| Africatime
Mardi 28 Mars 2017
(AFP 11/12/16)
Plus de vingt personnes ont été tuées dimanche matin dans un attentat-suicide au camion piégé à Mogadiscio, a annoncé la police somalienne, une attaque revendiquée par le groupe jihadiste des shebab, affilié à Al-Qaïda. "Selon le bilan dont nous disposons pour le moment, plus de 20 personnes, pour la majorité des civils, ont été tuées dans l'explosion" qui s'est produite près de l'entrée du port de la capitale somalienne, a affirmé Ibrahim Mohamed un commandant de la police locale. Le bilan risque de s'alourdir, les victimes et les blessés ayant été conduits dans divers établissements hospitaliers...
(AFP 09/12/16)
Les principaux leaders politiques somaliens ont fixé au 28 décembre la date de l'élection présidentielle, un scrutin peu démocratique déjà repoussé quatre fois. La nouvelle date a été annoncée jeudi soir dans un communiqué commun publié par le gouvernement, les présidents des Etats fédérés et la commission électorale somalienne. Ils ont précisé que les élections législatives, en cours depuis octobre, devront être achevées pour le 14 décembre, et l'élection des présidents du sénat et de l'assemblée pour le 22 décembre. Il s'agit du quatrième report: l'élection du président...
(AFP 09/12/16)
La première parlementaire américaine musulmane d'origine somalienne a affirmé avoir été la cible d'une diatribe "haineuse" et "islamophobe" émanant d'un chauffeur de taxi dans la capitale fédérale Washington. Ilhan Omar --une ancienne réfugiée qui porte un hijab-- a remporté le 8 novembre un siège à la Chambre des représentants de l'Etat du Minnesota (nord). Une première aux Etats-Unis. Elle a raconté sa mésaventure sur sa page Facebook tard mercredi soir, évoquant des "provocations et des menaces" proférées alors qu'elle venait de participer à des discussions à la Maison Blanche et rentrait à son hôtel. "Je suis montée dans un taxi et j'ai été la cible des plus haineuses, désobligeantes, islamophobes, sexistes provocations et menaces que j'aie jamais entendues", a-t-elle dénoncé...
(RFI 08/12/16)
Après plusieurs jours de combats, le gouvernement de la région semi-autonome du Puntland, dans le nord-est de la Somalie, a déclaré mercredi 7 décembre avoir repris le contrôle de la ville portuaire de Qandala, occupée depuis plusieurs semaines par des jihadistes se revendiquant du groupe Etat islamique. Les forces de sécurité ont attaqué par la terre, après 11 jours de marche en terrain difficile, et par la mer depuis le Golfe d'Aden. Mais il n'y a pas eu de combats. Pour cause, les jihadistes n'ont pas riposté aux tirs, la plupart d’entre eux ayant déjà quitté la ville. Des opérations avaient déjà préparé le terrain ces derniers jours. Il y avait d’abord eu des affrontements violents, samedi et lundi dernier,...
(AFP 07/12/16)
Le gouvernement de la région semi-autonome du Puntland, dans le nord-est de la Somalie, a déclaré mercredi avoir repris le contrôle de la ville portuaire de Qandala, occupée depuis plusieurs semaines par des jihadistes se revendiquant du groupe Etat islamique (EI). "Les forces du Puntland ont repris le contrôle de Qandala et les militants armés ont fui. Maintenant la situation est calme et tout est sous contrôle", a indiqué un gouverneur régional, Yusuf Mohamed Waceys. Les islamistes en question sont dirigés par...
(RFI 01/12/16)
En Somalie, plus de cinq millions de personnes font face à une crise alimentaire aigüe : c'est le chiffre alarmant publié lundi par un collectif d'ONG somaliennes. Pas ou peu de pluie, une difficulté d'accès aux zones touchées, du bétail qui disparaît petit à petit... Les humanitaires somaliens appellent la communauté internationale à prendre la mesure de la situation, pour éviter de reproduire les erreurs ayant conduit à la famine de 2011. Ce ne sont que des chiffres, mais ils parlent de points d'eau qui disparaissent...
(RFI 30/11/16)
L'opération Atalante existe depuis sept ans maintenant. La mission de lutte contre la piraterie maritime au large de la Somalie a été reconduite en début de semaine pour deux ans malgré la quasi disparition des attaques visant le trafic maritime international. Aucun bâtiment de commerce n'est tombé entre les mains des pirates depuis mai 2012. La région reste cependant stratégique : 30 à 40% du pétrole mondial passe entre l'Arabie et la Corne de l'Afrique. En 2009, quand l'opération a commencé, 250 attaques de navires avaient été enregistrées ; on est aujourd'hui bien loin de ces chiffres. D'une part parce que les chefs de guerre qui finançaient les opérations ont changé d'activité, après avoir investi l'argent des rançons dans les...
(RFI 28/11/16)
En Somalie, le processus électoral est de plus en plus décrédibilisé. Depuis un mois, les gouvernements de six régions somaliennes, ainsi que 14 000 électeurs délégués, choisissent étape par étape leurs représentants qui devront à leur tour élire le président dans les prochaines semaines. Mais jeudi, les différentes instances électorales somaliennes ont annoncé l’ouverture d’une enquête, suite à de multiples allégations de fraudes et d’achats de sièges. Parmi elles, celles de l’ambassadeur des Etats-Unis en Somalie, Stephen...
(AFP 26/11/16)
Violées par des hommes armés, excisées, marginalisées dans une société patriarcale, les Somaliennes ont à peine voix au chapitre dans la vie politique de cet État en lambeaux, les élections en cours illustrant tous les obstacles qui entravent leur émancipation politique. Un quota de 30% de femmes au parlement a certes été introduit pour les élections en cours, mais la société somalienne et ses traditions pèsent encore de tout leur poids dans un pays miné par les attaques des islamistes shebab et les rivalités claniques.
(Xinhua 25/11/16)
Les deux organes chargés de gérer le processus électoral en Somalie se sont engagés jeudi à intensifier leurs efforts pour lutter contre les pratiques frauduleuses graves dans les élections en cours. L'Équipe fédérale de mise en œuvre des élections indirectes (FIEIT) et le Mécanisme de résolution des litiges dans les élections indirectes (IEDRM) ont exprimé des préoccupations concernant le harcèlement de membres des organes électoraux et des candidats ainsi que la manipulation des listes de délégués et candidats. Les deux organes électoraux ont dénoncé...
(AFP 24/11/16)
Avec ses urnes en plastique scellées, ses bulletins de vote et ses cartes d'électeurs soigneusement poinçonnées par les assesseurs, les élections somaliennes débutées fin octobre offrent tous les signes extérieurs d'un scrutin démocratique. Mais à bien y regarder, l'analogie s'arrête là. Baïdoa (ouest), 16 novembre. Abdiweli Ibrahim Ali Cheikh Mudey, ministre au gouvernement fédéral, est élu député à l'unanimité par 51 représentants du clan Reer Aw Hassan. Parmi les votants, 15 femmes visiblement enthousiastes. "Nous avons voté pour l'homme le plus beau!", s'exclame l'une d'elles. M. Mudey, lunettes de soleil "aviateur" et guirlande mauve autour du cou, affiche un large sourire. "C'est un processus unique, et il doit être analysé comme tel", soutient à l'AFP Deqa Yasin, vice-président du Conseil...
(Agence Ecofin 21/11/16)
L’Agence américaine pour le développement international (USAID) va accorder à la Communauté d'Afrique de l'Est (CAE) un financement de 194 millions de dollars sur cinq ans afin de promouvoir l'intégration économique régionale et la libre circulation des personnes et des biens dans cet espace. La convention relative à ce financement a été signée le 17 novembre au siège de la CAE à Arusha, en Tanzanie. Le document a été paraphé par la chargée d'affaires de l'ambassade des Etats-Unis en Tanzanie Virginia Blaser et la directrice de mission de l’Usaid au Kenya Karen Freeman (photo), d'une part, et le secrétaire général de la CAE, Liberaït Mfumukeko, d'autre part. Sur l’enveloppe de 194 millions de dollars, environ 30 millions de dollars serviront...
(Xinhua 17/11/16)
Le premier vol de la compagnie aérienne nationale djiboutienne "Air Djibouti" a atterri mardi à l'aéroport international Aden Abdulle de Mogadiscio, après 25 ans d'absence, rapporte mercredi l'Agence Djiboutienne d'Information (ADI). Toujours selon cette même source, des responsables de l'aéroport somalien qui étaient présents lors de l'atterrissage de l'appareil djiboutien ont exprimé leur souhait d'accueillir plus de compagnies aériennes internationales à Mogadiscio. Ce qui permettra, ont-ils dit, de relier le pays avec le reste du monde. La compagnie Air Djibouti, fondée en 1963, est l'une des plus anciennes du continent africain. Elle a cessé ses activités en 1990 après une aventure de vingt-sept ans. C'est en août dernier que la compagnie nationale djiboutienne a relancé ses activités en déployant un...
(AFP 14/11/16)
Les présidents de deux régions autoproclamées semi-autonomes du nord de la Somalie se sont engagés à respecter un cessez-le-feu, violé à plusieurs reprises, après la mort d'au moins 45 personnes dans de récents combats entre leurs forces armées, a annoncé dimanche la mission de l'ONU dans ce pays. Les présidents des régions du Puntland et du Galmudug, Abdiweli Mohamed Ali et Abdilkarim Hussein Guled se sont rencontrés samedi à Galkayo, ville théâtre de ces affrontements, "pour à nouveau s'engager à respecter un cessez-le-feu" conclu le 2 décembre 2015, a indiqué la mission de l'ONU (UNSOM) dans un communiqué. Cet accord de 2015 devait mettre un terme à de fréquents affrontements entre clans ou groupes rivaux, mais n'a jamais été mis...
(AFP 12/11/16)
L'Union africaine a appelé vendredi l'Union européenne à revoir sa décision de payer directement les soldats burundais déployés en Somalie sans passer par Bujumbura, une mesure qui vise à accentuer la pression sur le régime burundais en évitant qu'il n'utilise cet argent à d'autres fins. "Nous rejetons fermement la récente décision de l'UE de différencier la procédure de paiement du contingent des forces burundaises déployées en Somalie", a indiqué l'UA dans un communiqué publié à l'issue d'une réunion vendredi soir à Addis Abeba de son Comité de coordination des
(AFP 11/11/16)
Les forces de sécurité du Puntland (nord-est de la Somalie) ont mené jeudi une opération militaire limitée contre des jihadistes se revendiquant du groupe Etat islamique et qui occupent plusieurs localités côtières, a-t-on appris vendredi de source officielle. Cette opération, qui a mobilisé plusieurs dizaines de garde-côtes, visait notamment à contenir les jihadistes dans la zone actuellement sous leur contrôle. "L'opération ciblait la côte de Qandala (petit port de pêche) où sont positionnés les miliciens liés à l'EI", a expliqué à l'AFP par téléphone Ibrahim Abdirahman, un responsable sécuritaire basé à Bossasso, la capitale de la région semi-autonome du Puntland. "Les terroristes sont déjà cernés et les forces du Puntland les surveillent. Mais cette opération n'était pas une attaque directe,...
(AFP 11/11/16)
Dans un Minnesota où l'intégration de nombreux réfugiés somaliens a constitué un enjeu électoral, une musulmane d'origine somalienne a remporté un siège de parlementaire. Une première aux Etats-Unis. Ancienne réfugiée, Ilhan Omar doit faire son entrée le 3 janvier à la Chambre des représentants de cet Etat situé à la frontière avec le Canada et devenu la terre d'accueil favorite des réfugiés somaliens aux Etats-Unis. En effet, près d'un tiers de ceux installés sur le sol américain vivent dans le Minnesota. Selon les derniers chiffres disponibles, ils étaient 25.000 en 2010. La victoire de cette femme de 33 ans, qui porte le hijab, intervient après la campagne électorale particulièrement virulente envers musulmans et réfugiés menée par le républicain Donald Trump,...
(Le Monde 08/11/16)
Un rapport de l’ONU révèle que les troupes kényanes participent à l’exportation illégale de charbon et gagnent plusieurs millions de dollars par an. Pour l’armée kényane, se battre en Somalie, c’est aller au charbon, et dans tous les sens du terme. A cause de la difficulté des combats d’abord, mais aussi pour le juteux trafic de combustible auquel s’y livrent les militaires de Nairobi. Un rapport des Nations unies, rédigé par le groupe de contrôle pour la Somalie et l’Erythrée, et rendu public le 31 octobre, pointe les responsabilités de l’armée kényane dans un vaste commerce illégal de charbon mené en bon accord le groupe Al-Chabab, allié à Al-Qaida. Les Chabab financent depuis longtemps leur guerre contre le gouvernement et...
(RFI 08/11/16)
Dans le centre de la Somalie, au moins 25 morts dans des affrontements particulièrement violents ce week-end entre les forces armées de deux provinces semi-autonomes, le Puntland et le Galmudug. Une semaine seulement après la signature d’un cessez-le-feu entre ces deux régions. Les milices affiliées aux forces du Puntland et du Galmudug se disputent le contrôle de plusieurs zones de la ville de Galkayo, qui se trouve à la frontière entre les deux provinces. Les combats ont éclaté dimanche matin, faisant une vingtaine de morts et une cinquantaine de blessés...
(AFP 07/11/16)
Au moins 25 soldats ont été tués et 30 blessés dimanche dans de nouveaux combats dans la ville de Galkayo entre forces de deux régions autoproclamées semi-autonomes du nord de la Somalie, ont indiqué lundi des responsables militaires des deux camps. "Nous avons perdu environ 12 hommes et plus de dix sont blessés", a déclaré à l'AFP le commandant de l'armée de la région du Puntland Jumale Jama Takar, tandis qu'un commandant de l'armée du Galmudug, Qoje Abdirahman, a fait état de 13 morts et "près de 20 blessés" au sein de ses troupes. Les deux camps se rejettent la responsabilité des combats, qui ont marqué l'échec d'un accord de paix signé quelques jours plus tôt à Dubai entre les...

Pages