Dimanche 22 Octobre 2017
(Les Afriques 29/10/13)
Les chefs d'Etat et de gouvernement d'Afrique de l'ouest se sont réunis pour un sommet extraordinaire en fin de semaine dernière à Dakar. La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’ouest (Cedeao) vient d’adopter un nouveau dispositif pour la mise en application d’un Tarif extérieur commun (TEC) dès janvier 2015. Au cours de ce sommet extraordinaire tenu à Dakar, les sujets économiques ont dominés les débats. Pour le président ivoirien et président en exercice de la Cedeao, Alassane Ouattara, l’adoption du Tarif extérieur commun pour les 15 pays de la communauté permettra de « redynamiser le commerce intracommunautaire », et de préciser, « nous constituons désormais un bloc commercial solide, compétitif, capable d'améliorer la contribution de notre organisation et de...
(Xinhua 29/10/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- La Banque mondiale (BM) a appelé lundi les pays africains en particulier dans la région du Sahel à améliorer l'agriculture. Makhtar Diop, le vice-président de la Banque mondiale pour la région Afrique, a appelé le continent à se concentrer sur l'irrigation à grande échelle pour améliorer la production agricole. "L'agriculture africaine emploie 65-70% de la population active et représente généralement 30-40% du PIB du continent. Elle représente la seule industrie la plus importante dans la région, et donc sa transformation et sa croissance est essentielle pour réduire la pauvreté dans la région" a déclaré M. Diop dans un communiqué publié à Nairobi. Il a déclaré que plus de 80 millions de personnes vivant dans la région du...
(Xinhua 28/10/13)
DAKAR - La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a adopté un tarif extérieur commun(TEC), un pas important vers la création d’une union douanière et a affirmé sa volonté de négocier les accords de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne (UE) en vue d’un partenariat gagnant-gagnant. Ces deux décisions ont été les plus importantes prises vendredi à l’issue d’un sommet extraordinaire à Dakar, essentiellement consacré aux questions économiques. L’adoption du TEC, qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2015 ouvre la voie à la création d’une union douanière regroupant les 15 membres de la CEDEAO (Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo). "Avec l’adoption du...
(Xinhua 28/10/13)
BEIJING, (Xinhua) -- Dix jours après l'attaque contre un convoi de l'Unité de police de la Mission hybride ONU-UA au Darfour (MINUAD) perpétrée le 13 octobre dans l'ouest du Darfour dans laquelle trois soldats sénégalais ont été tués, deux Casques bleus tchadiens de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) ont perdu la vie dans le nord-est du Mali le 23 octobre lors d'un attentat-suicide à la voiture piégée contre un poste de contrôle à Tessalit, ce qui démontre une fois de plus que le personnel des Nations Unies, notamment les forces de maintien de la paix déployées dans les pays et régions déchirés par les conflits, est confronté à une hausse des menaces...
(AFP 26/10/13)
DAKAR - Les progrès politiques et sécuritaires au Mali les engagent "à poursuivre (leurs) efforts afin de maintenir la paix et la sécurité dans la région", a déclaré le président sénégalais Macky Sall. Les dirigeants de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), réunis en sommet vendredi à Dakar, ont salué les progrès au Mali et exprimé leur volonté de "poursuivre leurs efforts" pour "la paix et la sécurité" dans le Sahel. Les progrès politiques et sécuritaires au Mali engagent les dirigeants ouest-africains "à poursuivre (leurs) efforts afin de maintenir la paix et la sécurité dans la région", a déclaré l'hôte du sommet, le président sénégalais Macky Sall, lors de la cérémonie d'ouverture. Il s'est réjoui de la...
(Xinhua 26/10/13)
DAKAR, (Xinhua) -- Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a appelé la communauté internationale à soutenir la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l' Ouest (CEDEAO) dans sa lutte contre le terrorisme et l'insécurité au Sahel. "J'invite une nouvelle fois, la communauté internationale à soutenir la CEDEAO dans sa lutte contre le terrorisme et l'insécurité au Sahel et à intensifier leur action contre les groupes criminels qui écument cette région", a-t-il affirmé à l' ouverture du sommet de cette organisation vendredi à Dakar. M. Ouattara, qui s'exprimait en sa qualité de président en exercice de la CEDEAO, a souligné que la lutte contre le terrorisme au Sahel "n'est pas terminée" et a demandé aux pays de l'espace CEDEAO de rester...
(Xinhua 26/10/13)
LOME, 25 octobre (Xinhua) -- Le Togo a démarré vendredi une campagne de vaccination gratuite contre la poliomyélite sur toute l'étendue nationale mais synchronisée avec les autres pays de l' Afrique de l'ouest. L'opération de vaccination va durer trois jours et vise, à la fois, à éradiquer le poliovirus sauvage en Afrique de l'ouest et à renforcer l'immunité des enfants de moins de 5 ans. Selon les autorités sanitaires togolaises, cette campagne de vaccination touchera environ 1,843 million d'enfants, soit au moins 95% des enfants de 0 à 59 mois. Par ailleurs, l'opération se déroulera suivant la méthode de porte-à-porte et permettra de recenser des cas de paralysie flasque aigue et de draconculose à travers le pays. Elle intervient quatre...
(AFP 24/10/13)
Les présidents du Burkina Faso, du Mali, du Niger, du Bénin et du Togo sont arrivés mercredi à Dakar, où ils seront rejoints par d'autres dirigeants d'Afrique de l'Ouest pour des sommets de deux organisations de cette région jeudi et vendredi, selon la télévision publique sénégalaise RTS. Le chef de l'Etat sénégalais Macky Sall a accueilli ses homologues Blaise Compaoré (Burkina Faso), Ibrahim Boubacar Keïta (Mali), Mahamadou Issoufou (Niger), Thomas Boni Yayi (Bénin) et Faure Gnassingbé Eyadema (Togo) à leur descente d'avion, d'après les images diffusées mercredi soir par la RTS. Tous ces dirigeants doivent participer jeudi à un sommet de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa), regroupant huit pays d'Afrique de l'Ouest utilisant comme monnaie le franc CFA: Bénin,...
(AFP 24/10/13)
L'Afrique de l'ouest, rassemblée au sein de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) entend "accélérer" la création d'un marché unifié et d'une monnaie unique d'ici 2020."On a toujours l'habitude de voir la Cédéao sur le front des crises et des questions politiques, mais nous avançons (...) sur l'oeuvre de construction économique de nos pays", a déclaré mercredi le président de la Commission de la Cédéao, Kadré Désiré Ouédraogo, avant un sommet, vendredi à Dakar, essentiellement condacré à l'économie.Des questions politiques "peuvent être évoquées mais (...) ce sommet a été convoqué exprès pour des questions d'intégration économique", a souligné M. Ouédraogo devant l'Association de la presse étrangère au Sénégal (APES).Les dirigeants ouest-africains examineront une série de recommandations...
(Xinhua 24/10/13)
DAKAR, (Xinhua) -- Le sommet extraordinaire des chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), qui se tiendra vendredi à Dakar, devrait accélérer le processus d'intégration économique des 15 pays membres de cette organisation, selon le président de la commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo. Le sommet devrait en effet adopter le Tarif extérieur commun ( TEC), prélude à une union douanière et à des politiques commerciales communes, a indiqué M.Ouédraogo, au cours d'une rencontre avec des journalistes, mercredi à Dakar. Le TEC viendrait ainsi compléter les décisions prises lors du sommet d'Abuja, au Nigeria, les 17 et 18 juillet 2013 et qui portaient sur l'accélération du processus d'intégration communautaire à travers la réalisation...
(Enquête 23/10/13)
Un sommet extraordinaire des chefs d’État de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), consacré aux questions économiques, se tiendra à Dakar vendredi prochain. Y seront examinées des questions comme la finalisation du tarif extérieur commun (TEC), le prélèvement communautaire d’intégration (PCI) et les accords de partenariat économique (APE) avec l’Union européenne, renseigne un communiqué de l'organisation sous-régionale. Il y aura à cette occasion l’allocution de bienvenue de Macky Sall, président du pays hôte, le discours d’ouverture de l’Ivoirien Alassane Ouattara, président en exercice de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement de la CEDEAO, ainsi que la déclaration du président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo, indique la même source. Côté jardin,...
(Fraternité Matin 23/10/13)
Le Chef de l’état, SEM Alassane Ouattara, prendra part aux rencontres de haut niveau des deux institutions sous-régionales, prévues les 24 et 25 octobre, à Dakar, la capitale sénégalaise. La 17e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) s’ouvre, demain jeudi, à Dakar au Sénégal où est attendu le même jour, le Président Ouattara. Le lendemain vendredi, se tiendra une session extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao). A ces deux grands rendez-vous, où on discutera de questions économiques et des crises (Nord-Mali, crise post-électorale en Guinée, prochaine présidentielle en Guinée-Bissau), la participation du Président...
(Xinhua 23/10/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- Mardi, la Banque africaine de développement (BAD) a déclaré que l'utilisation des Technologies de l'information et de la communication (TIC) pourraient sortir l' Afrique de la pauvreté. Le directeur régional de la BAD, Gabriel Negatu, a déclaré aux journalistes à Nairobi que son institution financera donc à hauteur de centaines de millions de dollars américains la construction de tous les aspects des infrastructures des TIC en Afrique au cours des cinq prochaines années. « Nous voulons rendre les TIC abordables et accessibles pour les Africains pour qu'ils puissent jouer un rôle dans la réduction du niveau de pauvreté sur le continent », a souligné M. Negatu lors d'une conférence de presse sur la Conférence Demo Africa qui...
(Xinhua 23/10/13)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Saluant le succès du mécanisme d'auto-évaluation convenu entre dirigeants africains il y a une décennie, le secrétaire général Ban Ki-moon a déclaré récemment que le processus d'examen par les pairs avait non seulement favorisé un meilleur leadership et un dialogue national plus constructif mais aussi une plus grande participation des citoyens aux décisions qui les concernent. "Le Mécanisme africain d'examen par les pairs (MAEP) a renforcé une culture politique démocratique entre les gouvernements africains", s'est félicité M. Ban à l'ouverture d'un panel de haut niveau sur l'innovation africaine dans le domaine de la gouvernance au cours des 10 années. Ce débat marque le début d'une série d'activités au Siège de l'ONU dans le cadre...
(Afriquinfos 21/10/13)
D’après des études, des chercheurs suédois ont annoncé que chez le singe, bailler est aussi contagieux. En effet, après certaines recherches et études faites en Sierra Leone par exemple, il a été possible d’annoncer que le singe avait lui aussi une capacité d’empathie. "Empathie car le bâillement est une contagion émotionnelle qui exprime l’ennui ou encore la fatigue. "Chez l’homme, il a été observé que la contagion serait encore plus forte si elle a lieu dans son entourage proche. De ce fait, d’autres études ont été faites prouvant que les chiens aussi, qui dans ce cas-là ferait parti de « l’entourage proche », seraient susceptibles de bailler par contagion émotionnelle lorsque leur maître baillerait. Mais cette contagion ne se transmettrait...
( 21/10/13)
NIAMEY (Niger), 16 Dhul Hijjah/21 oct. (IINA) - Les chefs d'Etat de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) se réuniront en un sommet extraordinaire, le vendredi 25 octobre à Dakar, consacré à l'économie et aux crises qui secouent la région, a annoncé la CEDEAO dans un communiqué. Le sommet "se penchera essentiellement sur des questions économiques", indique le texte. Mais les chefs d'Etat "ne devraient pas manquer d’évoquer des questions d’actualité dans la sous-région, notamment la situation au Mali et en Guinée-Bissau, ainsi que la menace de crise postélectorale en Guinée", précise le communiqué. Concernant le Mali, les dirigeants ouest-africains dont les pays participent à la Mission intégrée de stabilisation de l'ONU (MINUSMA) dans ce pays devraient...
(AIP 19/10/13)
Abidjan - La Banque Africaine de Développement, BAD, se dit disposée à apporter "son appui à tout pays membre ou à toute sous région qui envisagerait l’exploitation du gaz de schiste". Dans un communiqué dont copie à été transmise vendredi à l’AIP, il a été mis en relief un rapport intitulé "le gaz de schiste et ses implications pour l’Afrique et la Banque Africaine de Développement", examinant les aspects positifs ainsi que les mises en garde découlant de la révolution du gaz de schiste. Selon le rapport, nombre de pays africains regorgent de gisements de schiste potentiellement viable qui mises en exploitation conduiraient à d’énormes avantages notamment, une baisse du coût du gaz, une plus large consommation de gaz naturel,...
(APA 18/10/13)
Ils viennent de 36 pays pour ce Congrès africain prévu du 21 au 24 octobre 2013 à Yaoundé. La rencontre est organisée par le Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice), l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et l’Institut de recherche agricole pour le développement (IRAD). L’édition 2013 est placée sous le thème: «[i Science rizicole pour la sécurité alimentaire à travers le développement de l’agriculture familiale et de l’industrie agroalimentaire en Afrique». Les travaux seront menés sous forme d’un forum réunissant les représentants des secteurs privé et public, les partenaires au développement, les décideurs politiques, les investisseurs, les producteurs, les distributeurs, et les transformateurs. Il s’agira de fournir une plateforme de discussions sur la science et la...
(Le Pays 17/10/13)
Depuis sa création en 2007, par l’homme d’affaires soudanais, Mo Ibrahim, une fois de plus, le prix qui porte son nom n’a trouvé aucun lauréat sur le continent africain.Rappelons ici, que pour l’initiateur de ce prix, il s’agit de récompenser d’anciens chefs d’Etat africains qui ont accepté de jouer le jeu de l’alternance démocratique, qui n’ont pas tenté de « violer » la Constitution de leurs pays, et qui se sont impliqués, après leur départ pacifique du pouvoir, dans des causes chères à l’évolution du continent.Comme on peut le voir, il s’agit là de « critères rigoureux », voire sévères quand on connaît l’état des mœurs et pratiques politiques sur le sol africain.Et, c’est ce qui a conduit le président...
(AFP 16/10/13)
LA HAYE, (AFP) - Ex-chef de guerre devenu président du Liberia par les urnes, Charles Taylor, 65 ans, qui a été transféré mardi dans une prison britannique pour purger sa peine de 50 ans de prison pour crimes contre l'humanité, a plongé une partie de l'Afrique de l'Ouest dans un enchaînement de conflits sanglants dans les années 1990. Cet homme d'origine bourgeoise a connu l'université américaine, puis les bancs de l'administration libérienne avant de devenir un chef de guerre avide de pouvoir, puis un président aussi contesté que redouté entre 1997 et 2003. Charles Ghankay Dahkpannah Taylor est né en 1948 dans une banlieue aisée de Monrovia d'un père et d'une mère d'origine afro-américaine appartenant à l'ethnie des Gios qui...

Pages