Jeudi 19 Avril 2018
(Le Monde 06/09/17)
Les écoulements de boue ont fait au moins 500 victimes à Freetown et dans les environs. Plus de 3 000 personnes sont désormais sans abri. C’est une tragédie qui a rapidement disparu des radars. Et pourtant, son bilan est lourd, effrayant, incertain : plus de 500 morts et au moins autant de disparus. En quelques minutes à peine, le 14 août, des quartiers entiers de Freetown, la capitale sierra-léonaise, sont emportés par des éboulements de collines et des inondations. Rapidement, les autorités se disent « débordées » et en appelle à l’aide internationale. Trois semaines après, où en est-on ? Quelle est la situation sur le terrain ? John James, porte-parole du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) en...
(Agence Ecofin 05/09/17)
Les opérateurs de téléphonie mobile Orange, Africell et Sierratel ont écopé d’une amende globale de 1,3 million de dollars US par la Commission nationale des télécommunications (Natcom). Le régulateur télécoms reproche aux trois sociétés, le non-respect des indicateurs clés de performances, fixés par l’organe public pour mieux jauger la qualité de service, offerte aux consommateurs. Selon la Natcom, c’est Orange qui écope de la plus lourde amende. La filiale du groupe télécoms français devra régler une somme de 750 000 dollars US. Africell vient en second avec une amende de 400 000 dollars US et Sierratel devra s’acquitter de 200 000 dollars US. En plus de l’amende qui doit être réglée au plus tard le 7 septembre prochain, chaque opérateur...
(AFP 31/08/17)
Un responsable du parti au pouvoir en Sierra Leone a rejeté mercredi les allégations du dirigeant d'un parti d'opposition, qui a accusé les autorités d'être responsables de l'incendie qui a détruit la veille le siège de sa formation. "Ces allégations sont creuses et montées de toutes pièces", a déclaré à l'AFP Robin Falley, un responsable de la communication de l'APC (All People's Congress), le parti au pouvoir à Freetown. Mardi matin, un incendie a ravagé le siège de l'Alliance Democratic Party (ADP) dans le quartier des affaires de la capitale sierra-léonaise, causant d'important dégâts au bâtiment mais sans faire...
(RFI 31/08/17)
Deux semaines après les coulées de boue mortelles en Sierra Leone, le bilan d'au moins 500 morts est toujours provisoire. Tous les corps des victimes n'ont pas encore retrouvés ni identifiés. Certains viennent même d'être repêchés au large de la Guinée à Conakry. Depuis le 14 août et la catastrophe survenue à Freetown en Sierra Leone, à moins de 200 km à vol d’oiseau de Conakry, capitale de la Guinée, 79 corps des victimes ont été retrouvés sur les côtes guinéennes. Parmi ces corps, dix-neuf ont été repêchés entre Kaback, au sud de Conakry, et Koba, au nord, sur une distance de plus de 50 km sur la côte. Tous ou presque étaient dépourvus de pièce d’identité, rendant impossible donc...
(AFP 30/08/17)
"Au moins 19 corps" de victimes des inondations catastrophiques du 14 août en Sierra Leone ont été retrouvés au large de la Guinée voisine et sur ses côtes, ont annoncé mardi les autorités locales. "Dix autres corps viennent d'être récupérés aux ports de Koba et de Kakossa, portant le nombre à 19 corps récupérés sur les côtes guinéennes depuis la catastrophe de Freetown, qui a fait quelque 500 morts et plus de 800 disparus, a indiqué à la presse à Conakry le préfet maritime, Seinkou Kéita. "Dès qu'on nous a annoncé la découverte des premiers corps il y a plus d'une semaine, nous nous sommes rendus sur l'île de Kaback, à 110 km au sud de Conakry, pour les récupérer"...
(AFP 30/08/17)
Le quartier général d'un parti d'opposition à Freetown, la capitale de la Sierra Leone, a été détruit par le feu mardi, a indiqué la police locale, alors que les responsables de cette formation dénoncent un acte aux "motifs politiques". L'incendie s'est produit dans la matinée au siège de l'Alliance Democratic Party (ADP), dans le quartier des affaires de la capitale et fait l'objet d'une enquête de la police, qui n'a pas souhaité faire de plus amples commentaires. "L'incendie du QG du parti a des motifs politiques", a toutefois estimé le chef de l'ADP, Mohamed Kamarimba Mansaray.
(Jeune Afrique 30/08/17)
Deux semaines après les inondations catastrophiques du 14 août en Sierra Leone, « au moins 19 corps » de victimes ont été retrouvés au large de la Guinée voisine et sur ses côtes, ont annoncé mardi les autorités guinéennes. « Dix autres corps viennent d’être récupérés aux ports de Koba et de Kakossa », portant le nombre à 19 corps récupérés sur les côtes guinéennes depuis la catastrophe de Freetown, qui a fait quelque 500 morts et plus de 800 disparus, a indiqué mardi à la presse à Conakry le préfet maritime, Seinkou Kéita. « Dès qu’on nous a annoncé la découverte des premiers corps il y a plus d’une semaine, nous nous sommes rendus sur l’île de Kaback, à...
(Afrique sur 7 30/08/17)
Didier Drogba n’a nullement caché sa colère quant à l’indifférence des Occidentaux face au drame qui a frappé la Sierra Leone. Le footballeur ivoirien s’attendait pourtant à une réciprocité de soutien dans les malheurs frappant aussi bien l’Occident que l’Afrique. Il est de notoriété publique que les leaders africains se précipitent en Occident, apportant leur compassion aux victimes d’attaques terroristes. Ainsi, lors des attentats de Charlie Hebdo, Bataclan, la promenade des Anglais (Nice) et bien d’autres, les présidents africains ont toujours manifesté leur soutien à leurs homologues occidentaux. Yayi Boni (Bénin) et Ibrahim Boubacar Kéita (Mali) n’ont par moment, pu contenir leur douleur, et ont éclaté en sanglots. Les pluies diluviennes qui se sont abattues sur la Sierra Leone à...
(RFI 29/08/17)
En Sierra Leone, un consortium d’instituts de sondage, Afrobaromètre, a commandé une étude sur les conséquences de l’épidémie d’Ébola sur la participation politique. Le résultat est clair, il y a bien un lien entre l’engagement, la participation à la vie publique et l’épidémie d’Ébola qui a fait près de 4 000 morts et 14 000 cas de contamination dans le pays. Selon l'étude Afrobaromètre, plus une personne a été touchée, de près ou de loin, par l’épidémie d’Ebola, plus sa participation à la vie politique diminue. Les personnes exposées au virus sont donc moins susceptibles de participer à des discussions politiques ou encore...
(Autre média 29/08/17)
La préfecture maritime, relevant du ministère de la défense, a conféré ce lundi 28 août 2017, avec l’ambassadrice de la Sierra Léone en Guinée. La démarche visait à échanger sur les corps des victimes du glissement de terrain en Sierra Léone, récemment découverts en Guinée, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters. Le glissement de terrain survenu en Sierra Léone, le 13 août 2017, a fait des centaines de morts et de nombreux portés disparus. Depuis un certain temps, des corps des victimes de cette tragédie sont entrain d’être découverts sur les côtes guinéennes. Au cours de la rencontre de ce lundi, monsieur Fodédjan Kéita, le préfet maritime adjoint, a expliqué à l’ambassadrice de la Sierra...
(Agence Ecofin 28/08/17)
Lors d’une conférence de presse donnée au terme d’une mission de deux semaines qu’il a effectuée en Sierra Leone, un expert de l’Onu, M. Baskut Tuncak (photo), a dénoncé la faible protection des droits fonciers des populations indigènes face aux multinationales. En ligne de mire, la société luxembourgeoise Socfin, active dans l’exploitation de plantations de palmiers à huile. Rappelant les « nombreuses allégations d'appropriation de terre par Socfin », l’expert a notamment déclaré à l’AFP que pendant sa visite « il est également apparu clairement que le gouvernement doit accorder une plus grande attention aux problèmes des mines, artisanales ou industrielles » avant d’exprimer sa « sérieuse inquiétude quant à l'accès à la justice des personnes et des communautés pour...
(AFP 26/08/17)
Un expert de l'ONU a exhorté vendredi la Sierra Leone à lutter plus vigoureusement contre les conséquences néfastes pour la santé et l'environnement du développement industriel, réclamant un meilleur encadrement des secteurs minier et agricole notamment. Touchée par des inondations qui ont fait plus de 500 morts et 810 disparus le 14 août, la population de la capitale, Freetown, est également menacée par la plus grande décharge de la ville, a averti l'expert, Baskut Tuncak, à l'issue d'une visite de deux semaines dans ce petit pays anglophone d'Afrique de l'Ouest, l'un des plus pauvres du monde. La décharge de Kissy, dans l'est de la ville, "pose un risque pour la santé car des déchets contaminés s'écoulent jusqu'à l'océan, menaçant la...
(RFI 26/08/17)
Freetown, la capitale de la Sierra Leone, est toujours en situation d’urgence après les inondations et les glissements de terrain qui ont fait plus de 500 morts, en début de semaine dernière. Quelque 800 personnes sont toujours portées disparues et les autorités estiment qu’environ 6 000 personnes ont été directement affectées par la catastrophe. De nombreuses habitations ont en effet été détruites et ceux dont la vie a été épargnée ont souvent tout perdu et vivent dans des conditions extrêmement précaires. Dans un centre d’accueil d’urgence de Freetown, Florence fait la queue pour recevoir...
(AFP 25/08/17)
Onze jours après les inondations catastrophiques en Sierra Leone, 810 personnes sont toujours portées disparues, a annoncé jeudi le porte-parole du gouvernement de Freetown, et le bilan des morts confirmés vient de "dépasser légèrement le nombre de 500". Jusqu'à présent, le nombre de disparus était officiellement évalué à 600, même si celui de 810 circulait depuis plusieurs jours au sein d'ONG qui collaborent sur le terrain avec les services de secours sierra-léonais. Pour la première fois, ce chiffre a été confirmé par un responsable officiel : "810 personnes sont toujours manquantes", a dit jeudi le porte-parole du gouvernement...
(Xinhua 25/08/17)
CONAKRY, (Xinhua) -- Neuf corps (5 hommes et 4 femmes) en état de décomposition des victimes des inondations en Sierra Leone ont été repêchés jeudi au large du port de pêche de Conakry et de celui de Forécariyah situé au plus de 150 km au sud de Conakry, ont annoncé les autorités portuaires de Boulbinet. Depuis l'éboulement et les inondations survenues en Sierra Leone, les pêcheurs guinéens retrouvent des corps en haute mer qui, la plupart sont en décomposition poussée. Une cellule de crise a été créée et logée au sein de la préfecture maritime, une compagnie de la gendarmerie spécialisée pour la sécurité des personnes et de leurs biens dans l'espace maritime en Guinée. De même, un numéro vert...
(Xinhua 25/08/17)
ADDIS-ABEBA, (Xinhua) -- L'envoyée du président de la Commission de l'UA est arrivée en Sierra Leone pour évaluer les dégâts causés par la coulée de boue du 15 août et a également fournit un soutien matériel, a déclaré l'UA mercredi. La commissaire aux affaires sociales de l'UA, Amira Elfadil, est arrivée mardi à Freetown pour exprimer la pleine solidarité de l'UA et son soutien au peuple et au gouvernement de la Sierra Leone, a indiqué un communiqué de l'UA. Le commissaire remettra un chèque de 100.000 dollars dans le cadre de la contribution de l'UA aux efforts de réponse sierra-léonais suite à la coulée de boue qui a laissé au moins 500 personnes mortes, plus de 600 personnes disparues et...
(RFI 24/08/17)
A Freetown, dix jours après les inondations qui ont fait près de 500 morts et des centaines de personnes portées disparues, les secouristes tentent toujours de retrouver des corps sous l'amas de boue et de pierres qui a balayé des quartiers entiers après l'effondrement d'un pan de colline. La catastrophe a aussi fait des milliers de sans-abris auxquels il faut venir en aide. Ils sont hébergés dans des centres d'accueils d'urgence souvent surpeuplés ou chez des proches. Mais les habitants des quartiers touchés sont désormais face à une nouvelle menace : le risque de propagation de maladies telles que le choléra qui est endémique dans le pays. Mégaphone à la main, des fonctionnaires du ministère sierra-léonais de la Santé parcourent...
(Paris-Match 24/08/17)
Rihanna est une star au grand coeur et elle vient une fois de plus de le prouver. Avant de devenir l’immense star que l’on connait, reine des charts et it-girl en puissance, Rihanna avait un rêve. Toute petite déjà, la jolie barbadienne disait haut et fort : «quand je serais grande et riche, je sauverais tous les enfants du monde». Dans la bouche d’un enfant, ces mots peuvent sembler naïfs. Mais pas lorsque l’on parle de Rihanna. En devenant au fil des années l’une des femmes les plus puissantes de sa génération, Riri n’a pas oublié ses racines et à créer sa fondation, nommée la Clara Lionel Foundation, pour venir en aide à toute personne victime d’injustice sociale. Et en...
(BBC 24/08/17)
Le milliardaire nigérian Tony Elumelu, un des hommes les plus riches d'Afrique, a offert 500 000 dollars à la Sierra Leone. Il a appelé à un soutien financier au pays qui a été victime d'un glissement de terrain qui a fait plus de 500 morts et 600 portés disparus. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-41038236
(RFI 23/08/17)
Dans la nuit du 13 au 14 août, des inondations ont fait près de 500 morts et des centaines de disparus en Sierra Leone. Après trois jours de pluies diluviennes, un pan de colline s'est effondré, emportant tout sur son passage. Le pays a un des taux de précipitation les plus élevés d'Afrique et est régulièrement touché par des inondations meurtrières. Mais les autorités reconnaissent n'avoir jamais eu à faire à un tel désastre et se disent débordées. Une ampleur qui peut en partie s'expliquer par la déforestation et l'urbanisation galopante de Freetown. Sur le flanc d'une colline dans une zone touchée par un glissement de terrain meurtrier la semaine dernière, là où autrefois la forêt était luxuriante, des dizaines...

Pages