Jeudi 19 Octobre 2017

Sierra Leone: le régulateur télécoms somme les fournisseurs de service Internet de baisser leurs tarifs

Sierra Leone: le régulateur télécoms somme les fournisseurs de service Internet de baisser leurs tarifs
(Agence Ecofin 25/07/17)
Momoh Konte, président de l’Autorité nationale des télécommunications et des communications (NATCOM) de Sierra Leone.

Momoh Konte, le président de l’Autorité nationale des télécommunications et des communications (NATCOM) de Sierra Leone, a sommé les fournisseurs de services Internet de baisser leurs tarifs. Il a donné à Orange, Africell et Sierra Leone Cable Limited (SALCAB) jusqu’au 15 août prochain pour procéder à ces ajustements tarifaires. D’après le régulateur télécom, si ces entreprises rechignent toujours à s’exécuter passé ce délai, l’autorité publique se chargera de faire respecter cette injonction par la force.

Les déclarations du président Momoh Konte interviennent après plusieurs plaintes de consommateurs sur la cherté des forfaits Internet, qui ne contribuent pas à un accès de tous aux avantages du monde numérique. Le patron de la NATCOM souhaite une réduction des tarifs d’au moins 20%. D’après lui, en baissant les prix, les fournisseurs de service ont tout à gagner. Des forfaits plus abordables susciteront la demande et une forte demande générera davantage de profits.

Au-delà de la cherté de l’accès, il y a également l’accès aux services Internet de qualité qui pose problème. La Sierra Leone est connectée au câble sous-marin de fibre optique Africa Coast to Europe (ACE) depuis 2011. Mais le déploiement de cette infrastructure de connectivité à haut débit à travers le pays reste faible. Les opérateurs de téléphonie mobile Orange et Africell propose déjà la 3G, mais la qualité se dégrade rapidement une fois sorti de Freetown, déplore les consommateurs. C’est d’ailleurs la raison qui a poussé les deux sociétés télécoms à mener la modernisation en cours de leur réseau respectif.

Commentaires facebook