Vendredi 23 Février 2018
(Afriquinfos 23/10/13)
Dans un communiqué conjoint publié à Nairobi, l' UE, CARE International et les Solutions de développement pour l' Afrique (ADS) ont déclaré que l' initiative de quatre ans a pour objectif de réduire la faim et l' insécurité alimentaire en améliorant les conditions de pâturage portant spécialement dans les régions de Sool, Sanaag, Bari, Mudug, Karkaar et Nugaal."Avec un montant total de 25 millions d'euros, l'UE contribuera à changer le cycle de désertification en assistant les autorités du Puntland à gérer de manière efficace les pâturages et en permettant aux 120 communautés de la région d'identifier les priorités de conservation des ressources naturelles dans leurs territoires", a déclaré l'envoyé spécial de l'UE en Somalie, Michele Cervone d'Urso.La campagne intitulée "Votre...
(Xinhua 23/10/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- Mardi, la Banque africaine de développement (BAD) a déclaré que l'utilisation des Technologies de l'information et de la communication (TIC) pourraient sortir l' Afrique de la pauvreté. Le directeur régional de la BAD, Gabriel Negatu, a déclaré aux journalistes à Nairobi que son institution financera donc à hauteur de centaines de millions de dollars américains la construction de tous les aspects des infrastructures des TIC en Afrique au cours des cinq prochaines années. « Nous voulons rendre les TIC abordables et accessibles pour les Africains pour qu'ils puissent jouer un rôle dans la réduction du niveau de pauvreté sur le continent », a souligné M. Negatu lors d'une conférence de presse sur la Conférence Demo Africa qui...
(Xinhua 23/10/13)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Saluant le succès du mécanisme d'auto-évaluation convenu entre dirigeants africains il y a une décennie, le secrétaire général Ban Ki-moon a déclaré récemment que le processus d'examen par les pairs avait non seulement favorisé un meilleur leadership et un dialogue national plus constructif mais aussi une plus grande participation des citoyens aux décisions qui les concernent. "Le Mécanisme africain d'examen par les pairs (MAEP) a renforcé une culture politique démocratique entre les gouvernements africains", s'est félicité M. Ban à l'ouverture d'un panel de haut niveau sur l'innovation africaine dans le domaine de la gouvernance au cours des 10 années. Ce débat marque le début d'une série d'activités au Siège de l'ONU dans le cadre...
(L'Opinion (BF) 22/10/13)
Il y a quatre semaines, les islamistes somaliens shebab revendiquaient une sanglante attaque contre le centre commercial Westgate de Nairobi.Signe, selon des experts, que la menace de cellules régionales dormantes des insurgés, ou de leurs sympathisants,reste élevée.«Si vous n’avez pas retenu la leçon du Westgate,sachez que (d’autres attaques) arrivent»,disaient la semaine dernière des banderoles brandies dans des manifestations à Barawe, port du sud somalien aux mains des shebab, visé par un raid des forces spéciales américaines 15 jours après l’attaque de Nairobi.«Pour chaque musulman tué à Kismayo, le Kenya paiera le prix», proclamaient d’autres banderoles, en référence à cet autre port du sud somalien pris aux shebab par l’armée kényane en 2012.De nombreuses questions demeurent sur l’attaque du Westgate, notamment...
(Xinhua 19/10/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- Près de 30000 personnes ont traversé les frontières kényanes et éthiopiennes pour entrer en Somalie cette année avec près de 2100 mouvements enregistrés en septembre, a annoncé vendredi l'agence des réfugiés de l'ONU. Selon le suivi du mouvement de population du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), les retours ont été rendus possibles grâce aux partenaires humanitaires. « Nombre de ces mouvements sont saisonniers ou temporaires et il n'y a pas de retours permanents de réfugiés car la situation reste fragile et les conditions pour les retours en masse ne sont pas encore remplies », a déclaré le HCR dans un rapport publié par l'agence humanitaire OCHA en vendredi. Le Kenya accueille près de...
(Xinhua 19/10/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- Les attaques dans les mers entourant la Somalie continuent de baisser de manière spectaculaire, et 10 incidents seulement sont attribués à des pirates somaliens cette année, contre 70 sur la même période en 2012, a rapporté jeudi l'agence mondiale de surveillance maritime. L'International Maritime Bureau ou IMB, service spécialisé de la Chambre de commerce internationale, a rapporté cette nouvelle dans son dernier rapport tout en mettant en garde que les attaques violentes au large des côtes est et ouest de l'Afrique restait une menace persistante. "Le rôle crucial des navires au large des côtes de Somalie ne doit pas être sous-estimé. Leur présence assure que les pirates n'agissent pas en toute impunité comme auparavant", a déclaré le...
(AIP 19/10/13)
Abidjan - La Banque Africaine de Développement, BAD, se dit disposée à apporter "son appui à tout pays membre ou à toute sous région qui envisagerait l’exploitation du gaz de schiste". Dans un communiqué dont copie à été transmise vendredi à l’AIP, il a été mis en relief un rapport intitulé "le gaz de schiste et ses implications pour l’Afrique et la Banque Africaine de Développement", examinant les aspects positifs ainsi que les mises en garde découlant de la révolution du gaz de schiste. Selon le rapport, nombre de pays africains regorgent de gisements de schiste potentiellement viable qui mises en exploitation conduiraient à d’énormes avantages notamment, une baisse du coût du gaz, une plus large consommation de gaz naturel,...
(AFP 18/10/13)
RENNES, 18 octobre 2013 (AFP) - L'accusation a requis vendredi de 10 à 12 ans de réclusion à l'encontre des trois pirates somaliens jugés à Rennes (ouest de la France) pour la prise en otage des occupants d'un voilier au large de la Somalie en 2009. L'avocat général de la cour d'assises Brigitte Ernoult-Cabot n'a pas différencié les responsabilités des trois accusés. "Leur volonté était de détourner le navire et de prendre des otages", a relevé la magistrate, soulignant que "jusqu'à l'assaut, ils ont conservé leurs armes à proximité". "Il n'y a pas de recrutement forcé", a-t-elle encore souligné, "ils obéissent à une motivation, l'argent facile". Le 4 avril 2009, un groupe de cinq pirates avaient attaqué la Tanit, voilier...
(RFI 18/10/13)
Le verdict dans le procès du voilier Tanit sera rendu ce vendredi 18 octobre 2013 au soir à Rennes dans l'ouest de la France. Depuis lundi, trois pirates somaliens sont jugés pour avoir capturé l’équipage du voilier breton en avril 2009. Une prise d’otages qui s’était soldée par la mort du skipper Florent Lemaçon - tué par erreur d’une balle française - et la mort de deux Somaliens, présentés comme les chefs des pirates. Les accusés risquent la prison à perpétuité. Selon leurs avocats, ils n'étaient pourtant que de simples exécutants. Ils ont été longuement entendus par la cour tout comme les militaires français aussi. « Mes ordres étaient très clairs : négocier jusqu’au bout et ne pas laisser le...
(AFP 18/10/13)
Les trois pirates somaliens qui avaient pris en otage les cinq occupants du Tanit, en 2009, ont exprimé regrets et compassion envers les victimes, jeudi 17 octobre, au quatrième jour de leur procès devant la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine. "Je n'ai jamais voulu causer la mort de quelqu'un, j'aurais préféré mourir moi-même, a assuré Mohamed Mahamoud, 31 ans. Je pense beaucoup aux victimes, je regrette ce qui s'est passé et ce qu'ils ont subi, et je demande sincèrement pardon." Il avait été recruté dans la rue, alors qu'il était affamé. Un homme lui a fourni pendant une semaine de quoi manger mais aussi du qat, la drogue locale. "Le huitième jour, il m'a donné 100 dollars et il m'a dit :...
(AFP 18/10/13)
NAIROBI, 18 octobre 2013 (AFP) - Il y a quatre semaines, les islamistes somaliens shebab revendiquaient une sanglante attaque contre le centre commercial Westgate de Nairobi. Signe, selon des experts, que la menace de cellules régionales dormantes des insurgés, ou de leurs sympathisants, reste élevée. "Si vous n'avez pas retenu la leçon du Westgate, sachez que (d'autres attaques) arrivent", disaient la semaine dernière des banderoles brandies dans des manifestations à Barawe, port du sud somalien aux mains des shebab, visé par un raid des forces spéciales américaines 15 jours après l'attaque de Nairobi. "Pour chaque musulman tué à Kismayo, le Kenya paiera le prix", proclamaient d'autres banderoles, en référence à cet autre port du sud somalien pris aux shebab par...
(APA 18/10/13)
Ils viennent de 36 pays pour ce Congrès africain prévu du 21 au 24 octobre 2013 à Yaoundé. La rencontre est organisée par le Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice), l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Institut de recherche agricole pour le développement (IRAD). L’édition 2013 est placée sous le thème: «[i Science rizicole pour la sécurité alimentaire à travers le développement de l’agriculture familiale et de l’industrie agroalimentaire en Afrique». Les travaux seront menés sous forme d’un forum réunissant les représentants des secteurs privé et public, les partenaires au développement, les décideurs politiques, les investisseurs, les producteurs, les distributeurs, et les transformateurs. Il s’agira de fournir une plateforme de discussions sur la science et la...
(AFP 17/10/13)
RENNES, 17 octobre 2013 (AFP) - Les trois pirates somaliens qui avaient pris en otage les cinq occupants du voilier la Tanit en 2009, ont exprimé jeudi regrets et compassion envers les victimes, au quatrième jour de leur procès devant la justice française. "Je n'ai jamais voulu causer la mort de quelqu'un, j'aurais préféré mourir moi-même", a assuré Mohamed Mahamoud, 31 ans. "Je pense beaucoup aux victimes, je regrette ce qui s'est passé et ce qu'ils ont subi et je demande sincèrement pardon", a-t-il ajouté devant la Cour d'assises de Rennes (nord-ouest). Il a été recruté alors qu'il était désoeuvré, après avoir passé trois jours sans manger, et explique qu'un homme lui a alors fourni pendant une semaine de quoi...
(RFI 17/10/13)
A Rennes, suite du procès des trois pirates somaliens jugés pour avoir détourné l'équipage breton du Tanit en avril 2009. Un événement qui s'était soldée par la mort du jeune skipper Florent Lemaçon, tué par erreur par un tir français au moment de l'assaut. Mercredi 16 octobre 2013, l'ancien ministre français de la Défense, Hervé Morin est venu témoigner alors que les débats ont porté essentiellement sur le secret-défense. « C’est pour vous le secret-défense ? », tout commence par une question posée à Hervé Morin par l’un des avocats des pirates somaliens. Une provocation de maître Ronan Appéré qui réclame l’ajout de pièces au dossier, des pièces détenues aujourd’hui par les militaires : « Il y a les armes,...
(Le Pays 17/10/13)
Depuis sa création en 2007, par l’homme d’affaires soudanais, Mo Ibrahim, une fois de plus, le prix qui porte son nom n’a trouvé aucun lauréat sur le continent africain.Rappelons ici, que pour l’initiateur de ce prix, il s’agit de récompenser d’anciens chefs d’Etat africains qui ont accepté de jouer le jeu de l’alternance démocratique, qui n’ont pas tenté de « violer » la Constitution de leurs pays, et qui se sont impliqués, après leur départ pacifique du pouvoir, dans des causes chères à l’évolution du continent.Comme on peut le voir, il s’agit là de « critères rigoureux », voire sévères quand on connaît l’état des mœurs et pratiques politiques sur le sol africain.Et, c’est ce qui a conduit le président...
(Rue89 16/10/13)
Ainsi, les SEALs américains ne seraient ni invincibles ni infaillibles. Le 5 octobre dernier, débarquant sur les côtes somaliennes à partir de bâtiments de guerre américains mouillant dans l’océan Indien, une équipe de ce corps d’élite de la US Navy (celui-là même qui avait auparavant réussi à « terminer » Oussama Ben Laden au Pakistan) aura en effet failli à sa mission d’enlever un maître-terroriste des Shabab, répondant au nom d’Ikrimah. A vrai dire, cette déconvenue me fait sourire. Non parce que je trouverais les Shabab somaliens particulièrement sympathiques, pas même par anti-américanisme, primaire soit-il ou savamment argumenté, mais, plus simplement, parce que lorsqu’on est, année après année, témoin impuissant des victoires claironnées d’une machine de guerre en perpétuel mouvement...
(AFP 16/10/13)
RENNES, 16 octobre 2013 (AFP) - L'ex-ministre de la Défense, Hervé Morin, a reconnu mercredi que l'opération militaire visant à libérer les otages du voilier la Tanit, qui s'était soldée par la mort du skipper français en 2009 au large des côtes somaliennes, avait été "un échec". L'objectif était de "tout faire pour que la sécurité des otages soit préservée", et "de ce point de vue-là c'est un échec", a déclaré M. Morin lors du procès devant la cour d'assises de Rennes (nord-ouest) de trois pirates somaliens. La Tanit, avec à bord cinq personnes dont un enfant de trois ans et demi, a été abordée par cinq pirates le 4 avril 2009. Une opération des commandos français pour les libérer...
(Alwihda 16/10/13)
Les rencontres professionnelles (Espacio Profesional) du Festival de cinéma africain de Cordoue ont démarré le mardi 15 octobre, en rassemblant des créateurs et des journalistes pour réfléchir sur la situation du secteur dans le continent.Ces journées de rencontres professionnelles, qui se dérouleront tous les matins jusqu’au vendredi 18 octobre, ont démarré aujourd’hui avec la présence d’Olivier Barlet, critique français de cinéma spécialisé dans les cinématographies africaines et directeur du magazine Africultures; William M’Baye, réalisateur sénégalais; Arya Lalloo, réalisatrice sud- africaine ; et le créateur algérien Lamine Ammar Khodja.Deux séances ont eu lieu au cours de cette première journée de débats.Dans la première séance, la publication Les cinémas d'Afrique dans les années 2000 a été présentée pour la première fois au...
(Sidwaya 16/10/13)
Dans la tribune qui suit, le Secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), Carlos Lopes, questionne les voies du développement du continent.Il invite à une bonne négociation des contrats miniers, afin de tirer un plus grand profit des ressources minérales.L’économie politique de l’Afrique est profondément ancrée dans l’histoire de l’exploitation et de la gouvernance ou de la malgouvernance de ses ressources naturelles et minérales. Plus de 500 ans après l’exploitation commerciale de ses ressources, le continent continue de posséder plusieurs des grands gisements inexploités de minéraux dans le monde. A titre d’exemple, l’Afrique a à son actif, trois quarts de l’offre mondiale de platine et la moitié de celle de diamant et de chrome. Elle détient près du...
(RFI 16/10/13)
Le Rwandais Donald Kaberuka est le président de la Banque africaine de développement (BAD). Il vient de participer à Paris au treizième forum de l’OCDE sur l’Afrique. A cette occasion, Donald Kaberuka fait le point sur les défis à relever par le continent, notamment ses relations avec la Chine. Le banquier rwandais réagit à l'affirmation de Sanusi Lamido Sanusi, le gouverneur de la Banque centrale du Nigeria, qui déclarait récemment : « La Chine s’empare de nos matières premières et nous vend des biens manufacturés. C’est l’essence même du colonialisme ! ». Donald Kaberuka s’exprime également sur le retour de la BAD à Abidjan, alors que la banque s’était délocalisée en Tunisie il y a dix ans. RFI: Quatorze millions...

Pages