Samedi 23 Septembre 2017
(AFP 17/03/17)
Plus de trente réfugiés somaliens, dont des femmes et des enfants, ont été tués en mer Rouge, au large du Yémen où la guerre n'empêche pas un afflux de migrants fuyant la misère et les violences de la Corne de l'Afrique. L'embarcation visée par une attaque armée est entrée vendredi dans le port de Hodeida aux mains des rebelles chiites Houthis qui se sont empressés d'imputer à l'aviation de la coalition arabe, menée par l'Arabie saoudite, la responsabilité de l'attaque. Mais le lieu et les circonstances exactes de l'attaque restent inconnues dans une zone qui est déjà le théâtre d'opérations militaires liées à la guerre...
(AFP 17/03/17)
Les pirates somaliens qui s'étaient emparé lundi du pétrolier Aris 13, première attaque réussie d'un navire commercial au large de la Somalie depuis 2012, ont libéré jeudi le navire et ses huit membres d'équipage sri-lankais qu'ils retenaient en otage. Les garde-côtes du Puntland, région semi-autonome de Somalie, ont fait aux pirates "une offre qu'ils ne pouvaient refuser et les pirates sont partis", a déclaré à l'AFP, sans autres détails, John Steed, responsable de l'Afrique de l'Est de, l'ONG Oceans Beyond Piracy (OPB) de lutte contre la piraterie. Selon cet ancien...
(Xinhua 17/03/17)
L'association indépendante à but non lucratif Océans sans piraterie (Oceans Beyond Piracy) a annoncé jeudi soir sur son compte Twitter que le pétrolier Aris 13 avait été libéré par des pirates et que l'équipage était en sécurité. John Steed, ancien officier de l'armée britannique travaillant avec l'ONG, a confirmé cette libération ajoutant que le navire se dirige vers le port de Bossaso, une ville de la région de Bari dans l'Etat de Pount, au nord-est de la Somalie. Lundi, des pirates ont détourné le pétrolier avec huit membres d'équipage sri-lankais au large de la Somalie, il s'agissait du premier détournement d'un large navire commercial par des pirates somaliens depuis 2012. Selon les médias locaux, la libération a eu lieu après...
(Xinhua 17/03/17)
Le gouvernement somalien a lancé mercredi, avec le soutien de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), une campagne de vaccination anticholérique orale ciblant plus de 450.000 personnes à travers sept régions à haut risque du pays. Il s'agit de la première campagne de vaccination anticholérique orale conduite en Somalie. Cette campagne a lieu à un moment crucial, alors que la Somalie vient de déclarer que les sécheresses qui sévissent actuellement constituent une catastrophe nationale et que le pays redoute une nouvelle famine. "Il s'agit de l'une des plus grandes campagnes de vaccination orale contre le choléra menées en Afrique", a déclaré le Docteur Ghulam Popal, représentant de l'OMS en Somalie, en précisant : "Cette campagne de vaccination contribuera à réduire...
(Xinhua 17/03/17)
Une personne est morte et quatre autres ont été blessées jeudi dans l'affrontement qui a opposé les forces du Puntland et les pirates qui ont détourné un navire dans la région de Bari, dans le nord de la Somalie. Ali Shire Mohamud, commissaire du district d'Alula où se trouve actuellement le navire, a déclaré aux journalistes que les deux parties se sont affrontées toute la matinée. La confrontation s'est produite quand un bateau a tenté d'apporter des ravitaillements aux pirates réfugiés à bord du navire détourné, a révélé M. Shire aux journalistes. Il a ajouté que les négociations sont en cours pour libérer le navire et son équipage. Des sources ont révélé que des agents des forces maritimes du Puntland...
(RFI 17/03/17)
La force navale européenne de lutte contre la piraterie confirme que les pirates ont libéré le pétrolier « Aris 13 ». Son équipage sri-lankais est sain et sauf. L'«Aris 13», battant pavillon des Comores, transportait du pétrole et du gaz de Djibouti à Mogadiscio lorsqu'il avait été attaqué lundi par des hommes armés à bord de deux embarcations rapides. Les garde-côtes du Puntland, région semi-autonome de Somalie, ont fait aux pirates « une offre qu'ils ne pouvaient refuser et les pirates sont partis », a déclaré à l'AFP, sans autres détails, John Steed, responsable de l'Afrique de l'Est de l'ONG Oceans Beyond Piracy (OPB) de lutte contre la piraterie. Les pirates somaliens s'étaient emparés lundi du pétrolier Aris 13, la...
(Xinhua 17/03/17)
Le secrétaire britannique aux Affaires étrangères, Boris Johnson, a appelé mercredi la communauté internationale à accélérer le soutien aux mesures d'intervention contre la sécheresse en Somalie, notant que la situation s'aggravait. S'exprimant devant des journalistes après sa rencontre avec le président de la Somalie Mohamed Abdullahi Mohamed, M. Johnson a déclaré que son pays intensifiait son soutien à la Somalie et espérait que d'autres pays pourraient faire de même, car la Somalie risque de plonger dans une famine à grande échelle. Une augmentation massive de l'aide humanitaire est nécessaire de toute urgence pour éviter la famine, avec les agences humanitaires estimant que 6,2 millions de Somaliens touchés par la sécheresse ont besoin d'aide, y compris la nourriture, l'eau et l'assainissement,...
(Xinhua 17/03/17)
Un haut responsable des milices islamistes shebab, Jafar Kukay, a été tué mercredi soir à Mogadiscio et des armes ont été découvertes dans sa planque lors d'une opération des forces de sécurité somaliennes dans le faubourg d'Heliwa au nord de la ville. Abdifitah Omar Halane, porte-parole de la région de Benadir, dont Mogadiscio dépend, a précisé que Kukay avait été abattu alors qu'il tentait de résister à son arrestation. Deux armes ont par ailleurs été retrouvées lors de l'opération. Il a ajouté que d'autres membres présumés du groupe islamiste lié à Al-Qaïda avaient été arrêtés lors de ce coup de filet, qui survient au moment où les shebab ont mené une nouvelle série d'attaques dans la capitale somalienne.
(AFP 16/03/17)
Les garde-côtes du Puntland (nord-est de la Somalie), qui patrouillent la zone où des pirates retiennent depuis lundi un tanker et son équipage sri-lankais, ont échangé des tirs jeudi avec un groupe d'hommes armés qui se dirigeait vers le navire. L'accrochage s'est produit non loin du tanker Aris 13, détourné lundi par des pirates qui retiennent en otage les huit membres d'équipage sri-lankais, ce qui constitue la première attaque réussie d'un navire marchand par des pirates somaliens depuis 2012. "Il y a eu un bref échange de tirs dans la zone côtière, là où le bateau (le Aris 13) est retenu", a déclaré à l'AFP Abdirahman Mohamud Hassan, le directeur général de la force maritime du Puntland, une région semi-autonome...
(Xinhua 16/03/17)
MOGADISCIO, (Xinhua) -- Un haut responsable des milices islamistes shebab, Jafar Kukay, a été tué mercredi soir à Mogadiscio et des armes ont été découvertes dans sa planque lors d'une opération des forces de sécurité somaliennes dans le faubourg d'Heliwa au nord de la ville. Abdifitah Omar Halane, porte-parole de la région de Benadir, dont Mogadiscio dépend, a précisé que Kukay avait été abattu alors qu'il tentait de résister à son arrestation. Deux armes ont par ailleurs été retrouvées lors de l'opération. Il a ajouté que d'autres membres présumés du groupe islamiste lié à Al-Qaïda avaient été arrêtés lors de ce coup de filet, qui survient au moment où les shebab ont mené une nouvelle série d'attaques dans la capitale...
(France TV Info 16/03/17)
Une crise humanitaire fait rage dans certains pays d'Afrique et dans le sud de la péninsule arabique. La Somalie, le Yémen et le Nigeria sont au bord de la famine et celle-ci est déjà officiellement déclarée au Soudan du Sud, où elle touche 100 000 habitants. Dans ces quatre pays, plus de 20 millions de personnes sont menacées par la famine, selon l'ONU. En Somalie, plus de 6,2 millions de Somaliens – soit la moitié de la population – ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence, estime l'Organisation mondiale de la santé. Et près de trois millions d'entre eux souffrent de la faim. La dernière famine en date en Somalie, en 2011, y avait fait 260 000 victimes. Elle était le...
(Le Figaro 16/03/17)
Un tanker a été attaqué et détourné lundi, au large de la Somalie. Les pirates, qui pourraient être des pêcheurs en colère, réclament une rançon pour la libération des huit membres d'équipage. Le tanker Aris 13, battant pavillon sri-lankais mais propriété d'une société émiratie, a envoyé lundi après-midi un message de détresse pour avertir que deux embarcations rapides le suivaient. La force européenne de lutte contre la piraterie (Eunavfor), qui a lancé la mission «Atalante» en 2008, a déclaré avoir repris contact avec le ...
(RFI 16/03/17)
Le bateau détourné lundi 13 mars au large de la Somalie est bien victime d'un acte de piraterie et les hommes armés qui en ont pris le contrôle demandent une rançon : c'est l'annonce faite mardi soir par la force navale européenne anti-piraterie opérant dans la zone. Le sort de l'équipage et du navire est désormais suspendu à l'ouverture de négociations. Tard dans la journée de ce mardi, soit 24 heures après l'abordage, le permanencier de la force navale européenne Eunavfor est enfin parvenu à entrer en contact par téléphone avec le capitaine du Aris-13. Le commandant de bord a confirmé qu'il avait été abordé la veille par des pirates et que ces pirates demandaient une rançon pour libérer la...
(AfricaNews 16/03/17)
Sûrement pour des raisons de sécurité, le ministère des Affaires étrangères britannique n’a pas voulu communiquer avant sur la rencontre entre Boris Johnson et le président somalien Mohamed Abdullahi, ce mercredi. Les deux hommes se sont rencontrés dans l’enceinte du palais présidentiel Villa Somalia, dans le centre de la capitale somalienne. Ils ont discuté de la grave sécheresse qui ravage actuellement le pays, a déclaré le ministère britannique des Affaires étrangères dans un communiqué. M. Boris Johnson a, par ailleurs, rencontré le Premier ministre somalien Hassan Ali Khaire et assisté à un entraînement dispensé par les forces britanniques à des soldats somaliens et à des soldats de la mission de l’Union africaine. La visite du chef de la diplomatie britannique...
(AFP 15/03/17)
Le détournement contre rançon du tanker Aris 13 et de son équipage sri-lankais lundi par des pirates somaliens, première attaque réussie du genre dans la région depuis 2012, est à peine une surprise aux yeux de John Steed, responsable de l'Afrique de l'Est pour l'organisation de lutte contre la piraterie Oceans Beyond Piracy (OBP). Car si la présence d'une armada internationale et les mesures mises en oeuvre par les armateurs avaient quasiment réduit à néant la piraterie somalienne, l'extrême pauvreté qui l'alimentait n'a jamais disparu et ses victimes potentielles ont baissé la garde.
(Autre média 15/03/17)
L’attaque terroriste de lundi qui a coûté la vie à pas moins de 13 personnes à Mogadiscio, a mis en exergue la situation sécuritaire catastrophique qui sévit dans ce pays de la Corne de l’Afrique, en dépit de la présence de la force de l’Union Africaine en Somalie, (AMISOM). Les attentats terroristes sont fréquents dans la capitale somalienne. La violence de ces opérations qui font le plus souvent un grand nombre de victimes entre morts et blessés, illustrent le climat d’insécurité qui persiste dans le pays depuis plusieurs années. Les efforts de la communauté internationale pour venir à bout des groupes extrémistes armés restent encore vains. Les Shebab, mouvance djihadiste affiliée à Al Qaïda, représente la matrice originelle de cette...
(AFP 15/03/17)
Le chef de la diplomatie britannique Boris Johnson s'est entretenu mercredi matin avec le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed à l'occasion d'une visite surprise à Mogadiscio, théâtre d'attaques régulières des islamistes radicaux shebab, a-t-on appris de source aéroportuaire. "Le ministre britannique des Affaires étrangères est arrivé et il rencontre à l'instant le président", a déclaré à l'AFP un responsable de l'aéroport international de Mogadiscio, Mohammed Abdirahman. Un responsable de la présidence somalienne, sous couvert d'anonymat, a confirmé l'entretien à l'AFP...
(RFI 15/03/17)
Un bateau commercial transportant du pétrole de Djibouti à Mogadiscio a été détourné par des hommes armés, lundi 13 mars 2017, au large de la côte nord de la Somalie. L'équipage est constitué de huit Sri-Lankais. Les circonstances de ce détournement restent encore floues. On ignore avec précision s'il s'agit d'une reprise de la piraterie maritime, un phénomène qui avait été endigué en 2012 par l'intervention massive d'une force navale internationale. Tout a commencé en mer lundi après-midi 13 mars, entre la Somalie et le Yémen. Le ...
(La Tribune 15/03/17)
Le mode opératoire des pirates est proche de celui retracé par le scénario de Paul Greengrass dans son célèbre film « Captain Philips », incarné à l’écran par l’acteur américain Tom Hanks. Mais, cette fois-ci la réalité a rattrapé la « fiction » cinématographique, le film étant inspiré de faits réels. Des hommes en armes ont abordé et détourné un navire cargo au large des côtes somaliennes. Cette attaque, première du genre depuis plus de cinq ans, fait craindre le retour de la piraterie dans la vaste région de la Corne de l’Afrique. Cette fois-ci encore l'attaque-éclair a été menée à bord d'esquifs, ces petites embarcations gonflables qui fendent rapidement les vagues à l'assaut des gros navires qui croisent au...
(BBC 15/03/17)
Un bateau battant pavillon Sri-lankais s'est vu abordé par des hommes armés au large des côtes somaliennes. Une première depuis 2012. Un navire pétrolier a été attaqué et a lancé un appel à l'aide ce lundi, alertant sur ce qui semble être un acte de piraterie. Les hommes armés ont expliqué à l'équipage du pétrolier qu'ils étaient des pêcheurs dont les équipements ont été détruits par d'autres pêcheurs illégaux. La piraterie est un fléau latent des côtes somaliennes mais les patrouilles locales ont pu endiguer le problème grâce aux renforts des patrouilles navales européennes. Le navire effectuait un trajet en provenance de Djibouti et à destination de Mogadishu. Il a été détourné vers le port d'Alula, dans la région semi-autonome...

Pages