| Africatime
Samedi 05 Septembre 2015
(AFP 05/09/15)
Sept marins de plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest ont péri dans l'ouragan Fred qui a balayé le Cap-Vert en début de semaine, lors du chavirage de leur bateau de pêche, a-t-on appris auprès des autorités maritimes. Il s'agit de trois Sénégalais, deux Bissau-Guinéens, un Cap-Verdien et un Sierra-Léonais, membres d'équipage du navire grec Dimitrios qui pêchait, a précisé vendredi à l'AFP un responsable de la Fiscap, une société bissau-guinéenne chargée du contrôle maritime. Le "Dimitrios pêchait dans la zone économique exclusive bissau-guinéenne quand il a été surpris par une tempête avec de fortes vagues atteignant 7 mètres", a indiqué jeudi lors d'un point de presse le directeur de l'Institut national maritime et portuaire, Carlos Silva...
(Agence Ecofin 05/09/15)
(Agence Ecofin) - La déforestation gagne du terrain en Afrique de l’ouest. C’est ce qu’a révélé le rapport Global Forest Watch pour l’année 2014 du World Resources Institute (WRI). Selon l’institut américain, dont le constat est rapporté par Commodafrica, les espaces déboisés dans cette région du monde seraient équivalents au double de la superficie du Portugal. Quatre Etats de la région poussent plus loin la contre-performance en se classant parmi les dix pays ayant enregistré les taux de déforestation les plus élevés de la planète en 2014. D’après les analystes, la poussée enregistrée par la déforestation en Guinée, en Guinée-Bissau, en Sierra-Leone et au Liberia, s’explique essentiellement par la culture du palmier à huile. Bien qu’étant traditionnellement producteur d’huile de...
(AFP 04/09/15)
Une localité de près d'un millier d'habitants dans le nord de la Sierra Leone a été mise en quarantaine à la suite de la découverte d'un nouveau cas d'Ebola, une femme décédée fin août, ont annoncé vendredi les autorités locales. Cet isolement de 21 jours, soit la durée maximale d'incubation du virus, a été décrété à Sella Kafta, dans la région de Kambia (nord-ouest), voisine de la Guinée, après que des tests sur le corps d'une vendeuse de 67 ans...
(BBC 04/09/15)
Près de 1000 personnes en Sierra Leone ont été mises en quarantaine suite à la mort d'une femme de 67 ans qui était atteinte du virus Ebola. Selon notre correspondant, la mise en quarantaine est plus stricte que les précédentes. Elle comprend un couvre-feu lors duquel les gens ne seront pas autorisés à se déplacer d'une maison à une autre. Des soldats et policiers ont été déployés dans le village à Kambia, sur la frontière nord avec la Guinée. Coup...
(Agence Ecofin 04/09/15)
Sierra Rutile Ltd, minière britannique détenant des actifs de classe mondiale en Sierra Leone, a nommé, avec effet immédiat, Investec Bank plc, un groupe bancaire spécialisé et de gestion d’actifs, comme son conseil désigné, a-t-elle annoncé le 1er septembre. RBC Capital Markets, banque d’investissement canadienne, continuera d’agir en qualité de joint-broker pour Sierra Rutile qui a achevé le second trimestre 2015 sur une forte performance marquée d’un accroissement de 28% de sa production de rutile.
(BBC 02/09/15)
Une femme qui est décédée récemment dans le nord de la Sierra Leone a été testé positive au virus Ebola. C’est un nouveau coup dur pour le pays qui pensait célébrer la semaine dernière la sortie d’hôpital du dernier malade atteint d’Ebola. Avec cette nouvelle victime, le pays n’est plus considéré comme exempt d’Ebola. Les personnes qui ont été en contact avec la femme ont été identifiées, isolées et vont maintenant être analysées. Le Centre national d'intervention pour Ebola est en train d'évaluer s’il est nécessaire d'isoler tout le village de Sella dans le district de Kambia, où la femme est décédée.
(AFP 01/09/15)
Cinquante personnes ont été placées en quarantaine dans le nord de la Sierra Leone, dans une zone où une femme décédée a été testée positive à Ebola, ont annoncé mardi les autorités, qui cherchaient à déterminer l'origine de la contamination. Ces personnes ont été isolées à Sella Kafta, dans la région de Kambia (nord-ouest), parce qu'elles sont considérées comme "à haut risque", ayant eu des contacts avec le nouveau cas d'Ebola, une vendeuse décédée le 28 août dans ce village, a expliqué Ibrahim Sesay, chef de la cellule de crise du Centre national de contrôle d'Ebola (NERC).
(AFP 01/09/15)
Un homme d'affaires belgo-américain accusé d'esclavage et de trafic de diamants pendant la guerre civile au Sierra Leone, récemment arrêté en Espagne va être extradé vers la Belgique, a annoncé lundi la justice espagnole. Michel Desaedeleer, 64 ans, avait été interpellé vendredi à l'aéroport de Malaga au sud de l'Espagne, alors qu'il s'apprêtait à partir aux Etats-Unis, où il réside. Il ne s'est pas opposé à son extradition, a annoncé un porte-parole du tribunal devant lequel il a été présenté. La justice belge le recherche depuis une plainte déposée contre lui à Bruxelles en janvier 2011 par cinq anciens...
(RFI 01/09/15)
En Sierra Leone, les prélèvements d'une femme décédée la semaine dernière dans le nord-ouest du pays ont été testés « positif » au virus Ebola. Les autorités ont recensé une cinquantaine de personnes ayant été en contact avec la défunte dans sa localité de Sella Kafta. La Sierra Leone compte parmi les trois pays les plus touchés par l'épidémie. Mais elle espérait être débarrassée du virus. Aucun nouveau cas n'avait été détecté au cours des trois dernières semaines en Sierra...
(RFI 01/09/15)
Les enfants sierra-léonais reprennent le chemin de l'école ce lundi. Au total, 1,8 million d’élèves sont attendus dans les établissements pour cette rentrée. Dans le pays, depuis deux semaines, aucun cas d'Ebola n'a été détecté mais cette rentrée peut représenter un danger. Le Fonds des Nations unies pour l'enfance a donc décidé d'accompagner le gouvernement avec du matériel, des formations pour les enseignants, des campagnes de sensibilisation. Pour la représentante adjointe de l'organisation de l’Unicef en Sierra Leone, Sandra Lattouf,...
(IRIN 01/09/15)
Pour la première fois depuis plus d’un an, on ne dénombre plus le moindre patient traité contre Ebola en Sierra Leone et au Libéria : après avoir fait plus de 11 000 victimes et avoir infecté 28 000 personnes dans tout l’Ouest africain, l’épidémie pourrait enfin tirer à sa fin. Mais 18 mois après la confirmation officielle de la flambée d’Ebola par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en mars 2014, la dernière chose dont la région ait besoin est...
(AFP 01/09/15)
Le match Sierra Leone-Côte d'Ivoire de la 2e journée des qualifications de la Coupe d'Afrique des Nations 2017 sera disputé dimanche à Lagos (Nigeria), a indiqué lundi la Fédération ivoirienne de football (FIF). "Le match se jouera dimanche 6 septembre au Teslim Balogun stadium de Lagos à 15h00 GMT", a précisé la même source. La délocalisation de matches concernant certains pays, dont la Sierra Leone, est une décision toujours en vigueur de la Confédération africaine de football (CAF) prise en...
(AFP 31/08/15)
Une femme décédée a été testée positive à Ebola le 28 août en Sierra Leone, quatre jours après la sortie d'hôpital du dernier malade traité et guéri dans ce pays anglophone d'Afrique de l'Ouest, a appris l'AFP de sources concordantes. Cette femme est tombée malade et est décédée dans son village de Sella Kafta, dans la région de Kambia (nord-ouest). Le prélèvement effectué sur son corps a été testé positif à Ebola, a expliqué Sidi Yaya Tunis, porte-parole du Centre national de contrôle d'Ebola (NERC) sur la radio privée locale Democracy FM.
(RFI 31/08/15)
Un citoyen américano-belge a été arrêté en Espagne en début de semaine. Sous le coup d'un mandat d'arrêt européen, Michel Desaedeleer est soupçonné d'avoir participé au trafic des diamants de sang durant la guerre civile en Sierra Leone. Deux associations d'aides aux victimes, le Centre for Accountability and Rule of Law, basé à Freetown et la suisse Civitas Maxima, avaient déposé une plainte en Belgique en 2011 pour crimes de pillage et crimes de réduction en esclavage. Alain Werner, avocat...
(Jeune Afrique 31/08/15)
Michel Desaedeleer, qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen, est soupçonné d’avoir réduit des civils en esclavage et d’avoir pillé des mines de la région de Kono, dans l’est de la Sierra Leone, entre 1999 et 2001, selon l’ONG Civitas Maxima qui travaille depuis plusieurs années sur le sujet. Durant les onze annnées de guerre civile, de 1991 à 2002, les diamants ont été acheminés au Libéria et échangés contre des armes destinées aux rebelles sierra-léonais.
(Agence Ecofin 29/08/15)
Sierra Rutile Ltd, minière britannique détenant des actifs de classe mondiale en Sierra Leone, a enregistré 10,8 millions $ de flux de trésorerie au cours des six derniers mois achevés au 30 juin 2015. C’est ce qui ressort de son rapport intérimaire non audité qui a affiché une forte performance par rapport à 1,6 million$ enregistré au cours du premier semestre de l’année d’avant. La minière cotée à Londres rapporte avoir réalisé un excellent contrôle des coûts marqué par une...
(APA 28/08/15)
Le parlement sierra léonais a voté la proposition de loi portant sur la prorogation pour une année supplémentaire de l’état d’urgence faite par le président Ernest Bai Koroma au début de ce mois d’août, une mesure décidée dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola. La proposition de loi a été votée jeudi au terme d'un débat houleux durant lequel les députés de l'opposition étaient favorables à la levée de l'état d'urgence. Les députés membres...
(BBC 25/08/15)
Le dernier patient d’Ebola connu en Sierra Leone est sorti de l'hôpital. L'Organisation mondiale de la Santé a déclaré qu’aucun nouveau cas n'a été signalé dans le pays depuis plus de deux semaines. Le président Ernest Bai Koroma a visité le centre de traitement où il a donné un certificat à une femme âgé de 35 ans, dont le fils est mort du virus. a Sierra Leone a enregistré près de 4 000 décès causés par le virus Ebola et tout comme le Liberia, il lui faut six semaines sans nouveaux cas avant qu'elle ne puisse être déclarée officiellement débarrassée de la maladie.
(AFP 25/08/15)
L’Organisation mondiale de la santé a annoncé mardi étudier l'éventualité de sanctions à l'encontre des pays qui ne respectent pas les règles sanitaires mondiales, après les carences constatées dans la réponse à l'épidémie d'Ebola. L'OMS a mis en place un comité chargé d'examiner sa réponse globale à l'épidémie d'Ebola, très critiquée, y compris les raisons pour lesquelles autant de pays ont ignoré les règles sanitaires internationales (IHR) adoptées il y a une décennie par les 194 pays membres de l'organisation...
(AFP 24/08/15)
Le dernier malade d'Ebola connu en Sierra Leone est guéri et a quitté lundi l'hôpital où il était soigné, une étape supplémentaire vers la fin de l'épidémie dans le pays, ont annoncé les autorités. La Sierra Leone, qui n'a officiellement pas connu de nouvelle infection depuis plus de deux semaines, est sur le point de rejoindre le Liberia qui ne compte plus de cas d'Ebola. La Guinée continue cependant d'enregistrer de nouvelles infections. Ces trois pays sont les plus touchés...

Pages