| Africatime
Samedi 26 Juillet 2014
(RFI 26/07/14)
Après plus de 1 100 cas de fièvre hémorragique, dont 660 morts, en Guinée, en Sierra Leone, et au Liberia, un patient porteur du virus Ebola est mort ce vendredi au Nigeria, à Lagos. C’est le premier cas de fièvre hémorragique enregistré dans le pays, qui craint une éventuelle propagation de l'épidémie. Un homme présentant des symptômes de fièvre Ebola a été admis dans un hôpital de la capitale économique nigériane, où il est décédé ce vendredi 25 juillet 2014. L’information tournait sur les réseaux sociaux depuis le milieu de la semaine. Elle a finalement été confirmée par les autorités sanitaires de l’état de Lagos.
(AFP 26/07/14)
Le virus Ebola, en grande partie responsable de l'épidémie de fièvre hémorragique qui sévit depuis janvier avec au moins 660 morts en Afrique de l'Ouest, figure parmi les plus contagieux et mortels chez l'homme, qu'il peut tuer en quelques jours. Il s'agit de l'épidémie la plus grave depuis la découverte de ce virus il y a 38 ans. Les autorités nigérianes ont annoncé vendredi qu'un Libérien décédé en quarantaine à Lagos était mort du virus Ebola, confirmant ainsi le premier cas du virus mortel dans le pays le plus peuplé d'Afrique. Le Nigeria est désormais le quatrième pays d'Afrique de...
(AFP 25/07/14)
Le bilan de l'épidémie de fièvre hémorragique en grande partie due au virus Ebola continue de s'aggraver avec près de 1.100 cas et 660 morts, dont 28 décès entre les 18 et 20 juillet, dans trois pays d'Afrique de l'Ouest, a indiqué vendredi l'OMS. "L'OMS et ses partenaires sur le terrain continuent de travailler très dur avec les autorités locales pour essayer de contenir la propagation de la maladie et pour soigner les personnes touchées par l'épidémie", a déclaré un...
(BBC 25/07/14)
Une chasse a été lancée dans la capitale de la Sierra Leone, Freetown, pour retrouver une femme atteinte du virus Ebola. Elle avait été enlevée de force par ses parents alors qu'elle se trouvait à l'hôpital. Les stations de radio aux quatre coins du pays ont lancé un appel pour retrouver cette femme de 32 ans qui représente un "risque pour tous". Il s'agit de la première résidente de Freetown à avoir testé positif pour le virus qui a tué...
(PANA 25/07/14)
Santé et agriculture - Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, en visite en Ethiopie, a salué les progrès accomplis par les pays africains dans les domaines de la santé et de l'agriculture, mais estime que les gouvernements africains doivent faire mieux. Bill Gates, qui co-préside la Fondation Bill et Melinda Gates, a reconnu les acquis de développement réalisés grâce à l'assistance des gouvernements étrangers et des organisations non lucratives telles que sa fondation. Mais selon lui, ' les ressources des...
(RFI 23/07/14)
Nouveau bilan inquiétant pour de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'ouest : l'Organisation mondiale de la santé rapporte qu'elle a relevé 68 nouveaux décès dus aux virus, entre le 8 et le 12 juillet, en Sierra Leone, au Liberia et en Guinée. Dans un précédent bilan couvrant la période du 2 au 6 juillet, l'OMS avait fait part de 25 décès. Malgré le sommet organisé à Accra, au début du mois, les nouvelles mesures tardent à montrer leur efficacité. Selon...
(BBC 23/07/14)
Un bébé de 4 mois est décédé jeudi à Guéckedou, dans le sud de la Guinée, suite à l'épidémie d’Ebola et l’un des médecins luttant contre la maladie en Sierra Leone a contracté le virus mortel, selon un communiqué de la présidence. Cheikh Omar Khan a été testé positif et a été admis à l'hôpital de Kailahun, l'épicentre de l'épidémie, à l'Est de la Sierra Leone. Le bilan de la fièvre hémorragique due au virus Ebola se poursuit dans trois...
(La Voix de la Russie 23/07/14)
Le médecin en chef Sheik Umar Khan, qui coordonne la lutte contre le virus Ebola en Sierra Leone depuis le début de l'épidémie, a contracté le virus, a annoncé le ministère de la Santé. Le virologue, qui est âgé de 39 ans, travaillait à l'hôpital de Kenema. Le virus Ebola a tué plus de 200 personnes en Sierra Leone depuis le début de l'épidémie, et plus de 600 personnes en Afrique de l'Ouest, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS)...
(Afriquinfos 23/07/14)
GENEVE (© APO) - La FIFA entend soutenir la Sierra Leone dans la lutte contre la manipulation de matches. En visite au siège de la FIFA pour rencontrer le Président de la FIFA, Joseph S. Blatter, le Secrétaire Général de la FIFA, Jérôme Valcke, ainsi que des représentants de la division Sécurité de la FIFA et du département Disciplinaire et Gouvernance, le président de la Fédération de Football de Sierra Leone (SLFA), Isha Johansen, est venu discuter et chercher des...
(Autre média 23/07/14)
Le virologiste Sheik Umar Khan, qui dirige le combat contre le virus Ebola en Sierra Leone depuis l'hôpital de Kenema, a été infecté par le virus. Sheik Umar Khan, le médecin virologiste de 39 ans qui dirige actuellement la lutte contre le virus Ebola en Sierra Leone depuis l'hôpital de Kenema, a été infecté par le virus. L'information a été révélée par le ministère de la santé de Sierra Leone. Le virus Ebola a tué 206 personnes en Sierra Leone...
(Afrique Inside 23/07/14)
Depuis plusieurs mois la France a décidé de se rapprocher de l’Afrique dans sa globalité, avec un objectif complètement assumé, signer un maximum de partenariats économiques et profiter de la croissance élevée du continent. C’est sous le terme de partenariat gagnant-gagnant que l’Élysée a mis en place une nouvelle approche concernant les États qui pour beaucoup son d’anciennes colonies. Il faut dire que la France ne cesse de perdre des parts de marché sur le continent et qu’il est de plus en plus compliqué pour Paris de conserver ses avantages.
(Xinhua 22/07/14)
FREETOWN, (Xinhua) -- Le département des Relations Publiques du ministère de la Santé de Sierra Leone a démenti les rumeurs publiées sur les médias sociaux et dans certains journaux locaux concernant le décès de deux personnes à l'hôpital de Freetown. D'après le communiqué du ministère de la Santé, aucun patient du virus Ebola n'a été admis ni à l'hôpital Princess Christian Maternity ni à la clinique Jenner Wright, tous deux situés dans l'est de la capitale. Le directeur des relations...
(PANA 22/07/14)
Il est nécessaire de renforcer les efforts dans l'amélioration de la prise de conscience des communautés rurales en Afrique de l'Ouest sur les risques de contracter le virus Ebola en mangeant la viande de certaines espèces sauvages, y compris les chauves-souris frugivores, a averti, lundi, l'Organisation mondiale pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). La Guinée, le Liberia et la Sierra Leone luttent pour contenir l'éclosion la plus mortelle enregistrée sur le plan mondial du virus, qui est transmis par contact direct...
(Le Point 22/07/14)
La corruption coûterait jusqu'à 25 % du PIB à certains pays africains. Internet et des outils de TIC pourraient lui porter un sacré coup. Une ville en Afrique. Peu importe laquelle. Un homme, ce pourrait être une femme, d'une trentaine d'années se rend dans un commissariat. Il (elle) veut un passeport. L'agent fait la sourde oreille, traîne les pieds et se montre peu motivé. Il (Elle) comprend qu'il faut réveiller la motivation. Une négociation à mots couverts et quelques billets...
(RFI 21/07/14)
Le Botswana face à la Guinée Bissau (2-0), l’Ouganda contre la Mauritanie (2-0) 0et la Sierra Leone devant les Seychelles (2-0) ont pris une option pour la qualification à la phase de poule des éliminatoires de la CAN 2015 en s’imposant à domicile samedi 15 juillet. Ce dimanche quatre autres matchs sont au programme dont un Congo-Rwanda qui s’annonce indécis. Deux à zéro, c’était le tarif pour cette première journée des matchs aller du 2e tour des éliminatoires pour la CAN 2015, un 2e tour qui concerne en tout quatorze équipes, les 7 vainqueurs rejoignant les 21 équipes qualifiées d’office pour cette dernière phase (7 groupes de 4 équipes).
(BBC 21/07/14)
Lors des matchs aller du troisième tour éliminatoire de cette CAN à jouer au Maroc (17 janvier-8 février), le Botswana, l’Ouganda et la Sierra Leone ont respectivement battu la Guinée-Bissau, la Mauritanie et Seychelles, sur le même score, 2-0. Lemponye Tshireletso est l’auteur des deux buts des Zèbres botswanais, qui jouaient à domicile, à Gaborone. "Je suis comblé. (…) Ils ont rendu leur pays fier", a dit l’entraîneur du Botswana, Peter Butler, à BBC Sport. "Nous aimerions marquer davantage de...
(Agence Ecofin 21/07/14)
(Agence Ecofin) - La Société financière internationale (IFC/SFI) prévoit d'investir au moins 2 milliards de dollars par an dans le secteur de l'agrobusiness en Afrique d'ici 2018, a annoncé le 17 juillet un dirigeant de cette filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé. « L’agrobusiness est stratégique pour la SFI au regard des défis croissants de la sécurité alimentaire sur le continent », a déclaré German Vegarra, le directeur de la division industrie, agrobusiness et services pour l’Afrique...
(AFP 21/07/14)
L'organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) s'est inquiétée lundi du danger que représente la consommation de la chauve-souris frugivore, soulignant son rôle direct dans la propagation de l'épidémie d'Ebola en Afrique. "Il faut intensifier les efforts pour faire prendre conscience aux communautés rurales d'Afrique de l'Ouest des risques qu'elles courent de contracter le virus Ebola en consommant certaines espèces de faune sauvage", a ainsi déclaré la FAO dans un communiqué de presse. Principal animal ciblé, avec certains primates...
(Xinhua 21/07/14)
Entreprises fantômes siphonnant les lignes budgétaires, marchés publics colossaux passés de gré à gré, budgets d'investissement évaporés: le Gabon a entrepris une remise à plat de ses finances publiques qui fait tousser à Libreville. Le gouvernement gabonais a lancé au 1er janvier un audit approfondi des finances publiques, mené par la nouvelle Direction générale du contrôle des ressources et des charges publiques (DGCRCP). "Il faut rompre totalement avec les pratiques du passé", lorsque "plus de la moitié du budget disparaissait dans la nature", explique à quelques journalistes, dont l'AFP, le patron de la DGCRCP, Jean-Fidèle Otandault...
(Le Monde 19/07/14)
Il est plus de 18 heures, jeudi 17 juillet, quand la jeune femme se présente à l'entrée du centre de traitement de l'hôpital de Donka, à Conakry, la capitale guinéenne. Elle se tient la tête, assise par terre, seule. Elle a été dirigée vers le centre car elle présente les symptômes de la maladie Ebola. Ce virus extrêmement contagieux, pour lequel il n'existe ni traitement ni vaccin, provoque des fièvres hémorragiques très souvent mortelles. La jeune femme va rapidement être...

Pages