| Africatime
Samedi 06 Février 2016
(AFP 06/02/16)
Les troupes gouvernementales somaliennes appuyés par la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom) ont repris samedi le contrôle du port stratégique de Merka, à environ 100 km au sud de Mogadiscio, qu'elles avaient abandonné la veille aux islamistes radicaux shebab, selon l'armée et des témoins. "Les forces somaliennes et les soldats de maintien de la paix de l'Amisom ont repris le contrôle de Merka et maintenant la situation est revenue à la normale. Il y a eu de brefs échanges de coups de feu, mais les militants (shebab) se sont enfuis", a déclaré à l'AFP Abdirisak Mohamed, un responsable de l'armée somalienne joint par téléphone depuis Mogadiscio. Les shebab, affiliés à Al-Qaïda, s'étaient emparés...
(AFP 06/02/16)
Les islamistes radicaux somaliens shebab ont commencé dès samedi à appliquer la charia (loi islamique) dans la ville stratégique de Merka, reprise la veille aux troupes de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom), selon des habitants. Les shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont repris vendredi le contrôle de ce port d'une haute importance tactique, situé à environ 100 km au sud de Mogadiscio, après le départ inexpliqué des troupes de l'Amisom. Merka, capitale de la région de Basse-Shabelle, avait été un de leurs principaux fiefs entre 2008 et 2012. "L'ennemi fuit les régions islamiques. L'administration islamique a officiellement commencé à fonctionner à Merka et la guerre des clans est terminée. Il n'y en pas un supérieur aux autres, les...
(Xinhua 06/02/16)
Les forces gouvernementales somaliennes ont tué jeudi huit rebelles shebab lors d'une opération menée dans le centre du pays, a-t-on appris vendredi de source militaire. Mohamud Koronto, porte-parole de l'Armée nationale somalienne (SNA), a précisé qu'ils étaient morts dans un échange de tirs à Mahaday dans la région de Shabeellaha Dhexe. Selon lui, l'opération a permis de chasser les rebelles se trouvant encore en ville et de saisir des armes. Des habitants de Mahaday ont confié sous couvert d'anonymat à...
(Metro News 06/02/16)
Alors que les autorités somaliennes ont confirmé vendredi la disparition d'un passager soufflé par l'explosion, sans doute d'origine terroriste, qui s'est produite mardi sur le vol Mogadiscio-Djibouti, un attentat a visé vendredi le véhicule d'un agent de sécurité de l'aéroport de Mogadiscio. Aucun lien n'est pour l’instant établi entre les deux événements. L'explosion a laissé un trou béant dans le fuselage de l'Airbus de la compagnie Daallo airlines.L'explosion a laissé un trou béant dans le fuselage de l'Airbus de la...
(AFP 05/02/16)
Les islamistes radicaux somaliens shebab ont pris vendredi le contrôle du port stratégique de Merka, à environ 100 km au sud de Mogadiscio, sans combattre, a-t-on appris auprès du gouverneur de la région et d'habitants. "Les soldats de maintien de la paix de l'Union africaine ont quitté la ville et les combattants shebab sont entrés sans combattre et la contrôlent désormais", a déclaré à la presse le gouverneur de la région de Lower Shabelle, Ibrahim Adam. Le port de Merka...
(Xinhua 05/02/16)
Le secrétaire général adjoint de l'ONU chargé des affaires politiques, Jeffrey Feltman, a rencontré mercredi de hauts responsables somaliens à Mogadiscio, où il a réitéré le soutien des Nations Unies à la population qui a accepté un processus électoral pour 2016. Lors de sa visite, M. Feltman s'est entretenu avec le président somalien Hassan Cheikh Mohamud, et le président du Parlement fédéral, Mohamed Sheikh Osman Jawari, a précisé la Mission d'assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM) dans un communiqué...
(AFP 05/02/16)
Trois personnes ont été tuées vendredi matin à Mogadiscio dans un attentat à la bombe qui visait le véhicule d'un employé à la sécurité de l'aéroport de la capitale somalienne, a-t-on appris de source policière et auprès d'un témoin. Cet incident intervient alors que les autorités somaliennes tentent de déterminer si un engin explosif est à l'origine de l'explosion qui a contraint mardi un avion de ligne à effectuer un atterrissage d'urgence à Mogadiscio avec un trou dans le fuselage...
(AFP 04/02/16)
Un passager manque à l'appel des personnes qui se trouvaient à bord de l'avion de ligne victime mardi d'une explosion contraignant le pilote à un atterrissage d'urgence à Mogadiscio, quelques minutes après son décollage, a annoncé jeudi la compagnie aérienne Daallo. "Tous les passagers sauf un ont débarqué sains et saufs" après le retour de l'appareil sur le tarmac de l'aéroport de la capitale somalienne, a annoncé Daallo dans un communiqué, précisant qu'"une enquête est en cours pour déterminer la cause de cette disparition". L'explosion avait provoqué un trou d'un mètre de diamètre environ dans le fuselage de l'A321...
(RTBF 04/02/16)
Un Airbus de la compagnie aérienne Daalloo reliant la Somalie a Djibouti a subi une explosion quelques minutes après son décollage de la capitale Mogadiscio, rapportent plusieurs médias. Celle-ci a troué le fuselage de la carlingue. Selon des passagers cités par le média Daily Mail notamment, un homme aurait été aspiré à travers le trou, ceci à plus de 4 km d'altitude. Malgré ces dommages impresionnants, les instruments de contrôle n'ont pas été touchés a rapporté le pilote soulagé qui a pu ramener son avion à l'aéroport. Une bombe pourrait être à l'origine de cette explosion...
(AFP 03/02/16)
L'explosion qui a troué le fuselage d'un avion de ligne somalien et l'a contraint mardi à un atterrissage d'urgence à Mogadiscio a potentiellement été causée par un engin explosif à bord, selon des déclarations du pilote mercredi. L'avion, exploité par la compagnie somalienne Daallo Airlines et qui se rendait à Djibouti avec 74 passagers à bord, a atterri mardi quelques minutes après son décollage de l'aéroport de Mogadiscio, avec un trou dans le fuselage. Deux passagers ont été légèrement blessés, selon la police. Le pilote de l'Airbus A321, Vladimir Vodopivec...
(AFP 03/02/16)
Un avion de ligne a effectué un atterrissage d'urgence après une explosion d'origine encore indéterminée survenue à bord de l'appareil peu après son décollage de l'aéroport de Mogadiscio, a annoncé mercredi la police somalienne. L'avion, exploité par la compagnie somalienne Daalo Airlines et qui se rendait à Djibouti avec environ 60 personnes à bord, a atterri quelques minutes plus tard à l'aéroport de Mogadiscio, avec un gros trou dans le fuselage. Deux passagers ont été légèrement blessés, selon la police. "L'avion de passagers a effectué un atterrissage d'urgence peu après son décollage mardi. Il était endommagé d'un côté, au-dessus de l'aile droite", a indiqué un officier de police, Mohamed Ise.
(20minutes 03/02/16)
Le trou béant dans la carlingue de l’appareil témoigne de l’a puissance de l’explosion. Un avion de la compagnie djiboutienne Daallo Airlines aurait subi en plein vol un accident rare au niveau d’un réacteur, perçant l’appareil à hauteur de l’aile droite. Les images de l’appareil ont été postées sur Twitter par un journaliste somalien et reprises par la presse anglo-saxonne. Les circonstances de l’accident ne sont pas détaillées mais selon certains témoignages, le réacteur droit de l’avion aurait explosé au décollage. Une pièce en métal aurait alors heurté la carlingue et endommagé le fuselage.
(AFP 01/02/16)
Un enfant a été tué et six personnes blessées lundi dans une attaque aux obus de mortier près du palais présidentiel à Mogadiscio, la capitale de la Somalie, selon des sources officielles et des témoins. Cinq obus ont été tirés près de la Villa Somalia, complexe ultra-sécurisé abritant la présidence somalienne et les bureaux du Premier ministre, selon ces sources. "Il y a eu une attaque au mortier près du palais présidentiel, mais plusieurs des obus tirés ont frappé les quartiers environnants peuplés de civils. Un enfant innocent est décédé et plusieurs personnes ont été blessées", a déclaré un responsable de la police...
(Le Maghreb 30/01/16)
Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, a salué jeudi le choix du gouvernement fédéral de Somalie d'un modèle de processus électoral visant à former un nouveau Parlement fédéral à deux chambres en 2016, selon un communiqué du porte-parole de M. Ban. "Il salue les dirigeants somaliens pour cette décision, qui ouvre la voie à une transition au bon moment à l'expiration du mandat actuel de cette institution", indique ce communiqué. M. Ban a en particulier salué l'engagement en...
(AFP 29/01/16)
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a salué jeudi une décision du gouvernement somalien de mettre en place cette année un nouveau parlement bicaméral comprenant 30% de femmes.Cette décision "ouvre la voie à une transition à la fin du mandat des institutions actuelles", en place depuis 2012, a souligné M. Ban dans un communiqué. Le élections au nouveau parlement ne se feront pas au suffrage universel direct mais se tiendront "sur une base inclusive et selon une représentation" des minorités et des femmes. Ces dernières "représenteront 30 pour cent du nouveau parlement". M. Ban a "réaffirmé l'urgence d'établir...
(Xinhua 27/01/16)
Les troupes des Forces kenyanes de défense (KDF) déployées sous le mandat de l'Union africaine (UA) en Somalie continueront à pacifier le pays de la Corne de l'Afrique, a annoncé mardi un officiel de l'armée. Le porte-parole des KDF, David Obonyo, a ainsi nié les rumeurs selon lesquelles les soldats kenyans se retiraient des régions du sud de la Somalie, expliquant qu'il ne s'agissait là que de tactiques opérationnelles. Il a indiqué que les soldats kenyans continueront à servir auprès de la mission de maintien de la paix de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), ajoutant que l'armée ne compte pas pour ...
(Jeune Afrique 26/01/16)
Plus d'une semaine après l'attaque menée le 15 janvier à l'aube contre une base militaire kényane dans le sud de la Somalie, le bilan demeurait incertain. Soucieux de minimiser les conséquences de ce qui est sans doute l’un des pires revers militaires de son histoire, le Kenya refusait toujours de communiquer sur le nombre de morts. Mais les officiels somaliens et occidentaux affirment qu’entre 80 et 100 soldats ont été tués par les islamistes somaliens – les victimes étaient toutes...
(AFP 22/01/16)
L'attaque contre un restaurant du front de mer de la capitale somalienne Mogadiscio jeudi a fait au moins 19 morts et a été revendiquée par les rebelles islamistes shebab, a annoncé la police vendredi. "Ils ont tué près de 20 personnes, dont des femmes et des enfants", a précisé un officier de police somalien, Mohamed Abdirahman, qualifiant l'attaque contre des civils de "barbare et brutale". Après une violente explosion, des hommes armés ont fait irruption dans le restaurant alors que des clients étaient attablés. Les rebelles shebab, affiliés à Al-Qaïda...
(RFI 22/01/16)
Une attaque portée jeudi contre un restaurant du front de mer de la capitale somalienne Mogadiscio a fait au moins 19 morts, selon un bilan transmis vendredi par la police. «Ils ont tué près de 20 personnes, dont des femmes et des enfants», a rapporté un officier de police somalien, Mohamed Abdirahman. Cet attentat a été revendiqué par les les rebelles islamistes shebab. Après une violente explosion, des hommes armés ont fait irruption dans le restaurant alors que des clients...
(AFP 21/01/16)
Une voiture piégée a explosé jeudi devant un restaurant du front de mer de la capitale somalienne Mogadiscio, et une fusillade nourrie a suivi, selon la police. "Une voiture piégée a explosé devant un restaurant de la plage du Lido, il y a une fusillade", a déclaré à l'AFP un policier, Ahmed Bidan. De nombreux restaurants, dont certains hauts de gamme fréquentés par les hommes d'affaires et la diaspora somalienne revenue au pays, bordent cette plage du Lido. L'attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, mais les rebelles islamistes shebab, liés à Al-Qaïda, ont déjà mené de nombreuses actions similaires. Les shebab, qui veulent renverser le gouvernement somalien...

Pages