Jeudi 23 Novembre 2017
(AFP 24/05/17)
Des pirates somaliens ont détourné un navire iranien avec 20 membres d'équipage à bord au large des côtes somaliennes, a indiqué mercredi à l'AFP l'ONG Oceans Beyond Piracy (OBP), spécialisée dans la lutte contre la piraterie. Les pirates se sont emparés mardi du bateau au large de Qandala et l'ont ensuite emmené vers ce port situé dans la région semi-autonome du Puntland, dans le nord de la Somalie, a expliqué John Steed, responsable de l'Afrique de l'Est pour OBP. Ce détournement confirme, selon lui, une "tendance" nouvelle, avec la recrudescence des activités de piraterie en Somalie...
(Xinhua 24/05/17)
Le nouveau président somalien, Mohamed Abdullahi Mohamed, est arrivé ce mardi à Djibouti dans le cadre d'une visite officielle de 48 heures. Accompagné d'une importante délégation de son pays, M. Mohamed qui effectue sa première visite officielle à Djibouti depuis son élection le 8 février 2017, a été accueilli à sa descente d'avion par le chef de l'Etat djiboutien, Ismaïl Omar Guelleh, en présence de l'ensemble des membres du gouvernement djiboutien, des parlementaires ainsi que des représentants des organisations internationales et du corps diplomatique accrédité à Djibouti. Revue des troupes, fanfare militaire ...
(La Tribune 22/05/17)
La stabilité économique de l’Afrique de l’Est semble avoir convaincu Volvo Trucks de renforcer sa présence économique dans la région. La filiale camions du constructeur suédois vient en effet d’annoncer la mise en place d’une unité d’assemblage dans la ville kenyane de Mombasa. Une implantation qui rentre dans la cadre d’une association conclue entre la multinationale et NECST Motors, un concessionnaire kenyan qui prévoit également la mise en place de 20 ateliers dans la région. La filiale camions du constructeur automobile suédois Volvo, vient d'annoncer son intention de renforcer sa présence en Afrique de l'Est. Le premier objectif que s'est fixé le management de Volvo Trucks est d'augmenter sa part de marché au Kenya, en Ouganda et en Tanzanie de...
(RFI 19/05/17)
Ce jeudi 18 mai au matin, une centaine de soldats de l'armée somalienne ont dressé des barrages et pris possession du bâtiment du ministère de la Défense à Mogadiscio pour exiger le paiement d'arriérés de salaires. Les retards dans le versement des soldes sont un problème récurrent un peu partout sur le territoire somalien, là du moins où il existe des contingents importants, payés par le gouvernement. Il faut dire que les forces armées, en Somalie, sont, la plupart du temps, de jeunes miliciens, qui obéissent à des chefs de clan ou à des hommes politiques, qui sont aussi souvent des hommes d'affaires. Cette fois, ce sont bel et bien des soldats de l'armée régulière somalienne qui se sont organisés...
(AFP 17/05/17)
Au moins trois membres des forces de sécurité somaliennes ont été tués mercredi à Mogadiscio en tentant de désamorcer une bombe placée dans un véhicule, a-t-on appris de source policière. "Le véhicule a été saisi et les forces de sécurité essayaient de désamorcer la bombe à l'intérieur quand elle a explosé", a indiqué un responsable de la police, Ibrahim Mohamed. "Trois membres des forces de sécurité ont été tués dans l'explosion", a-t-il précisé. L'un d'entre eux appartenait à l'équipe de déminage, les deux autres étaient des soldats. Les attentats à la voiture piégée sont fréquentes à Mogadiscio. Ils sont le plus souvent menés par les insurgés islamistes shebab, alliés à Al-Qaïda, qui ont juré la perte du fragile gouvernement central...
(Xinhua 13/05/17)
Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a déclaré vendredi avoir révisé les besoins de financement pour les personnes déplacées à l'intérieur de la Somalie et les réfugiés somaliens dans la région de l'Afrique de l'Est. Le HCR a affirmé dans un communiqué qu'il recherchait environ 488 millions de dollars pour fournir un soutien continu aux Somaliens déplacés en 2017 à l'intérieur du pays. "L'appel de financement mis à jour est combiné avec notre appel à un engagement international continu et durable avec le gouvernement somalien et aussi avec les pays hébergeant des réfugiés dans la région", a déclaré...
(RFI 12/05/17)
Une conférence internationale a réuni jeudi 11 mai à Londres une quarantaine de délégations sous l'égide du Royaume-Uni, de la Somalie et des Nations unies. Centrée sur la sécurité, l'économie et la gouvernance, cet événement visait à établir un nouveau partenariat entre la communauté internationale et la Somalie menacée par les shebabs et par une nouvelle sécheresse. C'est la troisième fois depuis 2012 que le gouvernement britannique fait figurer en haut de l'agenda le cas de la Somalie. Avec un objectif clair : rappeler à la communauté internationale ses responsabilités et ses engagements vis-à-vis d'un des pays les plus pauvres et instables de la planète. La Première ministre Theresa May, qui cherche par la même occasion à montrer que Londres...
(AFP 11/05/17)
Londres accueille jeudi une conférence internationale sur la Somalie pour dessiner les grandes lignes d'un nouveau "partenariat" économique et sécuritaire avec ce pays de la Corne de l'Afrique, un des plus pauvres et instables du monde. L'événement réunit une quarantaine de délégations et des institutions comme la Banque mondiale, le Fonds monétaire international et la Ligue des Etats Arabes en présence du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, du ministre américain de la Défense, James Mattis, et de la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.
(AFP 08/05/17)
Au moins six personnes ont été tuées et une dizaine blessées lundi après-midi dans un attentat à la voiture piégée à Mogadiscio, a indiqué à l'AFP un policier présent sur place, Mohamed Abdulahi. La voiture piégée a explosé à proximité immédiate d'un café italien situé dans la rue Maka Al-Mukarama, une artère très fréquentée du centre de la capitale somalienne et qui mène au palais présidentiel. "Pour le moment, nous avons dénombré six morts dans l'explosion, des civils. La voiture remplie d'explosifs a explosé près d'un café italien", a déclaré le policier. "L'explosion a été très forte et de nombreuses personnes se trouvaient là lorsqu'elle est survenue. J'ai vu plusieurs morts et des blessés", a pour sa part rapporté un...
(Le Monde 08/05/17)
Face à un déficit de pluie catastrophique, les autorités ont lancé un plan de restauration des semences abandonnées pendant les années de guerre. Il y a encore quelques années, l’Awdal était surnommée « la Somalie verte ». Cette région du nord-ouest, à la frontière avec l’Ethiopie et Djibouti, constituait l’un des greniers du pays, avec ses champs fertiles, maïs et sorgho, entretenus par près de 70 000 paysans, et alimentés deux fois l’an par de généreuses saisons de pluies. Mais aujourd’hui, tout est perdu. En 2016, il est tombé sur l’Awdal deux à trois fois moins d’eau que la normale et ce pour la troisième année d’affilée, réduisant à l’état de désert et de cailloux brûlants plusieurs dizaines de milliers...
(RFI 06/05/17)
Un soldat américain a été tué en Somalie jeudi 4 mai et deux autres ont été blessés lors d'une opération contre les insurgés islamistes shebabs à une soixantaine de kilomètres de Mogadiscio. A la mi-avril, les Etats-Unis avaient annoncé l'envoi de quelques dizaines de soldats en Somalie pour conseiller et assister les forces somaliennes. Un soldat américain tué en Somalie est toujours un traumatisme pour un pays marqué à jamais par la « Chute du faucon noir » et la mort de dix-huit soldats des forces spéciales en 1993...
(AFP 05/05/17)
Un soldat américain a été tué jeudi en Somalie, une première depuis le désastre du "Black Hawk Down" de 1993 selon l'armée américaine, au cours d'une opération contre les insurgés islamistes shebab menée en soutien de l'armée nationale somalienne (SNA). "Le 4 mai, un soldat américain a été tué durant une opération contre les shebab près de Barii (Bariire, ndlr), en Somalie, à environ 60 km à l'ouest de Mogadiscio", a annoncé vendredi dans un communiqué le commandement américain pour l'Afrique (Africom). Les troupes américaines impliquées avaient pour mission de "conseiller et assister" la SNA dans cette opération, a ajouté l'Africom, sans fournir plus de détails. Le soldat a été tué "par un tir d'arme légère alors qu'il conduisait une...
(AFP 05/05/17)
Le gouvernement somalien a démis de ses fonctions vendredi le contrôleur général des finances publiques, Nur Jimale, dont les gardes du corps sont soupçonnés d'avoir tué par erreur mercredi le jeune ministre des Travaux publics, a-t-on appris de source officielle. "Après la lecture d'un rapport sur la mort du ministre Abdullahi Siraji, ministre des Travaux publics, les membres du gouvernement ont décidé à l'unanimité de relever le contrôleur général de ses fonctions. Il sera temporairement remplacé par son adjoint", selon un communiqué du gouvernement réuni en urgence vendredi. Mercredi soir, le ministre âgé de 31 ans avait été abattu...
(AFP 04/05/17)
Le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed a écourté jeudi un déplacement en Ethiopie, après la mort de son ministre des Travaux publics, tué par erreur par un garde de sécurité, sur laquelle il a ordonné une enquête approfondie. "Le président de la République, qui est maintenant en dehors du pays, a décidé d'écourter son séjour pour participer à l'enterrement", a annoncé le Premier ministre somalien Hassan Ali Khaire, lors d'une conférence de presse. Le ministre somalien des Travaux publics, Abdullahi Siraji, a été tué mercredi à Mogadiscio, dans un incident impliquant un garde du corps d'un autre officiel somalien, qui aurait tiré par erreur sur le véhicule du ministre. "J'ai ordonné aux chefs des services de sécurité d'aller immédiatement au...
(AFP 04/05/17)
Le ministre des Travaux publics somalien, Abdullahi Siraji, a été tué par balles mercredi à Mogadiscio, apparemment par accident, selon des sources policières et gouvernementales. Dans un communiqué , le gouvernement se déclare "profondément attristé" par la mort de Siraji, le plus jeune membre du cabinet somalien, qui a grandi dans un camp de réfugiés au Kenya, avant d'être nommé ministre par le Président Mohamed Abdullahi Mohamed. Le véhicule dans lequel se trouvait le ministre a été touché par erreur par des tirs des gardes de sécurité...
(AFP 02/05/17)
Plus d'un million d'enfants sont menacés de malnutrition aiguë cette année en Somalie, pays au bord de la famine, et courent des risques très élevés de mourir, a averti mardi le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef). "La projection du nombre d'enfants qui souffrent ou souffriront de malnutrition aiguë a augmenté de 50% depuis le début de l'année, à 1,4 million", a déclaré une porte-parole de l'Unicef, Marixie Mercado, précisant qu'il s'agissait de projections pour 2017. Plus de 275.000 d'entre eux "souffrent ou souffriront de malnutrition aiguë sévère en 2017", a-t-elle précisé lors d'un point de presse. La malnutrition aiguë sévère est la forme la plus visible et la plus extrême de la dénutrition. Elle est illustrée par "un...
(Le Monde 02/05/17)
Le pays, qui n’a pas les moyens d’assurer la préservation de ces peintures vieilles de 5 000 ans, sollicite l’Unesco et en fait un argument pour sa reconnaissance internationale. Agrandes enjambées, Mohamed Abdi Ali saute d’une pierre à l’autre, porté par ses grosses bottes noires qu’on dirait de sept lieues. Il n’est pourtant plus tout jeune. « Les ­années, j’ai arrêté de les compter », élude ce Somalilandais au sourire contagieux. Mais il est une ­datation qu’il ne se privera jamais de donner : celle des peintures recouvrant les grottes rupestres de Laas Geel, où il guide en ce moment le ­visiteur, qui sont vieilles de 5 000 ans. Ce site exceptionnel, Mohamed Abdi Ali le ­connaît mieux que personne...
(Apa 26/04/17)
Le contingent ougandais en poste en Somalie dans le cadre de la Mission de l’Union africaine (AMISOM) a déployé un nouveau groupe de combat pour soutenir les opérations de paix et de sécurité en cours dans le pays, indique un communiqué de la mission publié ce mardi. Les troupes nouvellement déployées remplacent celles qui ont accompli le tour de service obligatoire d’un an. Le nouveau groupe de soldat est arrivé à Mogadiscio samedi matin et devra sécuriser des installations clés en Somalie, notamment le port de Mogadiscio, le Parlement fédéral, le Palais présidentiel, l’aéroport de Mogadiscio et le camp de base de l’AMISOM à Halane. Le nouveau groupe occupera également les bases avancées de l’AMISOM dans les zones libérées de...
(Xinhua 22/04/17)
Les soldats kenyans qui font partie de la mission de maintien de la paix de l'Union africaine (AMISOM) ont tué vendredi 52 militants d'Al-Shebab lors d'une attaque dans le sud de la Somalie. Le porte-parole le Colonel Joseph Owuoth des Forces de défense du Kenya (FDK) a déclaré que les soldats ont également détruit avec succès un camp terroriste d'Al-Shebab situé à 9 km au nord de Sarira, dans la région de Badhaadhe. "L'opération menée par les services de renseignement...
(RFI 21/04/17)
Pour la première fois, le commandement militaire américain pour l'Afrique, Africom, a réuni une cinquantaire de hauts responsables militaires africains à son siège de Stutgart, en Allemagne. Deux jours pour évoquer les partenariats entre les armées américaine et africaine, ainsi que les défis sécuritaires sur le continent. Cette rencontre intervient alors que Washington a annoncé, le week-end dernier, l'envoi d'une quarantaine de soldats en Somalie pour soutenir le combat contre les shebabs. La mission africaine en Somalie (Amisom) doit commencer à se retirer en 2018. Pour la première fois depuis 23 ans, et la mort de 18 GI's à Mogadiscio...

Pages