Lundi 25 Septembre 2017
(AFP 22/09/17)
L'agence anti-corruption du Sierra Leone a mis en examen jeudi la présidente de la Fédération de football (SLAFA) et son secrétaire général pour abus de pouvoir et corruption, après plus d'un an d'enquête. La mise en accusation a été délivrée à Freetown par Ade Macauley, le chef de la commission anti-corruption, qui a expliqué avoir "suffisamment de preuves" sur un détournement de fonds présumé par la SLAFA. Depuis plus d'un an, la Fédération, à commencer par sa présidente Isha Johansen et son secrétaire général Chris Kamara, est dans le viseur des autorités en raison de soupçons de corruption, de matches truqués et de direction défaillante.
(BBC 22/09/17)
La présidente de la Fédération de football de la Sierra Léone a été inculpée pour abus de fonds publics par la Commission anti-corruption du pays. Isha Johansen est l'une des deux femmes présidentes de Fédération de football au monde avec la présidente des Îles Turks et Caïques, Sonia Fulford. Elle a rejeté les charges retenues contre elle: "Cette déclaration de la Commission anti-corruption était inévitable et prévisible. Je suis très attristée", a déclaré Isha Johansen. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/sports-41353939
(Xinhua 16/09/17)
L'atmosphère de désolation qui régnait en Sierra Leone après le glissement de terrain dévastateur qui a frappé la capitale Freetown le 14 août laisse progressivement place au processus de convalescence. Le jour du glissement de terrain et de l'inondation restera à jamais gravé dans les mémoires de milliers de familles sierra-léonaises qui ont perdu un proche. D'après les enregistrements du gouvernement, près de 500 personnes ont été enterrées à Waterloo, dans la banlieue de Freetown. La catastrophe a touché plusieurs communautés de la capitale du pays : des centaines de personnes seraient encore ensevelies
(BBC 15/09/17)
C'était il y a un mois... La Sierra Leone subissait la pire catastrophe naturelle de son histoire récente. Des inondations et des glissements de terrain faisaient 1300 morts à Freetown, la capitale. On estime à un millier le nombre de corps encore ensevelis sous la boue. Rares sont les familles qui pourront un jour enterrer leurs morts. La BBC est retournée sur les lieux de la catastrophe. Clarisse Fortuné.
(Agence Ecofin 15/09/17)
(Agence Ecofin) - Une mesure de restriction d’octroi de visa d’entrée sur le territoire américain a été adoptée par l’administration Trump à l’encontre de quatre pays, dont trois pays africains. Il s’agit notamment du Cambodge, de l'Erythrée, de la Guinée et de la Sierra Leone. Cette mesure est applicable depuis mercredi 13 septembre 2017. Les Etats-Unis reprochent à ces quatre pays de ne pas coopérer au rapatriement de leurs ressortissants en situation irrégulière sur le sol américain. Ces expulsions concernant,...
(Africa Top sports 12/09/17)
La composition du groupe A de la Coupe des nations, UFOA 2017 est désormais connue avec la qualification du Nigéria lundi devant la Sierra Léone lors du premier tour de la compétition à Cape Coast. Les Super eagles se sont imposés 2-0. La partie n’a pourtant pas été facile pour le Nigéria. Après une première mi-temps vierge en buts, il a fallu attendre les derniers du match pour décider du vainqueur. A la 84è minute, Moses Okoro ouvre le score...
(APA 11/09/17)
La Banque mondiale a annoncé une enveloppe de 82 millions de dollars destinés à aider la Sierra Leone à se remettre des conséquences désastreuses des inondations et des glissements de terrain qui ont fait plusieurs centaines de victimes le mois dernier. L'argent sera destiné à mettre en œuvre des projets à court, moyen et long terme, a annoncé vendredi à Freetown le directeur de la Banque mondiale en Sierra Leone, Henry Kerali. Une délégation de 20 experts de la Banque...
(Agence Ecofin 11/09/17)
Stellar Diamonds, compagnie cotée à Londres et active sur les diamants au Sierra Leone, a annoncé lundi vouloir lever 530 000 £ pour financer son projet Tongo-Tonguma. La levée de fonds se fera en deux phases, une première de 330 000 £ par le placement de 10,15 millions de nouvelles actions ordinaires au prix unitaire de 3,25 p, et une seconde de 200 000 £ par l’émission de 6,15 millions d’actions à 3,25 p. La compagnie compte utiliser le produit...
(Afrik.com 11/09/17)
Lors d’une cérémonie officielle tenue jeudi à la station balnéaire de Lakka, l’AIDS Health Foundation (AHF) a remis cinq millions préservatifs LOVE gratuits au Secrétariat National de Lutte contre le VIH/SIDA à la Sierra Leone (SNS) dans le cadre de l’initiative innovante de Global Condom Bank de la part de l’AHF. L’enjeu de l’AHF Global Condom Bank consiste à soutenir et promouvoir la prévention du VIH en faisant don de préservatifs de marque de la part de l’AHF aux organismes...
(Le Monde 06/09/17)
Les écoulements de boue ont fait au moins 500 victimes à Freetown et dans les environs. Plus de 3 000 personnes sont désormais sans abri. C’est une tragédie qui a rapidement disparu des radars. Et pourtant, son bilan est lourd, effrayant, incertain : plus de 500 morts et au moins autant de disparus. En quelques minutes à peine, le 14 août, des quartiers entiers de Freetown, la capitale sierra-léonaise, sont emportés par des éboulements de collines et des inondations. Rapidement,...
(Agence Ecofin 05/09/17)
Les opérateurs de téléphonie mobile Orange, Africell et Sierratel ont écopé d’une amende globale de 1,3 million de dollars US par la Commission nationale des télécommunications (Natcom). Le régulateur télécoms reproche aux trois sociétés, le non-respect des indicateurs clés de performances, fixés par l’organe public pour mieux jauger la qualité de service, offerte aux consommateurs. Selon la Natcom, c’est Orange qui écope de la plus lourde amende. La filiale du groupe télécoms français devra régler une somme de 750 000...
(AFP 31/08/17)
Un responsable du parti au pouvoir en Sierra Leone a rejeté mercredi les allégations du dirigeant d'un parti d'opposition, qui a accusé les autorités d'être responsables de l'incendie qui a détruit la veille le siège de sa formation. "Ces allégations sont creuses et montées de toutes pièces", a déclaré à l'AFP Robin Falley, un responsable de la communication de l'APC (All People's Congress), le parti au pouvoir à Freetown. Mardi matin, un incendie a ravagé le siège de l'Alliance Democratic Party (ADP) dans le quartier des affaires de la capitale sierra-léonaise, causant d'important dégâts au bâtiment mais sans faire...
(RFI 31/08/17)
Deux semaines après les coulées de boue mortelles en Sierra Leone, le bilan d'au moins 500 morts est toujours provisoire. Tous les corps des victimes n'ont pas encore retrouvés ni identifiés. Certains viennent même d'être repêchés au large de la Guinée à Conakry. Depuis le 14 août et la catastrophe survenue à Freetown en Sierra Leone, à moins de 200 km à vol d’oiseau de Conakry, capitale de la Guinée, 79 corps des victimes ont été retrouvés sur les côtes...
(AFP 30/08/17)
"Au moins 19 corps" de victimes des inondations catastrophiques du 14 août en Sierra Leone ont été retrouvés au large de la Guinée voisine et sur ses côtes, ont annoncé mardi les autorités locales. "Dix autres corps viennent d'être récupérés aux ports de Koba et de Kakossa, portant le nombre à 19 corps récupérés sur les côtes guinéennes depuis la catastrophe de Freetown, qui a fait quelque 500 morts et plus de 800 disparus, a indiqué à la presse à...
(AFP 30/08/17)
Le quartier général d'un parti d'opposition à Freetown, la capitale de la Sierra Leone, a été détruit par le feu mardi, a indiqué la police locale, alors que les responsables de cette formation dénoncent un acte aux "motifs politiques". L'incendie s'est produit dans la matinée au siège de l'Alliance Democratic Party (ADP), dans le quartier des affaires de la capitale et fait l'objet d'une enquête de la police, qui n'a pas souhaité faire de plus amples commentaires. "L'incendie du QG du parti a des motifs politiques", a toutefois estimé le chef de l'ADP, Mohamed Kamarimba Mansaray.
(Jeune Afrique 30/08/17)
Deux semaines après les inondations catastrophiques du 14 août en Sierra Leone, « au moins 19 corps » de victimes ont été retrouvés au large de la Guinée voisine et sur ses côtes, ont annoncé mardi les autorités guinéennes. « Dix autres corps viennent d’être récupérés aux ports de Koba et de Kakossa », portant le nombre à 19 corps récupérés sur les côtes guinéennes depuis la catastrophe de Freetown, qui a fait quelque 500 morts et plus de 800...
(Afrique sur 7 30/08/17)
Didier Drogba n’a nullement caché sa colère quant à l’indifférence des Occidentaux face au drame qui a frappé la Sierra Leone. Le footballeur ivoirien s’attendait pourtant à une réciprocité de soutien dans les malheurs frappant aussi bien l’Occident que l’Afrique. Il est de notoriété publique que les leaders africains se précipitent en Occident, apportant leur compassion aux victimes d’attaques terroristes. Ainsi, lors des attentats de Charlie Hebdo, Bataclan, la promenade des Anglais (Nice) et bien d’autres, les présidents africains ont...
(RFI 29/08/17)
En Sierra Leone, un consortium d’instituts de sondage, Afrobaromètre, a commandé une étude sur les conséquences de l’épidémie d’Ébola sur la participation politique. Le résultat est clair, il y a bien un lien entre l’engagement, la participation à la vie publique et l’épidémie d’Ébola qui a fait près de 4 000 morts et 14 000 cas de contamination dans le pays. Selon l'étude Afrobaromètre, plus une personne a été touchée, de près ou de loin, par l’épidémie d’Ebola, plus sa participation à la vie politique diminue. Les personnes exposées au virus sont donc moins susceptibles de participer à des discussions politiques ou encore...
(Autre média 29/08/17)
La préfecture maritime, relevant du ministère de la défense, a conféré ce lundi 28 août 2017, avec l’ambassadrice de la Sierra Léone en Guinée. La démarche visait à échanger sur les corps des victimes du glissement de terrain en Sierra Léone, récemment découverts en Guinée, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters. Le glissement de terrain survenu en Sierra Léone, le 13 août 2017, a fait des centaines de morts et de nombreux portés disparus. Depuis...
(Agence Ecofin 28/08/17)
Lors d’une conférence de presse donnée au terme d’une mission de deux semaines qu’il a effectuée en Sierra Leone, un expert de l’Onu, M. Baskut Tuncak (photo), a dénoncé la faible protection des droits fonciers des populations indigènes face aux multinationales. En ligne de mire, la société luxembourgeoise Socfin, active dans l’exploitation de plantations de palmiers à huile. Rappelant les « nombreuses allégations d'appropriation de terre par Socfin », l’expert a notamment déclaré à l’AFP que pendant sa visite «...

Pages