Mercredi 13 Décembre 2017

Somalie : le HCR demande 488 millions de dollars pour aider les personnes déplacées

Somalie : le HCR demande 488 millions de dollars pour aider les personnes déplacées
(Xinhua 13/05/17)
Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a déclaré vendredi avoir révisé les besoins de financement pour les personnes déplacées à l'intérieur de la Somalie et les réfugiés somaliens dans la région de l'Afrique de l'Est.

Le HCR a affirmé dans un communiqué qu'il recherchait environ 488 millions de dollars pour fournir un soutien continu aux Somaliens déplacés en 2017 à l'intérieur du pays.

"L'appel de financement mis à jour est combiné avec notre appel à un engagement international continu et durable avec le gouvernement somalien et aussi avec les pays hébergeant des réfugiés dans la région", a déclaré le HCR.

La mise à jour comprend une demande supplémentaire de 91 millions de dollars pour les réfugiés somaliens en Ethiopie, au Kenya, au Yémen et les déplacés à l'intérieur de la Somalie.

L'appel du HCR vise également à couvrir les besoins de quelque 250.000 personnes les plus vulnérables parmi les personnes nouvellement déplacées - y compris celles qui sont obligées de quitter la Somalie en raison de la sécheresse et de l'insécurité persistante.

L'agence onsienne a indiqué qu'elle a besoin des ressources pour aborder le retour et la réintégration de 50.000 réfugiés rapatriés du Kenya et de 10.000 autres du Yémen.

"L'insécurité, la capacité limitée des institutions gouvernementales, l'accès humanitaire limité, les moyens de subsistance limitées, le manque de services de base, les infrastructures insuffisantes sont quelques-uns des principaux défis que la Somalie doit affronter", a précisé le HCR.

Le risque de la famine avec des rapports de décès et de maladies causés par des facteurs liés à la sécheresse complique davantage la vie quotidienne des Somaliens.

Quelque 6,2 millions de personnes ont besoin d'aide humanitaire en Somalie, a affirme le HCR, notant que la sécheresse en cours augmente également le risque de déplacement induit par la famine dans la région.

Selon le HCR, depuis novembre 2016, plus de 683.000 personnes en Somalie ont été déplacées à l'intérieur du pays à cause de la sécheresse, y compris plus de 377.000 déplacés au cours du premier trimestre de 2017.

Plus de 2 millions de Somaliens sont actuellement déplacés en raison des conflits, qui ont maintenant duré plus de deux décennies. Quelque 1,5 million de personnes sont déplacées en Somalie et près de 900.000 se sont réfugiés dans la région, dont environ 308.700 au Kenya, 255.600 au Yémen, 246.900 en Ethiopie et 13.200 à Djibouti.

Commentaires facebook