Lundi 24 Juillet 2017
(La Tribune 12/05/17)
La Sierra Leone a finalement décidé de vendre son plus grand diamant sur le marché mondial, faute de trouver localement un prix convaincant. Les enchères ont atteint ce jeudi plus de 7 millions de dollars, mais pas le prix fixé par le gouvernement sierra-léonais. Sept millions une fois, sept millions deux fois... pas encore vendu. Le «diamant divin», comme on surnomme la trouvaille, est toujours logé dans les coffres-forts de la banque centrale sierra-léonaise à Freetown, la capitale du pays où il a été placé depuis sa découverte en mars dernier, en attendant un acheteur convaincant. Les enchères qui se sont tenues en Sierra Leone sont jusque-là jugées décevantes par les autorités du pays. En vente sur le marché mondial...
(AfricaNews 12/05/17)
La Sierra Leone bien décidée à ne pas brader son diamant. Le pays a renoncé à vendre la pierre précieuse sur son sol après des enchères décevantes. Lors de la séance de ce jeudi tenue à la Banque centrale de Freetown où le diamant a été placé par son propriétaire, les offres des acquéreurs potentiels se sont limitées à 7,8 millions de dollars. Insuffisants pour le gouvernement qui a décidé d’aller à la quête d’investisseurs plus entreprenants. “Je suis au regret de vous informer qu’aucune des offres soumises ici aujourd’hui ne satisfait à l’estimation minimale du gouvernement de Sierra Leone, a annoncé l’officier en charge des enchères Sahr Wonday… Nous allons tenir un exercice similaire sur l’une des places les...
(AFP 11/05/17)
La Sierra Leone a renoncé à vendre pour la première fois sur son sol un diamant de taille exceptionnelle après des enchères décevantes, et décidé de le commercialiser à Anvers, plaque tournante du marché mondial des pierres précieuses. Cette vente à Freetown d'un diamant de 709 carats, la plus importante découverte en Sierra Leone depuis près d'un demi-siècle, devait marquer une rupture avec le trafic des "diamants du sang" pendant la guerre civile (1991-2002). Mis au jour en mars dans la province diamantifère de Kono (est) par des employés d'une entreprise de prospection minière appartenant à un pasteur évangélique, Emmanuel Momoh, ce diamant serait entre le 10e et le 15e plus gros...
(Autre média 11/05/17)
La Sierra Leone essaie de se remettre progressivement de l’impact d’Ebola. Après avoir chuté à -21% en 2015 sous l’effet de l’épidémie meurtrière, la croissance de cette économie ouest-africaine poursuit son redressement entamé en 2016. La Sierra Leone tourne la page Ebola. Cette économie membre de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a réussi, dès 2016, à rebondir, avec un taux de croissance de 4,3%, faisant ainsi oublier la chute abyssale de -21,1% accusée un an plus tôt sous l’effet Ebola, qui y avait fait 3.600 morts. En 2017, la dynamique de redressement devrait se poursuivre avec une progression du PIB prévue à 5%. Malgré la chute des cours du minerai de fer en 2014/2015 (50%...
(Agence Ecofin 10/05/17)
La Sierra Leone a mobilisé 12,6 millions $ pour la construction d’une centrale solaire photovoltaïque. D’une capacité de 6 MW, l’infrastructure sera implantée dans la petite ville de Newton, à proximité de la capitale Freetown, a révélé le ministère de l’Energie dans un communiqué. Sa construction sera assurée par Infinity E-Construction qui fournira également les différents équipements. L’énergie qui sera générée par la centrale, servira à augmenter la quantité d’énergie disponible pour l’alimentation de la capitale. Le projet est cofinancé par le gouvernement sierra-léonais et le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement. Il est partie intégrante de l’initiative Energy Revolution mise en œuvre par le gouvernement, avec pour...
(AFP 10/05/17)
La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) est devenue officiellement mardi la première organisation régionale à adopter un plan d'élimination de l'apatridie, lors d'une conférence ministérielle à Banjul, la capitale gambienne. Le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a lancé en novembre 2014 une campagne pour éradiquer à l'horizon 2024 ce phénomène de privation de nationalité, qui concerne des millions de personnes. En Afrique de l'Ouest, l'apatridie, due notamment à des législations restrictives en matière de transmission de la nationalité, concerne surtout la Côte d'Ivoire, où vivent de nombreux apatrides provenant du Burkina Faso. C'est d'ailleurs dans la capitale économique ivoirienne, Abidjan, que les 15 Etats membres de la Cédéao ont adopté le 25 février 2015...
(APA 09/05/17)
Le Secrétaire général de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI), Dr. Yousef A. Al-Othaimeen, a été reçu ce dimanche à Djeddah, par Dr. Ernest Bai Koroma, Président de la République de Sierra Leone, en visite officielle au Royaume d’Arabie Saoudite, annonce un communiqué de l’OCI. Au cours de l’entrevue, le Secrétaire général a informé le président Koroma de l’état actuel des relations bilatérales établies entre l’OCI et la Sierra Leone sur les questions politiques, économiques, sociales, humanitaires et culturelles. Tout en exprimant sa reconnaissance à l’OCI pour son soutien constant à la Sierra Leone, le Président de Sierra Leone a mis l’accent sur le rôle de premier plan que joue l’OCI dans...
(La Tribune 09/05/17)
Un « stand-by » à sa carrière diplomatique ! Entre les privilèges de son poste de haut-fonctionnaire aux Nations-Unies et la reconstruction d’un des pays les plus pauvres d’Afrique et du monde, Kandeh Yumkella a vite tranché. Avec l’ambition de bâtir une nouvelle Sierra Leone, ce diplomate chevronné de 57 ans veut porter un message de changement par la réduction de la pauvreté, la lutte contre la corruption et l’accès à une éducation de qualité et au travail pour les jeunes. La Tribune Afrique a rencontré l’homme qui veut devenir le président des pauvres, et qui livre en exclusivité les grandes lignes de son plan de bataille. Les yeux illuminés, la gestuelle est précise. Comme une répétition des grandes conférences...
(AFP 04/05/17)
Onze navires ont été saisis pour pêche illégale en Afrique de l'Ouest où plusieurs infractions à la législation ont été constatées lors de contrôles ces dernières semaines par les services nationaux et Greenpeace, a affirmé jeudi cette ONG écologiste. Greenpeace et les services de surveillance des pêches du Sénégal, de Guinée, de Guinée-Bissau, du Cap-Vert et de Sierra Leone terminent ce week-end à Dakar une tournée de deux mois de contrôle dans les eaux maritimes d'Afrique de l'Ouest. Ces contrôles, effectués à l'aide du navire de Greenpeace "My Esperanza", visaient à s'enquérir de la surpêche dans la zone et ses conséquences sur l'environnement marin...
(Agence Ecofin 04/05/17)
La compagnie minière Stellar Diamonds a conclu un accord avec Paradigm Project Management (PPM) pour la réalisation d’une étude d’ingénierie de base (FEED) pour son projet de diamant Tongo-Tonguma, en Sierra-Leone. L’objectif de l’étude, dont la réalisation durera quatre mois, sera d’affiner les coûts d’exploitation, les dépenses et les paramètres de construction de la mine estimés dans l’évaluation économique préliminaire (PEA), précédemment réalisée. «La FEED est une importante première étape dans le processus de développement de la mine. PPM est très expérimentée dans la réalisation de projets de mines de diamant et, en collaboration avec SRK Consulting, elle affinera tous les éléments du plan...
(APA 02/05/17)
La corruption sévit depuis trop longtemps en Sierra Leone et il est temps d’y mettre fin, a déclaré dans un entretien exclusif à APANEWS l’opposant Julius Maada Bio, qui, à la faveur des prochaines primaires brigue la présidence du Parti populaire de la Sierra Leone (SLPP, opposition), un poste à partir duquel il envisage de se présenter à l’élection présidentielle prévue l’année prochaine dans son pays. « Ma promesse envers les Sierra-léonais est de freiner la corruption et garantir que personne ne soit au-dessus de la loi », a notamment déclaré Maadia-Bio, qui a démissionné de l'armée au grade de brigadier général. Arrivé à Dakar depuis jeudi dans le cadre d’une mission visant à « établir des contacts politiques »,...
(APA 02/05/17)
Les présidents de Sierra Léone, du Ghana et du Liberia se sont engagés à soutenir le nouveau gouvernement de Gambie dans ses efforts visant à faire régner la démocratie et le droit, rapporte un communiqué de la présidence gambienne. Ces assurance, précise le communiqué, ont été données au président gambien Adama Barrow à l’occasion de la tournée de deux jours qu’il vient d’effectuer dans ces trois pays. Le président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma a été le premier à recevoir le leader gambien mercredi. Selon la présidence à Banjul, les deux dirigeants se sont engagés à renforcer leurs relations bilatérales. Il a également déclaré que Free Town était prêt à fournir un soutien permanent à Banjul. Le président...
(APA 28/04/17)
Le président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma et son homologue gambien Adam Barrow ont convenu, mercredi lors d’une réunion à Freetown, de renforcer leurs liens de coopération. Les deux chefs d’État ont exprimé la nécessité de continuer à défendre les principes de démocratie dans la sous-région, précise un communiqué reçu a APA. Cet engagement fait suite à la première visite du président Adama Barrow en Sierra Leone dans le cadre d’une tournée en cours dans les pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui ont aidé à négocier une transition pacifique après l’élection présidentielle mouvementée de décembre 2015 en Gambie. Un diner a été organisé en l’honneur de la délégation gambienne mercredi soir. Barrow...
(Conakry Infos 28/04/17)
L‘épidémie mortelle d’Ebola qui a sévi en Afrique de l’Ouest il y a deux ans, le pire de l’histoire enregistrée, a conduit à un vaccin qui semblerait arrêter la prochaine épidémie d’Ebola sur ses traces. En décembre, les médecins de l’Organisation mondiale de la santé, Médecins sans frontières et d’autres groupes ont rapporté dans la revue médicale britannique The Lancet qu’un vaccin de Merck & Co. et NewLink Genetics Corp. testé lors de l’épidémie s’est avéré 100% efficace pour prévenir les personnes de contracter la fièvre hémorragique une fois que la protection du vaccin a donné un coup de pied. Maintenant, il y a des questions à propos de cette affirmation. Un panel de scientifiques de la prestigieuse Académie nationale...
(APA 27/04/17)
Une délégation gambienne composée de professionnels de divers secteurs, séjourne actuellement à Freetown pour s’inspirer de l’expérience de ce pays en matière de justice transitionnelle. La délégation, forte de sept experts, est dirigée par le ministre gambien de la Justice Abubacarr Tambedou. Composée entre autres de représentants des responsables du Programme de Développement des Nations Unies (PNUD), de la société civile et du ministère de la Justice, la délégation a déjà rencontré les officiels de la Commission sierra-léonaise des droits de l'homme (HRCSL). Le ministre de la Justice, M. Tambedou, a déclaré que, bien que la « crise gambienne n'ait pas été un conflit ouvert comme l'a connu la Sierra Leone, le système de gouvernance en Gambie sous Jammeh a...
(Jeune Afrique 21/04/17)
Jules Aly Koundouno est médecin à l’hôpital de Forécariah, dans le sud-ouest de la Guinée, région durement touchée par l’épidémie d’Ebola dont il a réchappé. Malgré une silhouette frêle (qu'il a toujours eue, assure-t-il), il paraît aujourd’hui en très bonne santé. Voici son témoignage. Ce jour-là, en septembre 2014, j’étais de garde au service des maladies infectieuses du CHU de Donka, où étaient reçus 80% des cas suspects, quand j’ai été contaminé par un patient diarrhéique décédé peu après, comme beaucoup de membres de sa famille. J’ai réussi à survivre en reconnaissant tout de suite que j’étais...
(AFP 10/04/17)
La vente aux enchères du diamant brut de 709 carats découvert en mars en Sierra Leone, initialement prévue ce mercredi, a été repoussée au 11 mai en raison de la faiblesse des offres reçues, ont indiqué les autorités à Freetown. Ce diamant, mis au jour dans la province de Kono (est) par un pasteur évangélique, Emmanuel Momoh, serait entre le 10e et le 15e plus gros jamais découvert dans le monde, selon des experts, et le plus important depuis près d'un demi-siècle en Sierra Leone. Le pasteur a confié la pierre précieuse au gouvernement qui l'a mise en sécurité dans la salle des coffres de la Banque centrale, en attendant sa vente aux enchères ce mercredi. Mais à l'issue de...
(AfricaNews 10/04/17)
Les autorités sierra léonaises annoncent avoir renvoyé au 11 mai prochain la vente aux enchères d’un diamant brut de 709 carats découvert en mars, qui était initialement prévue mercredi. À l’issue de la semaine de réception des propositions d’achat, elles n’ont enregistré que six offres et ont donc décidé de repousser l’opération. On parle aussi d’intérêt manifesté par de potentiels acheteurs des Émirats Arabes unis, d’Israël, de Belgique et d’Afrique du Sud : “Nous avons eu plusieurs parties externes qui ont exprimé leur intérêt au processus ; nous avons donc décidé d‘étendre la période d’offres et nous allons l‘étendre jusqu’au 10 mai 2017, “ explique Sahr Wonday, Directeur général de l’Agence nationale des Mines. Mis au jour dans la province...
(Jeune Afrique 31/03/17)
Le projet « free roaming », qui vise à instaurer un tarif unique de communication entre plusieurs pays ouest-africains doit entrer officiellement en vigueur ce vendredi 31 mars. « Ce 31 mars marque une importante avancée dans la marche vers l’intégration en Afrique de l’Ouest ». Ce commentaire de Cina Lawson, ministre togolaise des Postes et de l’Économie numérique fait écho au soulagement des millions d’utilisateurs des services de téléphonie mobile au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Mali, en Guinée et au Sierra Leone. Ces six pays d’Afrique de l’Ouest ont en effet signé en novembre 2016 un protocole qui met fin à l’itinérance payante, et donne donc aux usagers la possibilité de pouvoir appeler et être...
(Agence Ecofin 30/03/17)
Le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma a reçu en audience des investisseurs turcs intéressés par un investissement dans le secteur énergétique. Edhem Sunar, le chef de la délégation de la compagnie EMGRUP Electricity Generation, a fait part de la volonté de son organisation d’investir dans plusieurs projets de production de l’énergie. La compagnie, qui produit depuis 25 ans en Turquie de l’énergie à partir de sources hydrothermiques et de la biomasse, envisage d’implanter des centrales à biomasse en Sierra Leone. Elle espère, avec ce type de production, améliorer la gestion des déchets dans le pays. Selon le représentant, EMGRUP, qui opère par le biais de six filiales, envisage d’investir 300 millions $ en Sierra Leone. Outre l’énergie, elle s’intéresse également...

Pages