| Africatime
Vendredi 19 Décembre 2014
(AFP 19/12/14)
Le secrétaire général de l'ONU Ban ki-moon, en tournée vendredi dans les trois pays les plus touchés par Ebola en Afrique de l'Ouest, a assuré de l'engagement de la communauté internationale à endiguer l'épidémie et aider à reconstruire des services de santé sinistrés. L'avion de M. Ban a atterri vers 09H00 (GMT et locales) au Liberia en provenance d'Accra, capitale du Ghana, siège de la Mission de l'ONU pour la lutte contre Ebola (UNMEER), par où il a débuté son voyage jeudi soir. Accompagné par la directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Margaret Chan, le coordinateur de l'ONU pour la lutte contre l'épidémie, le Dr David Nabarro, et le chef...
(AFP 19/12/14)
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon est arrivé vendredi matin au Liberia, un des trois pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés par Ebola où il est en tournée jusqu'à samedi, a constaté un journaliste de l'AFP. L'avion de M. Ban a atterri vers 09H00 à l'aéroport international Roberts en provenance d'Accra, capitale du Ghana, où est basée la Mission de l'ONU pour la lutte contre Ebola (UNMEER), par où il a commencé son voyage jeudi soir. Le patron de l'ONU a été accueilli par le vice-président libérien Joseph Boakai et a eu droit aux honneurs militaires, selon le journaliste de l'AFP. Il n'a pas fait de déclaration. Selon son programme, M. Ban doit s'entretenir à Monrovia, la capitale,...
(Xinhua 19/12/14)
Le président de Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, s'est adressé à la population via la radio nationale sur les mesures strictes qui ont été prises pour juguler le virus Ebola. Koroma a lancé l'opération accrue dans la zone occidentale qui a débuté mercredi jusqu'à la fin du mois, visant à identifier toutes les personnes infectées par le virus Ebola dans la communauté. Le chef de l'Etat a noté que depuis la déclaration de cette maladie il y a sept mois,...
(RFI 19/12/14)
Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon est au Liberia ce vendredi matin, première étape d’une rapide tournée en Afrique de l’Ouest dans les pays touchés par la fièvre Ebola. Hier soir, Ban Ki-moon a vu l’équipe de l’UNMEER, agence de l’ONU pour la réponse à Ebola, basée à Accra. Après le Liberia, Ban Ki-moon sera cet après-midi en Sierra Leone et demain en Guinée et au Mali. L’épidémie a causé la mort de 6 900 personnes sur 18...
(APA 18/12/14)
Le Secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), Carlos Lopes, a appelé, mercredi à Addis-Abeba, la communauté internationale à étudier les possibilités d’annuler la dette des pays touchés par la fièvre hémorragique à virus Ebola. Selon M. Lopes, l’effacement de la dette des nations les plus sévèrement affectées par Ebola, la Sierra Léone, le Libéria, et la Guinée, notamment, créerait les conditions permettant à ces pays de repartir du bon pied après la crise. Carlos...
(AFP 17/12/14)
C'est l'autre menace d'Ebola, qui frappe avec retard: la faim, ou tout au moins une forte insécurité alimentaire, risque de frapper plus d'un million de personnes dans les régions d'Afrique de l'Ouest désorganisées par l'épidémie. Les agences alimentaires de l'ONU ont lancé l'alerte mercredi en publiant trois rapports relatifs à la situation au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, les pays les plus touchés où la fièvre hémorragique a causé la mort de 6.900 personnes depuis le mois de...
(AFP 17/12/14)
Des centaines de travailleurs de santé ont entamé mercredi une campagne de porte-à-porte pour sensibiliser la population à Ebola dans l'ouest de la Sierra Leone, la région la plus touchée du pays. "Pour l'instant, nous sommes bien accueillis par les populations", a déclaré à l'AFP Terence Smith, chef d'une équipe d'enquête de voisinage déployée dans le village de Regent, surplombant Freetown, la capitale. M. Smith s'est dit "surpris par l'enthousiasme" des habitants de ce village, où aucun cas n'a pour...
(AFP 17/12/14)
Les autorités sierra-léonaises ont annoncé avoir décalé d'un jour, de mardi à mercredi, le lancement de la campagne de porte-à-porte pour sensibiliser la population à Ebola dans l'ouest du pays, comprenant la capitale Freetown, la région la plus touchée. Le report de 24 heures a été signalé à l'AFP par des responsables du Centre national de coordination de la lutte contre Ebola (NERC). Ils n'ont pas donné d'explication mais ont précisé que l'opération, baptisée "Western Area Surge", durerait jusqu'au 31...
(AFP 17/12/14)
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a annoncé mercredi qu'il partait le soir même pour une tournée dans les pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés par l'épidémie d'Ebola. M. Ban se rendra en Guinée, au Liberia, en Sierra Leone ainsi qu'au Mali et au Ghana, où est basée la mission de l'ONU pour la lutte contre Ebola (UNMEER). Il sera accompagné par la directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Margaret Chan et par le coordinateur...
(BBC 16/12/14)
Dans un rapport dont BBC Afrique a reçu copie, la CEA fait remarquer que si l'épidémie peut être limitée à la Sierra Leone, la Guinée et le Libéria, son impact économique sur le reste du continent sera limité.. L'institution économique africaine considère que l'impact du virus Ebola sur la Sierra Leone, la Guinée et le Libéria est suffisamment important pour justifier une annulation de leur dette. Cette annulation précise t-elle , va permettre à ces pays de repartir de zéro une fois que l'épidémie aura été maîtrisée. D'après le rapport, les entreprises dans ces pays ferment et licencient du personnel chaque semaine...
(Xinhua 16/12/14)
ADDIS ABEBA, (Xinhua) -- La Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) a publié lundi à Addis Abeba un rapport sur l'impact socioéconomique du virus Ebola, à savoir la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone. Les créanciers bilatéraux et multilatéraux devraient envisager sérieusement d'annuler la dette extérieure de ces trois pays, indique le rapport. L'alarmisme suscité par cette maladie, ainsi que l'impact de l' Ebola en termes de mortalité et de morbidité, ont entraîné une baisse de l'activité...
(Agence Ecofin 16/12/14)
(Agence Ecofin) - Par la voix de son secrétaire exécutif, la Commission Économique des Nations Unies pour l'Afrique, a invité la communauté internationale à annuler la dette des trois pays de la région, qui ont été les plus frappés par l'Ebola. « Les donateurs ont été assez généreux en annonçant un allègement de la dette, mais il va falloir aller plus loin et annuler complètement cette dette », a fait savoir Carlos Lopez, lundi 15 décembre 2014 à Addis Abeba...
(AFP 15/12/14)
Le nombre de morts dues à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l'Ouest s'élève à 6.841 sur un total de 18.464 cas enregistrés dans les trois pays les plus touchés, a annoncé lundi l'Organisation mondiale de la santé dans un bilan daté du 15 décembre. En trois jours, depuis le 10 décembre, date du précédent bilan de l'OMS, le nombre de morts a augmenté de 258 et celui des cas de 276. - Sierra Leone - La Sierra...
(AFP 15/12/14)
Le cardinal Peter Turkson, président ghanéen du Conseil pontifical Justice et Paix, se rend mardi en Sierra Leone et au Liberia, deux des pays les plus touchés par le virus Ebola, pour soutenir les organisations catholiques "en première ligne". "L'Eglise, la Caritas, les congrégations religieuses et les différentes organisations catholiques sont en première ligne contre l'épidémie", a expliqué Mgr Robert Vitillo, conseiller médical auprès de Caritas Internationalis, qui accompagnera Mgr Turkson. "L'impact de l'épidémie va au-delà du secteur sanitaire. Les...
(AFP 15/12/14)
Une campagne de porte-à-porte pour sensibiliser la population au virus Ebola sera lancée mardi dans l'ouest de la Sierra Leone, comprenant la capitale Freetown, la région la plus touchée, a annoncé samedi Centre national de lutte contre l'épidémie (NERC). Dans un communiqué, le NERC a également confirmé "l'interdiction des célébrations de rue" pour Noël et le Nouvel An mais précisé que la région Ouest ne serait pas placée en quarantaine pendant cette période. "Des équipes de santé et de personnel...
(AFP 15/12/14)
Le président nigérian Goodluck Jonathan accueillera lundi à Abuja les dirigeants africains de la région pour un sommet d'une journée sur la sécurité, a annoncé dimanche le secrétariat de la présidence. "La 46e session ordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cedeao) devra délibérer, entre autres thèmes, de la situation politique et sécuritaire dans la sous-région", a déclaré la présidence. Des groupes jihadistes sont toujours actifs au Sahel et le Nigeria...
(APA 13/12/14)
Le président Ernest Bai Koroma de la Sierra Leone a mis en garde contre l’accumulation de “l’argent du sang” dans la lutte en cours contre Ebola. S’exprimant au cours d’une session de discussions visant à mettre fin aux pratiques culturelles qui favorisent la propagation de la maladie à Freetown, le président sierra léonais a déclaré que certaines personnes, du fait de leurs activités dans la lutte contre le virus, ne veulent pas voir l’épidémie prendre fin. Mais a-t-il averti, amasser...
(BBC 13/12/14)
Le gouvernement sierra-léonais a décidé d'interdire les rassemblements publics pour Noël et le Nouvel An en raison d'Ebola. Le Centre national de lutte contre l'épidémie (NERC), a indiqué que des militaires seraient dans les rues pour y empêcher toute festivité. "Il n'y aura pas de célébrations de Noël ni du Nouvel An cette année, nous allons nous assurer que tout le monde reste à la maison pour méditer sur Ebola", a déclaré Palo Conteh, président du NERC. Bien que la...
(AFP 12/12/14)
Le nombre de morts dues à l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola en Afrique de l'Ouest s'élève à 6.583 sur un total de 18.188 cas enregistrés dans les trois pays les plus touchés, a annoncé vendredi l'Organisation mondiale de la santé dans un bilan daté du 10 décembre. - Sierra Leone - La Sierra Leone a fait état de 8.069 cas au 10 décembre et 1.899 morts. Au 9 décembre, le bilan était de 8.014 cas et 1.857 morts. - Liberia...
(AFP 12/12/14)
Les rassemblements publics pour Noël et le Nouvel An seront interdits cette année en Sierra Leone en raison d'Ebola, a annoncé vendredi le chef du Centre national de lutte contre l'épidémie (NERC), Palo Conteh. "Il n'y aura pas de célébrations de Noël ni du Nouvel An cette année", a déclaré à des journalistes M. Conteh, précisant que "des militaires seraient dans les rues" pour y empêcher toute festivité. "Nous allons nous assurer que tout le monde reste à la maison...

Pages