Samedi 16 Décembre 2017
(AFP 15/11/13)
NEW YORK, 15 novembre 2013 (AFP) - Les pays africains vont lancer vendredi un véritable défi à la Cour pénale internationale (CPI) en tentant de faire adopter au Conseil de sécurité de l'ONU une résolution appelant à suspendre les procès pour crimes contre l'humanité de dirigeants kényans. Leur projet de résolution demande de reporter d'un an les procès du président Uhuru Kenyatta et du vice-président William Ruto, mais il est quasiment certain de ne pas être adopté en raison d'un manque de soutien au Conseil. Diplomates et experts juridiques s'accordent néanmoins pour dire que ce geste risque d'accroître sérieusement les tensions entre l'Afrique et la CPI. MM. Kenyatta et Ruto, élus en mars, sont les premiers dirigeants en exercice jugés...
(AFP 14/11/13)
DAKAR, 14 novembre 2013 (AFP) - Plus de la moitié des Africains estiment que leurs gouvernements luttent "mal" ou "très mal" contre la corruption, selon les résultats d'un sondage présentés mercredi à Dakar par un projet de recherche indépendant, Afrobaromètre, qui a enquêté dans 34 pays. Pour cette étude, au total 51.000 personnes ont été interrogées entre octobre 2011 et juin 2013 dans 34 pays, soit "la plus grande enquête d'opinion sur les perceptions et l'expérience des peuples sur la corruption en Afrique", et "la première enquête du genre ayant touché plus de trois-quarts des personnes qui vivent sur le continent", déclare Afrobaromètre dans un communiqué transmis à l'AFP. Le rapport fait la conclusion que les citoyens des pays africains...
(RFI 14/11/13)
La majorité des habitants de 34 pays africains estiment que leur gouvernement n’en fait pas assez pour lutter contre la corruption. C’est ce qui ressort d’une enquête d’opinion réalisée par AfroBaromètre auprès de 51 000 personnes entre octobre 2011 et juin 2013. Cette enquête montre aussi à quel point la corruption reste perçue comme un problème au quotidien par la plupart des Africains.Sur l’ensemble des 34 pays étudiés dans l'enquête réalisée par AfroBaromètre, ce sont les policiers qui sont perçus comme les plus corrompus, suivi des gouvernants et des agents des impôts. Près d’une personne interrogée sur trois reconnait d’ailleurs avoir déjà versé un pot de vin au cours de l’année passée, pour éviter un problème ou obtenir un service,...
(Xinhua 14/11/13)
BEIJING, 14 novembre (Xinhua) -- Malgré les impacts de la crise financière mondiale sur les marchés internationaux qui perdurent, la Chine et l'Afrique ont réussi à maintenir une dynamique remarquable dans leur coopération économique et commerciale. En 2012, le volume total du commerce sino-africain a atteint 198,49 milliards de dollars américains, soit une hausse de 19,3% par rapport à l'année précédente. La morosité persistante de l'économie mondiale, marquée par une reprise tiède dans les pays européens, les difficultés budgétaires des Etats-Unis et les signes d'un ralentissement de la croissance des économies émergentes, a conduit à une baisse nette de la demande sur le marché international, ce qui apporte non seulement des défis, mais également des opportunités à la Chine et...
(Les Afriques 13/11/13)
Pour le marché de la téléphonie mobile, l’Afrique subsaharienne demeure la région la plus dynamique dans le monde. Cette tendance devrait se poursuivre pour les années à venir. Selon une étude publiée ce 11 Novembre 2013 par l'association GSMA (Groupe Speciale Mobile Association), qui regroupe 800 opérateurs téléphoniques dans le monde, le nombre d'abonnés en Afrique subsaharienne devrait passer de 253 millions en 2013 à 346 millions en 2017. Le nombre d'utilisateurs du téléphone portable a augmenté en moyenne de 18% ces cinq dernières années en Afrique subsaharienne. Par contre, le taux de pénétration reste encore le plus faible du monde, soit environ 31%. "Dans toute l'Afrique subsaharienne, à l'heure actuelle, nous avons une personne sur trois qui a réellement...
(Xinhua 13/11/13)
NAIROBI, (Xinhua) -- Des experts économiques ont dé noncé les inégalités de revenus croissantes en Afrique bien que le continent ait enregistré des performances économiques solides au cours de la décennie passée. Pour les experts du réservoir de pensée African Economic Research Consortium (AERC) qui s'exprimaient aux journalistes à Nairobi, la forte croissance économique ne s'est pas traduite en baisse des niveaux de pauvreté en Afrique. Le directeur exécutif d'AERC, Lemma Senbet, a déclaré que les inégalités existent dans les Etats fragiles et post-conflit, ainsi que dans les pays stables. "Cette structure salariale mal conçue engendre un besoin en politique de marché amicales. Résultat : les bénéfices de la croissance économique sont généralement ressentis par le segment de population à...
(Agence Ecofin 12/11/13)
Agence Ecofin) - Le leader du secteur bancaire nigérian avec un total bilan de 21,3 milliards $, First Bank of Nigeria Plc, a annoncé le 11 novembre avoir finalisé l’acquisition de 4 filiales d’International Commercial Bank Financial Group Holding AG (ICBFGH). ICB Ghana, ICB Sierra Leone, ICB Guinée et ICB Gambie totalisent 28 agences, 600 collaborateurs, 120 000 clients et un total de bilan de 300 millions $. À la suite de l'acquisition, FBN Holdings consolidera sa position comme l'une des plus grandes institutions financières bancaires en Afrique subsaharienne (hors Afrique du Sud). Commentant la transaction, Bisi Onasanya (photo), CEO de FirstBank a déclaré : «L'acquisition des actifs ICBGFH au Ghana, Guinée, Gambie et Sierra Leone remplit la première étape...
(Xinhua 12/11/13)
JOHANNESBURG, (Xinhua) -- Des milliards de dollars américains sortent illégalement des pays africains chaque année, a affirmé lundi le ministre sud-africain des Finances, Pravin Gordhan, mettant en garde contre ces pratiques menées par les entreprises qui ont volé de l'argent à 33 pays africains. Cet argent dérobé aurait pu servir à aider les pays africains à construire de meilleures économies, a souligné M. Gordhan lors de la deuxième conférence annuelle africaine du G20 qui se tient à Johannesburg. « Pensez à tout ce que les gouvernements africains pourraient faire avec cette manne fiscale supplémentaire. L'Afrique pourrait être fondamentalement un meilleur endroit avec plus d'écoles, plus d'infrastructures et plus d'activités économiques ». M. Gordhan n'a cependant pas avancé de chiffres exacts...
(Fraternité Matin 11/11/13)
Selon l’Union internationale du gaz (Uig), l’Afrique de l’ouest a l’un des plus faibles taux de consommation d’énergie moderne dans le monde, malgré le potentiel que regorgent certains pays du Golfe de guinée. Cette information est extraite du manuel de l’union dont Fratmat.info a reçu copie. « L’Afrique de l’ouest, avec environ 300 millions d’habitants représentant à environ un tiers de la population totale de l’Afrique, a l’un des plus faibles taux de consommation d’énergie moderne dans le monde », souligne l’Uig. Seulement 20% de la consommation de l’énergie sont attribués à l’Afrique de l’ouest, selon les experts de l’Uig. Et des écarts importants existent entre le taux d’accès dans les zones urbaines (40%) et les zones rurales (6 à...
(L'Intelligent d'Abidjan 09/11/13)
La 2ème réunion du Comité directeur du projet d’interconnexion Côte d’Ivoire-Liberia-Sierra Leone-Guinée (CLSG) s’est tenue à Abidjan le vendredi 8 novembre 2013. Adama Toungara, ministre du Pétrole et de l’Energie, assurant la présidence tournante du Comité directeur, a situé d’emblée la teneur de la réunion : «Il s’agit d’examiner l’Accord international de projet qui traduit la volonté indéniable de nos 4 Etats à conduire ensemble et de façon égalitaire le Projet CLSG et aborder la question du pays devant abriter le siège de TRANSCO CLSG». Pour le ministre, ce projet est majeur vu la situation énergétique des 4 pays : «Nos pays sont caractérisés par des ressources énergétiques immenses, pas suffisamment valorisées et surtout inégalement réparties». Il estime que le...
(Xinhua 09/11/13)
Une quarantaine de dirigeants africains ont annoncé leur présence au Sommet sur la paix et la sécurité en Afrique organisé par la France les 6 et 7 décembre dans la capitale française. Six autres ont été jugés persona non grata, selon la présidence française. Seront également présents le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, les dirigeants européens Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, ainsi que la présidente de la Commission de l'Union Africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma. Les chefs d'Etat qui ont maille à partir avec la justice internationale et ceux qui ont été exclus de l'UA, n'ont pas été conviés. Les premiers sont le président soudanais, Omar el-Béchir, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale...
(Guinee7 08/11/13)
Le Conseil d’administration du groupe de la Banque africaine de développement (BAD)a approuvé le projet d’interconnexion des réseaux électriques de Côte d’Ivoire, du Liberia, de Sierra Leone et de Guinée (CLSG). Le financement total du Groupe de la BAD (impliquant le Fonds africain de développement, la Facilité des Etats fragiles et le Fonds spécial du Nigeria) s’élève à 145 millions d’euros, soit 40 % environ du coût total du projet. Cette interconnexion, qui permettra de sécuriser l’approvisionnement en énergie des quatre pays de l’Union du fleuve Mano, sera mise en œuvre entre 2014 et 2017. CLSG implique la construction d’une ligne à haute tension (225 kV) de quelque 1 400 km de long pour connecter les réseaux domestiques des quatre...
(Sud Quotidien 08/11/13)
Cinq pays d'Afrique de l'Ouest ont signé un document de projet avec les Nations Unies et Interpol pour le développement d'Unités de lutte contre la criminalité transnationale (UCT/TCU) en Afrique de l'Ouest. C'est à l'occasion d'une Conférence régionale de haut niveau des donateurs sur la criminalité transnationale organisée à Abidjan en Côte d'Ivoire.Dans un communiqué de presse conjoint, Dominique Suc, Représentant du Secrétaire Général d'Interpol reste convaincu «que seule une approche holistique et intégrée se traduisant par des actions coordonnées et concertées seront efficaces à faire reculer ces fléaux. C'est pourquoi INTERPOL se positionne comme un partenaire actif dans cette initiative ambitieuse que représente le projet WACI pour la sous-région». Suffisant pour que Shoaib Dastgir, Conseiller Police adjoint du Département...
(Afrik.com 08/11/13)
Des chefs d’Etat africains se sont réunis en Afrique du Sud pour entamer des discussions sur la mise en place d’une force militaire africaine d’intervention rapide qui permettrait d’agir en urgence en cas de crise ou conflit sur le continent. Les chefs d’Etat africains ont décidé de se prendre en main et de compter sur leurs propres moyens. Des dirigeants, dont les Présidents du Tchad Idriss Deby, de l’Ouganda Yoweri Musevini, de la Tanzanie Jakaya Mrisho Kikwete, et de l’Afrique du Sud Jacob Zuma, ont entamé mardi en Afrique du Sud des pourparlers pour la formation, d’ici la fin de l’année, d’une force d’intervention rapide pour régler les crises sur le continent. « Cette force devrait permettre à l’Afrique d’agir...
(AFP 07/11/13)
PARIS, 7 novembre 2013 (AFP) - Une quarantaine de dirigeants africains ont annoncé leur présence au Sommet sur la paix et la sécurité en Afrique organisé par la France les 6 et 7 décembre à Paris, six autres ont été jugés persona non grata, selon la présidence française. Seront également présents le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, les dirigeants européens Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso, ainsi que la présidente de la Commission de l'Union Africaine (UA), Nkosazana Dlamini-Zuma. Les chefs d'Etat qui ont maille à partir avec la justice internationale et ceux qui ont été exclus de l'UA, n'ont pas été conviés. Les premiers sont le président soudanais, Omar el-Béchir, qui fait l'objet d'un mandat d'arrêt de...
(Xinhua 07/11/13)
Le président sud-africain Jacob Zuma a réaffirmé mercredi que les chefs d'État africains en exercice ne devraient pas avoir à comparaître devant un tribunal."Ce que nous cherchons à éviter c'est une situation dans laquelle des pays qui avaient progressé vers un semblant de stabilité rechuteraient brusquement en raison du vide qui serait laissé si leur dirigeant devait partir pour comparaître", a déclaré M. Zuma au Parlement en répondant à une question sur la tentative de la Cour pénale internationale (CPI) de juger certains dirigeants africains.La CPI veut convoquer le président kenyan Uhuru Kenyatta et son adjoint William Ruto pour répondre d'accusations d'incitation à la violence lors des élections générales de 2007 dans ce pays, des violences qui avaient fait plus...
(Xinhua 06/11/13)
Le Conseiller d'Etat chinois Yang Jiechi a rencontré mercredi Samura Kamara, ministre des Affaires étrangères de la Sierra Leone, actuellement en visite en Chine. Les deux parties ont convenu de collaborer pour renforcer les relations bilatérales entre les deux pays. La Chine et la Sierra Leone ont maintenu de bonnes relations depuis l'établissement des relations diplomatiques il y a 42 ans, lesquelles se sont particulièrement renforcées au cours de ces dernières années, a rappelé M. Yang. La Chine travaillera avec la Sierra Leone pour mettre en oeuvre le consensus atteint par les présidents des deux pays en juin 2013 et pour faire progresser les relations bilatérales vers un avenir plus fructueux, a-t-il promis. M. Kamara a souligné que son pays...
(Le Podcast Journal 06/11/13)
Les autorités sierra-léonaises doivent abandonner toutes les charges retenues contre deux rédacteurs en chef uniquement pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression, a déclaré Amnesty International.Mercredi 23 octobre, Jonathan Leigh et Bai Bai Sesay, tous deux rédacteurs en chef de l’Independent Observer, ont été inculpés de diffamation pour avoir publié un article critiquant le président sierra-léonais, Ernest Bai Koroma. Ils sont maintenus en détention depuis et se sont vus refuser une remise en liberté sous caution. "Les accusations de diffamation portées à l’encontre des travailleurs des médias sont symptomatiques du climat très inquiétant pour la liberté d’expression dans cet État d’Afrique de l’Ouest. Les autorités doivent abandonner toutes les charges et libérer ces deux hommes immédiatement et sans...
(AFP 06/11/13)
FREETOWN, (AFP) - La justice sierra-léonaise a entendu lundi deux journalistes d'un quotidien privé accusés notamment de diffamation après avoir publié un article critique envers le chef de l'Etat Ernest Koroma, et les a placés sous contrôle judiciaire en attendant leur procès, fixé au 18 novembre. Jonathan Leigh, rédacteur en chef du quotidien "Independant Observer", proche de l'opposition, et Bai Bai Sesay, rédacteur en chef-adjoint du journal, qui étaient détenus à Freetown depuis leur arrestation le 18 octobre, ont comparu lundi devant la Haute-Cour de justice de Freetown.
(Africa Top sports 06/11/13)
La Sierra Leone envisage d’approcher le frère cadet de la légende de Manchester United, Ryan Giggs qui, en 2011 avait eu une vilaine aventure amoureuse avec la femme du jeune frère. Ceci dans l’optique de rehausser le niveau des Lone stars au niveau international. Rhodri Giggs, 35 ans, est qualifié pour jouer pour la Sierra Leone parce que son grand-père, qui est originaire de l’ancienne colonie fondée pour accueillir les esclaves affranchis d’Amérique. Le plus jeune des frères Giggs a eu une brillante carrière, quoique ce ne soit pas un niveau élevé, et fait partie l’United FC qui a connu trois promotions au cours des sept dernières saisons. La Sierra Leone a récemment nommé l’Irlandais Johnny McKinstry comme sélectionneur. McKinstry,...

Pages