnes sont appelées aux urnes pour la présidentielle. Deux grandes priorités pour ces électeurs, la reconnaissance internationale et l’emploi aussi. Le chômage des jeunes est un fléau au Somaliland. En 2012, selon la Banque...
(Xinhua 13/11/17)
Le gouvernement somalien a annoncé samedi qu'au moins 81 militants islamistes avaient été tués dans deux nouvelles opérations de sécurité à Jilib, au centre de Juba, dans le sud du pays. Le ministre de l'Information, Abdurahman Omar Osman, a déclaré que les opérations de ce samedi matin, menées par des partenaires somaliens et internationaux, visaient une usine et des militants se mobilisant pour attaquer la région de Gedo. "Les forces de sécurité somaliennes ont mené des opérations spéciales dans le...
(RFI 13/11/17)
Au Somaliland, les électeurs sont appelés aux urnes, lundi 13 novembre. Ce territoire de 4 millions d'habitants, ancienne colonie britannique située dans la Corne de l'Afrique, a proclamé son indépendance de la Somalie en 1991. C'était à la chute du régime de Siad Barre, après dix années d'insurrection contre le pouvoir central somalien de Mogadiscio. Aujourd'hui, cette république autoproclamée dont l’existence n’est pas reconnue par la communauté internationale, vit en paix et organise sa troisième élection présidentielle. Le président sortant...
(Xinhua 13/11/17)
L'Organisation des Nations Unies (ONU) et la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) ont tenu samedi à Mogadiscio une réunion conjointe pour discuter d'une solution globale destinée à améliorer la sécurité en Somalie. Cette réunion a attiré les participants de ministères fédéraux clés, d'Etats et de partenaires internationaux. Le gouvernement somalien a lancé une offensive de grande envergure contre les extrémistes shebab dans le sud. Le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Somalie, Michael Keating, a...
(Xinhua 13/11/17)
La Commission électorale nationale (NEC) de l'Etat somalien du Somaliland a annoncé samedi qu'elle avait finalisé les préparatifs de l'élection présidentielle prévue lundi prochain. Le président de la NEC, Abdukadir Iman Warsame, a déclaré que l'élection aura lieu dans 21 circonscriptions électorales avec 1.642 bureaux de vote, indiquant que les urnes, les journaux et les machines sont prêts. "Les campagnes électorales au Somaliland ont pris fin vendredi, nous sommes prêts pour l'élection présidentielle lundi, environ 9.000 personnes travailleront pour cette...

Pages