| Africatime
Dimanche 23 Avril 2017
(BBC 08/03/17)
Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, en visite d'urgence en Somalie, va évoquer avec les autorités, la sécheresse et la famine qui frappent le pays. Plus de cinq millions de personnes sont touchées. Le mois dernier, L'ONU a déclaré l'état de famine au Soudan du Sud en guerre. L'organisation avait également indiqué que trois autres pays étaient au bord de la famine. Plus de 20 millions de personnes dans ces quatre pays sont menacés. Dès son arrivée dans la capitale somalienne, le patron des Nations Unies Antonio Gutteres a indiqué sur son compte tweeter que "les gens meurent", et que "le monde doit agir maintenant pour arrêter ce désastre" Cette visite intervient alors que le gouvernement somalien a...
(Xinhua 08/03/17)
MOGADISCIO, (Xinhua) -- Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a mis en garde mardi la communauté internationale contre la terrible famine qui pourrait éclater en Somalie si elle n'intervenait pas à temps. S'exprimant dans la capitale somalienne Mogadiscio après sa rencontre avec le président Mohamed Abdullahi Mohamed, M. Guterres a expliqué que des millions de Somaliens sont menacés par la pénurie alimentaire et les maladies et que la situation ne fera qu'empirer si le monde n'agit pas rapidement. "C'est une tragédie, les gens meurent à cause de la famine, à cause des maladies, mais l'espoir est quand même là, car le gouvernement est prêt à agir, de même que la communauté humanitaire", a-t-il constaté. Selon lui, avec le soutien...
(Belga 08/03/17)
Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a appelé mardi la communauté internationale à se mobiliser massivement pour "éviter le pire" en Somalie, pays de la Corne de l'Afrique sur lequel plane l'ombre d'une nouvelle famine. Car une énième sécheresse ravage l'Est de l'Afrique et la Somalie est au bord d'un troisième famine en 25 ans. L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que plus de 6,2 millions de Somaliens -soit la moitié de la population- ont besoin d'une aide humanitaire d'urgence, dont près de trois millions qui souffrent de la faim. Les nouvelles autorités de ce pays rongé par deux décennies de guerre et de crises humanitaires à répétition ont décrété fin février l'état de "catastrophe nationale", et les...
(AFP 07/03/17)
Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres est arrivé mardi matin à Mogadiscio, où il doit s'entretenir avec le nouveau président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed, notamment de la famine qui menace la Somalie, a constaté un journaliste de l'AFP. "La combinaison du conflit, de la sécheresse, du changement climatique, des maladies et du choléra est un cauchemar", a déclaré M. Guterres à la presse lors du vol qui l'a emmené à Mogadiscio, et qui a atterri vers 08H40 (05H40 GMT). "Nous essayons de mettre en place un mécanisme de réponse (...) afin d'éviter le pire", a-t-il ajouté, rappelant qu'une nouvelle sécheresse ravage le pays. Elle menace environ trois millions de personnes, selon les agences humanitaires, et les nouvelles autorités somaliennes...
(AFP 06/03/17)
Quelque 110 personnes sont mortes dans le sud de la Somalie jeudi et vendredi des conséquences de la sécheresse, a annoncé le Premier ministre somalien Hassan Ali Khaire. "Environ 110 personnes sont mortes ces 48 dernières heures à cause de la sécheresse et de diarrhées sévères dues à l'eau dans les régions du sud de la Somalie, en particulier dans les régions de Bay et Bakool", a indiqué M. Khaire dans un communiqué daté de samedi. "Les Somaliens, où qu'ils soient, doivent sauver leurs frères dans le besoin, qui mourront de faim si on ne les aide pas. La tâche prioritaire du gouvernement sera de venir en aide aux gens qui ont été touchés par la sécheresse, a-t-il ajouté. Les...
(Xinhua 06/03/17)
MOGADISCIO, (Xinhua) -- Au moins 110 personnes sont mortes et plusieurs se trouvent dans un état critique après une éruption de choléra dans le sud de la Somalie au cours des deux derniers jours, a révélé samedi le Premier ministre Hassan Ali Khaire. M. Khaire a indiqué que les décès se sont produits dans la région de Bay alors qu'une sévère sécheresse frappe le comté, tout en assurant que le gouvernement fait de cette crise sa priorité. Mohamed Hassan Fiqi, ministre de l'Agriculture pour l'Etat du sud-ouest en Somalie, a déclaré que l'éruption de choléra était hors de leur contrôle et qu'il avait demandé une aide d'urgence au gouvernement et à la communauté internationale. "Le choléra a éclaté dans des...
(RFI 06/03/17)
Le spectre de la famine plane sur l’Afrique de l’Est. L'état de famine a été déclaré au Soudan du Sud il y a deux semaines et l’état de « catastrophe nationale » en Somalie. La situation est mauvaise également en Ethiopie, en Ouganda, au Kenya et dans une moindre mesure, en Tanzanie. La faute à la sécheresse qui frappe depuis trois ans tout l’est du continent mais aussi, en Somalie et au Soudan du Sud, aux crises politico-sécuritaires majeures qui secouent ces deux derniers pays. Dossier réalisé avec nos correspondants, Douze millions de personnes sont concernées par cette crise alimentaire qui sévit principalement dans six pays de l’Afrique de l’Est : la Somalie, le Soudan du Sud, l'Ethiopie, l'Ouganda, Djibouti,...
(Xinhua 04/03/17)
Les donateurs se sont engagés à continuer de soutenir la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), afin de stabiliser ce pays éprouvé par des attaques terroristes. Dans un communiqué publié vendredi, la mission de l'UA a fait savoir que des représentants de l'Union européenne (UE), des Nations unies, du Royaume-Uni, du Centre africain pour la résolution constructive des différends (ACCORD), s'étaient engagés à aider la plus grande mission de paix et de sécurité de l'Afrique à sortir la Somalie de la guerre civile. Francisco Madeira, Représentant spécial du président de la Commission de l'Union africaine...
(RFI 03/03/17)
Avec Serge Breysse, médecin, directeur du Département expertise et plaidoyer à Action contre la Faim France.
(RFI 02/03/17)
Le nouveau président somalien Mohammed Abdullahi Farmajo a déclaré mardi 28 février que la sécheresse dans son pays est une « catastrophe nationale » et a interpellé la communauté internationale sur la situation en Somalie, alors que l'ONU a lancé un appel aux dons de 825 millions de dollars pour éviter une famine dans le pays. « Là-bas, on voit des cadavres d'animaux partout le long des routes », rapporte un humanitaire de retour de Somalie. Dans certaines zones du nord du pays, au Somaliland et au Puntland...
(AFP 28/02/17)
Le nouveau président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed a décrété mardi "catastrophe nationale" la grave sécheresse qui ravage son pays et qui, selon les agences humanitaires, menace de famine quelque trois millions de personnes. "Le président a appelé la communauté internationale à réagir de façon urgente à la catastrophe afin d'aider familles et individus à se remettre des effets de la sécheresse pour éviter une tragédie humanitaire", a indiqué la présidence somalienne dans un communiqué. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti lundi que la Somalie risquait de sombrer dans sa troisième famine en 25 ans.
(AFP 27/02/17)
Trois personnes ont été tuées et plusieurs blessées dans un important incendie qui a détruit lundi une grande partie du principal marché de Mogadiscio, a-t-on appris auprès de la police somalienne. "C'était le pire feu que j'ai jamais vu. Il a dévasté une large partie du marché. Trois civils ont été tués, dont deux enfants, et plusieurs ont été blessés", a indiqué un responsable de la police, Adam Mohamed, en précisant que le feu était désormais maîtrisé. L'incendie, qui aurait pu être causé par un réchaud ou un court-circuit, s'est déclenché dans la matinée, se propageant aux étals du marché de Bakara qui s'entremêlent dans un fatras indescriptible, ce qui a rendu la tâche extrêmement ardue pour les pompiers. "Nous...
(Le Monde 27/02/17)
Vingt millions de personnes ont besoin d’assistance en raison de la sécheresse mais aussi des guerres. Les Nations unies lancent un cri d’alarme pour éviter « une catastrophe ». Triste constat et sombres souvenirs : la famine est bel et bien de retour en Afrique de l’Est. La sécheresse frappe depuis fin 2016 plusieurs pays de la région (Somalie, Kenya, Ethiopie, Djibouti, Ouganda, Soudan du Sud, et dans une moindre mesure Tanzanie), où 20 millions de personnes auraient aujourd’hui besoin d’une assistance humanitaire d’urgence, selon les chiffres rendus publics par l’ONU. Les plus affectés demeurent la Somalie – 2,9 millions...
(AFP 23/02/17)
Hassan Ali Khaire, un ancien travailleur humanitaire et cadre d'une compagnie pétrolière, a été nommé jeudi Premier ministre de la Somalie par le nouveau président Mohamed Abdullahi Mohamed. Le nouveau président, plus connu sous son surnom Farmajo, a fait l'annonce via son compte Twitter. Après sa nomination, M. Khaire a promis de "travailler d'arrache-pied avec le président pour former un gouvernement qui représente le public". Les tensions au sommet de l’État somalien entre le président et son Premier ministre ont fréquemment paralysé l'activité gouvernementale ces dernières années. La relation entre les deux hommes sera donc cruciale pour l'avenir de ce pays très fragile.
(RFI 23/02/17)
Mohamed Abdullahi Farmajo est devenu officiellement le neuvième président somalien. Il a prêté serment ce midi dans un hangar aménagé à l'aéroport de Mogadiscio. Les présidents kényan, Uhuru Kenyatta, djiboutien, Ismaïl Omar Guelleh, ainsi que le Premier rministre éthiopien Halemariam Desalegn ont assisté à la cérémonie. Mohamed Abdullahi Farmajo a promis de rétablir la sécurité et de rassembler les Somaliens. Le président Mohamed Abdullahi Farmajo a prêté serment à la tribune, entouré de ses deux prédécesseurs, Cheikh Charif Cheikh Ahmed et Hassan Cheikh Mohamud.
(RFI 23/02/17)
Antonio Guterres, le nouveau secrétaire général de l’ONU, lance un appel à l’aide : ses agences ont besoin d’un peu plus de 4 milliards de dollars d’ici la fin du mois de mars pour endiguer une famine qui touche le Nigeria, la Somalie, le Soudan du Sud et le Yémen. Les conflits armés et le changement climatique sont les premiers responsables. Mais l’ONU accuse aussi les parties au conflit de bloquer l’aide humanitaire. En tout ce sont 20 millions de personnes qui sont menacées de mort dans les six prochains mois. C’est la première fois en plusieurs décennies que quatre alertes à la famine sont lancées en même temps. Elles touchent le Nigeria, la Somalie, le Soudan du Sud et...
(Le Point 23/02/17)
L'élection du nouveau président somalien a redonné aux réfugiés de Dadaab foi dans leur pays. Ils y retournent malgré les risques toujours présents. Ce soir-là, Anab Shire avait sorti « son plus bel hijab ». Vert kaki, légèrement brillant, avec des revers rouges autour du visage. La fête a duré deux jours dans son quartier d'Hagadera, un des cinq secteurs du tentaculaire camp de réfugiés de Dadaab, le plus grand du monde, situé à l'est du Kenya. Pour cette jeune femme de 33 ans originaire de la ville côtière de Kismayo, au sud de la Somalie, comme pour certains réfugiés, l'élection dans la nuit du 8 février du nouveau président de la Somalie, Mohamed Abdullahi Mohamed dit « Farmajo »,...
(AFP 22/02/17)
Le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed s'est attaché mercredi lors de son investiture à tempérer les attentes de ses concitoyens, prévenant que sa marge de manoeuvre "sera limitée" face à l'ampleur des défis qui l'attendent. Plus connu sous son surnom Farmajo, le président a été investi à l'aéroport de Mogadiscio, l'endroit le plus sécurisé de la capitale, où s'était déroulée son élection le 8 février, pour éviter une attaque des islamistes shebab qui ont menacé de lui mener une guerre "sans merci". Comme deux semaines plus tôt, le jour de son élection par un collège de parlementaires, Mogadiscio avait été placée sous haute surveillance par les services de sécurité: les rues étaient bloquées, les écoles et commerces fermés, et les...
(AFP 22/02/17)
Rues bloquées, écoles et commerces fermés, vols commerciaux annulés: Mogadiscio était à nouveau paralysée mercredi par de fortes mesures de sécurité pour l'investiture du nouveau président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed. Plus connu sous son surnom Farmajo, le président devait prêter serment à l'aéroport de Mogadiscio, l'endroit le plus sécurisé de la capitale, où s'était déroulée son élection le 8 février, pour éviter une attaque des islamistes shebab qui ont promis de lui mener une guerre "sans merci". "Toutes les routes principales et les rues dans...
(RFI 22/02/17)
Elu le 8 février dernier, le président Mohamed Abdullahi Mohamed, alias Farmajo, sera investi ce mercredi 22 février à Mogadiscio. Farmajo sera le neuvième président somalien depuis l'indépendance. Durant la campagne électorale il avait promis de lutter contre la corruption et d'améliorer le quotidien des Somaliens, notamment les services de santé du pays. Mais la tâche qui l'attend est immense. L'attentat de dimanche perpétré à Mogadiscio et qui a tué trente-neuf personnes rappelle à tous que son principal objectif est de rétablir la sécurité. Farmajo s'est donné deux ans pour éradiquer les shebabs, le groupe terroriste qui mène la guerre aux autorités centrales depuis plus de six ans. En Somalie, la question n'est pas de définir les priorités (tout est...

Pages