Vendredi 26 Mai 2017
(APA 28/10/16)
Le prix de l’eau en Sierra Leone devrait augmenter en début novembre 2016, a annoncé jeudi à Freetown, le Directeur général adjoint de la Compagnie nationale des Eaux,Maada Kpenge Six catégories de tarif devraient entrer en vigueur le 1er novembre, a-t-il déclaré. Actuellement, les Sierra Léonais paient 8.354 Leone/mois, soit un peu plus d’un dollars US. Le tarif proposé est de 15.000 Leone, l’équivalent de deux dollars US per mois. La décision de hausse, a expliqué M. Kpenge vise à permettre à l’entreprise parapublique de réduire ses pertes de production. Il a précisé que toutes ces années, la société des eaux facturaient plus sévèrement les utilisateurs commerciaux d’eau, afin de subventionner les consommateurs...
(BBC 28/10/16)
Quelque 3,5 millions de Sierra Léonais ne disposent pas d'une sécurité alimentaire, selon un rapport publié jeudi par le Programme alimentaire mondiale (PAM) et l'Organisation des Nations-Unis pour l'alimentation et l'agriculture. De ce nombre, environ 600.00 personnes sont confrontées à de graves pénuries alimentaires et ne sont pas préparées à d'éventuelles crises telles que la hausse des prix des denrées, les inondations ou la sècheresse, souligne le document Le rapport indique que le nombre de personnes "gravement" affectées par le manque de nourriture a augmenté de 60 % depuis 2010.
(Agence Ecofin 26/10/16)
La Société financière internationale (SFI), la branche de la banque mondiale en charge du secteur privé, a annoncé avoir mobilisé 136 millions $ au profit d’une centrale électrique en Sierra Leone. 27 millions $ de ce financement ont été fournis par la SFI, elle-même, sous forme de prêt tandis que les 109 millions $ restants ont été alloués par d’autres institutions de développement. Ce financement est destiné à une centrale à fioul lourd d’une capacité de 57 MW qui sera construite dans une zone industrielle, à quelques kilomètres de la capitale Freetown. La centrale dont la mise en place est assurée par Globeleq et TCQ Power, profite également du soutien du Britannique CDC Group, de la Banque africaine de développement,...
(Leral 26/10/16)
L’ex-directrice générale de la police nationale Anna Sémou Faye a pris du galon. Hier, mardi 25 octobre, le chef de l’État a annoncé sa nomination en tant qu’ambassadrice du Sénégal en Sierre Leone. N’allez pas croire qu’elle quitte la Guinée où elle a atterri après son départ de la tête de la police. Anna Sémou Faye cumule les deux postes.
(Agence Ecofin 24/10/16)
Sierra Rutile, compagnie détenant des actifs de classe mondiale en Sierra Leone, a produit 43 081 tonnes de rutile au troisième trimestre 2016, ce qui représente une augmentation de 27% de trimestre en trimestre et 24% d’année en année. La société a également souligné que c’est la plus grande production de rutile enregistrée depuis la reprise de ses activités en 2006. Ces solides résultats démontrent les avantages des améliorations apportées à l’usine de traitement en 2015 et début 216, ainsi que le démarrage de la production à la mine sèche Gangama. « Nous sommes ravis de l'excellente performance de la production pour le trimestre...
(AFP 19/10/16)
Le vaccin contre Ebola mis au point par des chercheurs canadiens et considéré comme le premier traitement efficace contre le virus fera prochainement l'objet d'une nouvelle phase d'essais cliniques, a annoncé mardi le gouvernement canadien. Cette deuxième phase d'essais cliniques visera à tester le vaccin VSV-EBOV sur des personnes séropositives, a indiqué le gouvernement dans un communiqué. Les premiers essais menées par le Réseau canadien de recherche sur l'immunisation en partenariat avec le groupe pharmaceutique Merck devraient avoir lieu en novembre à Ottawa et Montréal...
(Agence Ecofin 17/10/16)
La compagnie minière Sula Iron & Gold a effectué une levée de fonds de 400 000 $ par le placement de 304,6 millions de nouvelles actions ordinaires au prix unitaire de 0,1p, afin de faire avancer le développement de son projet d’or Ferensola, en Sierra Leone. Les actions sont souscrites par la société privée Madini Occidental, actuellement détenue par Madini Minerals, et l’investisseur privé Ian Schofield. Le financement permet à Madini Occidental d’acquérir une participation de 26% dans le capital de Sula, et de nommer deux de...
(Aminata 17/10/16)
Escortés par des policiers sénégalais, des citoyens léonais expulsés par les autorités gambiennes sont arrivés depuis le lundi, 10 octobre 2016 à Boundou-Fourdou, préfecture de Koundara dans la région administrative de Boké, a-t-on appris de sources locales. Aux dires de nos informateurs, les services de sécurité sénégalais n’ont évoqué aucun motif sur cette expulsion. Les autorités guinéennes seraient en train de trouver les voies et moyens pour aider ces ressortissants sierra-léonais à regagner leur pays. A en croire nos sources, les autorités préfectorales de Koundara ont félicité la police des frontières guinéennes...
(MAP 11/10/16)
New York (Nations Unies) – La Sierra Leone a exprimé, lundi à l’ONU, son soutien à l’initiative "crédible" d’autonomie présentée par le Maroc pour régler le différend artificiel autour du Sahara, tout en saluant les efforts "considérables" déployés par le Royaume visant à améliorer les droits de l'Homme, ainsi que les grands progrès réalisés en matière de développement dans la région du Sahara. "La Sierra Leone soutient l'initiative marocaine d'autonomie, que nous jugeons crédible", a souligné M. Adikali Sumah, Ambassadeur, Représentant permanant de la Sierra Leone auprès des Nations Unies devant la 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’ONU. M. Sumah a estimé qu'une solution politique à ce différend régional et une coopération renforcée entre les pays de l'Union du...
(Jeune Afrique 08/10/16)
En plusieurs opérations menées simultanément, le groupe français s’est à la fois désengagé du Kenya et renforcé au Burkina, en Sierra Leone et au Liberia. La série d’opérations est sans doute symbolique d’une nouvelle ère dans les télécoms en Afrique : celle de la fin d’une période dorée et de l’entrée dans une phase marquée par des arrivées ici et des retraits là… Bref, d’une redistribution progressive des cartes. Au moment même où Orange négociait son arrivée dans trois nouveaux pays d’Afrique de l’Ouest et son renforcement en Afrique centrale, le groupe français scellait son désengagement du Kenya, de l’autre côté du continent.
(Commod Africa 06/10/16)
Agriterra a annoncé hier avoir achevé la vente de ses avoirs cacao au Sierra Leone. Le groupe a perçu $ 750 000 pour la cession de la gestion (MBO) de Baranca Tide Limited et West Africa Cocoa Services. Depuis 2011, le groupe voulait développer une plantation de cacao à grande échelle au Sierra Leone ainsi qu'une activité négoce. Cependant, l'impact d'Ebola et le manque d'intérêt d'investisseurs n'ont pas permis au groupe d'investir comme il l'entendait pour développer l'activité, a souligné Agriterra. D'où la décision de vendre.
(APA 06/10/16)
Les frais de délivrance du passeport sierra-léonais passeront de 500.000 à 750.000 Leones dès le mois de novembre de cette année, a appris APA mercredi. Les Sierra Léonais ont été surpris mercredi par l’annonce de la hausse des frais du passeport, l’entreprise chargée d'imprimer le document justifiant cette augmentation par la dépréciation continue de la monnaie locale, le Leone. Les frais de passeport avaient déjà subi une augmentation de 400 pour cent il y a moins d’un an. Le ministère de l’Immigration a défendu la mesure, expliquant qu’elle était nécessaire parce qu’il y a un passage vers le passeport électronique et que présentement 500.000 LE valent 100 dollars américains. Dans un communiqué publié mercredi, la société contractée pour produire le...
(Afrique 7 05/10/16)
La Sierra Léone a vu son économie se détériorer ces derniers temps lourdement impactée par la maladie d’Ebola qui a récemment touché le pays et les difficultés consécutives à la baisse des prix des matières premières. Pour faire face à cette situation, les autorités du pays viennent d’annoncer une forte diminution des dépenses publiques et un gel des grands projets prévus par le gouvernement. Ces mesures rentrent dans le cadre d’un programme d’austérité destiné à stabiliser les finances publiques du pays. C’est le chef de l’Etat, Bai Ernest Koroma, qui, à l’issue d’une réunion mardi avec son gouvernement, a annoncé ces mesures pour faire face à la dépréciation du cours de la monnaie, à la baisse des prix des matières...
(BBC 05/10/16)
L'échec de la Sierra Leone pour se qualifier pour la Coupe d'Afrique des Nations 2017 signifie que leur attente pour jouer à nouveau lors de la finale se prolongera au moins 23 ans. Les Leone Stars, qui se sont qualifiés la dernière fois en 1996, avait besoin d'une victoire contre la Côte-d'Ivoire dans le dernier match des éliminatoires en septembre, mais ne purent obtenir qu'un match nul 1-1. Et avec la crise que traverse la Sierra Leone Football Association, l'élimination des qualifications de la Coupe du monde 2018, et une longue attente jusqu'à leur prochain match de compétition, l'équipe fait face à un avenir difficile. Le buteur Kei Kamara, qui a marqué contre la Côte-d'Ivoire, craint que l'équipe ne reçoive...
(AFP 04/10/16)
La Sierra Leone vient d'annoncer une forte diminution des dépenses et un gel des programmes gouvernementaux dans le cadre d'un programme d'austérité destiné à stabiliser ses finances à la suite de graves problèmes économiques. Les conséquences de la maladie d'Ebola et les difficultés du secteur des matières premières ont poussé le gouvernement à une révision de ses dépenses. A l'issue d'une réunion présidée lundi par le chef de l'Etat Bai Ernest Koroma, des mesures ont été annoncées pour faire face à la dépréciation du cours de la monnaie, à la baisse des prix des matières premières comme le minerai de fer ainsi que la mauvaise collecte des impôts. Le gouvernement veut faire des coupes dans tous les domaines, afin d’économiser...
(Agence Ecofin 04/10/16)
Très active dans les palmeraies sierra-léonaises, la Société financière des caoutchoucs (Socfin) s’attire les foudres des producteurs locaux. Réunis au sein de l’association des propriétaires terriens et des exploitants de Malen (MALOA), ces derniers dénoncent « des accaparements de terres sous couvert d’investissements. » « Nous voulons des investisseurs. Nous nous opposons à ce que des personnes viennent s’approprier toutes nos ressources sans notre consentement », s’indigne Shiaka Sama (photo à gauche), le porte-parole de l’association. Le ressentiment des populations locales est d’autant plus grand qu’elles s’estiment abusées.
(Agence Ecofin 30/09/16)
AOG annonce qu’il a transféré 75.1% d’Addax Bioenergy (SL) Limited (‘Addax Bioenergy’), active dans la production de bioéthanol issu de canne à sucre et d’électricité d’origine renouvelable à Makeni, Sierra Leone, à un groupe d’investisseurs mené par Sunbird Bioenergy Africa Limited (‘groupe Sunbird Bioenergy’). AOG conserve une part minoritaire de 24.9%, marquant sa confiance dans l’avenir de l’activité. Le groupe Sunbird Bioenergy investira les fonds additionnels nécessaires à sa pleine exploitation commerciale. Le transfert se fait par une injection de capital. « Nous sommes ravis d’avoir trouvé un nouvel actionnaire majoritaire très engagé dans la bioénergie et qui met...
(AFP 29/09/16)
L'homme d'affaires belgo-américain Michel Desaedeleer, accusé de trafic de diamants et d'esclavage pendant la guerre civile au Sierra Leone et inculpé de "crime de guerre" et "crime contre l'humanité", est décédé dans sa cellule à Bruxelles, a indiqué jeudi la justice belge. "Il est décédé dans la nuit de mardi à mercredi, vraisemblablement d'une cause naturelle", a expliqué à l'AFP un porte-parole du parquet de Bruxelles, confirmant une information du journal belge Le Soir. Il est mort à la prison de Saint-Gilles, dans l'agglomération bruxelloise. Michel Desaedeleer, 65 ans, avait été interpellé en août 2015 à l'aéroport de Malaga (sud de l'Espagne), alors qu'il s'apprêtait à partir aux Etats-Unis, où il réside. Transféré peu après en Belgique, il était depuis...
(Le Soir 28/09/16)
Le Belge Michel Dessaedeleer, 64 ans, soupçonné d’avoir participé au commerce des « diamants du sang » en Sierra Leone, est décédé ce matin, selon nos informations confirmées par le parquet de Bruxelles. Les causes de sa mort restent pour l’instant inconnues. Depuis son arrestation en septembre 2015, le Belgo-Américain Michel Desaedeleer était détenu dans une cellule de la prison de Saint-Gilles dans l’attente de son renvoi devant une juridiction pénale pour crime de guerre et crime contre l’humanité. La justice le soupçonne d’avoir réduit en esclavage des villageois de la région de Kono, en Sierra Leone, dans le cadre d’un trafic de diamants orchestré par l’ancien président du Liberia, Charles Taylor et les rebelles armés sierra-léonais du Front Révolutionnaire...
(Afrik.com 26/09/16)
AFRIK.COM a rencontré Frank Timis, investisseur hors du commun d’origine roumaine, très présent en Afrique, en particulier dans le secteur minier. Un entretien-portrait recueilli en anglais par Farid Merabet, dans lequel cet homme d’affaires qui déplace des montagnes se livre sans ambages… AFRIK.COM : M. Frank Timis, vous êtes né en Roumanie, et vous avez investi en Australie, au Canada, en Ukraine, en Grèce, en Russie par exemple… Pourquoi vous êtes vous tourné vers l’Afrique ? Frank Timis : Mon premier projet africain était un investissement en Sierra Leone pour SLDC.

Pages