Jeudi 23 Novembre 2017

Présidentielle au Somaliland: la reconnaissance de l’Etat priorité des populations

Présidentielle au Somaliland: la reconnaissance de l’Etat priorité des populations
(RFI 13/11/17)

C’est un pays qui n’existe pas aux yeux du monde. Le Somaliland, un territoire un petit peu plus grand que la Grèce, situé dans le nord de la Somalie, a autoproclamé son indépendance en 1991 et met en avant sa stabilité. Ce lundi, près 700 000 personnes sont appelées aux urnes pour la présidentielle. Deux grandes priorités pour ces électeurs, la reconnaissance internationale et l’emploi aussi.

Le chômage des jeunes est un fléau au Somaliland. En 2012, selon la Banque mondiale, 75% des moins de 25 ans étaient sans emploi. Certes, le pays a réussi à avancer, quasiment seul. Il s’est développé, a construit des infrastructures, un système politique, administratif, mais les pôles économiques du pays ne sont pas très nombreux. C’est principalement l’exportation de bétail et le port de Berbera.

Selon les autorités, le Somaliland a besoin de se développer, de se diversifier, mais tout cela est freiné par l’absence de reconnaissance internationale, qui est l’autre grande attente des électeurs. Le ministre des Affaires étrangères explique que sans une indépendance reconnue par tous, le Somaliland ne peut pas obtenir de crédit des banques internationales.

Lire sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171113-presidentielle-somaliland-reconnaissa...

Commentaires facebook