Mardi 20 Février 2018

Sierra Léone: la commission électorale tranche en faveur d’un candidat de l’opposition

Sierra Léone: la commission électorale tranche en faveur d’un candidat de l’opposition
(APA 26/01/18)
L'opposant Kandeh Yumkella, porte-drapeau de la Grande Coalition Nationale (NGC)

APA-Freetown (Sierra Leone) - La Commission électorale nationale (NEC) en Sierra Leone a rejeté une pétition introduite par le parti au pouvoir, le Congres du peuple (APC) visant l'invalidation de la candidature de l'opposant, Kandeh Yumkella.

Selon les termes de la pétition, le Dr Yumkella, qui est le porte-drapeau de la Grande Coalition Nationale (NGC), n’avait pas exclusivement la nationalité sierra-léonaise au moment de s’inscrire sur les listes électorales.

Dans sa décision publiée mercredi, le président de la NEC, Umaru Fomba, a déclaré que l’APC n'avait pas fourni de preuves objectives pouvant permettre l'annulation de la candidature de M. Yumkella.

« Apres avoir examiné le recours en rapport avec les articles 76 (1a) et 63 (Loi n ° 4) de la Constitution de 1991 et de la Loi électorale de 2012, j'ai conclu que les arguments fournis étaient insuffisants pour une invalidation de la candidature de Yumkella Kandeh Kolleh » lit-on dans le document publié par la NEC.

Détenteur de la double nationalité américaine et sierra-léonaise, Yumkella avait annoncé avoir renoncé à sa citoyenneté américaine en novembre 2017 comme l’exige la Loi électorale du pays.

Le NGC a, dans un communiqué, salué la décision de l’instance électorale, affirmant que la pétition de l’APC était une diversion politique.

«Nous sommes convaincus que cette pétition visait simplement à détourner l'attention du public sur le bilan catastrophique du gouvernement de l'APC » a déclaré le directeur de campagne du NGC, Dr Julius Spencer.

La pétition visant le candidat du NGC intervient au moment où le débat sur la citoyenneté fait rage dans le pays.

La Loi électorale sierra-léonaise exclut les candidats détentrices d’une double nationalité des élections présidentielle et législatives.

Commentaires facebook