| Africatime
Jeudi 30 Juin 2016
(AFP 30/06/16)
Au moins huit personnes ont été tuées et une vingtaine blessées jeudi par l'explosion d'une mine au passage de leur minibus à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de la capitale somalienne Mogadiscio, ont indiqué à l'AFP des témoins. "Il y a eu un incident terrible, une mine a explosé et touché un minibus", a affirmé Mohamed Wedow, un témoin de l'explosion qui a eu lieu dans la localité de Lafole (sud de la Somalie), à environ 18 km de Mogadiscio. "Au moins huit personnes ont été tuées et plus d'une vingtaine blessées", a-t-il ajouté. Selon un journaliste de l'AFP qui s'est rendu sur place, l'explosion a complètement éventré le minibus. Plusieurs personnes qui ont...
(RFI 27/06/16)
En Somalie, au moins onze personnes ont été tuées, samedi 25 juin, dans une nouvelle attaque des Shebabs contre un hôtel de la capitale, Mogadiscio. C'est la deuxième fois, en trois semaines, qu'un tel établissement est la cible d'une violente attaque revendiquée par les Shebabs. L'hôtel Naasa Hablood, situé dans le quartier du Kilomètre 4, dans le sud de Mogadiscio, est connu pour être fréquenté par des hommes politiques et des membres de la diaspora. Il était environ 16H30, samedi, quand une voiture piégée conduite par un kamikaze a explosé contre l'enceinte de l'hôtel, puis il y a eu des tirs et l'assaut donné...
(AFP 26/06/16)
Onze personnes ont été tuées samedi dans une nouvelle attaque des insurgés islamistes somaliens shebab contre un hôtel de la capitale Mogadiscio avec un mode opératoire désormais éprouvé: l'explosion d'une voiture piégée suivie d'un commando qui pénètre dans l'établissement. "Les forces spéciales ont mis fin à leur siège après avoir tué trois assaillants à l'intérieur de l'hôtel. Onze civils, dont deux médecins, ont été tués dans l'attaque", a déclaré à la presse le porte-parole du ministre de la Sécurité, Abdi Kamil Shukri. Outre ces victimes, l'attaque a fait une vingtaine de blessés, selon l'un des responsables des secours. Il était environ 16H30 (13H30 GMT) samedi...
(AFP 24/06/16)
La justice française a ouvert une enquête préliminaire après des accusations de corruption sur un contrat à 100 millions d'euros portant sur la réalisation d'un complexe sécurisé de l'Union européenne en Somalie, a-t-on appris vendredi de source judiciaire. A l'origine des accusations, un homme d'affaires franco-somalien, Abshir Aden Ferro. Selon ses avocats Mes Xavier Argenton et Béranger Tourné, ce dernier se présente comme "un acteur clé de la sécurité en Somalie" et affirme avoir été "escroqué" dans ce projet conduit par un groupement d'entreprises. Baptisé "Rapid", ce consortium...
(AFP 24/06/16)
L'Ouganda envisage de retirer d'ici la fin de l'année 2017 ses troupes de Somalie, où elles œuvrent à la stabilisation du pays au sein de la force de l'Union africaine (Amisom), a annoncé jeudi à l'AFP le chef d'état-major de l'armée ougandaise. "Nous avons l'intention de nous désengager de Somalie au début de décembre 2017", a déclaré le chef de l'armée ougandaise, le général Katumba Wamala, sans vouloir expliciter les raisons de ce retrait. Avec environ 6.000 hommes présents en Somalie, l'Ouganda fournit le contingent le plus important de l'Amisom...
(Xinhua 21/06/16)
Le président somalien Hassan Sheikh Mohamud a appelé lundi au rapatriement ordonné des réfugiés actuellement résidant dans les pays voisins. Dans un communiqué publié à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés, M. Mohamud a indiqué que son gouvernement considérait un retour ordonné et en sécurité des réfugiés somaliens dans leurs pays mère comme une priorité. "Afin de faciliter le rapatriement des réfugiés, le gouvernement est en train de lutter contre la dernière poche de terrorisme et de créer un...
(AFP 19/06/16)
Les islamistes somaliens shebab ont confirmé la mort du cerveau présumé de l'attaque qu'ils avaient menée en avril 2015 contre l'université kényane de Garissa, qui avait fait 148 morts, dont 142 étudiants. C'est dans un faire-part de décès diffusé samedi que les shebab ont confirmé la mort de Mohamed Mohamud - alias Kuno, Dulyadin ou encore Gamadhere - qui avait été annoncée le 1er juin par les autorités somaliennes. Mohamed Mohamud, un Kényan, fut professeur dans une école coranique de Garissa, à 365 km au nord-est de Nairobi. Après sa mort, sa dépouille a été exhibée par les autorités locales.
(Le Maghreb 13/06/16)
Les islamistes somaliens shebab ont exécuté six hommes en public pour espionnage, l'un d'entre eux étant tenu pour responsable de la mort de leur ancien chef suprême, Ahmed Godane, tué dans une attaque de drones américains en septembre 2014, a-t-on appris samedi auprès des shebab et de sources locales. Quatre exécutions ont été menées vendredi soir à Bulofulay, un village du sud-ouest de la Somalie, dans la région de Bay, ont indiqué des sources locales. Trois des hommes ont été...
(Seychelles News Agency 13/06/16)
Un dernier groupe de pirates somaliens présumés a été maintenu en détention aux Seychelles jusqu’à leur procès à la Cour suprême des Seychelles vendredi, à l’issue duquel ils ont été reconnus coupables d'actes de piraterie et condamnés à 12 ans de prison. Dans la décision rendue par le juge Gustave Dodin, les cinq suspects ont été reconnus coupables de deux sur trois chefs d'accusation de piraterie portés contre eux par le ministère public. Les Somaliens ont été accusés d'avoir attaqué...
(AFP 11/06/16)
Les islamistes somaliens shebab ont exécuté quatre hommes en public pour espionnage, l'un d'entre eux étant tenu responsable de la mort de leur ancien chef suprême, Ahmed Godane, tué dans une attaque de drones américains en septembre 2014, a-t-on appris samedi auprès des shebab et de sources locales. Les exécutions ont été menées vendredi soir à Bulofulay, un village du centre de la Somalie, dans la région de Bay, ont indiqué des sources locales. Trois des hommes ont été fusillés par un peloton d'exécution tandis que le quatrième, jugé coupable d'avoir aidé les...
(RFI 10/06/16)
Les shebabs somaliens ont mené ce jeudi 9 juin une attaque éclair contre une base éthiopienne de l’Amisom, la force de l’Union africaine en Somalie. Il s’agit de la dernière en date après celles contre les contingents burundais, ougandais et kényans. ■ La suite logique de la stratégie des shebabs Si par sa violence, cette attaque constitue une escalade dans le conflit en Somalie, elle est la suite logique de la stratégie suivie par les shebabs depuis qu'ils ont été...
(AFP 09/06/16)
Les insurgés islamistes shebab ont attaqué jeudi un camp de l'armée éthiopienne dans le centre de la Somalie, affirmant avoir tué plus de 40 soldats ennemis dans ce nouvel assaut contre la mission de l'Union africaine dans le pays (Amisom), a-t-on appris auprès des shebab et de témoins. Les jihadistes, affiliés à Al-Qaïda, ont revendiqué l'attaque contre une base installée à Halgan, dans la région de Hiran, via un communiqué publié sur leur compte de messagerie "Telegram".
(Xinhua 08/06/16)
L'armée ougandaise a annoncé l'ouverture d'une enquête sur les informations selon lesquelles des militaires ougandais déployés en Somalie, dans le cadre de la mission africaine AMISOM, auraient vendu des équipements militaires. Le porte-parole de l'armée ougandaise, Paddy Ankunda, a confirmé lundi à Xinhua que l'armée ougandaise travaille avec la police somalienne afin de vérifier l'authenticité des informations. "Une enquête globale est en cours. Si reconnus coupables, ils seront face à la pleine vigueur de la loi. Ce genre de comportement...
(AFP 06/06/16)
Cinq soldats ougandais de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom) ont été interpellés dimanche dans la capitale somalienne Mogadiscio pour leur rôle présumé dans la vente illégale de matériel militaire, a-t-on appris lundi auprès de l'Amisom et du gouvernement ougandais. "L'Amisom confirme que cinq de ses soldats ont été arrêtés hier à Mogadiscio", a-t-elle indiqué dans un communiqué. "Ils ont été arrêtés lors d'une opération menée conjointement par l'Amisom et les forces de police somaliennes suite à des enquêtes en cours", selon le communiqué. Les cinq soldats ont été interpellés...
(AFP 06/06/16)
Une journaliste somalienne travaillant pour la radio d'Etat a été abattue dimanche à Mogadiscio, a-t-on appris auprès de ses collègues. Sagal Salad Osman, qui travaillait comme productrice et présentatrice pour la radio de la capitale Muqdisho, propriété du gouvernement, a été tuée par des hommes armés non identifiés, qui ont ensuite pris la fuite, selon ces sources. "L'une de mes collègues, Sagal Salad Osman, a été tuée près de l'université dans le quartier d'Hodon. Elle est morte sur le coup et les assassins se sont enfuis...
(RFI 04/06/16)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan est arrivé ce vendredi à Mogadiscio. C’est sa troisième visite en Somalie en moins de cinq ans. La Turquie est un pays très influent dans la Corne de l’Afrique. Le président Erdogan a tenu à faire le déplacement dans la capitale somalienne, ce vendredi, pour inaugurer une nouvelle ambassade de Turquie que le président Erdogan a décrite comme « l'une des plus grandes ambassades turques dans le monde » et un lycée professionnel. Consacré aux métiers de la santé, cet établissement portera le nom de « Croissant rouge turc » et accueillera 600 lycéens dès septembre.
(AFP 03/06/16)
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a achevé vendredi en Somalie une visite en Afrique de l'Est qui l'a également mené en Ouganda et au Kenya, et lors de laquelle il a conclu des accords pour renforcer la présence turque sur le continent africain. Somalie et Turquie ont signé mercredi neuf accords sur des projets de développements, et M. Erdogan a inauguré les nouveaux bâtiments de l'ambassade...
(AFP 02/06/16)
Le cerveau présumé de l'attaque menée par les shebab contre l'université de Garissa (Kenya), qui avait fait 148 morts en 2015, a été tué dans le sud-ouest de la Somalie, dont la capitale Mogadiscio a été secouée par un nouvel attentat meurtrier revendiqué par ces islamistes somaliens. Le massacre de l'université de la ville de Garissa (nord-est du Kenya) le 2 avril 2015, dans lequel 142 étudiants avaient trouvé la mort, avait suscité l'émoi à travers le monde. Le cerveau...
(AFP 01/06/16)
Un chef shebab, qui avait coordonné des attaques des extrémistes islamistes somaliens en Somalie, au Kenya et en Ouganda, est "présumé mort" après avoir été visé par une frappe aérienne américaine, selon des responsables américains. La frappe aérienne visant Abdulallahi Haji Da'ud a eu lieu vendredi et elle devrait permettre de "perturber les projets d'attaque à court terme", et sauver "de nombreuses vies innocentes" a souligné dans un communiqué le porte-parole du Pentagone, Peter Cook. Le porte-parole ne s'est pas...
(AFP 01/06/16)
Les islamistes somaliens shebab ont revendiqué une attaque à la voiture piégée mercredi contre l'hôtel Ambassador, dans le centre de la capitale Mogadiscio, qui a fait un nombre indéterminé de victimes, alors que des sources concordantes font état de combats "en cours" à l'intérieur du bâtiment. "L'attaque a débuté avec une forte explosion et des combattants moudjahidine sont entrés dans le bâtiment", ont affirmé les shebab dans un communiqué publié sur internet. "Des combats sont en cours à l'intérieur de l'hôtel", ont-ils ajouté. Une source sécuritaire a indiqué à l'AFP que l'explosion avait eu lieu vers 17H40...

Pages