Mardi 27 Juin 2017

Réfugié à Nice, il est poursuivi par une secte adepte des sacrifices humains

Réfugié à Nice, il est poursuivi par une secte adepte des sacrifices humains
(Autre média 03/03/17)

B.K., 37 ans, a refusé d'être enrôlé de force dans une société secrète aux méthodes sanglantes. Menacé, il a fui son pays, la Sierra Leone. Depuis, il tente d'obtenir l'asile en France
2006, dans la forêt sacrée Poro en Sierra Leone. Le sang dans son cou. Chaud. Le crissement de la lame sur son crâne. Les cheveux qui tombent dans la calebasse. Le sang qui coule. Visqueux. L'odeur de la peur. Sa peur.

Onze ans plus tard. À Nice. Il respire. Libre. Vivant. Mais il sait qu'on n'échappe pas comme ça à la société secrète Poro. Les kilomètres ne suffisent pas. Ils le recherchent, il le sait. Ils l'ont condamné à mort. Ils ont eu son petit frère. Ils ne le laisseront jamais en paix. Les kilomètres n'effacent rien. Certains soirs, quand il ferme les yeux, il lui semble sentir le souffle du guide suprême sur son visage, la chaleur du brasier qui...

Commentaires facebook