Lundi 21 Août 2017

Terrorisme : contre les Shebab, les USA signent leur retour militaire en Somalie

Terrorisme : contre les Shebab, les USA signent leur retour militaire en Somalie
(La Tribune 17/04/17)
Terrorisme : contre les Shebab, les USA signent leur retour militaire en Somalie

C'est une démonstration de la puissance de feu des Etats-Unis. Les premières frappes aériennes américaines ont fait des centaines de morts dans les rangs des Shebab. Elles s’inscrivent dans le cadre du premier déploiement de soldats américains en Somalie depuis 1994. A la demande du gouvernement somalien, Washington a déployé un contingent de soldats dans le pays. Washington a noué une alliance avec Mogadiscio dans la lutte contre les terroristes Shebab somaliens affiliés à Al Qaïda.

Fin mars, Donald Trump en avait jeté les bases en actant l'extension des pouvoirs donnés aux militaires américains de mener des frappes en Somalie contre les shebab. Cette fois-ci, à la demande du fraîchement élu président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed, l'administration américaine a noué les bases d'une alliance sécuritaire contre les shebabs.

Alliance nouvelle contre le terrorisme
C'est dans ce cadre que l'administration Trump a déployé une quarantaine de soldats américains de la 101e division aéroportée à Mogadiscio. Un déploiement qui se justifie par la volonté de Washington d'« améliorer la capacité logistique de l'armée nationale somalienne, ce qui permettra aux forces somaliennes de mieux combattre les shebab».

C'est le premier déploiement militaire de forces régulières américaines depuis 1994. Quelques mois avant de plier bagages dans ce pays miné par la guerre et lieu d'essaimage des groupes terroristes, les Etats-Unis avaient perdu dix-huit de leurs soldats dans l'abattage en vol de leurs hélicoptères en 1993.

La nouvelle alliance entre Washington et Mogadiscio prévoit aussi la formation et le renfort des effectifs de l'armée somalienne et des soldats de l'Union africaine sur le territoire somalien. La présence militaire dans le cadre de cette alliance est bien distincte de la mission américaine de conseillers américains déjà présents en Somalie et spécialisés dans le contre-terrorisme.

Le retour militaire des Etats-Unis en Somalie
Il faut souligner que la restauration de l'autorité de l'Etat et la lutte contre le terrorisme est un des plus grands défis du nouveau président somalien. Il y a deux semaines, son tout nouveau chef de l'armée a échappé à un attentat des Shebab alors qu'il visitait une base de l'armée somalienne.

Le président somalien -qui a fait ses études aux Etats-Unis- place d'ailleurs la problématique sécuritaire au centre de son nouveau mandat d'où l'alliance avec Washington qui a multiplié en 2016, ses frappes de drones contre les Shebab qui ont juré de renverser l'Etat somalien

Par ailleurs, avec ce déploiement militaire, Washington signe son grand retour dans ce pays stratégique pour ses services de renseignements. Un déploiement, signale-t-on du côté de Washington, qui avait été décidé avant l'arrivée de Trump à la Maison Blanche. Avec la puissance de feu des Etats-Unis et la ligne « tolérance zéro » contre le terrorisme, il faut s'attendre à une intensification des frappes contre les rebelles Shebab.

Par Ibrahima Bayo Jr

Commentaires facebook