| Africatime
Vendredi 03 Juillet 2015
(AFP 03/07/15)
La force de l'Union africaine en Somalie (Amisom) s'est retirée de plusieurs localités-clés, à la suite d'une série d'attaques perpétrées par les islamistes shebab, ont annoncé vendredi des responsables somaliens. Ces replis, plutôt rares, ont notamment concerné les localités de Qoryoley et Awdhegele dans la région méridionale de Basse-Shabelle. Ces localités ont depuis été reprises par les shebab, dont les attaques redoublent d'intensité depuis le début du Ramadan. "Ils se sont retirés de Qoryoley, il n'y a plus aucun soldat", a affirmé un responsable local, Mohamed Haji Osman. Selon des habitants, les shebab ont depuis érigé leur drapeau dans la localité, située à 80 kilomètres au sud-ouest de...
(La Nation (Djib) 03/07/15)
A l’occasion du 55e anniversaire de l’accession de la Somalie à l’indépendance célébré le 1er juillet, le président Ismaïl Omar Guelleh a adressé hier un message de félicitations à son homologue somalien, M. Hassan Sheikh Mahmoud. Dans son message, le Président de la République a formé « le vœu d’un prompt retour de la stabilité et de la sécurité sur l’ensemble du territoire somalien ». Il a en outre souhaité «succès et réussite » à M. Hassan Cheick Mahamoud dans « l’importante et difficile mission de redonner à la Somalie toute sa légitimité et son prestige d’autrefois dans le concert des nations ». Le Président Guelleh a également saisi l’occasion de ce message pour réitérer à son homologue somalien «l’engagement...
(Le Figaro 01/07/15)
Le FMI a confirmé qu'Athènes ne lui a pas remboursé le prêt de 1,5 milliard d'euros qu'elle lui devait. La Grèce devient le premier pays développé à se trouver dans cette situation de défaut de paiement.Peu de pays ont osé défier le Fonds Monétaire International (FMI). La Grèce, emmenée par son premier ministre Alexis Tsipras et son ministre des Finances Yanis Varoufakis, s'apprête à le faire. Les deux protagonistes de la tragédie grecque dont l'épilogue se joue en ce moment...
(RFI 01/07/15)
Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a présenté publiquement ses condoléances aux familles des soldats burundais tués en Somalie, après la perte de plusieurs soldats la semaine passée dans une attaque des insurgés somaliens contre le contingent burundais en Somalie. Est-ce lié à la tension ambiante d'avec la communauté internationale, qui condamne l'organisation d'élections contestées au Burundi ? Le président Nkurunziza a laissé entendre dans un message à la nation, mardi, et ce pour la première fois, que le Burundi...
(APA 30/06/15)
Deux hauts responsables de l'ONU ont condamné fermement vendredi l'attaque menée dans la journée par des militants du groupe terroriste Al-Chabab contre une base de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM). Cette attaque a visé la base de l'AMISOM à Leego, qui est occupée par les troupes du contingent burundais. Dans un communiqué de presse rendu public par son porte-parole, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a rendu hommage aux soldats de la paix burundais qui...
(La Nation (Djib) 30/06/15)
Le président de la République, M. Ismaïl Omar Guelleh, a condamné avec force et vigueur les attaques terroristes qui ont frappé vendredi dernier plusieurs nations sœurs et amies. Le chef de l’Etat a qualifié ces violences d’ « horribles actes barbares ». « Les terroristes ne sont d’aucune religion, d’aucune humanité» a déclaré le Président de la République, formant le vœu «d’une plus grande solidarité internationale contre les groupuscules criminels transnationaux ». « La liberté des nations du monde reste...
(AFP 29/06/15)
Plusieurs soldats somaliens ont été tués par des islamistes shebab dans la nuit de dimanche à lundi lors de l'attaque d'une base de l'armée dans la région de Kismayo (sud), ont affirmé lundi des témoins et une source officielle. Pendant plusieurs heures tard dimanche, de violents combats se sont déroulés: les miliciens shebab ont pris temporairement le contrôle du camp militaire de Luglow, proche de la ville de Kismayo, et décapité certains soldats avant de quitter les lieux, emportant avec...
(RFI 27/06/15)
En Somalie, les shebabs ont lancé une nouvelle attaque pendant le Ramadan. Le groupe islamiste a pris d'assaut une base de la force de l'Union africaine (Amisom), située dans la ville de Lego, à une centaine de kilomètres de la capitale Mogadiscio. Les insurgés avaient promis des opérations pendant le mois saint. Les shebabs avaient promis un mois du ramadan très sanglant. Après plusieurs attaques contre une base des renseignements somaliens ou encore des diplomates émiratis, les islamistes ont frappé...
(AFP 26/06/15)
Des dizaines de soldats ont été tués vendredi en Somalie dans l'attaque par les islamistes shebab d'une base de la force de l'Union africaine (UA) tenue par un contingent de l'armée burundaise, ont affirmé des témoins, parlant de violents combats et de corps jonchant le sol. "Les combats ont été les plus violents jamais observés dans la zone, les combattants shebab ont pris complètement le contrôle de la base et tué de nombreux soldats", a déclaré à l'AFP Alinur Mohamed, un chef local du village de Lego, à une centaine de kilomètres au nord-ouest de la capitale Mogadiscio. Des témoins ont parlé d'au moins 50 morts, mais l'attaque...
(La Nation (Djib) 26/06/15)
Le président Ismaïl Omar Guelleh a fermement condamné hier l’attentat-suicide qui a visé un convoi diplomatique de l’ambassade des Emirats Arabes unis en Somalie et qui a fait une dizaine de victimes. Cette attaque qui a eu lieu hier à Mogadiscio et qui n’a fait aucune victime parmi le personnel de l’ambassade des Emirats, est, pour le président Guelleh un «acte barbare et une violence gratuite contre des officiels d’un Pays ami et frère de la nation sœur somalienne »...
(AFP 26/06/15)
Les miliciens shebab ont affirmé s'être emparés vendredi d'une base de l'Union africaine (UA) dans un village du sud de la Somalie, faisant plusieurs morts non confirmés par l'UA. Un porte-parole shebab a annoncé que les miliciens avaient pris le contrôle de la base du village de Lego, à 100 kilomètres au nord-est de Mogadiscio, la capitale somalienne, tuant "des dizaines" de personnes et capturant des armes, et que leur drapeau flottait désormais sur la base. Dans un communiqué, la...
(AFP 24/06/15)
Au moins six personnes ont été tuées mercredi à Mogadiscio dans un attentat-suicide au véhicule piégé, a annoncé la police, ajoutant que le kamikaze visait un convoi de l'ambassade des Emirats arabes unis. Les islamistes shebab ont revendiqué l'opération, affirmant avoir visé "une délégation" du gouvernement émirati. "La mort de six personnes, dont quatre civils, a été confirmée et six autres (personnes) ont été blessées, certaines grièvement", a déclaré Abdukadir Hassan, un responsable de la police. Le kamikaze au volant d'un véhicule piégé a percuté une voiture d'escorte d'un convoi...
(AFP 24/06/15)
Un kamikaze au volant d'un véhicule piégé a foncé sur un pick-up transportant des membres de forces de sécurité mercredi à Mogadiscio, tuant plusieurs personnes dans l'explosion, a indiqué un responsable sécuritaire. "Nous n'avons pas de détails, mais les premières informations font état d'un kamikaze ayant percuté le pick-up avec son véhicule et de victimes", a déclaré ce responsable, Abdi Dahi, à l'AFP. L'attaque s'est déroulée près de l'ambassade des Emirats arabes unis et n'a pas été revendiquée dans l'immédiat...
(AFP 22/06/15)
Le Kenya a autorisé la reprise des opérations de la plus importante des compagnies de transfert d'argent vers la Somalie, dont l'activité, comme celle de 12 autres opérateurs, avait été suspendue après l'attaque de l'université de Garissa par les islamistes somaliens shebab, a annoncé la compagnie lundi. "Nous sommes enchantés de reprendre nos services au Kenya", a déclaré Abdirashid Duale, président de Dahabshiil, dans un communiqué. L'attaque de Garissa (nord-est du Kenya) avait fait 148 morts, dont 142 étudiants, le 2 avril. Les autorités kényanes avaient dans la foulée ordonné le gel des comptes bancaires de 85 personnes ou entités...
(AFP 22/06/15)
Les services de renseignement somaliens ont attaqué une réunion de "hauts responsables" shebab dans le sud du pays et vérifient si certains des dirigeants du groupe islamiste ont été tués lors du raid, selon le gouvernement somalien et des sources sécuritaires. Selon Mohamed Yusuf Osman, porte-parole du ministère somalien de la Sécurité intérieure, l'opération a été menée dans la nuit de dimanche à lundi par l'Agence nationale du Renseignement et de la Sécurité (Nisa), formée par les Etats-Unis, dans la localité de Bardhere, dans la région méridionale de Gedo. "Nos forces ont interrompu une réunion de dirigeants (shebab) de très haut niveau.
(AFP 22/06/15)
Les shebab s'en sont de nouveau pris dimanche au pouvoir somalien: des combattants islamistes ont mené une attaque suicide contre une base des services de renseignements dans la capitale Mogadiscio, avant d'être repoussés. Selon le ministère de l'Intérieur, les trois assaillants ont été tués, et les forces de sécurité n'ont pas subi de pertes. L'attaque intervient au début du mois du ramadan, une période où les shebab ont pris l'habitude d'intensifier leurs actions ces dernières années. Largement défaits sur le...
(Autre média 20/06/15)
Barbelés et grillages électriques vont séparer le Kenya de la Somalie, à l’initiative du gouvernement du Kenya. En vue de renforcer la sécurité et d’éloigner les terroristes transfrontaliers, le Kenya va construire une clôture barbelée de 700 km, baptisée Great Wall, le long de sa frontière commune avec la Somalie, fief des terroristes Al-Shabaab qui sèment le chaos au Kenya. Pour ce faire, les autorités kenyanes procèdent à des enquêtes aériennes et sur le terrain le long de la frontière...
(Agence d'information d'afrique centrale 19/06/15)
Contrairement au propos du président de la Commission des Affaires étrangères et de la Sécurité nationale du Sénat kényan, Yusuf Hajji, qui annonçait, début juin, un possible retrait des troupes du pays qui combattent les shebab en Somalie, le chef de l’État Uhuru Kenyatta a assuré le 17 juin que l’armée kenyane poursuivra la guerre contre les rebelles somaliens. Les soldats kényans de la Force de l’Union africaine en Somalie (Amisom) « continueront leur mission de soutien à la stabilisation de la Somalie », a déclaré le président kényan lors de la visite des soldats blessés dans une attaque des shebab contre une base militaire de la...
(RFI 19/06/15)
L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) s'alarme du nombre de migrants qui sont entrés illégalement en Europe via la Méditerranée, depuis le début de l'année 2015. Ces personnes sont pour la plupart originaires d'Afrique de l'Ouest (du Mali, de la Côte d'Ivoire, de Guinée, etc) et d'Afrique de l'Est (en particulier l'Erythrée et la Somalie). La principale raison du départ des migrants reste la crise économique. Bon nombre d'entre eux fuient la précarité économique et « la détérioration des sols,...
(AFP 18/06/15)
Le président kényan a ordonné jeudi à la Banque centrale de réglementer l'activité du secteur des entreprises de transferts de fonds vers la Somalie, un préalable à la reprise de leurs opérations suspendues depuis l'attaque de l'université de Garissa en avril par les shebab somaliens. L'attaque de Garissa (nord-est du Kenya) avait fait 148 morts, dont 142 étudiants, le 2 avril. Les autorités kényanes avaient dans la foulée ordonné le gel des comptes bancaires de 85 personnes ou entités soupçonnées...

Pages