Mercredi 21 Février 2018

Les humanitaires cherchent 1,6 milliard de dollars pour éviter la famine en Somalie

Les humanitaires cherchent 1,6 milliard de dollars pour éviter la famine en Somalie
(APA 19/01/18)

APA-Nairobi (Kenya) - Les acteurs humanitaires recherchent 1,6 milliard de dollars pour protéger la vie de 5,4 millions de Somaliens confrontés à la famine.

Le plan de réponse humanitaire 2018 (HRP), une extension des efforts de prévention de la famine de 2017, accorde la priorité aux opérations de secours immédiates dans les zones avec un nombre important de personnes vivant dans des situations de crise et d’urgence.

Le HRP comprend maintenant également une stratégie pour combler les lacunes en matière de protection en particulier pendant les crises humanitaires et pour les personnes les plus vulnérables, telles que les personnes déplacées, les femmes et les enfants.

« Des solutions durables à la sécheresse, aux conflits et aux déplacements restent cependant hors de notre portée et beaucoup reste à faire pour éliminer la menace imminente de la famine dans ce pays. Nous devons aborder les besoins humanitaires tout en recherchant des solutions à plus long terme », a déclaré jeudi dans un communiqué, le coordinateur humanitaire pour la Somalie, Peter de Clercq.

2017 a été l’une des années les plus difficiles pour la Somalie, ayant révélé la précarité du pays après plusieurs saisons de pluies faibles.

Des centaines de milliers de personnes ont été chassées de leurs foyers à la suite de la sécheresse et des conflits persistants, ce qui a entraîné des niveaux de déplacement sans précédent.

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies, les besoins en matière de sécurité alimentaire ont presque doublé par rapport à la moyenne quinquennale, avec 2.444.000 personnes en crise et 866.000 en situation d’urgence - à un pas de la famine - dans toute la Somalie.

Selon les estimations, quelque 1,2 million d’enfants souffriraient de malnutrition en 2018 dont 232.000 de malnutrition aiguë sévère mettant leur vie en danger, a prévenu l’agence onusienne.

Commentaires facebook