Mardi 24 Avril 2018

Le parlement somalien rejette l'accord sur le port de Berbera signé au Somaliland

Le parlement somalien rejette l'accord sur le port de Berbera signé au Somaliland
(La Tribune 16/03/18)
Le port de Berbera

L'accord tripartite signé au début de ce mois entre le gouvernement de la République autoproclamée du Somaliland, l'Ethiopie et le groupe émirati DP Word pourrait n'avoir aucune valeur juridique. L'accord derrière une nouvelle tension entre Mogadiscio et le gouvernement somalilandais a été déclaré «nul et non avenu» par les parlementaires somaliens.
Comme l'on pouvait s'y attendre, le Législatif somalien vient de rejeter un accord tripartite signé au début du mois entre la République autoproclamée du Somaliland, l'Ethiopie et le groupe émirati DP World concernant le port de Berbera en le déclarant anticonstitutionnel et donc «nul et non avenu».

«Seul le gouvernement fédéral de Somalie peut s'engager dans des accords internationaux (...) Tous les ports et aéroports du pays sont propriété de la Nation et (...) personne ne peut revendiquer de manière privée leur possession », indique le Parlement dans une résolution approuvée par près de 99% des députés du pays (168 députés sur 170) et relayée par l'AFP.

Les parlementaires ne sont pas seulement prononcés sur le fond de l'accord, mais ont également sanctionné la DP World, signataire de l'accord, qui pourtant gérait aussi jusqu'alors le port de Bossaso, dans la région semi-autonome du Puntland, dans le nord-est de la Somalie. «La compagnie DP World a intentionnellement violé la souveraineté de la Somalie et elle est donc complètement interdite d'opérations en Somalie», ajoute le texte de la résolution du Parlement somalien.

Lire la suite sur: https://afrique.latribune.fr/politique/2018-03-15/le-parlement-somalien-...

Commentaires facebook