Jeudi 26 Avril 2018
(Agence Ecofin 01/02/18)
New Way of Working. Tel est le nom de la nouvelle stratégie mise en place par la Banque africaine de développement (BAD) et visant à apporter l’électricité à 29,3 millions de personnes, d’ici à 2020. Cette nouvelle politique a été présentée par Akinwumi Adesina (photo), le président de l’institution, lors d’une rencontre de haut niveau qui s’est tenue, le 28 janvier 2018, au siège de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique, à Addis-Abeba. « La BAD est aujourd’hui en première ligne, en ce qui concerne les investissements dans les énergies renouvelables en Afrique. La part des énergies renouvelables dans le portefeuille énergétique de la banque, est passée de 14% lorsque je suis devenu président de l’institution en 2015,...
(RFI 31/01/18)
Le 30e sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine s'est achevé lundi 29 janvier avec la première prise de parole de Paul Kagame en tant que président de l'institution pour l'année 2018. Le chef de l'État rwandais pilote depuis un an les propositions de réforme de l'organisation panafricaine. A côté de ces réformes institutionnelles, il y a d'autres projets comme celui de zone de libre-échange continentale. Elle devrait être lancée officiellement le 21 mars prochain à Kigali. Ce marché commun est attendu par le secteur privé. Ce marché commun est en tout cas attendu par certains de ses membres présents lors du sommet, comme le banquier nigérian Benedict Oramah qui dresse ce constat : « Le commerce...
(RFI 30/01/18)
Le 30e sommet de l’UA s'est achevé ce lundi 29 janvier à Addis Abeba, siège de l’organisation. Construit par les Chinois, ce siège a-t-il été espionné par les services de renseignement de Pékin, comme l'affirme une enquête du journal Le Monde ? Ce lundi, la Chine dément. La Chine a-t-elle espionné le siège de l'Union africaine ? C'est en tout cas ce qu'affirme Le Monde dans un article publié vendredi 26 janvier. Citant plusieurs sources internes à l'organisation panafricaine, le quotidien assure que les informaticiens de cette institution se sont rendus compte il y a environ un an que le contenu des serveurs de l'UA était transféré vers d'autres serveurs à Shangaï. Ces mêmes sources indiquent que ces transferts auraient...
(La Tribune 29/01/18)
Il faudra prévoir deux sièges supplémentaires lors de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernements du 20ème sommet du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (Comesa) prévu les 18 et 19 avril prochains. Après plusieurs tractations, la Tunisie et la Somalie devraient officiellement rejoindre cette organisation pour porter à 21, le nombre de pays membres de cette zone de libre-échange des pays d’Afrique orientale et australe. Une entrées à enjeux multiples, notamment économiques. Deux nouvelles adhésions au marché commun des pays d'Afrique orientale et australe (Comesa, acronyme en anglais) vont être officialisées lors du 20ème sommet de l'organisation. « C'est un sommet de grande envergure qu'on aura organisé et qui sera gravé dans les annales de l'histoire diplomatique...
(RFI 29/01/18)
Après plusieurs heures de retard, les dirigeants du continent africain ont réussi à avancer dimanche 28 janvier sur les réformes proposées par Paul Kagame, officiellement désigné pour succéder au Guinéen Alpha Condé. Paul Kagame propose notamment une taxe à 0,2% sur les importations de certains produits. Une vingtaine de pays l'a déjà mise en place. Le chef de l'État rwandais veut aussi avancer sur la mise en place d'un marché commun car les enjeux économiques sont cruciaux pour l'Afrique. Pour s'autofinancer, l'Union africaine demande à chacun de ses Etats membres de taxer à 0,2% un certain nombre de produits importés. Et dimanche à la tribune, le président sortant de l'Union africaine, Alpha Condé, a révélé le nombre de pays qui...
(AFP 28/01/18)
Donald Trump a assuré dans un courrier aux dirigeants africains que les Etats-Unis "respectent profondément" les Africains, a-t-on appris dimanche de sources diplomatiques, deux semaines après un concert d'indignations provoqué par des propos insultants pour l'Afrique attribués au président américain. Dans cette lettre datée de jeudi et adressée aux chefs d'Etat rassemblés dimanche et lundi pour le 30e sommet de l'Union africaine, dans la capitale éthiopienne Addis Abeba, M. Trump indique par ailleurs que le secrétaire d'Etat Rex Tillerson se rendrait sur le continent en mars, pour la première fois depuis qu'il est chef de la diplomatie américaine. Une source au sein de l'UA a confirmé l'authenticité du courrier, relayé sur les réseaux sociaux, ainsi que sa réception par la...
(AFP 27/01/18)
Les frappes de drones américains visant les shebab en Somalie "sont en train d'éradiquer" ces militants jihadistes, a déclaré vendredi à l'AFP le chef de la mission de l'Union africaine dans le pays (Amisom). Les États-Unis ont intensifié leurs opérations en Somalie ces dernières semaines, accélérant notablement le rythme de leurs attaques de drones contre les shebab et les jihadistes du groupe État islamique. "Ces attaques de drones, notamment, sont en train d'éradiquer les shebab, qui ont subi de lourdes pertes. Et c'est une bonne chose d'en finir ainsi avec le terrorisme", a affirmé le représentant spécial de l'Union africaine en Somalie, Francisco Madeira, en marge du sommet de l'UA à Addis Abeba. Les shebab, affiliés à Al-Qaïda, tentent depuis...
(RFI 23/01/18)
Des affrontements inter-claniques auraient fait au moins une quinzaine de morts lundi 22 janvier dans la région frontalière entre le Somaliland et le Puntland. Une conséquence de la tension qui ne cesse de monter depuis début janvier entre d'un côté un territoire qui s'est autoproclamé indépendant en 1991, de l'autre un territoire semi-autonome appartenant au système fédéral somalien. Entre les deux, une région revendiquée par les deux parties. « Somaliland et Puntland sont nerveux. Il y a des mouvements de troupes et une étincelle pourrait entraîner une escalade », explique une bonne source.
(Le Monde 23/01/18)
Nada sent entre ses jambes cette couture jamais cicatrisée. La fièvre fait perler sur son front des gouttes de sueur qui se perdent dans le tissu grenat de son abaya, cet ample vêtement sous lequel elle dissimule ses formes aux yeux des hommes. Chaque mois, lorsque son sang cherche à s’écouler, la jeune femme maudit en silence le jour de sa naissance où son sexe a décidé de son destin et de ses souffrances. Mieux vaut ne pas être une fille au Somaliland. Ce petit Etat de 4 millions d’habitants, non reconnu par la communauté internationale, partage avec ses voisins de la corne de l’Afrique une tradition : les filles y sont cousues. Pour garantir leur virginité jusqu’au mariage, les...
(AFP 22/01/18)
Un tribunal de Nairobi a acquitté lundi pour manque de preuves quatre Somaliens jugés pour leur rôle présumé dans un attentat dans un café de l'aéroport international de Nairobi en janvier 2014. L'explosion à l'aéroport Jomo Kenyatta n'avait pas fait de victimes et la police l'avait initialement imputé à la chute d'une ampoule dans une corbeille à papier. Mais elle avait changé d'avis le lendemain après la découverte d'un corps et d'explosifs dans une voiture criblée de balles dans un hangar proche de l'aéroport. La juge Roselyn Oganyo a estimé que l'accusation n'avait pas réussi...
(AFP 22/01/18)
Le président somalien a limogé et remplacé dimanche le maire de Mogadiscio pour empêcher apparemment une plus grande autonomie de la capitale. "Le président de la République fédérale de Somalie, Mohamed Abdullahi Mohamed Farmajo, sur la recommandation du ministère de l'Intérieur et des Affaires fédérales et après consultation du Premier ministre, a décidé de nommer Abdirahman Omar Osman au poste de maire de Mogadiscio et gouverneur de l'administration de Banadir", la région qui englobe la capitale, selon un communiqué de la présidence. M. Osman, le ministre de l'Information, remplacera Thabit Abdi Mohamed qui n'a été que neuf mois maire de la ville.
(RFI 22/01/18)
Thabit Abdi Mohammed n'aura gardé son poste que neuf mois. Il a été remplacé par le ministre de l'Information, Abdirahman Omar Osman. En cause, selon plusieurs sources, le soutien du jeune maire à une plus grande autonomisation de la capitale et de sa région, le Banadir. La nouvelle est tombée par un communiqué de la présidence dimanche, alors que les spéculations sur la détérioration des relations entre Thabit Abdi Mohammed et le gouvernement fédéral somalien allaient bon train dans la presse locale. Selon Rashid Abdi, chercheur à l'International Crisis Group...
(RFI 22/01/18)
Pour la première fois, le Somaliland se dote d'une véritable arme juridique contre le viol. Ce territoire de la Corne de l'Afrique, qui s'est autoproclamé indépendant en 1991 mais qui n'est pas reconnu par la communauté internationale, vient d'élire un nouveau président, Muse Bihi, en novembre. Et des réformes sociétales sont engagées : le Parlement vient ainsi de voter un texte spécifique sur le viol, et il prévoit de condamner les violeurs à de lourdes peines. C'est une victoire pour les organisations de la société civile qui militent depuis des années contre les agressions sexuelles. Le texte prévoit jusqu'à 30 ans d'emprisonnement pour les violeurs. Quant à ceux qui infecteraient leurs victimes avec le sida, ce sera la prison à...
(APA 19/01/18)
APA-Nairobi (Kenya) - Les acteurs humanitaires recherchent 1,6 milliard de dollars pour protéger la vie de 5,4 millions de Somaliens confrontés à la famine. Le plan de réponse humanitaire 2018 (HRP), une extension des efforts de prévention de la famine de 2017, accorde la priorité aux opérations de secours immédiates dans les zones avec un nombre important de personnes vivant dans des situations de crise et d’urgence. Le HRP comprend maintenant également une stratégie pour combler les lacunes en matière de protection en particulier pendant les crises humanitaires et pour les personnes les plus vulnérables, telles que les personnes déplacées, les femmes et les enfants. « Des solutions durables à la sécheresse, aux conflits et aux déplacements restent cependant hors...
(Xinhua 19/01/18)
Un officier supérieur de la marine somalienne a été abattu jeudi à Mogadiscio, la capitale de la Somalie, ont déclaré des responsables. Le commandant en second Saïd Marino, de la marine de Somalie, a été tué par balle suite à une dispute avec un subalterne. "Le commandant a été abattu par son adjoint après une bagarre. La police a arrêté le meurtrier, et une enquête est en cours", a déclaré à Xinhua le commandant de police Ali Mohamed. Des sources sur le port ont affirmé que les deux hommes s'étaient disputés juste avant que M. Marino ne soit abattu. Le gouvernement somalien a annoncé au début de l'année dernière qu'il allait investir pour reconstruire sa marine, moribonde depuis la guerre...
(RFI 16/01/18)
Human Rights Watch dénonce, dans un nouveau rapport, une campagne de recrutements d'enfants par les shebabs en Somalie. Toujours selon l’organisation, les militants islamistes seraient de plus en plus menaçants à l'égard des civils pour les forcer à leur livret des jeunes. Dans son enquête, l'ONG de défense des droits de l’homme parle de centaines de jeunes enrôlés de force dans les rangs du groupe terroriste. Le rapport de HRW évoquent des enfants parfois âgés de seulement huit ans, qui sont arrachés à leurs familles pour être ensuite intégrés dans de grandes écoles coraniques shebabs. Là-bas, ils sont endoctrinés, contraints de suivre la doctrine des terroristes et souvent deviennent, à terme, des combattants. Ça fait des années que les islamistes...
(AFP 15/01/18)
Les militants islamistes somaliens shebab se montrent de plus en plus menaçants à l'égard des civils pour les forcer à leur remettre de jeunes enfants destinés à être endoctrinés, a rapporté lundi Human Rights Watch (HRW). La campagne de recrutement a été lancée à la mi-2017 par les shebab, qui se sont ensuite livrés à des représailles contre les communautés refusant de coopérer, a affirmé dans un communiqué l'organisation de défense des droits de l'Homme. Selon HRW, des centaines d'enfants ont depuis quitté leur domicile, le plus souvent sans leurs parents, pour éviter d'être enrôlés de force par le groupe affilié à Al-Qaïda. "L'impitoyable campagne de recrutement des shebab enlève des enfants à leurs parents pour qu'ils puissent servir ce...
(AFP 10/01/18)
Les députés du Somaliland ont adopté, pour la première fois de l'histoire de cette République autoproclamée, une loi punissant les auteurs de viols, saluée comme "une victoire pour les femmes" dans ce territoire musulman conservateur, a-t-on appris mardi soir auprès d'un député. "Cette loi est la plus utile jamais adoptée au Somaliland", a déclaré à l'AFP le député Mahdi Buba. En raison de la sensibilité du sujet, il aura fallu sept ans de discussions avant que la loi soit finalement adoptée lundi à Hargeisa, capitale de ce territoire ayant déclaré en 1991 son indépendance du reste de la Somalie, État défaillant dont il se distingue par sa stabilité. Quarante-six des 51 députés présents à la chambre basse du Parlement ont...
(Agence Ecofin 10/01/18)
L’opérateur de téléphonie mobile Dalkom Somalia a démarré l’année 2018, en signant un contrat de service avec le fournisseur de connectivité par satellite iDirect. A travers ce partenariat stratégique, qui renforce ses capacités data et enrichit les offres Internet proposées aux consommateurs, Dalkom pose les fondations d’une année fructueuse. Avec le nouveau réseau iDirect, la société télécoms peut, non seulement augmenter le débit Internet utilisateur jusqu'à 38,5 Mbps, mais également réduire la durée de mise en service et fournir une connectivité de secours, en cas d’incident sur le réseau. Avec cet ensemble d’atouts, Dalkom veut fidéliser davantage ses actuels clients et en séduire de nouveaux, notamment des organisations gouvernementales et non gouvernementales, des organisations caritatives, des établissements universitaires, des fournisseurs...
(AFP 04/01/18)
Le Premier ministre somalien, Hassan Ali Khaire, a limogé jeudi les ministres des Affaires étrangères, de l'Intérieur et du Commerce, après des semaines de tensions entre le gouvernement et plusieurs leaders de clans. "Le Premier ministre somalien a congédié trois ministres, celui des Affaires étrangères, Yusuf Garad Omar, celui du Commerce, Khadra Ahmed Duale, et celui de l'Intérieur, Abdi Farah Said. (Il) a nommé des remplaçants pour les trois postes vacants", ont annoncé dans un communiqué les services de M. Khaire. Le portefeuille des Affaires étrangères a été confié à Ahmed Ise Awad, l'Intérieur à Abdi Mohamed Sabriye et le Commerce à Mohamed Abdi Hayr. Les trois nouveaux venus sont issus des mêmes clans que les ministres limogés, pour respecter...

Pages