Jeudi 27 Juillet 2017
(RFI 23/06/17)
Accélérer la mobilité des personnes pour le commerce et l’intégration africaine, c'est l'objectif du free roaming. L'idée est de permettre aux usagers quand ils se déplacent dans les autres pays de conserver leur numéro local sans avoir de frais supplémentaires : recevoir des appels gratuitement et émettre des appels au tarif local, comme s'ils étaient restés dans leur pays. En novembre dernier, les autorités de régulation de six pays de la Cédéao - le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Mali, la Guinée et la Sierra Léone - ont signé un protocole d'accord auxquels s’est ajouté le Togo en janvier. En théorie, tous ces pays auraient dû basculer depuis le 31 mars. Cela a été annoncé officiellement, mais...
(Le Point 19/06/17)
Alors que la Sierra Leone se remet progressivement de la crise Ebola (épidémie qui a fait 3 600 morts), la croissance économique de ce pays anglophone, membre de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao), devrait atteindre 4,3 %. Après une chute abyssale de 21,5 % en 2015, soit 29 % du PIB. Outre l'épidémie, le pays a été confronté au choc majeur de la perte des cours du minerai de fer (50 % des exportations) entre 2014 et 2015. La croissance du PIB réel pourrait remonter à 5 % en 2017 Mais, depuis 2016, l'économie repart. « La reprise est là », attestent le gouvernement et les institutions financières internationales comme le Fonds monétaire international. C'est...
(Agence Ecofin 16/06/17)
L’Agence américaine de commerce et de développement (USTDA) accompagne la Sierra Leone dans la mise en œuvre d’un projet qui ajoutera 25 MW à la capacité énergétique du pays. Elle a en effet lancé à l’endroit des compagnies américaines d’ingénierie et de conception, un appel d’offres pour le codéveloppement desdites infrastructures. La compagnie sélectionnée collaborera avec le producteur indépendant d’énergie local Africa Growth Energy Solutions. Le projet permettra la construction de deux centrales hybrides solaire-diesel. Il sera mis en œuvre en deux phases. La première consistera en la construction d’une centrale de 5 MW et la seconde en une centrale de 20 MW.
(Afrique Inside 16/06/17)
Invité du Etalk : Henry Macauley, Ministre de l’Energie de la Sierra Leone. Lors de sa troisième participation au Forum africain de l’énergie qui s’est déroulé du 7 au 9 juin à Copenhague au Danemark. Il y a encore quelques années, Freetown, la capitale de la Sierra Leone était considérée comme la ville la plus noire en Afrique. En 2015, le pays a produit près de 250 millions de KwH et en 2016 plus de 300 millions KwH. Aujourd’hui dans le soucis de rendre accessible l’énergie pour tous, le pays mise sur le OFF-GRID, la fourniture d’énergie hors réseaux électriques tels que les énergies vertes dont le solaire.
(APA 14/06/17)
La Commission indépendante des médias (IMC) de Sierra Leone a proposé de durcir les sanctions et les amendes dans le but d’endiguer la tendance croissante des violations des règles d’éthiques dans les médias. L’IMC, dans un projet de loi du code révisé de bonne pratique des médias, propose une amende pouvant aller jusqu’à 3.000 dollars américains pour diffamation. Ce projet de loi vise à répondre aux préoccupations du public concernant la vie privée, l’exactitude et la crédibilité. Cela implique également des dispositions visant à publier ou diffuser des documents indécents ou à caractère pornographiques, ainsi que des menaces, des abus et des droits d’auteur, entre autres.
(Commod Africa 14/06/17)
La Sierra Leone s'est bien relevée du double choc du virus Ebola et de la chute de ses exportations de minerai de fer. Sa croissance économique a atteint 6,1% en 2016 et s'achemine vers 7% cette année, selon le Fonds monétaire international (FM). Le Fonds qui lui accordé la semaine dernière un financement (Facilité élargie de crédit) de $ 224,2 millions, avec un premier décaissement immédiat de $ 54,3 millions. Si la croissance de 6,1% en 2016 porte sur l'ensemble des activités économiques, dont le minerai de fer, les autres secteurs, dont l'agriculture (56% du PIB, selon la Banque mondiale), notamment le riz, le cacao et le café, ont également bien performés à 4,3%. Ceci dit, les Sierra léonais sont...
(Financial Afrik 13/06/17)
La Banque de Sierra Leone (BSL) a annoncé, lundi 12 juin 2017, la présentation d’une nouvelle politique destinée à faciliter aux entreprises et aux particuliers des emprunts auprès de banques commerciales, sans avoir recours à des garanties sous forme de propriété foncière. Selon Yusuf Dalatu, responsable à la BSL, avec la nouvelle politique, les entreprises et particuliers pourront, contracter un prêt en utilisant des biens comme une voiture et des machines en garantie. Parmi les mesures de cette politique, un registre national des garanties pour assurer la croissance rapide des entreprises, car beaucoup se plaignent de leur incapacité à donner en guise de garantie des propriétés foncières.
(APA 12/06/17)
La Banque de Sierra Leone (BSL) a annoncé qu’elle allait présenter dés lundi une nouvelle politique destinée à faciliter aux entreprises et aux particuliers des emprunts auprès de banques commerciales, sans avoir recours à des garanties sous forme de propriété foncière. Avec la nouvelle politique, les entreprises et particuliers pourront, selon Yusuf Dalatu responsable à la BSL, contracter un prêt en utilisant des biens comme une voiture et des machines en garantie. Entre autres mesures de cette politique, un registre national des garanties garantira la croissance rapide des entreprises, car beaucoup se plaignent de leur incapacité à donner en guise de garantie des propriétés foncières, a indiqué Dalatu qui s’exprimait vendredi à Freetown. « Les banques seront maintenant disposées à...
(APA 09/06/17)
L’armée sierra-léonaise et le ministère de l’Agriculture ont annoncé un ambitieux plan visant à accroître la participation de l’armée dans les activités de production agricole. L’initiative, mise en œuvre en collaboration avec le Parlement et les organisations non gouvernementales, vise spécifiquement la production de riz. Un rapport dont APA a pu obtenir copie jeudi et qui donne les détails des travaux d’une récente discussion parlementaire sur le sujet, montre que l’initiative vise à répondre à la demande alimentaire des forces armées de la République de Sierra Léone (RSLAF). Les officiels expliquent également que l’objectif est d’utiliser l’excès de riz produit pour appuyer les efforts d’autosuffisance alimentaire du pays.
(La Tribune 09/06/17)
Le Conseil d'administration du Fonds monétaire international vient d'approuver un nouveau programme triennal en faveur de la Sierra Leone, dans le cadre de la Facilité élargie de crédit. Destinées au maintien des équilibres financiers, Les aides sont évaluées à 224,2 millions de dollars, dont 54,3 millions déblocables dans l'immédiat. La nouvelle a été rendue publique en début de semaine. Le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a procédé à l'approbation d'un programme d'aide de trois ans, au profit de la Sierra Leone. Estimé à 224,2 millions de dollars, ce programme intervient dans le cadre de la Facilité élargie de crédit (FEC). D'après un communiqué de l'institution de Bretton Woods, ce nouvel appui financier se basera sur l'expérience acquise sur...
(Agence Ecofin 06/06/17)
Ce lundi 5 juin 2017, le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a procédé à l’approbation au profit de la Sierra Léone, d’un programme triennal évalué à 224,2 millions $ dans le cadre de la Facilité Elargie de Crédit (FEC), rapporte un communiqué de l’institution. Ce nouveau financement tirera profit des leçons du dernier en date, afin d’appuyer efficacement les efforts de développement économique consentis par les autorités sierra-léonaises. Plus précisément, le programme vise à soutenir des politiques importantes visant à réduire l'inflation et à augmenter considérablement les revenus intérieurs, notamment en éliminant de nombreuses exemptions fiscales, tout en augmentant les dépenses...
(Xinhua 06/06/17)
Dix-sept personnes ont été tuées dans un accident de la route qui s'est produit dimanche sur l'autoroute reliant Freetown, capitale de la Sierra Leonne, à Bo, deuxième ville du pays, a confirmé lundi la police de la circulation. Onze personnes ont été grièvement blessées dans cet accident et sont actuellement traitées à l'hôpital municipal de Bo. Selon Lawrence Lahai, un agent de la circulation de Bo, qui a confirmé cet accident, il s'agissait d'une tragédie qu'a connue un camion surchargé, qui transportait presque 300 personnes, pour la plupart des commerçants qui se rendaient à Kailahun, une ville située dans l'est du pays. Les circonstances réelles de l'accident n'ont pas encore été établies mais la police a arrêté le chauffeur, qui...
(AFP 05/06/17)
La Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao, 15 pays) a donné son accord de principe à la demande d'adhésion du Maroc, lors d'un sommet dimanche à Monrovia, selon le communiqué final. Parmi les sujets à l'ordre du jour, les dirigeants ouest-africains devaient examiner une demande d'adhésion du Maroc, officiellement candidat depuis février, à la suite de son retour en janvier au sein de l'Union africaine, de statut d'observateur pour la Tunisie, et se prononcer sur un accord d'association avec la Mauritanie. Ils ont "exprimé un soutien général pour la demande du royaume du Maroc, compte tenu des liens forts et multidimensionnels qu'il entretient avec les Etats membres".
(Autre média 02/06/17)
La Sierra Leone est l’un des pays les plus pauvres du monde. Même si cela fait désormais des années que la guerre civile est terminée, celle-ci a marqué non seulement les esprits mais aussi les corps. La « spécialité » des tortionnaire était en effet de couper les bras, les mains de leurs victimes, et de leur laisser la vie, les rendant inaptes à participer à l’avenir du pays tout en pesant lourdement sur les générations nouvelles. Un traumatisme national qui peine à panser ses blessures, et freine considérablement les efforts de reconstruction. Les chiffres ne sont d’ailleurs pas bons, notamment en ce qui concerne la mortalité infantile : un enfant sur dix meure avant son premier anniversaire, faisant de...
(Agence Ecofin 01/06/17)
(Agence Ecofin) - La compagnie minière Sula Iron & Gold a conclu un accord avec Equity Drilling, pour la réalisation d’un nouveau programme de forage de 5 000 m, à son projet aurifère Ferensola, en Sierra Leone. Le programme de forage intercalaire se focalisera sur les cibles précédemment identifiées au prospect Sanama Hill. L’objectif est d’étendre les zones de minéralisation de haute qualité et d’améliorer le niveau de confiance dans l’interprétation géologique du gisement en déterminant une teneur en or plus précise. «Nous sommes heureux d'annoncer un autre programme de forage axé sur Sanama Hill […]. La proposition d’Equity Drilling est souple et convaincante et permettra de forer davantage avant la saison des pluies.», a déclaré le PDG, Roger Murphy...
(La Dépêche du Midi 30/05/17)
L'association de soutien et de développement d'éducation solidaire ou ASDES, au cours de l'assemblée générale tenue à la Maison du XXe siècle à Terre-Rouge, continue à manifester sa ferme volonté de poursuivre la construction d'une école pour 1.000 élèves du primaire à Yarms Farm, une zone de banlieue délaissée de la capitale sierra-léonaise, Freetown. Déjà, l'année dernière, 5 classes ont été bâties au cours des congés d'été avec l'aide de la fondation locale Nurul. L'objectif étant de douze auxquels s'ajoutent les bureaux, faites vos comptes… La perspective d'un nouveau séjour est obligatoire afin de poursuivre ce qui a été commencé. Éclairés par Raaghed Kamara, le président d'origine sierra-léonaise...
(Libération 22/05/17)
Un vaccin contre les différentes souches de la maladie à fièvre hémorragique pourrait voir le jour après la mise en évidence de deux anticorps par un laboratoire américain. Le laboratoire de recherche américain Mapp Biopharmaceutical, en partenariat avec l’Université Albert-Einstein de New York, a découvert des anticorps efficaces sur trois principales souches du virus Ebola (deux autres souches, plus mineures, sont également connues). Des analyses sanguines réalisées sur un survivant de l’épidémie de la fièvre hémorragique ont mis en évidence la présence de 349 anticorps impliqués dans la guérison du patient. Deux d’entre eux pourraient neutraliser les différentes souches du virus.
(La Tribune 22/05/17)
C'est peut-être l'espoir de vaincre le virus et même de stopper l'épidémie qui a décimé plus de 11 000 personnes en moins de deux ans. Des chercheurs américains ont découvert un nouvel anticorps capable de neutraliser les trois principales souches du virus. On n'est pas loin d'un vaccin contre Ebola. C'est la prestigieuse revue américaine Cell qui a donné l'information. Une équipe de chercheurs canadiens et américains vient de découvrir des anticorps humains capables de neutraliser in vivo les trois principales souches du virus Ebola. Une découverte qui représente l'une des plus grandes avancées face à cette maladie dont la présence signalée en RDC a fait craindre un retour de l'épidémie. Neutraliser les trois principales souches du virus Dans le...
(Autres 22/05/17)
Une taxe de 80 $ par passager, annoncée pour financer la sécurité de l'aéroport, devrait entrer en vigueur le 1er juin 2017 au Sierra Leone mais elle ne passe pas pour le groupe Air France KLM. Jugée "très élevée", elle pourrait remettre en cause la présence de la compagnie dans le pays voire l’abandon totale de la destination. Pour Phillip Berberi, le directeur régional d’Air France KLM, "Le gouvernement doit reconsidérer sa décision pour éviter de pénaliser le trafic aérien du pays". Plusieurs membres de l’opposition demandent au Président de revoir le montant de cette taxe qui, selon eux, à d’autres ambitions que de financer la sécurité aéroportuaire.
(RFI 20/05/17)
Des chercheurs américains ont découvert un anticorps qui neutralise les trois principales souches du virus Ebola, grâce à l'analyse du sang d'un survivant de la maladie. Publiée dans la revue Cell, cette découverte pourrait potentiellement ouvrir la voie aux premiers vaccins contre cette infection. Alors qu'il n'existe pour le moment ni vaccin, ni traitement commercialisé pour prévenir ni soigner le virus Ebola, des chercheurs américains ont découvert un anticorps riche de promesses. L'épidémie d'Ebola la plus étendue a fait plus de 11 000 morts sur les 29 000 personnes infectées entre 2013 et 2016, dans quatre pays d'Afrique de l'Ouest. Le problème de la lutte contre cette infection est que si les anticorps qui ciblent et neutralisent des agents pathogènes...

Pages