| Africatime
Lundi 23 Janvier 2017
(Jeune Afrique 24/01/17)
Cinq jours après l’attentat qui a causé, mercredi dernier, plus de 77 morts et 115 blessés à Gao, selon un bilan officiel, de nombreuses zones d’ombres entourent encore ce qui est considéré comme l’attaque terroriste la plus meurtrière de l’histoire du pays. À Gao, les victimes ont été rapidement enterrées, mais c’est toute l’agglomération qui était plongée lundi dans une journée ville-morte tandis que le reste du pays, encore sous le choc, sortait péniblement des trois jours de deuil national décrétés par le gouvernement. Les enquêteurs, eux, sont à pied d’oeuvre pour tenter d’éclaircir les zones d’ombre
(AFP 24/01/17)
La Côte d'Ivoire ne disposait pas d'équipements d'intervention adéquats malgré un entraînement "adapté" au moment de l'attentat jihadiste contre la station balnéaire de Grand-Bassam en mars 2016 (19 morts), a estimé lundi à Abidjan, un officier ivoirien des forces spéciales. "Pour ce qui concerne l'assaut, très vite deux difficultés sont apparues (...), au moment de l'attaque (...): on avait une insuffisance et une certaine inadéquation du matériel de protection et même d'observation qui aurait pu faciliter la tâche", a déclaré le commandant Kitcha Folwori Sékongo lors d'une conférence sur la sécurité. "Donc (...) les éléments d'assaut ont été particulièrement exposés aux balles et aux grenades défensives des terroristes".
(La Croix 24/01/17)
Sur fond de grogne sociale, le pays fait face à une fronde de militaires réclamant des augmentations de salaires et des primes. Quinze jours de mutineries à répétition au sein de l’armée ont montré que la success story de la Côte d’Ivoire – 9 % de croissance par an en moyenne depuis 2012 – cachait de profondes vulnérabilités. Ce que montre aussi le mouvement de grève des fonctionnaires, commencé le 9 janvier en raison d’une réforme des retraites contestée et...
(RFI 24/01/17)
En Côte d’Ivoire, plusieurs mouvements sociaux ont eu lieu dans plusieurs villes du pays et notamment à Abidjan. Ce lundi 23 janvier, ce sont les pompiers qui ont manifesté. Après les militaires, les gendarmes, les enseignants, les fonctionnaires et le personnel hospitalier, ce sont les pompiers qui sont entrés dans la danse des revendications en manifestant à Cocody. La manifestation a duré quelques heures avant d’être dispersée par les forces de l’ordre et des bombes lacrymogènes. Il règne, en Côte...
(APA 24/01/17)
Le Secrétaire général du Mouvement des Instituteurs pour la Défense de leurs Droits (MIDD), Mesmin Comoé a, réitéré, lundi après-midi, l’appel à la reprise du travail, précisant que les leaders syndicaux n’ont fait l’objet ‘’d’aucune séquestration’’. C’est dans une déclaration diffusée sur les antennes de la première chaîne de la Radio télévision ivoirienne (RTI 1, service public), faisant l’objet d’un flash spécial vers 15 heures, que le Secrétaire de ce mouvement des instituteurs, membre de l’Intersyndicale des fonctionnaires, l’un des...
(AFP 23/01/17)
Une responsable de l'organisation américaine Human Rights Watch (HRW) a été de nouveau expulsée de République démocratique du Congo quelques jours après avoir été autorisée à y revenir, a-t-on appris lundi auprès de son organisation. "Ida Sawyer, directrice pour l’Afrique centrale à Human Rights Watch, a été obligée de quitter la République démocratique du Congo le 20 janvier 2017", écrit HRW sur son site Internet. "Les autorités chargées de l’immigration de la ville de Goma, dans l’est du pays, ont...
(Agence Ecofin 23/01/17)
Le gouvernement kenyan a lancé un programme de formation des jeunes aux compétences numériques. Selon les projections, ce vaste programme dénommé Ajira (emploi en swahili) permettra à 1 million de jeunes Kenyans d’obtenir un emploi freelance en ligne dans la prochaine année. L'initiative du gouvernement kenyan est à l’image celle lancée par Google, qui a formé un demi-million de jeunes Africains ayant des compétences dans le digital. Elle vise à lutter contre l’épineux problème du chômage des jeunes et s’inscrit...
(Angola Press 23/01/17)
Huambo- Trois mille 112 candidats ont concouru pour les 623 places disponibles cette année académique à l'Ecole de Formation des Professeurs (EFP) de la province de Huambo, dont l'examen entrée a eu lieu samedi. Les candidats ont concouru les places vacantes dans les cours d’enseignants du primaire et du premier cycle de l’enseignement secondaire, dans les options de math-physique, biologie et chimie, géographie et histoire et les langues portugaise, anglaise, enseignement primaire et d'éducation physique. Parlant à l'Angop, le directeur...
(RFI 23/01/17)
C'est une grande perte pour l'armée camerounaise. Dimanche, le général Jacob Kodji est mort des suites d'un accident d'hélicoptère alors qu'il rentrait d'une mission au Nord-Cameroun. Le général Kodji, qui dirigeait la quatrième région militaire interarmées, coordonnait depuis près de deux ans la lutte contre les rebelles de Boko Haram. Le colonel Kameni commandant de la quatrième région de gendarmerie ainsi que deux pilotes sont aussi décédés dans l'accident. L'armée camerounaise est en deuil, elle a perdu l'un de ses...
(AFP 23/01/17)
Cinq soldats égyptiens ont été tués dans la péninsule du Sinaï (est) dimanche par des "éléments fondamentalistes", a-t-on appris lundi auprès de l'armée. Dans un communiqué publié, l'armée égyptienne indique que "les forces armées déplorent avec tristesse et douleur les cinq martyrs tués dans le Sinaï des mains d'éléments fondamentalistes déloyaux, ennemis de la nation et de la religion". Aucun autre détail n'a été donné par l'armée et l'attaque n'avait pas été revendiquée lundi matin. De très nombreuses attaques visant l'armée et la police ont été commises dans le passé à Al-Arish, chef-lieu de la province du Nord-Sinaï...
(AFP 23/01/17)
Des mouvements sociaux ont eu lieu lundi dans plusieurs villes de Côte d'Ivoire, notamment à Abidjan où des ex-militaires ont bloqué l'autoroute du nord, dans le sillage de la grève des fonctionnaires qui paralyse lycées et collèges. A Abidjan, des hommes en treillis en colère ont érigé dans la matinée des barrages bloquant la circulation sur la principale autoroute à la sortie de la mégapole à hauteur du quartier populaire de Yopougon, selon des témoins. Une source proche de la...
(AFP 23/01/17)
Quatre militaires camerounais, dont un général coordonnant une opération de lutte contre le groupe islamiste nigérian Boko Haram, ont été tués dimanche dans un crash d'hélicoptère, a appris l'AFP de sources concordantes. "Nous avons perdu quatre hommes, dont le général (Jacob Kodji)" et un colonel, a affirmé sous couvert d'anonymat un haut responsable militaire impliqué dans la lutte contre Boko Haram. Ils ont trouvé la mort lorsque l'hélicoptère de l'armée camerounaise à bord duquel ils se trouvaient s'est écrasé dans la localité de Bogo (Extrême-nord), a ajouté le responsable militaire, sans précision sur les causes de l'accident.
(Jeune Afrique 23/01/17)
Il n'a fallu que quelques heures, début janvier, à des soldats mécontents pour obtenir gain de cause. Quelques heures pendant lesquelles le pays entier a tremblé et qui ont mis en évidence les divisions profondes de l’armée. Tout comme l’urgence de la réformer. Pour cette IIIe République qu’il voulait « moderne » et « résolument tournée vers l’avenir », Alassane Ouattara avait certainement rêvé de débuts moins agités… Mais comme pour lui montrer que les comptes du passé n’étaient définitivement...
(Afriquinfos 23/01/17)
Bangui (Afriquinfos) –Le Comité des droits de l’enfant a examiné le rapport périodique présenté par la République centrafricaine sur les mesures prises par le pays pour donner effet aux dispositions de la Convention relative aux droits de l’enfant. Présentant ce rapport, Mme Virginie Mbaikoua, Ministre des affaires sociales et de la réconciliation nationale de la République centrafricaine, a expliqué que malheureusement, avec la crise de 2012 à 2016, les enfants ont vu leurs droits se dégrader considérablement et leur état...
(Xinhua 23/01/17)
NIAMEY, (Xinhua) -- Au moins deux soldats nigériens ont été tués et trois autres blessés dans une attaque de leur position par Boko Haram samedi matin aux environs de 3 heures à Gueskérou, région de Diffa (extrême sud-est, proche de la frontière du Nigeria), a-t-on appris samedi à Niamey. Selon la radio privée Anfani qui rapportait cette information dans son édition de samedi midi, l'armée nigérienne a opéré, samedi matin, un ratissage dans la zone de l'attaque. Cette attaque intervient...
(Vision Guinée 23/01/17)
Nous avons décidément la mémoire courte. Avec le temps s’estompe irrémédiablement le souvenir des tragiques et douloureux événements qui ont marqué l’année 2007. Si rien n’est entrepris pour inverser cette tendance, les nombreuses victimes encore en vie n’auront que leurs yeux pour pleurer. L’on a subitement oublié, que le changement dont on commence à peine à savourer les bienfaits est essentiellement le fait de la bourrasque, qui a ébranlé le régime de la deuxième république. Au fil des ans et...
(Kaloumpresse 23/01/17)
Les autorités militaires de Guinée ont ouvert les enquêtes après les tirs d'armes automatiques enregistrés dans la nuit du jeudi à l'intérieur du camp Alpha Yaya Diallo. Aucune raison officielle n'a été évoquée par les tireurs. Mais avant cet incident, des tracts exigeant le limogeage de certains hauts responsables de l'armée comme le Chef d’Etat-major général et le Chef de cabinet du ministère de la Défense. Les tirs ont cessé à 23h locales et GMT. Vendredi, le ministre délégué à...
(Xinhua 23/01/17)
KIGALI, (Xinhua) -- Dans la capitale rwandaise, Kigali, la fête du printemps chinoise a été marqué cette année dans un grand hôtel local. Cet événement de deux jours les 19 et 20 janvier est organisé conjointement par le ministère rwandais de la Culture et des Sports et par l'ambassade de Chine au Rwanda. La Fête du printemps est l'un des plus grands moments de l'année pour les Chinois, et il est célébré selon la tradition au moment du changement d'année...
(Xinhua 23/01/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Le général Jacob Kodji, commandant de la 4e région militaire interarmes qui couvre la région de l'Extrême-Nord au Cameroun, où un dispositif spécial est déployé pour lutter contre le groupe terroriste Boko Haram, a péri dans un accident d'hélicoptère survenu dimanche soir, a-t-on appris lundi de sources proches de l'armée camerounaise. L'appareil s'est écrasé vers 19h locale (18H GMT) à Bogo, dans l'Extrême-Nord, alors qu'il regagnait Maroua, la principale ville de cette région et siège de la...
(AFP 23/01/17)
Trois soldats maliens ont été tués dimanche et un a été grièvement blessé lorsque leur véhicule a sauté sur une mine entre les régions de Tombouctou et Gao, dans le nord du Mali, a appris l'AFP à Bamako auprès de l'armée malienne. L'explosion s'est produite à 35 km de Gossi (région Tombouctou) en direction de Gao, la plus grande ville du Nord malien, a indiqué la Direction de l'information et des relations publiques de l'armée (Dirpa). "Le bilan est de trois morts et d'un blessé grave", les victimes étaient une "mission d'escorte" de militaires maliens en partance pour Gao, a-t-elle précisé.

Pages