Vendredi 24 Novembre 2017

Somalie : l'ONU et l'UA discutent d'une solution globale pour la sécurité

Somalie : l'ONU et l'UA discutent d'une solution globale pour la sécurité
(Xinhua 13/11/17)
Le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Somalie, Michael Keating.

L'Organisation des Nations Unies (ONU) et la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) ont tenu samedi à Mogadiscio une réunion conjointe pour discuter d'une solution globale destinée à améliorer la sécurité en Somalie.

Cette réunion a attiré les participants de ministères fédéraux clés, d'Etats et de partenaires internationaux.

Le gouvernement somalien a lancé une offensive de grande envergure contre les extrémistes shebab dans le sud.

Le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU pour la Somalie, Michael Keating, a déclaré que les groupes terroristes demeuraient la principale menace pour la paix et la stabilité en Somalie.

"Le problème central qui se pose à nous est de savoir comment nous pourrons continuer à stabiliser la Somalie et préserver les importants progrès qui ont été réalisés", a-t-il estimé dans un communiqué publié par la Mission d'assistance des Nations Unies en Somalie (MANUSOM).

Il a mis l'accent sur le besoin de protéger l'espace politique de sorte que les Somaliens continuent à construire le pays, rétablissent la paix et s'attaquent aux différents défis pesant sur l'économie sociale, la politique, la révision de la Constitution, la création d'emplois et l'offre de services.

"Il est nécessaire de mettre au point une stratégie menée par le gouvernement conjointement avec l'UA afin de sécuriser les centres de population, les principales routes d'approvisionnement, les opérations conjointes et de mettre au point un plan visant à renforcer la capacité des forces de sécurité somaliennes", a-t-il ajouté.

De son côté, Francisco Madeira, représentant spécial du président de l'UA pour la Somalie, a souligné les efforts conjoints déployés pour répondre aux problèmes de sécurité, appelant à intensifier le partage des informations et à renforcer les capacités de collecte de renseignements sur les terroristes.

"Une fois que nous connaîtrons l'ennemi et nos capacités, nous saurons ce qui devra être fait. Et lorsque nous saurons cela, nous aurons besoin de ressources. Nous devons nous asseoir ensemble pour voir comment nous mobiliserons ces ressources", a déclaré M. Madeira.

Le Premier ministre somalien Hassan Ali Khaire a déclaré qu'une solution globale pouvant régler le problème de l'insécurité en Somalie était indispensable, à l'heure où le gouvernement se prépare à éliminer complètement les groupes armés en vue de rétablir la paix et l'ordre dans le pays.

"Maintenir la sécurité ne signifie pas seulement lancer des offensives. Nous sommes conscients que nous avons besoin d'une solution globale, qui a été bien définie par notre président, qui désire apporter une bonne gouvernance à notre peuple, lutter contre la corruption, réconcilier les parties et guérir les blessures du passé", a déclaré M. Khaire.

Commentaires facebook