| Africatime
(AFP 28/03/15)
Les Sierra-Léonais ont vécu vendredi dans le calme vendredi le premier jour de leurs trois jours de confinement, mesure radicale imposée pour la deuxième fois en six mois pour couper les chaînes de transmission d'Ebola, qui a conduit à des débordements dans une localité frontalière en Guinée. A l'exception des personnels de santé et des autorisations spéciales, les quelque six millions d'habitants du pays sont contraints de rester chez eux depuis vendredi 06h00 (heure locale et GMT), jusqu'à dimanche 18h00, selon une décision du président Ernest Bai Koroma. Cependant, quelques centaines de Sierra-Léonais voulant échapper au confinement ont traversé la frontière avec la Guinée, pour...
(AFP 27/03/15)
Les Sierra-Léonais étaient confinés vendredi pour trois jours, mesure radicale décrétée pour la deuxième fois en six mois, afin de maîtriser une recrudescence localisée des cas d'Ebola dans le pays, qui fait craindre un recul dans la lutte contre l'épidémie. Les quelque six millions d'habitants du pays, à l'exception des travailleurs de la santé et sauf autorisations spéciales, sont contraints de rester chez eux depuis vendredi à 06H00 locales (et GMT), jusqu'au dimanche à 18H00, selon une décision du président Ernest Bai Koroma. Un allègement des restrictions est cependant prévu de 07H00 à 14H00 dimanche, qui coïncide avec une fête chrétienne, le Dimanche des Rameaux, dans ce pays majoritairement musulman mais où sont célébrées les fêtes chrétiennes. Près de 26.000...
(AFP 27/03/15)
Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé jeudi avoir achevé son plan d'allègement de dette d'environ 100 millions de dollars en faveur des trois pays africains frappés par l'épidémie d'Ebola. Début février, le FMI avait créé un mécanisme dédié aux "catastrophes de santé publique" lui permettant d'effacer environ un cinquième de la dette que lui doivent le Liberia, la Sierra Leone et la Guinée. Jeudi, l'institution a annoncé avoir complété ce plan en accordant un don de 29,8 millions de...
(BBC 27/03/15)
Les autorités de la Sierra Leone ont imposé vendredi un confinement de trois jours à l'ensemble de la population pour maîtriser la propagation du virus. Une exemption de deux heures sera toutefois accordée aux musulmans pour la prière du vendredi et une autre de cinq heures dimanche pour les chrétiens. 6 millions de personnes à la maison. Cette vaste opération permettra aux bénévoles de faire le tour des habitations à la recherche de personnes présentant des symptômes de la maladie...
(BBC 27/03/15)
Le gouvernement guinéen et l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont lancé la toute première vague d'essais cliniques d'un vaccin contre la maladie à virus Ebola en Basse-Guinée, l'une des zones du pays les plus affectées par la maladie. Ces tests dits « en ceinture », développés par l'Agence de la Santé Publique du Canada, ont été très bien accueillis par les habitants du village rural de la préfecture de Coyah, où l'équipe médicale est arrivée au début de la...
(Afrique Inside 27/03/15)
La Guinée a lancé une très vaste opération de vaccination volontaire contre Ebola. Une nouvelle arme pour lutter face au virus. C’est une nouvelle étape dans la lutte contre le virus Ebola qui est en train d’être franchie. La Guinée a lancé une très vaste campagne de vaccination volontaire pour tenter d’endiguer la progression du virus sur son sol. C’est dans les régions les plus touchées que les volontaires seront prioritairement traités. Selon l’Organisation mondiale de la santé c’est une...
(AFP 26/03/15)
Les trois pays africains frappés de plein fouet par Ebola redoublaient d'efforts mercredi pour éradiquer le virus: un dernier cas reste sous étroite surveillance au Liberia, la Sierra Leone prépare la rentrée scolaire et la Guinée lance une vaccination à grande échelle. Médecins sans frontières (MSF) a annoncé mercredi "suspendre ses activités" dans son centre de traitement d'Ebola à Monrovia, dont la capacité avait déjà été considérablement réduite en janvier, afin de le confier au ministère de la Santé, sans...
(BBC 26/03/15)
Des chercheurs se sont intéressés aux cas d'Ebola chez des jeunes de moins de 16 ans en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone et ont découvert que la maladie était plus meurtrière chez les enfants. L’étude menée par des scientifiques de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l'Imperial College de Londres affirme que, même si les taux d'infection sont plus faibles chez les enfants que les adultes, les bébés et les tout-petits infectés ont moins de chance...
(Jeune Afrique 26/03/15)
Les établissements scolaires, fermés pour cause d'Ebola, rouvriront finalement le 14 avril, deux semaines après la date initialement annoncée. Les écoliers sierra-léonais devront encore attendre. Les écoles du pays, fermées depuis huit mois pour cause d'Ebola rouvriront le 14 avril, soit deux semaines après la date initialement annoncée. Le ministre de l'Education, Minkailu Bah, a indiqué que les autorités mettaient en œuvre une série de mesures pour assurer la rentrée le 14 avril. Ces mesures visent "à nous assurer que...
(PANA 26/03/15)
Santé - Le gouvernement guinéen et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) annoncent ce mercredi le lancement de la première vague d’essais cliniques d’un vaccin contre la maladie à virus Ebola dans un village touché par l’épidémie en Basse-Guinée, une des zones du pays où l’on trouve le plus de cas de cette épidémie. Ces tests de vaccinations dites 'en ceinture' du vaccin VSV-EBOV développé par l’Agence de la santé publique du Canada, ont été très bien accueillis dans un...
(PANA 26/03/15)
Santé - L'Organisation internationale humanitaire, Médecins sans frontières (Msf) a publié lundi un rapport critique sur la gestion de l'épidémie d'Ebola par la Communauté internationale, un an après la découverte du virus en Afrique de l'Ouest. Le rapport révèle des points faibles de la réaction internationale à cette crise de santé, soulignant sous forme de mise en garde, que l'épidémie n'est pas vaincue malgré la baisse globale des cas. L'Ong a aussi mis l'accent sur les avertissements qu'elle avait, très...
(AFP 25/03/15)
Les écoles fermées depuis huit mois en Sierra Leone pour cause d'Ebola rouvriront le 14 avril, soit deux semaines après la date initialement annoncée, a appris l'AFP mercredi de sources officielles à Freetown. Le ministre de l'Education, Minkailu Bah, a indiqué que les autorités mettaient en œuvre une série de mesures pour permettre une bonne rentrée le 14 avril dans tous les établissements scolaires, publics comme privés, fermés depuis fin juillet 2014, au moment de l'instauration de l'état d'urgence pour...
(Burkina24 25/03/15)
Des députés de l’opposition manifestent contre la décision du président sierra-léonais, Ernest Bai Koroma, de limoger son vice-président, Sam-Sumana. Cela constitue à leurs yeux une « violation fondamentale » de la Constitution de leur pays. Donnant de la voix, le parti d’opposition SLPP a donné un ultimatum de sept jours au gouvernement pour revenir sur sa décision de limogeage du vice-président. Sulaiman Banja Tejan-Sie, secrétaire général national du principal parti d’opposition, le Sierra Leone People’s Party (Parti populaire de Sierra...
(Xinhua 25/03/15)
Les élèves de certaines écoles secondaires sierra-léonaises ont repris les classes depuis lundi pour préparer leur examen de base, prévu le 30 mars, après environ huit mois de fermeture en raison de l'épidémie d'Ebola. D'après le directeur des Relations publiques du ministère de l'Education, Samuel Turay, toutes les mesures ont été mises en place "pour que ces enfants retournent à l'école et passent leurs examens". D'autres écoles ainsi que les institutions tertiaires ouvriront le mois prochain en raison de "la...
(PANA 24/03/15)
Cour de justice de la CEDEAO - Des spécialistes du droit et des droits de l'homme ont identifié trois niveaux d'intervention requis pour améliorer l'efficacité de la Cour de justice de la Communauté de la CEDEAO concernant l'accomplissement de son mandat élargi en tant qu'institution régionale chargée de protéger les droits des citoyens de la région. Dans leurs recommandations faites durant ce week-end à l'issue d'une conférence internationale organisée à Bissau, les experts ont approuvé les suggestions relatives à la...
(AFP 23/03/15)
Un groupe de 150 médecins et personnels de santé, parmi 256 dépêchés par Cuba en Afrique de l'ouest pour lutter contre l'épidémie d'Ebola, sont rentrés dans l'île lundi, ont rapporté les médias locaux. En raison d'"une diminution notable" des infections et des décès dus à la fièvre hémorragique, 98 médecins et infirmiers qui avaient été envoyés en Sierra Leone, et 52 au Liberia, ont atterri dans la nuit de dimanche à lundi à La Havane, a rapporté le quotidien officiel...
(AFP 23/03/15)
Au départ, seuls les 2,5 millions de Sierra-Léonais vivant dans la région de la capitale, Freetown, et dans des zones du nord du pays étaient concernés par cette mesure. Mais afin d'endiguer l'épidémie d'Ebola, le président de la Sierra Leone a ordonné dans un message à la nation samedi 21 mars le confinement des six millions d'habitants que compte le pays du 27 au 29 mars. « Tous les Sierra-Léonais devront rester à la maison pendant trois jours. Cette campagne...
(Le Monde 23/03/15)
Directrice du département Afrique du Fonds monétaire international (FMI), la Libérienne Antoinette Monsio Sayeh est le bras droit de la directrice générale Christine Largarde sur le continent. Libérienne de 56 ans, elle a occupé de 2006 à 2008 le porte-feuille du ministère des finances dans le gouvernement de la présidente Ellen Johnson Sirleaf. Alors qu’Ebola a fait plus de 10 000 morts au Sierra Leone, en Guinée et au Libéria, son pays d’origine, Antoinette Sayeh est en première ligne pour...
(RFI 23/03/15)
Alors que le Liberia a enregistré un nouveau cas d'Ebola, en Sierra Leone voisine, le président a demandé samedi le confinement de l'ensemble de la population du pays pendant trois jours à partir du 27 mars. Malgré un net recul, dans les trois pays les plus touchés par l'épidémie d'Ebola, le mot d'ordre reste le même : maintenir la vigilance. A l'origine, le confinement en Sierra Leone devait uniquement concerner la capitale Freetown et quelques zones du nord. L'ensemble de...
(BBC 23/03/15)
Au moins 24.000 personnes ont été infectées, plus de 10.000 sont mortes un an après la notification officielle par l'Organisation mondiale de la santé. Et aurait-on pu sauver davantage de personnes ? Dans un rapport publié lundi, Médecins sans frontières (MSF) fustige l'OMS, accusée d'avoir ignoré ses appels à l'aide et tardé à réagir. Lorsqu'elle décrète en août une "urgence de santé publique mondiale", "plus d'un millier de personnes étaient déjà mortes", déplore l'organisation non gouvernementale, accusant à demi-mot l'institution...

Pages