| Africatime
Mardi 27 Septembre 2016
(Xinhua 27/09/16)
La mission de maintien de la paix de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) appuyée par les forces armées somaliennes a tué lundi deux terroristes shebab dans la ville de Kimaiyo, dans le sud de la Somalie. Les forces alliées ont tué les auteurs présumés d'attaques terroristes perpétrées dans la région lors d'une opération de sécurité dans le village de Caba, dans la périphérie de la ville portuaire de Kismayo, a précisé l'AMISOM. "Les forces armées ont tué deux terroristes shebab. Les soldats de la Somalie et de l'AMISOM collaborent étroitement afin de détruire les shebab et d'apporter la paix et la sécurité à la Somalie", a indiqué l'AMISOM dans un bref communiqué. Les forces alliées...
(AFP 27/09/16)
La Somalie a annoncé lundi qu'elle avait reporté à nouveau ses élections, d'octobre à novembre, en raison de problèmes administratifs et de sécurité. Le gouvernement somalien soutenu par la communauté internationale aurait dû organiser des élections nationales cette année, mais il a préféré tenir un scrutin limité auquel les Somaliens ordinaires ne pourront participer. Le vote aurait dû avoir lieu en août, mais les autorités électorales soutenues par l'ONU avaient reporté le scrutin présidentiel au 30 octobre, après des élections législatives prévues entre septembre et octobre. Lundi, les autorités électorales ont annoncé un nouveau report: les législatives...
(AFP 22/09/16)
Des islamistes somaliens shebab ont attaqué un poste de police dans le nord-est du Kenya, proche de la frontière avec la Somalie, dans la nuit de mercredi à jeudi, ont annoncé la police et les shebab. La police kényane a fait état de quatre blessés, dont un dans un état grave, ajoutant que deux hommes ne "répondent pas à l'appel". Les shebab ont affirmé avoir tué au moins six policiers et en avoir capturé deux autres. l'attaque contre le poste de Hamey, dans la ville de Liboi, à quelques...
(BBC 22/09/16)
Dans le conflit frontalier qui oppose le Kenya à la Somalie, les juges de la Cour internationale de justice s'appuient essentiellement sur des solutions juridiques. Saisie par la Somalie, la Cour doit se prononcer cette semaine sur une zone de plus de 100 000 km2 de l'Océan indien et quelques blocs sous-marins, présumés riches en pétrole et en gaz. Maître WUTIBAAL KUMABA, avocat et spécialiste des questions géopolitiques redoutent la difficulté qu'il y'a généralement à pouvoir exécuter des décisions prises...
(AFP 21/09/16)
Des centaines de personnes ont manifesté mercredi dans les rues de Mogadiscio, la capitale de la Somalie, pour protester contre les ambitions prêtées au Kenya de "revendiquer une partie des eaux territoriales somaliennes". La Somalie a porté devant la Cour internationale de Justice (CIJ) le différend l'opposant au Kenya dans la délimitation de leur frontière maritime, au sein d'une zone potentiellement riche en réserves de pétrole et de gaz dans l'océan Indien. Cette manifestation a été organisée à l'appel du maire...
(AFP 20/09/16)
Cinq millions de Somaliens, soit plus de 40% de la population du pays, vivent en état d'insuffisance alimentaire, a annoncé mardi le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha), qui a appelé la communauté internationale à débloquer des fonds supplémentaires. Ce chiffre représente une hausse de 300.000 personnes par rapport à février 2016. "Les partenaires humanitaires sont prêts à augmenter leur soutien pour aider les familles en difficulté à trouver la nourriture dont elles ont besoin au quotidien", a déclaré Peter De Clercq, le coordinateur humanitaire de l'ONU pour la Somalie.
(RFI 20/09/16)
Les représentants du Kenya et de la Somalie ont commencé à plaider ce lundi 19 septembre devant la Cour internationale de justice de La Haye, la plus haute instance judiciaire de l'ONU. L'objet du contentieux : le tracé de leur frontière maritime commune, où se trouvent des réserves de pêche, mais aussi de pétrole et de gaz. Pour la Somalie, sa frontière maritime avec le Kenya suit le tracé de la frontière terrestre, en s'enfonçant dans l'océan vers le sud-est...
(AFP 19/09/16)
Un général somalien, réputé pour son engagement militaire contre les combattants islamistes, a été tué dimanche à Mogadiscio dans un attentat-suicide revendiqué par les shebab. Quatre gardes du corps du général Mohamed Roble Jimale Gobale ont été également tué dans cette attaque, selon des témoins et des responsables. "Il y a eu une forte explosion provoquée par l'attaque-suicide d'une voiture bourrée d'explosifs qui a percuté une camion militaire le long d'une route dans la zone industrielle, et plusieurs militaires ont été tués dont un gradé de haut rang", a déclaré Abdiaziz Mohamed, un responsable de la sécurité.
(Le Figaro 19/09/16)
Après avoir fait face pendant une semaine à la colère des Somaliens, Mogadiscio a fini par réautoriser, ces derniers jours, les importations de khat, une drogue euphorisante, en provenance par avion du Kenya. La décision controversée du gouvernement somalien aura tenu huit jours. Après avoir décidé le 6 septembre d'interdire les livraisons de khat en provenance du Kenya, la Somalie est finalement revenue sur cette mesure mercredi, au grand désarroi de partisans de l'interdiction. Deux avions kényans ont atterri presque...
(AFP 17/09/16)
Des combattants islamistes shebab ont pris le contrôle vendredi d'une ville somalienne proche du Kenya après avoir attaqué sa base militaire et tué plusieurs soldats, selon des responsables locaux et des habitants. Une douzaine de personnes, surtout des soldats, sont mortes dans les combats qui ont débuté en fin d'après-midi et ont abouti à la prise d'Elwak par les shebab, après une bonne heure d'affrontements.
(RFI 15/09/16)
Les présidents kényan et somalien ont conclu mardi 13 septembre au soir, en marge d'un sommet régional, un accord pour permettre de nouveau la livraison de khat à Mogadiscio, après huit jours d'interdiction. La route de cette plante stimulante très largement consommée dans toute la Corne de l'Afrique a donc été rouverte ce mercredi. Mercredi matin, deux premiers avions chargés de khat en provenance du Kenya ont pu atterrir à l'aéroport de Mogadiscio. D'autres sont attendus dans la foulée, au lendemain...
(Xinhua 13/09/16)
Le président somalien Cheikh Mohamud a lancé lundi une stratégie nationale pour contrer l'extrémisme violent dans le pays de la Corne de l'Afrique. M. Mohamud a déclaré que la Stratégie Nationale Globale sur la Prévention et la Lutte contre l'Extrémisme Violent pour la Somalie correspond à l'appel lancé par les Nations Unies en direction des Etats membres pour développer une stratégie nationale pour la lutte contre l'extrémisme violent. "Je suis vraiment heureux que la Somalie possède désormais une stratégie nationale globale sur la prévention et la lutte contre l'extrémisme violent, qui nous aidera beaucoup à réduire l'extrémisme violent et en même...
(Libération 09/09/16)
Depuis le début de la semaine, Mogadiscio a décidé d’interdire temporairement l’importation de cette plante produite notamment au Kenya et dont les effets euphorisants sont très prisés dans toute la Corne de l’Afrique. En Somalie, le khat, qui provoque aussi irritabilité, insomnie et léthargie, est largement consommé dans le cadre de pratiques sociales, culturelles et religieuses, d’où la surprise des habitants après cette décision.
(AFP 08/09/16)
Depuis le début de la semaine, l'habituel bruit de ferraille et les klaxons continus des camions chargés de khat ont cessé de résonner dans Mogadiscio: le gouvernement somalien a décidé d'interdire temporairement l'importation de cette plante dont les effets euphorisants sont très prisés dans toute la Corne de l'Afrique. Cette décision, dont les raisons n'ont pas été expliquées, a été accueillie avec stupéfaction par les consommateurs et les milliers de personnes vivant du commerce du khat. "Vous ne pouvez pas...
(RFI 07/09/16)
A compter du mardi 6 septembre, plus aucun avion transportant du khat n'est autorisé à se poser en Somalie. Cette plante euphorisante, cultivée au Kenya et en Ethiopie, est très largement consommée dans toute la Corne de l'Afrique. Même si l'Etat autoproclamé du Somaliland et l'Etat du Puntland ont refusé d'appliquer l'interdiction, cette dernière pourrait bien être un tournant historique pour les hommes de Mogadiscio et de sa région. L'arrivée de l'avion de khat, c'est un événement, tous les matins à l'aéroport de Mogadiscio. Mais ce mardi matin, rien : pas un avion n'est venu assurer la livraison.
(BBC 06/09/16)
La Somalie a interdit les vols transportant du Khat, un stupéfiant à effet euphorisant, en provenance du Kenya. Des centaines de personnes travaillant dans la production et l'exportation du khat au Kenya, sont affectées par cette mesure. Elles se plaignent d'avoir été averties trop tard. La mesure a été prise dimanche par le gouvernement Somalien. Le Khat est considéré comme un produit stupéfiant. Mâchées longuement, ces feuilles ont un effet stimulant et euphorisant comparable...
(AFP 02/09/16)
Reconnaissable à ses lunettes et sa barbe orange vif, teintée au henné, Abdulqadir Mumin, Somalien de naissance, a été présenté cette semaine par les Etats-Unis comme le chef de l'organisation Etat islamique (EI) en Afrique de l'Est. Le parcours d'Abdulqadir (ou Abdiqadir) Mumin, un homme d'âge mûr, est celui d'un prêcheur radical passé par la Suède, la Grande-Bretagne puis la Somalie où, après plusieurs années dans les rangs des islamistes radicaux shebab affiliés à Al-Qaïda, il a fait allégeance à...
(AFP 31/08/16)
Au moins 15 personnes sont mortes mardi dans l'explosion d'une voiture piégée conduite par un kamikaze membre des insurgés islamistes somaliens shebab, selon un nouveau bilan annoncé mercredi par le chef de la police de Mogadiscio. "Le nombre de personnes tuées dans l'explosion est désormais de 15 et 45 autres ont été blessées, la plupart d'entre elles légèrement", a déclaré Bishar Abshir Gedi à la presse. Un précédent bilan établi de source policière quelques heures après...
(AFP 30/08/16)
Au moins cinq personnes ont été tuées et près de 30 blessées mardi dans un attentat-suicide contre un hôtel très fréquenté de la capitale somalienne Mogadiscio, non loin du palais présidentiel, et revendiqué par les islamistes shebab affiliés à Al-Qaïda. "Grâce à Dieu, le nombre de victimes est limité par rapport à la force de l'explosion, qui a été énorme", a déclaré à l'AFP Mohamed Abdulkadir, un policier somalien, faisant état de cinq morts, dont plusieurs membres des forces de sécurité. Le véhicule piégé a d'abord forcé un premier check-point à quelques centaines de mètres de l'hôtel...
(AFP 30/08/16)
Un attentat-suicide à la voiture piégée revendiqué par les islamistes shebab a visé mardi un hôtel de la capitale somalienne Mogadiscio non loin du palais présidentiel, faisant un nombre indéterminé de victimes, a-t-on appris de source officielle. "Il y a eu une explosion dans la zone de l'hôtel SYL, non loin du principal check-point du palais présidentiel", a déclaré à l'AFP Ibrahim Mohamed, un responsable des forces de sécurité somaliennes. "J'ai vu une voiture se diriger à toute allure vers...

Pages