Mardi 26 Septembre 2017

Le président kenyan visite un front de troupes kenyanes en Somalie pour renforcer leur moral

Le président kenyan visite un front de troupes kenyanes en Somalie pour renforcer leur moral
(Xinhua 20/03/17)
Le président kenyan Uhuru Kenyatta.

Le président kenyan Uhuru Kenyatta a visité samedi un front de guerre somalien pour renforcer le moral des troupes kenyanes au service de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) qui combat le groupe militant Al-Shabaab, a annoncé dimanche un porte-parole de la présidence.
Le porte-parole de la présidence, Manoah Esipisu, a déclaré que le président a visité le camp militaire de Dhobley, qui sert de centre de logistique et de base des opérations de l'ONU dans le sud de la Somalie.
"Le président a voulu comparaître en personne pour montrer son soutien à l'oeuvre très importante que nos hommes et nos femmes en uniforme font pour sécuriser notre pays", a déclaré M. Esipisu lors d'une séance d'information au siège de la présidence.
Le gouvernement kényan a déclaré que la visite était une appréciation de la part de la présidence pour le travail que les troupes kényanes ont fait pour freiner une série d'attaques terroristes à en Somalie depuis leur déploiement en 2011.
"Le président a dit aux soldats sa fierté pour eux", a déclaré M. Esipisu aux journalistes.
"Les soldats font partie de la campagne du président pour sécuriser la région". La sécurité de la Somalie, du Soudan du Sud, de la République démocratique du Congo ou du Burundi signifie un Kenya sécurisé ", a déclaré le porte-parole.
Le président Kenyatta a déclaré que la stabilité régionale a été une partie importante de ses discussions récentes avec des dirigeants mondiaux, y compris le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres et le président américain Donald Trump, qui a eu récemment en entretien téléphonique avec M. Kenyatta sur la sécurité régionale.
La visite de M. Kenyatta a eu lieu quelques jours avant la visite prévue au Kenya du nouveau président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed.

Commentaires facebook