| Africatime
Samedi 30 Juillet 2016
(RFI 28/07/16)
Mardi 26 juillet au matin, un double attentat6suicide à la voiture piégée a fait au moins 13 morts dans capitale somalienne, Mogadiscio. Revendiquée par le groupe terroriste des shebabs, l'attaque visait la principale base militaire de l'Amisom, la mission de l'Union africaine en Somalie. L'Amisom, dont le mandat a été renouvellé au début du mois de juillet pour une nouvelle année, alors que des élections doivent avoir lieu en Somalie dans les mois à venir. Mais le contexte sécuritaire reste très fragile dans le pays de la Corne de l'Afrique, et des dizaines de milliers de Somaliens continuent de fuir le pays, vers le Kenya notamment. Laetitia Bader est chercheuse au sein de l'ONG Human...
(AFP 27/07/16)
L'un des deux kamikazes auteurs mardi d'un double attentat à la voiture piégée à Mogadiscio était un ancien député rallié aux insurgés islamistes shebab, ont affirmé ces derniers mercredi. "Salah Nuh Ismail, également connu sous le nom de Salah Badbado, fait partie des braves qui ont mené l'attaque contre la base militaire de Halane", ont indiqué les shebab dans un communiqué diffusé par leur station Radio Andalus. Député de 2004 à 2010, Salah Nuh Ismail avait publiquement rallié les shebab en 2010. "C'était un ancien député mais il s'était repenti de l'apostasie en 2010, lorsqu'il avait publiquement annoncé sa défection"...
(AFP 26/07/16)
Au moins 13 personnes ont été tuées mardi matin près de l'aéroport de Mogadiscio dans un double attentat suicide à la voiture piégée revendiqué par les islamistes shebab, a-t-on appris de source policière. "Au moins 13 personnes ont été tuées dans deux explosions. Un des véhicules a explosé près d'un poste de contrôle et un autre près d'un bâtiment de l'ONU"...
(RFI 20/07/16)
En Somalie, des affrontements entre le contingent éthiopien de l'Amisom et des jihadistes du groupe islamiste somalien shebab ont fait 17 morts dimanche 17 juillet. L'attaque a eu lieu dans le village de Wardinle, situé à une trentaine de kilomètres de la ville de Baidoa, dans le sud de la Somalie. Selon un journaliste somalien présent sur place, deux jihadistes des shebabs ont fait irruption lors d’un rassemblement habituel dimanche autour d'une lecture coranique. Deux soldats éthiopiens de l'Amisom sont alors intervenus, mais ont dû essuyer les tirs des jihadistes.
(AFP 19/07/16)
La force de l'Union africaine en Somalie (Amisom) a annoncé avoir ouvert une enquête sur un incident impliquant des soldats de son contingent éthiopien, accusés d'avoir tué dimanche au moins 14 civils dans un village du sud du pays. "L'Amisom a reçu des informations selon lesquelles des civils auraient été tués pendant un affrontement entre ses troupes et les (islamistes) shebab à Wardinle, dans la région de Bay", a-t-elle indiqué lundi soir sur son compte twitter. "L'Amisom prend très au sérieux ces informations et a commencé à enquêter. Les conclusions de cette enquête seront rendues publiques, en coopération avec le gouvernement fédéral somalien", a-t-elle précisé.
(Xinhua 19/07/16)
L'Union africaine (UA) a prévu de débuter le retrait de sa force de réserve en Somalie en 2018, a déclaré un haut responsable de l'UA. Smail Chergui, commissaire de l'UA pour la paix et la sécurité, a déclaré lundi que le retrait de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) permettrait à la Somalie de prendre en charge elle-même la gestion du pays. "Nous prévoyons de former et d'équiper les forces somaliennes avant de nous retirer du pays", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse pour la clôture du 27ème sommet...
(RFI 19/07/16)
Dans le nord de la Somalie, des affrontements ont de nouveau éclaté, ce lundi 18 juillet, à la frontière entre le Puntland et le Somaliland. L'Etat semi-autonome du Puntland est toujours allié avec le gouvernement qui siège à Mogadiscio, tandis que l'Etat non reconnu du Somaliland a fait sécession au début de la guerre civile somalienne, en 1991. Ce n'est pas la première fois que les armées de ces deux gouvernements s'affrontent. Il était 9h00, heure locale, lorsque les forces...
(RFI 17/07/16)
A Kigali au Rwanda, la cérémonie d’ouverture du sommet de l’Union africaine (UA) se tient ce dimanche 17 juillet. Les chefs d'Etat se sont retrouvés auparavant à huis clos pour évoquer la crise au Soudan du Sud, mais aussi la succession de Nkosazana Dlamini-Zuma à la tête de la Commission de l'UA, ainsi que l'éventuel retour du Maroc. Trois candidats à la succession de Nkosazana Dlamini-Zuma à la tête de la Commission de l’Union africaine (UA) sont en lice, à savoir les ministres des Affaires étrangères du Botswana et de Guinée équatoriale et l’ancienne vice-présidente d’Ouganda Specioza Wandira-Kazibwe. Le problème ?
(AFP 13/07/16)
Le chef des islamistes radicaux somaliens shebab, Ahmed Diriye, a dénoncé mardi le "pillage" économique de la Somalie par la Turquie, dans son premier message audio depuis son accession à la tête du mouvement en septembre 2014. Dans ce discours de 44 minutes diffusé sur des réseaux sociaux et la station des shebab Radio Andalus, Ahmed Diriye, également connu sous le nom d'Ahmed Umar Abu Ubaidah, s'en prend notamment à la Turquie. Intitulé "La charia ou le martyre", ce message audio est le premier enregistrement...
(AFP 11/07/16)
Des combattants du groupe islamiste somalien Chabab ont pris d’assaut, lundi 11 juillet, une base militaire située à une cinquantaine de kilomètres de Mogadiscio, la capitale somalienne, tuant dix personnes, selon un responsable de l’armée. « Une voiture piégée est entrée en force à l’intérieur de la base et les combattants Chabab ont attaqué », a expliqué le major Ahmed Farah basé à Afgooye, une ville voisine. Alors qu’Ahmed Farah fait état d’un bilan d’au moins dix morts dans les...
(Reuters 11/07/16)
MOGADISCIO, (Reuters) - Des combattants du groupe islamiste somalien Al Chabaab ont attaqué lundi une base militaire en Somalie à l'aide d'une voiture remplie d'explosifs, tuant au moins dix militaires, indiquent l'organisation djihadiste et un responsable de l'armée. L'attaque visait une caserne située à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Mogadiscio. "Une voiture piégée est entrée en force à l'intérieur de la base et les combattants Chabaab ont attaqué. Au moins dix soldats sont morts", a commenté le major...
(RFI 09/07/16)
Le Conseil de sécurité des Nations unies a renouvelé pour un an et à l'unanimité le mandat de l'Amisom, la mission de l'Union africaine en Somalie. Dans un contexte de crises, avec la décision de l'UA de retirer ses forces dès 2018, le Conseil de sécurité a voulu donner des gages de confiance aux pays contributeurs de troupes. Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau Cette perte de confiance vis-à-vis de l'Amisom, ce sont les Kényans et les Ougandais qui l'ont exprimée le plus vivement, en annonçant récemment leur volonté de se retirer de la mission...
(AFP 07/07/16)
L'Union africaine (UA) a commencé à plancher sur un retrait de sa force basée en Somalie (Amisom), où elle œuvre à la stabilisation du pays, à compter d'octobre 2018, selon les dernières délibérations du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'UA. Lors de sa 608e rencontre le 29 juin, consacrée à la Somalie, le CPS a discuté d'un calendrier prévoyant que l'Amisom resterait encore deux ans en Somalie, avant de se retirer et de transférer ses prérogatives à...
(AFP 04/07/16)
Deux civils ont été tués et 18 autres blessés dans la nuit de vendredi à samedi par des obus de mortier tirés à proximité d'une base de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom) par des hommes soupçonnés d'être des islamistes somaliens shebab, selon une source officielle et des témoins. Le gouverneur de la région de Bay (sud-ouest), Abdirashid Abdullahi, a indiqué à l'AFP que neuf salves ont été tirées peu après minuit, touchant plusieurs quartiers de la ville...
(AFP 30/06/16)
Au moins huit personnes ont été tuées et une vingtaine blessées jeudi par l'explosion d'une mine au passage de leur minibus à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de la capitale somalienne Mogadiscio, ont indiqué à l'AFP des témoins. "Il y a eu un incident terrible, une mine a explosé et touché un minibus", a affirmé Mohamed Wedow, un témoin de l'explosion qui a eu lieu dans la localité de Lafole (sud de la Somalie), à environ 18 km de...
(RFI 27/06/16)
En Somalie, au moins onze personnes ont été tuées, samedi 25 juin, dans une nouvelle attaque des Shebabs contre un hôtel de la capitale, Mogadiscio. C'est la deuxième fois, en trois semaines, qu'un tel établissement est la cible d'une violente attaque revendiquée par les Shebabs. L'hôtel Naasa Hablood, situé dans le quartier du Kilomètre 4, dans le sud de Mogadiscio, est connu pour être fréquenté par des hommes politiques et des membres de la diaspora. Il était environ 16H30, samedi, quand une voiture piégée conduite par un kamikaze a explosé contre l'enceinte de l'hôtel, puis il y a eu des tirs et l'assaut donné...
(AFP 26/06/16)
Onze personnes ont été tuées samedi dans une nouvelle attaque des insurgés islamistes somaliens shebab contre un hôtel de la capitale Mogadiscio avec un mode opératoire désormais éprouvé: l'explosion d'une voiture piégée suivie d'un commando qui pénètre dans l'établissement. "Les forces spéciales ont mis fin à leur siège après avoir tué trois assaillants à l'intérieur de l'hôtel. Onze civils, dont deux médecins, ont été tués dans l'attaque", a déclaré à la presse le porte-parole du ministre de la Sécurité, Abdi Kamil Shukri. Outre ces victimes, l'attaque a fait une vingtaine de blessés, selon l'un des responsables des secours. Il était environ 16H30 (13H30 GMT) samedi...
(AFP 24/06/16)
La justice française a ouvert une enquête préliminaire après des accusations de corruption sur un contrat à 100 millions d'euros portant sur la réalisation d'un complexe sécurisé de l'Union européenne en Somalie, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. A l'origine des accusations, un homme d'affaires franco-somalien, Abshir Aden Ferro. Selon ses avocats Mes Xavier Argenton et Béranger Tourné, ce dernier se présente comme "un acteur clé de la sécurité en Somalie" et affirme avoir été "escroqué" dans ce projet conduit par un groupement d'entreprises. Baptisé "Rapid", ce consortium...
(AFP 24/06/16)
L'Ouganda envisage de retirer d'ici la fin de l'année 2017 ses troupes de Somalie, où elles œuvrent à la stabilisation du pays au sein de la force de l'Union africaine (Amisom), a annoncé jeudi à l'AFP le chef d'état-major de l'armée ougandaise. "Nous avons l'intention de nous désengager de Somalie au début de décembre 2017", a déclaré le chef de l'armée ougandaise, le général Katumba Wamala, sans vouloir expliciter les raisons de ce retrait. Avec environ 6.000 hommes présents en Somalie, l'Ouganda fournit le contingent le plus important de l'Amisom...
(Xinhua 21/06/16)
Le président somalien Hassan Sheikh Mohamud a appelé lundi au rapatriement ordonné des réfugiés actuellement résidant dans les pays voisins. Dans un communiqué publié à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, M. Mohamud a indiqué que son gouvernement considérait un retour ordonné et en sécurité des réfugiés somaliens dans leurs pays mère comme une priorité. "Afin de faciliter le rapatriement des réfugiés, le gouvernement est en train de lutter contre la dernière poche de terrorisme et de créer un...

Pages